SVP Diffusez ce diaporama à vos amis et parents dans le monde.
Download
1 / 32

La prison de tissu - PowerPoint PPT Presentation


  • 83 Views
  • Updated On :
  • Presentation posted in: General

SVP Diffusez ce diaporama à vos amis et parents dans le monde. Please send this diaporama to your friends and relatives over the world. La prison de tissu. Ne pas cliquer. Les vêtements traditionnels de la femme musulmane.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha

Download Presentation

La prison de tissu

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


SVP Diffusez ce diaporama à vos amis et parents dans le monde.

Please send this diaporama to your friends and relatives over the world.

La prison de tissu

Ne pas cliquer


Les vêtements traditionnels de la femme musulmane

Un voile caractéristique des femmes arabes. Il laisse le visage libre et beaucoup de femmes le portent comme un signe d’identité .

Porté par les femmes iraniennes quand elles sortent de la maison. Couvre tout le corps peut être assorti avec un « mouchoir » sur la tête.

Cache complètement le corps. Un grillage de tissu devant les yeux permet à la femme de voir mais ce n’est pas une véritable vue.(panoramique) Les mains son couvertes.

Un « mouchoir « long et rectangulaire utilisé dans le Golfe Persique. Ce voile se place autour de la tête.

Un vêtement qui couvre jusqu’au genou , les yeux sont libres. Il y a un autre voile pour les yeux.


BURKAS


Las mujeres viajan en los maleteros de los taxis

Les femmes voyagent dans le coffre des taxis.


  • Las mujeres afganas tienen la prohibición de: pasear solas por la calle, trabajar, estudiar e incluso recibir asistencia médica salvo en hospitales destartalados sin agua, ni electricidad, ni quirófano al que sólo se va a morir.

  • Sólo los médicos varones tienen derecho a ejercer en los hospitales, pero no tienen derecho ni a atender ni a operar a una mujer.

  • Les femmes Afghanes ont l’interdiction de se promener seules dans la rue, travailler, étudier, recevoir une assistance médicale sauf dans les hôpitaux délabrés sans eau, ni électricité, ni bloc opératoire. Elles ne lui reste qu’à mourir.

  • Seuls les médecins hommes ont le droit d’exercer dans les hôpitaux, mais ils n’ont pas le droit de soigner ni opérer une femme.


Identificaciónde una mujer.

Indentification d’une femme


Souriez ! ! !


Ropahospitalaria

Tenuehospitalière


  • Cuando una mujer está embarazada, los afganos dicen que está enferma. El 97% de las mujeres afganas dan a luz en sus casas porque tienen prohibido acudir a médicos varones.

  • La maternidad Malalai está rodeada de un muro de cemento construido por los talibanes, con dos ventanucos diminutos. Del otro lado acampan los hombres que esperan a las mujeres internadas. Hablan con sus esposas a través de los ventanucos.

  • Quand une femme est enceinte, les Afghans disent qu’elle est malade.

  • 97% des femmes afghanes donne le jour dans leur maison parce qu’il leur est interdit d’accoucher avec des médecins hommes.

  • * La maternité Malalai est entourée d’un mur de ciment construit par les talibans, avec deux « guichets » très petits. De l’autre côté les hommes campent et attendent les femmes internées. Ils parlent avec leurs épouses à travers les guichets.


Nacer con burka.

Naître avec la burka


¿MUJER O BASURA?

Femme ou ordure ?


  • El adulterio está penado con la lapidación. La mujer es metida en el suelo en un agujero y tapada con tierra hasta el pecho. A continuación los “hombres” le arrojan piedras hasta matarla. Las piedras no deben ser ni tan grandes como para causarle la muerte rápida, ni tan pequeñas que no se puedan considerar “piedras”

L’adultère est puni par la lapidation.

La femme est mise au sol dans un trou et enterrée jusqu’à la poitrine.

Ensuite les hommes lui jettent des pierres jusqu’à la mort.

Les pierres ne doivent pas être trop grosses afin de ne pas causer une mort rapide, ni trop petites car elles ne seraient pas considérées comme « pierres »


LAPIDACIÓN

Ça.. Ce n’est pas un lance-pierre…


Dibujo realizado por un niño afgano.

Dessin réalisé par un enfant afghan


NO HAY DERECHO

Sans réservation de droits. Vous pouvez diffuser à volonté de par le monde

  • Autor: Puri Gonzalo

  • Música: Yemen Ellerinde

Révision et traduction : B.Gispert - 22/11/2008


Appel au refus global par la diffusion sur Internet

Ces images sont atroces et illustrent bien la souffrance que vivent ces femmes qui méritent d’être soutenues contre la barbarie.

Appel à la solidarité

Tous les peuples de la terre particulièrement les peuples musulmans sibt appelés à se lever et crier leur opposition à cette persécution.

Faites circuler de par le monde …


Ce diaporama fait partie de ceuxque vous pourrez lire sur :

Le Jardin secret de Tadine :

Page d’accueil, cliquer :

http://www.tadine.ca/

Pour atteindre directement les diaporamas, cliquer :

http://www.tadine.ca/diaporama/diaporama01.shtml


  • Login