Atelier
Sponsored Links
This presentation is the property of its rightful owner.
1 / 104

Bilan thyroïdien: TSH= 2,4 µU/mL Echographie thyroïdienne : « Nodule lobaire gauche 14 mm » . PowerPoint PPT Presentation


  • 225 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Atelier « Echographie thyroïdienne » Journées Sud-Francilienne 11 mars 2007 Nathalie Bourcigaux (Rue de Reuilly 75012 Paris et Service d’Endocrinologie Hopital Saint Antoine) Sophie Leboulleux (Service de médecine nucléaire et cancérologie endocrinienne Institut Gustave Roussy).

Download Presentation

Bilan thyroïdien: TSH= 2,4 µU/mL Echographie thyroïdienne : « Nodule lobaire gauche 14 mm » .

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Atelier « Echographie thyroïdienne »Journées Sud-Francilienne 11 mars 2007Nathalie Bourcigaux(Rue de Reuilly 75012 Pariset Service d’Endocrinologie Hopital Saint Antoine)Sophie Leboulleux(Service de médecine nucléaire et cancérologie endocrinienneInstitut Gustave Roussy)


Nodule thyroïdien uniqueGoitre multinodulaireSurveillance échographique d’un cancer de la thyroïde


Nodule thyroïdien uniqueGoitre multinodulaireSurveillance échographique d’un cancer de la thyroïde


Mme D., 33 ans vous est adressée pour un nodule thyroïdien de découverte fortuite (doppler des TSA dans le cadre d’un bilan de diabète)

Cliniquement:

asymptomatique: pas de signes d’hyperthyroïdie, pas de diarrhée, pas de flush

thyroïde de taille normale, pas de nodule palpable, pas d’adénomégalies cervicales palpables


Bilan thyroïdien:

TSH= 2,4 µU/mL

Echographie thyroïdienne :

« Nodule lobaire gauche 14 mm »

.


Quels sont le(s) élément(s) supplémentaire(s) nécessaire(s) pour définir votre prise en charge ?

A - Scintigraphie thyroïdienne

B - Ac anti Tpo

C - Description échographique du nodule


A - Scintigraphie thyroïdienne

B - Ac anti Tpo

C - Description échographique du nodule


- Nodule unique lobaire inférieur gauche au sein d’une thyroïde de taille et d’échostructure normale

- 14 mm * 10mm *9mm

- Mixte, essentiellement tissulaire

- Bords réguliers et nets

- Avec Halo hypoéchogène

- Vascularisation périphérique

- Sans microcalcifications

Absence de ganglion satellite d’allure suspecte


TRANSV

9*10 mm

LONG

Nodule mixte, essentiellement tissulaire

Iso échogène

Bords réguliers

Halo périphérique complet

Absence de calcifications

14 mm


Que proposez vous à la patiente ?

A- Surveillance

B- Cytoponction sous échographie

C- Chirurgie


A- Surveillance

B- Cytoponction sous échographie

C- Chirurgie


Rôle de l’échographie dans la prise charge d’un nodule de la thyroïde


Sensibilité- Spécificité

Sensibilité:

Se = VP/ (VP+FN)

= Proportion des nodules malins qui présentent la caractéristique échographique

Spécificité

Sp= VN / (VN+FP)

= 1- Sp : Proportion des nodules bénins qui présentent la caractéristique échographique

 Sp = 80%: 20% des nodules bénins ont la caractéristique….


Sensibilité- Spécificité

On veut un examen

* sensible pour ne pas manquer de cancers

* TRES SPECIFIQUE pour ne pas faire des cytoponction à la moitié de la population française


Caractéristiques échographiques des nodules de la thyroïde

Nodule

* Taille(s)

* Tissulaire ou mixte

* Si tissulaire: hypo, iso ou hyperéchogène

* Bords réguliers

* Avec ou sans halo hypoéchogène

* Avec ou sans microcalcifications

* Avec une vascularisation périphérique- centrale ou mixte


26 mm

26 mm

30*17 mm

Nodule mixte essentiellement kystique

Bords réguliers

Bourgeon charnu non vascularisé

Absence de halo périphérique

Aspect de colloïde sans calcifications

Absence de vascularisation (Type I)


