Les sept ours nains et la boule de Cristal
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 10

Les sept ours nains et la boule de Cristal PowerPoint PPT Presentation


  • 60 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Les sept ours nains et la boule de Cristal. Écrit et illustré par les élèves de la classe de CM2B, école Jean-Jacques Rousseau

Download Presentation

Les sept ours nains et la boule de Cristal

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Les sept ours nains et la boule de cristal

Les sept ours nains et la boule de Cristal

Écrit et illustré par les élèves de la classe de CM2B, école Jean-Jacques Rousseau

Rim Akif; Kenza Belhadj; Kenza ben El Mahi; Nabil Benchekroune; Kaoutar Boubia; Wassim Boulmane; Souhail Bourass; Meriam Chouar; Sabrina Ciloci; Oumaima El Faleh; Salma Hammou Ahabchane; Saad Hazzaz ; Widad Laasmi ; Nahhaà Lahlou ; Fatine Maussang ; Zineb Mchich ; Aya Megherbi ; Mehdi Mhamedi ; Mohamed Ngadi ; Hiba Saad ; Mehdi Saad ; Aya Saadallah ; Zineb Tazi ; Ghita Terrab ; Rania Wahi ; Ouafae Zouhri


Les sept ours nains et la boule de cristal

Les sept ours nains avaient passé un hiver froid et humide en dormant dans leur maison dont la toiture de paille avait été détruite par la pluie. Le printemps arriva enfin. Dès que le premier rayon de soleil apparut, les sept ours nains partirent dans une forêt remplie d’arbres avec des fruits juteux qu’ils mangeaient en route.

Alors qu’ils marchaient, ils trouvèrent la paille dont ils avaient besoin pour réparer leur toiture. Sur le chemin du retour, un des sept ours nains dit : « campons ici, sinon nous serons attaqués par l’esprit de la forêt ». Le lendemain matin, alors qu’ils reprenaient leur route, ils virent une grande tour.

Comme ils étaient très fatigués, ils décidèrent d’y entrer pour se reposer. Dès qu’ils franchirent la porte, ils aperçurent un escalier en colimaçon d’où provenait une lumière argentée. Attirés par cette lumière, ils gravirent les marches et parvinrent à une petite pièce où une boule de cristal étincelante reposait sur une table en or.


Les sept ours nains et la boule de cristal

Emerveillé par la beauté de la boule de cristal, petit ours numéro sept, qui était le plus jeune mais le plus malin, décida de la prendre entre ses mains. S’apercevant qu’elle était recouverte de poussière, il décida de l’essuyer avec un mouchoir de soie. Un drôle de génie apparut et s’exclama :

«  Merci de m’avoir délivré ! Cette boule appartient à un méchant seigneur, Moustaches Bleues. Si vous arrivez à m’emmener loin de ce château, je vous accorderai trois vœux.»

Puis Moustaches Bleues arriva subitement et cria : « Que faites-vous dans ma demeure ? »

Petit ours nain numéro sept répondit :

« Est-ce possible d’avoir cette boule de cristal ? »

Moustaches bleues s’éclaircit la gorge avant de répondre : « oui, à


Les sept ours nains et la boule de cristal

condition que vous me procuriez une belle chevelure d’or pour ma pauvre femme Raiponce dont les cheveux se sont teints en rouge lorsqu’elle a accédé à la chambre où j’avais entreposé les cadavres de euh… Je ne peux pas tout vous révéler, sinon je serai obligé de vous réduire au silence. Sachez juste que le sang coulait en abondance… »

Le lendemain matin, les sept ours nains partirent en forêt sans oublier de reprendre la paille sur leur dos. Ils cherchèrent quelque chose couleur d’or, ils trouvèrent des tas d’objets mais rien qui ressemblât de près ou de loin à des cheveux…Ils revinrent penauds et les mains vides au château de Moustaches Bleues. Celui-ci s’exclama :

« Où est la chevelure que vous m’aviez promise ? »

L’ours numéro cinq répondit : « Désolé, nous avons parcouru tous les bois mais nous n’avons rien trouvé qui ressemble à des cheveux d’or ». Moustaches Bleues grogna« Ah, vous m’énervez espèces de petits vauriens…Mais bon, je vais vous aider. Non loin d’ici il y a un château, le château des trois fileuses. Vous y trouverez ce dont vous avez besoin. » L’ours numéro quatre s’exclama : « Allons-y ! »


Les sept ours nains et la boule de cristal

Aussitôt dit, aussitôt fait. Les sept ours nains se dirigèrent donc vers le château des trois fileuses. Le chemin était long, et il faisait chaud. Ils finirent par y arriver. Parvenus au château, ils questionnèrent un garde qui faisait une bien triste figure. « Oh garde, pourquoi êtes-vous malheureux ? »

« Mais justement, reprit un des ours, nous venons pour Raiponce. Son mari nous a chargé de lui procurer une nouvelle chevelure d’or. » Le garde leur expliqua alors que loin d’être mariée de son plein gré, la princesse avait été enlevée par un homme terrible aux moustaches bleues. Un ours demanda : « Pouvez-vous nous dire où sont les trois fileuses ? »

Elles sont au troisième couloir à gauche chambre vingt. Vous ne pouvez pas les manquer.»

