Innovation drainage urinaire
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 22

Innovation drainage urinaire PowerPoint PPT Presentation


  • 105 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Innovation drainage urinaire. Troisième journée régionale d’Hygiène Hospitalière 25 novembre 2008 Pascale Lacroix pharmacien CHU Toulouse. La question qui se pose ?. Comment diminuer les risque d’infections urinaires acquises dans les ES / infections urinaires nosocomiales (IUN) ?

Download Presentation

Innovation drainage urinaire

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Innovation drainage urinaire

Innovation drainage urinaire

Troisième journée régionale d’Hygiène Hospitalière

25 novembre 2008

Pascale Lacroix pharmacien CHU Toulouse


La question qui se pose

La question qui se pose ?

Comment diminuer les risque d’infections

urinaires acquises dans les ES / infections urinaires nosocomiales (IUN) ?

  • Par des dispositifs médicaux (DM) plus performants, mieux tolérés.

  • Par amélioration pratiques des soins , mise en place de Bonnes Pratiques(BP)


Innovation drainage urinaire

plan

  • Rappels épidémiologiques

  • Définitions

  • Maillons faibles ….

  • Recommandations

  • Principe « Système sondage vésical clos »

  • Cas particuliers

  • Protocolisation Bonnes pratiques

  • Conclusion


Innovation drainage urinaire

Infections urinaires sur sonde

Épidémiologie chiffres nationaux

  • Prévalence des infections urinaires nosocomiales CTIN (IUN) :

    • 1996 : 36.3% des Infections Urinaires (prévalence sur sonde : 17,2%).

    • 2001: 42.7 % IU (augmentation des déclarations?)

    • 1996:Fréquence du sondage

      Prévalence globale de 10%:

    • -réanimation : 57%,

    • -chirurgie : 18,3%,

    • -médecine : 8,3%,

    • -moyen séjour 8% et long séjour 3,2%

    • Le sondage = 80% IUN !


Innovation drainage urinaire

Infections urinaires sur sonde

Epidémiologie chiffres CHU Toulouse

  • Prévalence des infections urinaires nosocomiales CHU Toulouse (IUN) :

    • 2006: prévalence globale IN : 5.38%

    • 2007 : prévalence globale IN: 4.92% dont 23.7 % des infections urinaires (tous patients confondus sondés et non sondés)


Innovation drainage urinaire

Facteurs de risque de développement d‘une IU: par voie exogéne / endogène

Ascension des

Bactéries ( flore fécale loco régionale)

Mauvaise Hygiène

Reflux

Déconnexion

Système clos

UROLOGIE


Innovation drainage urinaire

Le sondage vésical est défini par l’introduction aseptique d’une sonde stérile dans la vessie par l’urètre.


Dm utilis s pour drainage

Pratiques de soins:

Drainage permanent

Drainage préventif

Recueil à visée diagnostique

Mesures paramètres urodynamiques

DM:

Sondes urinaires

vésicales ,de Foley

(Matériau : latex + silicone , silicone 100% )

Cathéter drainage sus pubien(urgence , courte durée)

Collecteur urine

Diurèse horaire

DM utilisés pour drainage


Innovation drainage urinaire

DUREE DE MISE EN PLACE:

fonction matériau constitutif

de la sonde

  • En pratique:

  • Latex enduction silicone : pour une période de 5 à 7 jours.

  • Silicone 100% pour une période supérieure à 7 jours

  • jusqu’a 6 semaines.

  • (Attention au marquage CE : vérification par pharmacien)

  • -Choix charrière : fonction anatomie patient et acte prèvu

  • -Utilisation lubrifiant éviter traumatismes (gel lubrifiant hydrophile,

  • xylocaine gel) Vaseline Contre Indiquée


Innovation drainage urinaire

Maillons faibles …risques

1. Meat urinaire

2. Connection

sonde-tubulure ++

3. exceptionnel:Connection

Tubulure-collecteur

4 Système de vidange


Bonnes pratiques les mesures de pr vention

Bonnes Pratiquesles mesures de Prévention

  • Recommandations ANAES 1999

    « Qualité de la pose et de la surveillance sondes urinaires »

  • Conférence consensus AFU 2002 concernant les infections urinaires nosocomiales chez adultes

  • CCLIN sud Ouest 2003:

    « Recommandations pour la pose et la gestion d’une sonde vésicale »


Bonnes pratiques les mesures de pr vention 1

Bonnes Pratiquesles mesures de Prévention (1)

  • Indications et durée du Sondage Vésical sont limitées au maximum et évaluées chaque jour par médecin.

  • Indications valides :

    obstruction urinaire, chirurgie des voies urogénitales, cause médicale nécessitant la mesure de la diurèse, prévention de la macération et de l’infection d’escarre sacrée chez le patient alité.