Nodule tissulaire

Hypoéchogène

Bords réguliers

Sans halo

Sans calcifications

7 mm


TRANSV

22*25 mm

LONG

Nodule mixte essentiellement kystique, cloisonné

Bords réguliers

Absence de halo périphérique

Bourgeon charnu non vascularisé

Absence de calcifications

28 mm


TRANSV

LONG

25 mm

Nodule tissulaire

Isoéchogène

Bords réguliers

Avec halo périphérique

Absence de calcifications

Vascularisation intense périphérique et centrale (type III)mm


TRANSV

13*9 mm

Nodule tissulaire

Hypoéchogène

Bords réguliers

Sans halo périphérique

Absence de calcifications

Vascularisation intense périphérique et centrale (type III)mm

LONG


TRANSV

23*15 mm

LONG

Nodule tissulaire

Isoéchogène

Bords réguliers

Halo périphérique partiel

Absence de calcifications

Vascularisation périphérique et centrale (type III)mm

24 mm


LONG

Nodule tissulaire

Hyper échogène

Bords réguliers

Halo périphérique

Absence de calcifications

Vascularisation ?

54 mm


13 mm

Nodule tissulaire, Hypo échogène, Bords irréguliers, Avec micro-calcifications, Vascularisation périphérique type II


TRANSV

25*22 mm

LONG

Nodule tissulaire

Iso échogène

Bords réguliers

Halo périphérique incomplet

Absence de calcifications

Vascularisation périphérique (II)

28 mm


Nodule mixte, Iso échogène, Bords réguliers, Sans micro-calcifications, Vascularisation périphérique et centrale type III


TRANSV

LONG

20 mm

10 mm

Nodule tissulaire

Iso échogène

Bords réguliers

Macrocalcification


Nodule mixte tissulaire

Iso échogène

Bords réguliers

Halo hypoéchogène périphérique

Microcalcification


LONG

TRANSV

Nodule tissulaire

Hypo échogène

Bords réguliers

Absence de halo périphérique

Microcalcifications

Hypervascularisation centrale et périphérique IV


TRANSV

LONG

18*12mm

20 mm

Nodule tissulaire

Hypo échogène

Bords irréguliers : (« infiltration »)

Absence de halo périphérique

Absence de calcifications

Méta intrathyroïdienne cancer du colon


TRANSV

LONG

27*14 mm

21*14 mm

Ganglion

L/S > 2

perte du hile

hypervacsularisé

hypoéchogène

Absence de calcifications


Nodule solide

nSeSp

Leenhardt,99 450 85%47%

Takashima, 95 24785%49%

Nodule solide, hypoéchogène

Nodule hypoéchogène

nSeSp

Leenhardt,99 450 90%35%

Takashima, 95 24783%49%

Rago, 98 10467%49%

Peccin 02 10044%83%


Nodule solide et hypoéchogène

nSeSp

Leenhardt,99 450 90%71%

Takashima, 95 24773%69%

Rago, 98 10487%43%

Brklajacic 94 42679%57%23%


Microcalcifications

nSeSp

Leenhardt,99 450 50%78%

Takashima, 95 24736%93%

Rago, 98 10443%76%

Brklajacic 94 42633%85%

Peccin 02 10056%94%

Papini, 0240229%95%

Kakkos, 0018854%68%

23%

68-94%

29-54%


Bords irréguliers

nSeSp

Leenhardt,99 450 55%80%

Takashima, 95 24772%63%

Papini, 0240277%85%

23%


Vascularisation intra-nodulaire

nSeSp

Rago, 98 10467%49%

Papini, 0240274%81%

Frates, 0320944%85%

23%


Perte du halo hypoéchogène

nSeSp

Rago, 98 10467%77%

Peccin, 0240256%80%

23%


Critères échographiques en analyse multivariée

TailleNS

Solidep< 0,01

Hypoéchogènep< 0,02

Microcalcificationp<0,02

Perte du halo hypoéchogèneNS

Bords irréguliersNS

Frates, 0623%


Utilisation de critères échographiques pour le choix des nodules à ponctionner

4O2 Nodules de 8 à 15 mm

Ponction / Echo si critères de malignité

Solide hypo échogène et au moins 1 des 3 critères :

Marge irrégulière

Micro calcifications

Vascularisation intra nodulaire

Ponction / Echo

de tout NT > 10 mm

271 Ponctions / E (64 %)

61 % des CTD identifiés

125 Ponctions / E (31 %)

87 % des CTD identifiés

Papini, JCEM 2002


Conférence de consensus Radiologues US

Frates, Radiology 2005


Conférence de consensus Endocrinologues US

Nodule > 10-15 mm

* Cytoponction sous contrôle échographique

* Cytoponction par palpation si nodule antérieur, et soit solide soit mixte avec composant composante kystique minoritaire (< 50%)

Cooper, Thyroid 2006


Que doit comporter le compte rendu d’echo ?

