La politique familiale Québécoise: une évaluation des objectifs par la méthode du « regression...
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 23

Lois Mainville Directeur: Guy Lacroix Codirecteur: Jean-Yves Duclos PowerPoint PPT Presentation


  • 75 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

La politique familiale Québécoise: une évaluation des objectifs par la méthode du « regression discontinuity design ». Lois Mainville Directeur: Guy Lacroix Codirecteur: Jean-Yves Duclos. Plan de présentation. Politique familiale québécoise Objectif de l ’ étude Études précédentes

Download Presentation

Lois Mainville Directeur: Guy Lacroix Codirecteur: Jean-Yves Duclos

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Lois mainville directeur guy lacroix codirecteur jean yves duclos

La politique familiale Québécoise: une évaluation des objectifs par la méthode du « regression discontinuity design »

Lois Mainville

Directeur: Guy Lacroix

Codirecteur: Jean-Yves Duclos


Plan de pr sentation

Plan de présentation

  • Politique familiale québécoise

  • Objectif de l’étude

  • Études précédentes

  • Méthodologie et données

  • Résultats

  • Implications


Politique familale qu b coise

Politique familale québécoise

  • Politique familiale de 1997:

    • Allocations familiales ajustées au revenu

    • Garderie à temps plein

    • SDG à 5$ par jour avant et après l’école (garderie et primaire)

    • Subventions aux garderies pour offrir une place à 5$/jour à tous les enfants de 0-4 ans.


R seau des sdg au qu bec

Réseau des SDG au Québec


Taille du r seau et utilisation

Taille du réseau et utilisation

  • Expansion:

    • 1997: 76,715 places

    • 31 octobre, 2012 -> 218,247 places subventionnées (89% des places)

    • Novembre 2012 -> annonce de 28,000 nouvelles places

  • 51% enfants de 0-4 ans à la garderie

  • Listes d’attente de grandeur inconnue:

    • $9,000 en crédits d’impôts remboursables ajustés au revenu familial.


Objectifs de la politique familiale

Objectifs de la politique familiale

  • Augmenter le taux de participation des mères

  • Équilibre entre les tâches domestiques et travail

  • Égalité d’opportunité

    Mais (Lefebvre, 2004):

    • Manque de flexibilité

    • Inégalités dans les avantages fiscaux

    • Usage asymétrique selon les caractéristiques de la famille

    • Manque de programmes pour les enfants à risque

    • Temps dans les garderies

    • Qualité des services


Objectifs de l tude

Objectifs de l’étude

Atteignons-nous les objectifs de la politique familiale?

  • Regression Discontinuity Design pour évaluer les effets sur:

  • L’utilisation des services de garde

  • L’offre de travail des femmes

  • La situation de la famille et des enfants


Tudes pr c dentes

Études précédentes

  • 2 grandes études sur cette question:

    • Baker, Gruber et Milligan (2008)

    • Lefebvre, Merrigan et Roy-Desrosiers (2011)

  • « Différence-en-différence » : Reste du Canada comme groupe contrôle.

  • Première étude par « regression discontinuity »


Relatif au reste du canada

Relatif au reste du Canada…


Regression discontinuity concept

Regression Discontinuity: Concept

  • Détermination de la participation au travers d’un seuil d’éligibilité.

  • But: Comparer enfants éligibles pour places subventionnées contre les non-éligibles

  • Seuil: 1er octobre, 1992

Éligibles

Non éligibles

temps

30 septembre, 1997

(4 ans)


Regression discontinuity design

Regression Discontinuity Design

Exploitation de la discontinuité en comparant enfants qui auraient eu des résultats similaires sans l’existence de la politique.

Source: Cameron and Triverdi (2008)


D termination du seuil d ligibilit

Détermination du seuil d’éligibilité

1 Octobre, 1992

Pas éligibles

Éligibles

30 septembre, 1988 (24 ans)

1 octobre, 2008

(4 ans)

Pas éligibles

Éligibles

30 septembre, 1992

(5 ans)

1 octobre, 1992

(4 ans)


Sharp rd vs fuzzy rd design

Sharp RD vs. Fuzzy RD design

  • Sharp RD: seul facteur déterminant la participation est le seuil

    • Ex: 16 ans pour avoir un permis de conduire

  • Fuzzy RD: malgré inéligibilité, il y a des participants

    • Ex: Consommer de l’alcool sous l’âge de 18 ans.


Sharp rd ou fuzzy rd

Sharp RD ou Fuzzy RD?

  • Hypothèse que toutes les places réglementées ont une subvention-> Enfants inéligibles aux subventions en reçoivent (Fuzzy)

    MAIS: Pas toutes les installations réglementées ont des subventions, peu d’observations et pas de questions spécifiques au sujet des subventions québécoises dans l’ELNEJ.

  • Hypothèse: Sharp RD. On estime l’effet d’être éligible pour les SDG subventionnés. (Capture aspect complet de la politique)

  • Diviser le résultat par la proportion des enfants avec une place subventionnée permet d’obtenir l’effet d’avoir une place à 5$/jour.


Estimation

Estimation

Source: Cameron and Triverdi (2008)


Donn es elnej

Données - ELNEJ

  • Enquête de Statistique Canada et RHDCC

    • Bi-annuelle

    • Suivi de l’enfance jusqu’à l’âge adulte

    • Santé, développement, environnement, etc.

    • Entrevues, enfants, parents, professeurs, etc.

  • Cycle 3: 1998-1999

    • Correspond à la mise en oeuvre de la politique

    • Score pour les enfants dans la fenêtre d’estimation.

  • Échantillon de 302-1397 enfants (selon de la fenêtre)


Les bonnes nouvelles et pas si bonnes nouvelles

Les bonnes nouvelles et pas si bonnes nouvelles…

  • En général, les résultats s’améliorent pour les enfants québécois relatifs aux autres enfants québécois.

  • MAIS, les résultats se détériorent relativement au reste du Canada.

  • Conclusion? Résultats s’améliorent au Québec mais pas aussi rapidement que le reste du pays.

  • NOTE: choix entre le biais et la taille de l’échantillon.


Utilisation des sdg et offre de travail des m res

Utilisation des SDG et offre de travail des mères

  • Semblable aux études précédentes sauf pour les semaines travaillées (effet revenu)


Situation des enfants

Situation des enfants


Situation familale

Situation familale


Diagnostic

Diagnostic

  • Amélioration plus lente que le reste du Canada.

  • Mais il y a quand même des effets positifs suite à la politique familiale.

  • Conclusion: Programmes de la petite enfance sont importants! Mais une réflexion sur les points forts et les points faibles du modèle québécois nécessaire pour vérifier davantage l’efficacité du modèle québécois.


Implications

Implications

  • Havnes and Mogstad (2011) résultats chez les adultes en Norvège:

    • ↑ en scolarité et salaires

    • ↓ en aide sociale

    • ↑ âge de mariage et de la naissance du 1er enfant

  • Dans 10 ans les premiers enfants éligibles seront à la fin de la vingtaine -> Étude possible pour le Québec.

    Note: Attention avant de faire des conclusions similaires entres juridictions à cause de différences dans l’administration des réseaux.


Lois mainville directeur guy lacroix codirecteur jean yves duclos

Questions/Commentaires?

Merci beaucoup et bonnes présentations!


  • Login