Le monde vu de l int rieur pist mologie et ontologie du sens
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 13

Le monde vu de l’intérieur – épistémologie et ontologie du sens PowerPoint PPT Presentation


  • 63 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Le monde vu de l’intérieur – épistémologie et ontologie du sens. Per Aage Brandt CWRU [email protected] Le Séminaire de sémiotique , Paris, décembre 2012. Vue du dedans, 1 –. Le monde, par échelles. (∞). Partie cosmique Inaccessible, modélable. MONDE MACROSCOPIQUE.

Download Presentation

Le monde vu de l’intérieur – épistémologie et ontologie du sens

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Le monde vu de l int rieur pist mologie et ontologie du sens

Le monde vu de l’intérieur –épistémologie et ontologie du sens

Per Aage Brandt

CWRU

[email protected]

Le Séminaire de sémiotique, Paris, décembre 2012


Vue du dedans 1

Vue du dedans, 1 –

  • Le monde, par échelles

(∞)

Partie

cosmique

Inaccessible,

modélable

MONDE MACROSCOPIQUE

Tranche

accessible

à la percep-

tionhumaine

Technologie/imaginaire

MONDE MESOSCOPIQUE

Partie

bio-physique

Inaccessible,

modélable

MONDE MICROSCOPIQUE

(∞)

Tranche

Suggestion de Barry Smith


Vue du dedans 2

Vue du dedans, 2 –

Le monde vécuou “naturel”, immédiat 1:1

PHENO-PHYSIQUE

3


Vue du dedans 2 1

Vue du dedans, 2.1 –

John Searle : …et ilestsubjectif, car social – example : “screwdriver”

II

Le monde vécuou “naturel”, immédiat 1:1

PHENO-PHYSIQUE

I

Le monde matériel, bio-physique

(GENO-PHYSIQUE)

4


Vue du dedans 2 2

Vue du dedans, 2.2 –

John Searle, encore : … et les rêves, et les maux de tête, alors, çan’existe pas ?

– Or, ÇA c’est du subjectif, monsubjectif !

Le monde imaginaireindividuel

III

(cognition)

(perception)

– à la conscience

II

Le monde vécuou “naturel”, immédiat

PHENO-PHYSIQUE

(écologie)

(émergence)

du cerveau –

I

Le monde matériel, bio-physique

GENO-PHYSIQUE

5


Vue du dedans 2 3

Vue du dedans, 2.3 –

Euclide

Schopenhauer: Comment fait-on pour avoir raison ?

Le monde du vrai, norme de la pensée

IV

– au savoir

(conséquence)

(inférence)

logique

Le monde imaginaireindividuel

III

(“expérience”)

(cognition)

(perception)

phéno-

méno-

logie

– àl’esprit

Du voir –

II

Le monde vécuou “naturel”, immédiat

PHENO-PHYSIQUE

(écologie)

(émergence)

éco-

logie

Du cerveau –

I

Le monde matériel, bio-physique

6


Vue du dedans 2 4

Vue du dedans, 2.4 –

Eulide

Et le sens, dans tout cela ?Voicil’ontologiecommesémiotique :

Niveauépistémique du sens : savoir et code

IV

Sémio-

tique

Encoder,

décoder

Niveauformel du sens : conceptualisation

III

Phénoménologie

intersubjective

S2

S1

II

Niveausubstantiel du sens : communication S1 –> S2

Écologie

interpersonnelle

I

Niveau du substratcorporel, situationnel, etc.

7


Ph nom nologie ii iii de la commutation

Phénoménologie (II–III) de la commutation

  • Criticité : du continu au discontinu –

Espace de variation libre

Espace de variation critique

y

y = f(x)

x +/- dx

y +/- dy

(homogène)

(hétérogène)

II : Niveausubstantieldu sens

III : Niveauformeldu sens

Exemple : la peinture


Langage commutation partir de l expression

Langage : commutation àpartir de l’expression

  • Criticité : épreuve de commutation E –> [sa –> sé]

Espace de variation libre

Espace de variation critique

y

Expression

sa –> sé

y = f(x)

x +/- dx

Y +/- dy

(phonation)

(phonématique)

II : Niveausubstantiel du sens

III : Niveauformel du sens


Langage commutation partir du contenu

Langage :commutation àpartir du contenu

  • Criticité : épreuve de commutation C –> [sé –> sa]

Espace de variation

Espace critique

y

Contenu

sé –> sa

y = f(x)

x +/- dx

Y +/- dy

(variation

du référent)

(saut entre termesoumorphèmes)

II : Niveausubstantiel du sens

III : Niveauformel du sens


Langage

Langage

  • Troisplans:

  • Expression (II-III), Contenu (II,III), Grammaire (IV)

  • Les commutations : C = fphon(E) & E = fsem(C)

  • Fphon et Fsemsont des faits de Grammaire(structures de signes, lexèmes et morphèmes,sa<->sé)


Pour conclure

Pour conclure –

  • je diraidoncque

    • la sémiotique, c’est

      l’ontologie du sens,

      d’oùl’intérêt de considérer le sens de l’extérieur, depuis le monde, vu de l’intérieur


Joplin missouri mai 2011 apr s la tornade

Joplin, Missouri, mai 2011, après la tornade –


  • Login