  • Indication de l’examen, sonde utilisée (7.5 MHz ou plus)

  • pour chaque lobe et l’isthme: taille, épaisseur, (caractère plongeant du goitre), Contours et echostructure

  • pour chaque nodule:

    Attribution d’un numéro

    Taille, situation,

    Echostructure: solide, mixte, liquide

    Echogenicité: iso, hyper, hypo ou anecho

    Netteté des contours

    Présence de calcifications

    Vascularisation

    Halo hypoéchogène périphérique


Que doit comporter le compte rendu d’echo ?

  • Adénopathies satellites

  • Deviation trachéale ou non

  • conclusion: résumé descriptif

  • (schéma souhaitable)


TRANSV

10*9 mm

LONG

Femme 33 ans,

CAT ?

14 mm


A- Surveillance

B- Cytoponction sous échographie

C- Chirurgie


Microcancer thyroïdien


Microcancer thyroïdien : les séries autopsiques

n %

Sampson, 69 100000 28 %

Sobrinho, 796006,5%

Bondeson, 815008,6%

Franssila, 86 93 14%


Microcancer thyroïdien :Analyse histologique

  • « Techniques »

  • Martinez, 1993 : 5,8 %  22%

  • Harach, 1985 : coupes 2-3 mm des 2 lobes  36 %

  • 77 % des foci  1 mm


Microcancer thyroïdien : mortalité

n Suivi moyen (ans)DC

  • Hay, 92 535 16 2 = 0,3 %

  • Noguchi, 96867132 = 0,2 %

  • Baudin, 982817 0

  • Yamashita, 991743124 = 0,2%

  • Chow, 0320382 = 1 %

  • Pellegriti, 05*2923,8 (med)0

0,2-1 %

*: < 15mm


Calcitonine plasmatique


Calcitonine de base (Nichols) : normales adultes

totalhomme femme

N 358 76 282

95ème p 811.7 5.3

Max 18.418.4 10.3

Basuyau JP et al. Clin Chem 2004


Normalisation de la CT post-op en fonction de de la CT pré-opératoire (Cisbio)

CTb pré-opnCTb/p post-op normale

< 50 pg/ml4597,8%

50-4000 pg/ml9451%

>4000 pg/ml267%

Cohen R et al. JCEM 2000: 165 pts : 49% formes familiales : NS


Valeur prédictive positive CT de base

CT base (pg/ml) >100 50-10020-50

n 9 848

VPP 100%25%8,3%

Costante et al., 2007


Nodule thyroïdien uniqueGoitre multinodulaireSurveillance échographique d’un cancer de la thyroïde


CC2

Mr S est adressé pour goitre multinodulaire euthyroidien


Nodule 1, tissulaire: 14 * 10* 9 mm

Isthmique

Tissulaire hypo échogène

Bords réguliers

Microcalcifications

Absence de halo périphérique

Vascularisation type III

CC2

Nodule 3, solide 23 * 14* 19 mm

Bords réguliers

Sans Microcalcifications

Absence de halo périphérique

Vascularisation type I

Nodule 2, mixte 12 * 11* 9 mm

Bords réguliers

Sans Microcalcifications

Absence de halo périphérique

Vascularisation type I


Quel(s) nodule(s) a le plus grand risque d’être un cancer?

- Nodule 1

- Nodule 2

- Nodule 3


Quel(s) nodule(s) a le plus grand risque d’être un cancer?

- Nodule 1

- Nodule 2

- Nodule 3


Prévalence cancer dans nodule isolé versus goitre multinodulaire

% K

nNodule uniqueGMN

Marqsee, 00156 pts6,7%8,9%3

%

Papini, 02494 pts9,2%6,3%

Frates, 06 1985 pts15%15%


Quel(s) nodule(s) ponctionnez vous?

- Nodule 1

- Nodule 2

- Nodule 3


Quel(s) nodule(s) ponctionnez vous?

- Nodule 1

- Nodule 2

- Nodule 3


Quels sont les résultats possibles de la cytoponction ?