  • Sonde enlevée dès qu’elle n’est plus nécessaire.


Mesures de pr vention chez le patient sond 2

Mesures de Prévention chez le patient sondé (2)

  • Pose sonde à demeure de manière aseptique (DSF des mains, gants stériles,matériel stérile)

  • Le principe du sondage clos doit être obligatoirement mis en place.

    Le système clos est davantage un principe qu’un problème de matériel

    il est obligatoire quelle que soit la durée prévisible du sondage.

    Son objectif est de limiter le risque de survenue des infections nosocomiales


Caract ristiques d un syst me de sondage v sical clos

Caractéristiques d’un système de sondage vésical clos

Le système clos correspond à l'assemblage de plusieurs éléments qu’il ne faut jamais désunir.


Innovation drainage urinaire

Infections urinaires sur sonde

Apport du sondage clos

RR = 2,7 - p < 0,01, Platt, 1983

Infection urinaire

n (%)

Pas

d'infection

n (%)

Total

Sondage

clos

11 (10%)

101 (90%)

112 (100%)

Sondage

ouvert

29 (27%)

79 (73%)

108 (100%)

Total

40 (18%)

180 (82%)

220 (100%)


Mesures de pr vention chez le patient sond 3

Mesures de Prévention chez le patient sondé (3)

  • Sac de recueil en position déclive

  • Changement routinier et programmé de la sonde n’est pas préconisé

  • Lavage- irrigation n’est pas préconisé

  • Cathéters enduits d’ATB n’ont pas fait preuve de leur efficacité

  • Cathéters imprégnés d’argent n’ont pas fait preuve de leur efficacité


Mesures de pr vention chez le patient sond 4

Mesures de Prévention chez le patient sondé (4)

  • Instillation d’ATB dans le sac collecteur n’est pas nécessaire

  • L’adjonction d’un « antimicrobien » au lubrifiant pour l’insertion de la sonde n’a pas d’intérêt

  • L’efficacité d’un programme de surveillance épidémiologique et de prévention des infections est démontré

    (Etude SENIC (1985) : - 38% des infections)


Cas particuliers

Cas particuliers

  • Vessie neurologique

    Risque infectieux :

    -sondage à demeure > sondage intermittent > miction spontanée

    -Auto sondage propre préféré à l’hétéro sondage

  • Chirurgie

    -Sondage intermittent préférable au sondage à demeure en post opératoire, en chirurgie orthopédique prothétique

    -Cathéter sus pubien en post opératoire immédiat plutôt que sonde à demeure de courte durée

    - Il faut dépister et traiter les colonisations urinaires avant un acte diagnostique du bas appareil urinaire

    -Antibioprophylaxie nécessaire si résection endoscopique de la prostate et biopsie de la prostate (protocoles validés par CLIN)


Innovation drainage urinaire

Protocolisation des bonnes pratiques

  • Nécessité d'une fiche technique incluant :

    • technique aseptique de pose

    • lavage des mains et port des gants

    • toilettes génito-urinaire

    • soins au patient sondé

    • technique de prélèvement des urines ECBU.

    • modalité de fixation de la sonde , maintien du ballonnet gonflé

      Chu Toulouse :intranet notes CLIN (rubrique « techniques de soins »)

      Recommandations pratique ECBU(note 17/octobre 2006)

      Recommandations pose et maintenance d’1 sonde urinaire en système clos (note 20/mars 2004)


Innovation drainage urinaire

Critères de qualité de la pose (% conformité) - Audit CCLIN SO

CIBLE

Sonde fixée

Position déclive

Asepsie rigoureuse

Port de gants

Lavage antiseptique

Antisepsie méat

Toilette périnéale complète

Lavage simple

Vérification prescription

0

10

20

30

40

50

60

70

80

90

100


Conclusion 1 strat gies pr vention risque iun infectons vitables

Conclusion (1) Stratégies prévention risque IUN (infectons « évitables »)

  • Prescription médicale indispensable.

  • Respect principe « sondage clos ».

  • Choix matériau adapté à la durée du sondage et au risque hématurie ++ fonction acte de soins.


Conclusion 2 strat gies pr vention risque iun infectons vitables

Conclusion (2)Stratégies prévention risque IUN (infectons « évitables »)

  • Respect des bonnes pratiques en matière de pose et de surveillance de la sonde urinaire

  • Information et formation personnel

  • Mise en place d’1 programme de surveillance et de prévention (V2) (auto évaluation et audit des pratiques)

    Notion de coût 2007 : prix sonde silicone 4 fois plus élevé que sonde latex enduite silicone


  • Login