Qualit nutritionnelle du lait
Download
1 / 18

Qualité nutritionnelle du lait - PowerPoint PPT Presentation


  • 79 Views
  • Uploaded on

Qualité nutritionnelle du lait. Y. Chilliard UR Herbivores - INRA Clermont-Fd-Theix en liaison avec B. Graulet, B. Martin, A. Ferlay (URH) et P. Faverdin (UMRPL, Rennes). Qualité nutritionnelle et sanitaire. Acides gras (conso en France : ± 90 g/j

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' Qualité nutritionnelle du lait' - mckenzie-mckee


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Qualit nutritionnelle du lait
Qualité nutritionnelle du lait

Y. Chilliard

UR Herbivores - INRA Clermont-Fd-Theix

en liaison avec B. Graulet, B. Martin, A. Ferlay (URH)

et P. Faverdin (UMRPL, Rennes)


Qualit nutritionnelle et sanitaire
Qualité nutritionnelle et sanitaire

  • Acides gras(conso en France : ±90 g/j

    dont > 70 g d'origine animale :

    lait > 28, viande porc 12, bovin 5, volaille et œufs >6)

  • Micronutriments(minéraux, vitamines, caroténoïdes, polyphenols, terpènes, …)

  • Mycotoxines

  • Polluants organiques persistants, herbicides, insecticides, …


Dietary FA and human health (Shingfield et al, 2008)

Undesirable (if excess)

C12 to C16 - atherogenic

(+ metabolic syndrome)

transC18:1and/orC18:2- atherogenic

(hydrog. veget. vs. dairy ?)

n-6 PUFA- obesity/cancer (?)

Desirable

c9,t11-CLA - anticarcinogenic (?)

n-3 PUFA(ALA, EPA, DHA) - antiatherogenic

- antiobesity


Tout excès de consommation, y compris de « bons nutriments», est potentiellement dangereuxpour la santé…. … et importance du régime de base (crétois, western, …)


L’alimentation des vaches laitières détermine la composition du lait en de nombreux constituants d’intérêt nutritionnel

Approches en Installations Expérimentales

Supplémentation des rations des vaches laitières en oléagineux

(court et long terme)

Effets des grands types de fourrages (herbe/maïs),

et de la biodiversité des pâturages

Etude de nouveaux constituants chimiquement non-identifiés naturellement présents (phénols, terpènes…) et potentiellement intéressants pour la santé

Différentes composantes de la qualité des produits à replacer dans le cadre de la durabilité des exploitations


L’alimentation des vaches laitières détermine la composition du lait en de nombreux constituants d’intérêt nutritionnel

Approches sur le Terrain

Les Minéraux

Les Vitamines et la couleur du lait

19 %

28 %

Stratégie : enquêtes en exploitations, prélèvements de laits de tournée,

analyse des constituants, intégration des données

Programme Européen TrueFood 2007-2010 (6ème PCRD)


+++ composition du lait en de nombreux constituants d’intérêt nutritionnel

COMPOSANTE

HYDROSOLUBLE

Minéraux

Vitamine B9

Foin ray grass

Foin ray grass

Foin ray grass

Foin ray grass

Foin ray grass

+

++

+++

Ens. ray grass

Ens. ray grass

Ens. ray grass

Ens. ray grass

URH

Transformation fromagère

+++

Marcenat

UNH

Les facteurs de production conditionnent la teneur

en micronutriments liposolubles du lait

Qualité nutritionnelle des fromages fermiers

Influence des conditions de production du lait

Alimentation

Pâturage

Phénoliques

Pâturage

Pâturage

COMPOSANTE

LIPOSOLUBLE

Acides gras

Vitamines A, E

Caroténoïdes

Fourrages

Fourrages

Pâturage

Pâturage

Foin prairie

Foin prairie

Concentrés

Foin prairie

Foin prairie

Foin prairie

Caractéristiques des animaux

Espèce

(vache vs chèvre)

Ens. maïs

Ens. maïs

Ens. maïs

Ens. maïs

Ens. maïs

Conc + foin

Conc + foin

Conc + foin

Conc + foin

Conc + foin

Lucas et al, 2005

0

20

40

60

80

100

Analyse de classification hiérarchique des phénols des laits obtenus en ferme expérimentale UEMA Orcival

Besle et al., 2010


Le profil en AG des laits diffère peu entre les principales races laitières françaises


C16:0 principales races laitières françaises

- 10 points

C18:1 cis9

+ 10

C18:3 3

+ 1.5

CLA

+ 1.5

AG trans

+ 4

Systèmes fourragers et saison :