Résultats ponction thyroïdienne

CONTRIBUTIF (> 5 amas de 15 cellules au moins; < si beaucoup de colloide)

* Bénins (70 %) : = risque malignité : 1-2 %

* Malins (4 %): = risque malignité : > 95 %

* Suspectes, nécessitant un contrôle histologique (10 %) = risque malignité : 10-20 %

NON contributif (17 %)

= risque malignité : 10-20 %


Ponction bénigne: colloïde abondante. Amas cellulaires normaux


Ponction maligne: large placards de cellules, de grande taille. Présence d’inclusion nucléaire avec aspect en verre dépoli


Ponction suspecte folliculaire (cellules arrangées en follicules ou en cercle) et peu de substance colloïde  histologie bénigne.


Ponction suspecte folliculaire (cellules arrangées en follicules ou en cercle) et peu de substance colloïde  histologie maligne.


Mr S a une cytoponction non contributive.

Que faites vous?

A- Surveillance

B- Contrôle de ponction sans échographie

C- Ponction sous échographie

D- Chirurgie


Mr S a une cytoponction non contributive.

Que faites vous?

A- Surveillance

B- Contrôle de ponction sans échographie

C- Ponction sous échographie

D- Chirurgie


  • Intérêt de la ponction sous échographie

Ponctionpalpationsous echo n% echecn % echec

Carmeci, 98 (370)16% (127) 7%

Danese,98 (4986)9% (4697) 4%


Faut-il refaire la ponction pour s’assurer bénignité?


Il est inutile de réaliser une 2ème cytoponction:

Une seule cytoponction bénigne suffit pour affirmer la bénignité

Si l’echographie montre un nodule très suspect…..discuter une deuxième ponction

Shin JH, Acta Radiol. 2006 Jun;47(5):469-73.


Que faut-il penser de la présence de cellules oxyphilles sur les résultats de cytologie?


Cellules oxyphilles = cellules de Hurthle = cellules oncocytaires: Variant de cellules folliculaires: cellules pleines de mitochondrie en microscopie electronique: Cytoplasme de grande taille, 1 ou plusieurs noyaux, parfois fortement nucléolés

Les carcinomes de Hurthle (> 75% cellules oxyphilles) représentent 5 % des cancers thyroïdiens différenciés.

Sous groupe des carcinomes folliculaires ou entité à part

Comme les carcinomes folliculaires, ont un potentiel malin non évaluable en cytoponction. Seule l’invasion capsulaire ou vasculaire permet d’affirmer la malignité.


Présence de cellules oxyphilles

 éliminer une thyroidite: infiltrat lymphoïde

 toute lésion oxyphille pure doit être opérée


Ponction suspecte à cellules oxyphilles nécessitant un contrôle histologique


Cellules oxyphilles au sein d’un infiltrat lymphoïde évocateur de thyroidite lymphocytaire.


Le patient a 2 nodules bénins. Quelle surveillance préconisez vous ?A- Palpation dans 3 moisB- Echographie dans 3 moisC- Palpation dans 1 anD- Echographie dans 1 anE- Palpation dans 2 ansF- Echographie dans 2 ans


Le patient a 2 nodules bénins. Quelle surveillance préconisez vous ?A- Palpation dans 3 moisB- Echographie dans 3 moisC- Palpation dans 1 anD- Echographie dans 1 anE- Palpation dans 2 ansF- Echographie dans 2 ans


L’augmentation de la taille du nodule est-elle corrélée à un risque de malignité?


Histoire naturelle des nodules bénins: augmentation de taille

n- Délai  diam > 50%  vol > 15%  diam> 3 mm

Alexander 03 330- 20 mois 4% 39%26%

Erdogan 06 531- 40 mois32%

: une augmentation de la taille des nodules ne signifie pas la malignité


Croissance des nodules thyroïdiens bénins

Papini et al.,980Vol 1A Vol 3AVol 5A

  • Volume (ml) 1,461,80 1,942,12

  • Taille* (mm) 1,431,53 1,571,62

Wemeau et al.,02

n = 59. Délai surveillance: 18 mois

 diamètre max : 4,4 mm


« Définition d’une augmentation de taille »

  • PAS de concensus

    • - augmentation du volume de 15%

    • - augmentation du diamètre le plus grand de 20% avec au moins 2 mm d’augmentation sur 2 des 3 axes du nodule thyroïdien

    •  Si cytoponction bénigne: on propose un contrôle échographique 6-18 mois après. Si le nodule est stable, il est proposé d’espacer la surveillance

Cooper, Thyroid 2006


Nodule thyroïdien uniqueGoitre multinodulaireSurveillance échographique d’un cancer de la thyroïde


Mme G.