Quand les ours furent là-bas, ils découvrirent trois femmes hideuses : l’une avait une grande mâchoire, l’autre un gigantesque pouce, et la dernière un pied énorme. Les ours ne dirent rien.


Les sept ours nains et la boule de cristal

« Elles sont au troisième couloir à gauche chambre vingt. Vous ne pouvez pas les manquer.»

Quand les ours furent là-bas, ils découvrirent trois femmes hideuses : l’une avait une grande mâchoire, l’autre un gigantesque pouce, et la dernière un pied énorme. Les ours ne dirent rien.

« Que voulez-vous ? » dirent les fileuses.

« C’est que… »hésitèrent les ours.

« Eh bien, répondez ! »

« C’est que… nous voulons que vous transformiez de la paille en chevelure d’or, pour aider Raiponce. En échange de votre aide, nous vous accorderons un vœu que notre génie exaucera. »

Les trois fileuses dirent en chœur : « C’est d’accord, à condition que vous nous rendiez jolies. »


Les sept ours nains et la boule de cristal

Vers le soir, les 7 ours nains se retrouvèrent avec leur paille transformée en chevelure d’or sur leur dos.

Quand ils revinrent au château de Moustaches-Bleues, celui-ci fit la moue car il ne voulait pas donner la boule aux ours. Il les fit entrer quand même et les pria de s’asseoir.

Il appela Raiponce, qui arriva tout de suite, car elle avait peur de son mari. Elle avait l’air malheureuse, et l’ours numéro quatre, le plus romantique de nos sept héros, en fut attendri. Moustaches-Bleues claqua des doigts et sept cygnes arrivèrent en se dandinant ; le maître des lieux leur ordonna de préparer Raiponce. Aussitôt dit, aussitôt fait, et la jeune femme devint ravissante. Emue, elle embrassa plusieurs fois les ours, et l’ours n°4 rougit quand ce fut son tour. Moustaches-Bleues grogna alors :


Les sept ours nains et la boule de cristal

Bon, bon, venez avec moi dans le salon ! et dépêchez-vous, je n’ai pas que cela à faire !

Les ours le suivirent, intimidés par le ton fâché de leur hôte. Ce dernier hésita beaucoup avant de leur céder la boule de cristal. Finalement il soupira et la leur tendit avec répugnance. Les ours remercièrent et s’en retournèrent chez eux d’un pas joyeux.

Une fois arrivés à la maison, ils déposèrent la boule de cristal sur la table de la salle à manger. Alors l’ours n°6 déclara qu’il était temps de passer aux choses sérieuses. Les sept ours nains se regroupèrent donc autour de la table, la boule au milieu d’eux. Un des sept ours nains toucha la boule avec force. Hélas, c’était le plus maladroit. La boule se brisa, et le génie s’en échappa. « Merci de m’avoir délivré, pour cela je vous accorde les trois vœux promis. » L’ours numéro 1 dit d’une voix décidée : « d’abord nous voulons réparer notre toiture ». L’ours numéro deux reprit : « Les fileuses ! Nous les avons oubliées ! Il faut les rendre jolies ! »


Les sept ours nains et la boule de cristal

L’ours numéro quatre, qui était fort amoureux de Raiponce déclara « Je veux que Moustaches-Bleues tombe amoureux de Grosse Poucette, la fileuse qui aplatit le fil de son pouce, et que Raiponce soit à moi ».

Le génie s’exclama : « holà ! je vous ai accordé seulement trois vœux, et en voilà quatre ! Décidez-vous… »

« Mmm, songea l’ours numéro quatre, si Moustaches Bleues s’en va, Raiponce sera libre de choisir un autre époux, et ce sera moi ! » Alors il déclara : « je choisis l’option M.B., ou Moustaches Bleues. Qu’il aille filer le parfait amour avec sa fileuse ! » . « D’accord, fit le génie. Saperlipopette et boule de gomme, par les pouvoirs du grand rajah, que les vœux de ces ours soient réalisés ! »

Effectivement ils se réalisèrent, et les ours nains vécurent heureux et au sec jusqu’à la fin des temps…


  • Login