Ensilage de maïs

Herbe pâturée demi-montagne

(Hiver)

(Eté)

(e.g. Ferlay et al, 2006, 2008)

Chilliard, INRA-DGAL, Agric-Qual Nutr, 30 mars 2011


Effet des graines de lin, tournesol ou colza principales races laitières françaises(+ 3,5 à 4 % huile / MSI) sur les AG du lait de vache (% AG totaux)

(Glasser et al, JDS, 2008)

69

et nombreuses études en cours sur :

traitements techno, doses, interactions avec ration de base

Chilliard, INRA-DGAL, Agric-Qual Nutr, 30 mars 2011


- principales races laitières françaises

Ens. maïs

Concentrés

-



CLA

(+ 2.5)

C18:3 3

(+ 1.0)

+

Huile de lin (3 à 5% de la MSI)

AG saturés (C8-C16)

(- 30 points)

C18:0

(+ 8)



(+ 9)

C18:1 cis9





C18:1 trans

(et pas mêmes isomères)

(+ 10)

(Chilliard et al, EJLST, 2007)

Chilliard, INRA-DGAL, Agric-Qual Nutr, 30 mars 2011


Foin principales races laitières françaises

18:1-trans10 3%

Ens. Maïs

Concentrés

18:1-trans13 5%

18:2-cis9,trans13 2%

Huile de lin et AG trans

(valeurs maxi observées)

18:2-trans11,cis15 3%

18:1-trans11 7%

CLA-cis9,trans11 2.5%

Chilliard, INRA-DGAL, Agric-Qual Nutr, 30 mars 2011


Effets de beurres principales races laitières françaisestrans sur l’infiltrationlipidique

de l’aortechez le lapin (régime avec 0.2% de cholesterol)

(Roy et al., Animal, 2007)

2

1

0

3

dépotslipidiques

URH

UNH


Graine de lin extrudée principales races laitières françaises(2.5 à 5% MSI)

- intermédiaire entre huile et graine

 18:0

(+ 2 à 5 points)

 18:1cis9

(+ 4 à 10)

(+ 4 à 8)

 18:1 trans

 CLA

(+ 0.5 à 1.0)

 18:3 n-3

(+ 0.5 à 0.6)

Graine de lin (entière ou broyée)

- moins d'AG trans et CLA qu'avec l'huile

(Akraim et al, 2007; Chilliard et al, JDS, 2009)

Chilliard, INRA-DGAL, Agric-Qual Nutr, 30 mars 2011


Groupe de travail AFSSA (2005-08): principales races laitières françaises« Impact des pratiques en alimentation animale sur la composition en AG des produits animaux destinés à l’Homme »

21 experts,

dont 11 chercheurs ou enseignants- chercheurs PHASE ou associés

(P. Schmidely, président)

et 3 chercheurs ALIMH


Résultats. principales races laitières françaises

réduit AG trans totaux, dont AGMI trans (sauf 11t)

réduit 18:2 w6 / 18:3 w3

CCL. présenterait pour le consommateur des conséquences plutôt bénéfiques en termes de statut nutritionnel.

A moduler car grande sensibilité des simulations aux paramètres utilisés, et de la faisabilité en termes socio-économiques….

Effet de la réduction d’apport d’aliments concentrés chez la vache laitière sur la consommation d’AG dans la population française(GT-AFSSA-2008)

Hypothèses.

* Réduction de 30% du concentré

* Taux d’adoption de cette pratique: 50% des éleveurs


Conclusions principales races laitières françaises

Grande plasticité des AG du lait

(mais en pratique surtout pour Saturés et Trans)

et de certains micronutriments

Alimentation animale: fortes interactions

Fourrages-Concentrés-Lipides,

et Technologies des mat. Premières

Effets liés à la race d’ampleur limitée

Chilliard, INRA-DGAL, Agric-Qual Nutr, 30 mars 2011


Perspectives principales races laitières françaises

  • Développement de l’approche modélisatrice et de terrain + phénotypage à haut débit (Truefood, Phénofinlait, …)

  • Evaluer le potentiel de la sélection génétique, dont polymorphisme DGAT1 et SCD1 (GA et PHASE)

  • Etudes sur la traçabilité des modes de production

  • Antagonismes entre qualité nutritionnelle, et

    qualité sensorielle ? oxydation ? efficacité productive ?

  • Durabilité des stratégies d'élevage (alim. mondiale, souveraineté alimentaire, environnement, coûts, …) ?

  • Meilleur prise en compte des besoins nutritionnels de l’Homme(aliments, régimes, niveaux de consommation)


ad