  • Mme G, 32 ans opérée 13/02/2004

  • Thyroidectomie, curage central, latéral droit

  • Cancer papillaire pT1N1 (4N+/20)M0

  • Iode radioactif, 3,7 GBq. Scinti posttt normale

  • Bilan 1A: que faites vous?

  • A- Echographie cervicale

  • B- Scintigraphie diagnostique

  • C- Dosage de Tg / TSHrh

  • D- Dosage de Tg en sevrage


Mme G.

  • Mme G, 32 ans opérée 13/02/2004

  • Thyroidectomie, curage central, latéral droit

  • Cancer papillaire pT1N1 (4N+/20)M0

  • Iode radioactif, 3,7 GBq. Scinti posttt normale

  • Bilan 1A: que faites vous?

  • A- Echographie cervicale

  • B- Scintigraphie diagnostique

  • C- Dosage de Tg / TSHrh

  • D- Dosage de Tg en sevrage


Détection des rechutes

Dc Scinti Tg stimulée Echo Tg + Echo

Frasoldati, 2003 45% 57 % (sev) 94 % 99,5 %

Pacini, 2003 21% 83 % (rhTSH)70 % 96 %

Torlantano, 2003 0 % 71 % (rhTSH)100 % 100 %

Torlontano,2006 0% 66%(rhTSH)100 % 100 %


  • La Tg / TSHrh est indétectable

  • Quel est le risque de rechute dans les 10 années qui vont suivre ?

    • A- < 5%

    • B- 5-10%

    • C- 10-15%

    • D-> 15%


  • La Tg / TSHrh est indétectable

  • Quel est le risque de rechute dans les 10 années qui vont suivre ?

    • A- < 5%

    • B- 5-10%

    • C- 10-15%

    • D-> 15%


  • Echographie cervicale

    • - Loge thyroïdienne vide

    • - Ganglion spinal droit arrondi de 6mm* 5mm

  • Que faites vous?

  • A- vous rassurer la patiente et la revoyez dans 1 an pour contrôle de Tg sous Lévothyrox

  • B- vous rassurer la patiente et la revoyez dans 1 an pour contrôle de Tg sous Lévothyrox et une échographie cervicale de contrôle

  • C- vous souhaitez contrôler l’échographie cervicale dans 1 mois avec un taux de Tg plasmatique de contrôle

  • D- Vous demandez à la patiente de faire une ponction sous échographie

  • E- vous demandez à votre échographiste de mieux vous décrire le ganglion


  • Echographie cervicale

    • - Loge thyroïdienne vide

    • - Ganglion spinal droit arrondi de 6mm* 5mm

  • Que faites vous?

  • A- vous rassurer la patiente et la revoyez dans 1 an pour contrôle de Tg sous Lévothyrox

  • B- vous rassurer la patiente et la revoyez dans 1 an pour contrôle de Tg sous Lévothyrox et une échographie cervicale de contrôle

  • C- vous souhaitez contrôler l’échographie cervicale dans 1 mois avec un taux de Tg plasmatique de contrôle

  • D- Vous demandez à la patiente de faire une ponction sous échographie

  • E- vous demandez à votre échographiste de mieux vous décrire le ganglion


Fréquence des ganglions chez les sujets normaux

Bruneton 1994, Ying 2002 :

 1 Ganglion cervical normal: 65%- 100%

Ying, 2002 :

 133 sujets sains: 1299 gg cervicaux : 9,8/individus

19 %

21 %

15 %

35 %


Critères échographiques de suspicion de malignité

- forme arrondie

- perte du hile hyperéchogène

- hypoéchogénicité

- vascularisation

- microcalcifications

- contenu kystique


La forme arrondie

n (n malin)SeSp

Vassallo, 9259 33 85%85%

Steinkamp,95730 365 95%95%

Dragoni, 9971 53 87%55%

Tschammler, 98 104 56 86%71%

Vassalo, 93 61 29 62%87%

(écho in vitro)

62-95% 55-95%


L/S < 2 : L une cause d’erreur

LL/S <2M+

> 15 mm11 11 : 100 %

10-15 mm157 : 47 %

5-10 mm476 : 13 %

Tohnosu, et al 1989


La Perte du hile hyperéchogène

n (n malin)SeSp

Vassallo, 9259 3348%92%

Vassalo, 93 61 2959%87%

(écho in vitro)

Tschammler, 98 104 5689%54%

Rubaltelli, 9053 31100%84%

48-100%54-92%


Vascularisation périphérique

n n malinSeSp

Steinkamp, 98161 10096%92%

Dragoni, 9971 5379%77%

Wang, 0169 4578%93%

Ariji, 98291 70100%98%

78-100% 77-98%


Sensibilité et spécificité des critères échographiques gg dans les cancers de la thyroïde

SeSp

Grand axe (>1cm)68%75%

Petit axe (>0.5cm)61%96%

Forme arrondie (L/S < 2)46%64%

Perte du hile hyperéchogène100%29%

Hypoechogenicité32%21%

Composante kystique11%100%

Microcalcifications46%100%

Vascularisation périphérique 86%82%

Leboulleux, et al soumis


Sensibilité et spécificité des critères échographiques gg dans les cancers de la thyroïde

SeSp

Grand axe (>1cm)68%75%

Petit axe (>0.5cm)61%96%

Forme arrondie (L/S < 2)46%64%

Perte du hile hyperéchogène100%29%

Hypoechogenicité32%21%

Composante kystique11%100%

Microcalcifications46%100%

Vascularisation périphérique 86%82%

Leboulleux, et al soumis


Sensibilité et spécificité des critères échographiques gg dans les cancers de la thyroïde

SeSp

Grand axe (>1cm)68%75%

Petit axe (>0.5cm)61%96%

Forme arrondie (L/S < 2)46%64%

Perte du hile hyperéchogène100%29%

Hypoechogenicité32%21%

Composante kystique11%100%

Microcalcifications46%100%

Vascularisation périphérique 86%82%

Leboulleux, et al soumis


Sensibilité et spécificité des critères échographiques gg dans les cancers de la thyroïde

SeSp

Grand axe (>1cm)68%75%

Petit axe (>0.5cm)61%96%

Forme arrondie (L/S < 2)46%64%

Perte du hile hyperéchogène100%29%

Hypoechogenicité32%21%

Composante kystique11%100%

Microcalcifications46%100%

Vascularisation périphérique86%82%

Leboulleux, et al soumis


Sensibilité et spécificité des critères échographiques gg dans les cancers de la thyroïde

SeSp

Grand axe (>1cm)68%75%

Petit axe (>0.5cm)61%96%

Forme arrondie (L/S < 2)46%64%

Perte du hile hyperéchogène100%29%

Hypoechogenicité32%21%

Composante kystique11%100%

Microcalcifications46%100%

Vascularisation périphérique86%82%

Leboulleux, et al soumis


* Tous les ganglions avec composante kystique, ponctuations hyperéchogènes chez un patients suivis pour un cancer de la thyroïde doivent être considérés comme malin

* Les ganglions qui gardent leur hile hyperéchogène sont rassurants

* Le mode de vascularisation (périphérique) offre un bon compromis sensibilité/ spécificité

* La forme arrondie, le caractère hypoéchogène et la perte du hile hyperéchogène ne justifient pas à eux seuls une ponction systématique.


  • Echographie cervicale

    • - Loge thyroïdienne vide

    • Ganglion spinal droit arrondi de 6mm* 5mm

    • - Pas de hile hyperéchogène visible

    • - non vascularisé

Que faites vous?

A- vous rassurez la patiente et la revoyez dans 1 an pour contrôle de Tg sous Lévothyrox

B- vous souhaitez contrôler l’échographie cervicale dans 1 mois avec un taux de Tg plasmatique de contrôle

C- Vous demandez à la patiente de faire une ponction sous échographie


  • Echographie cervicale

    • - Loge thyroïdienne vide

    • Ganglion spinal droit arrondi de 6mm* 5mm

    • - Pas de hile hyperéchogène visible

    • - non vascularisé

Que faites vous?

A- vous rassurez la patiente et la revoyez dans 1 an pour contrôle de Tg sous Lévothyrox

B- vous souhaitez contrôler l’échographie cervicale dans 1 mois avec un taux de Tg plasmatique de contrôle

C- Vous demandez à la patiente de faire une ponction sous échographie


  • Login