slide1
Download
Skip this Video
Download Presentation
EXTENSION ET REQUALIFICATION DU PARC D’ACTIVITES DU GRAND ETANG

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 29

EXTENSION ET REQUALIFICATION DU PARC D’ACTIVITES DU GRAND ETANG - PowerPoint PPT Presentation


  • 55 Views
  • Uploaded on

EXTENSION ET REQUALIFICATION DU PARC D’ACTIVITES DU GRAND ETANG. REUNION PUBLIQUE 7 septembre 2010. DEROULEMENT DE LA PRESENTATION 1. Les enjeux du projet pour la Communauté de Communes Lanvollon-Plouha 2. Diagnostic paysager (site actuel et extension) 3. Propositions.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' EXTENSION ET REQUALIFICATION DU PARC D’ACTIVITES DU GRAND ETANG' - mardi


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide2
DEROULEMENT DE LA PRESENTATION

1. Les enjeux du projet pour la Communauté de Communes Lanvollon-Plouha

2. Diagnostic paysager (site actuel et extension)

3. Propositions

slide3
1 - LES ENJEUX DU PROJET

Requalifier, valoriser le pôle d’activités du Grand Etang existant et le développer,

S’inscrire dans la démarche qualitative portée par la Région (dispositif « Bretagne Qualiparc »), et concertée entre CCLP, Région, Département, Commune, Usagers…

slide4

Zone existante

6.9 ha

Zone d’extension

7.9 ha

2 - DIAGNOSTIC PAYSAGER

slide5
Proximité d’un axe routier important (RD 786 reliant Saint Brieuc à Paimpol), classé à grande circulation.

Sur la commune de Plouha, commune littorale, au fort attrait touristique.

Proximité des pôles urbains de Guingamp (25 min) et Saint Quay Portrieux (10 min).

SITUATION GEOGRAPHIQUE

DE LA ZONE DU GRAND ETANG

slide6

SITUATION DE LA ZONE PAR RAPPORT AU DOCUMENT D’URBANISME

Le PLU de Plouha approuvé.

La zone existante classée en UY au PLU (zone urbaine à vocation d’activités).

Site d’extension classé en 1AUy au PLU (zone à urbaniser à vocation d’activités).

Des talus repérés au titre de la loi paysage à préserver.

slide7

LES ENTREPRISES EXISTANTES

Une vingtaine d’entreprises déjà implantées sur le site. Taille moyenne de lot d’environ 3300 m²,

Des activités artisanales variées: bâtiment, espaces verts, mécanique, agroalimentaire, ameublement…,

Plusieurs entreprises ouvertes au public: contrôle technique, matériel médical, ameublement,

Un équipement public très fréquenté: la déchetterie.

slide8

SYNTHESE DES REPONSES AUX QUESTIONNAIRES

  • Près de la moitié des entreprises ont répondu malgré le mois d’août (2007),
  • 88% des entreprises estiment que la zone ne porte pas une bonne image,
  • Toutes les entreprises sont favorables aux travaux de requalification,
  • 1 entreprise sur 2 prévoit de se développer,
  • L’introduction d’aménagements paysagers présente un accueil favorable,
  • Aucune entreprise ne rencontre de problèmes avec les activités du voisinage,
  • 88% des entreprises trouvent que l’accessibilité routière est bonne,
  • 75% des entreprises estimes insuffisantes les indications d’accès et signalétiques de la zone,
  • La majorité des entreprises estiment que la circulation interne est fluide et assez sécurisante,
  • 75% des entreprises ont un sentiment d’insécurité (vol et vandalisme).
slide9

LES AMELIORATIONS A APPORTER PAR PRIORITE

  • La perception visuelle de la zone depuis l’extérieur,
  • La perception visuelle de la zone à l’intérieur,
  • La signalétique interne,
  • L’entretien global de la zone,
  • La requalification de l’ensemble de la voirie et notamment des chaussées,
  • L’aspect paysager des parcelles privées,
  • Les éclairages publics,
  • La lutte contre l’insécurité.
slide10
PERCEPTION DE LA ZONE DEPUIS LA RD 786

Une image dévalorisée engendrée par les espaces de stockage.

Un excès de publicité, de signalisation et d’exposition.

Une vision en contre plongée de la zone depuis la RD 786. Des toitures et des volumes important immédiatement visibles.

slide11

ENVIRONNEMENT PAYSAGER DU SITE D’EXTENSION

Un cadre végétal riche et très présent (talus et haies bocagères).

Un relief légèrement vallonné qui permet de cloisonner les vues.

Présence d’un petit vallon humide en limite Sud-Est de zone (zone N).

La présence d’un petit patrimoine à proximité (habitations, croix, murets).

slide12
ACCESSIBILITE, CIRCULATION ET FONCTIONNEMENT

Deux carrefours desservent le site: un principal dessert la zone actuelle, un second vers Lanloric.

Des carrefours mal signalés et non aménagés.

Une circulation dense et rapide sur la RD surtout durant la période estivale.

Un stationnement inorganisé mais de vastes espaces publics.

Une ambiguïté entre espaces publics et espaces privés.

slide13

TRAITEMENT DE L’ESPACE PUBLIC, ENSEIGNES ET SIGNALETIQUE

Chaussées vétustes et surdimensionnées et absence d’espaces dédiés aux piétons.

Absence de traitement végétal.

Certains réseaux aériens vétustes et présence d’un transfo EDF.

Mobilier d’éclairage sommaire et absence d’autre mobilier urbain.

Un totem de signalétique globale pour indiquer la zone communautaire.

Des supports de publicité abondants, sans cohérence = confusion, manque de lisibilité.

slide14
Des espaces de réserves, de stockage et d’exposition fortement visibles du domaine public.

Des clôtures souvent d’aspect médiocre et disparate d’un lot à l’autre, en général sans présence végétale.

Un manque d’entretien des espaces extérieurs et peu d’aménagements paysagers.

Espaces d’expositions fortement visibles depuis la RD.

TRAITEMENT DES ESPACES EXTERIEURS PRIVES ET DES CLOTURES

slide15
L’ARCHITECTURE DES BATIMENTS

Présence de silos très visibles.

Vision plongeante sur des matériaux aujourd’hui inappropriés (fibrociment…).

Vétusté très avancée de certains bâtiments,

Manque d’unité au niveau des volumétries, des matériaux et des couleurs des bâtiments.

Certaines constructions récentes (ou requalifiées) présentent une meilleure qualité esthétique:

- matériaux uniformes,

- couleurs sobre,

- volumétrie simple,

- enseignes discrètes…etc.

slide16
GESTION DES IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX

Présence de fossés en périphérie pour assurer la gestion des eaux pluviales.

Pas de bassin de rétention dans la zone existante.

Zone raccordée au réseau d’assainissement collectif et au réseau d’eau pluviale.

Les haies bocagères servent d’écran vis-à-vis des habitations et les protègent des nuisances sonores et visuelles.

Présence de borne incendie.

slide19

FORMULATION DES OBJECTIFS

  • Tirer les enseignements du diagnostic de l’existant et prendre en compte les spécificités du site d’extension.
  • Pour renforcer l’attractivité et la dynamique du parc d’activités, la recherche de qualité se base sur 3 axes majeurs d’intervention :
  • Le traitement des espaces publics et de la signalétique,
  • Le traitement des espaces privés,
  • La gestion des impacts de l’extension du parc d’activité sur l’environnement,
slide20

Préserver les éléments paysagés majeurs du site

Marquer et sécuriser l’accès de la zone

Requalifier la façade sur la RD

Clarifier les limites espaces publics/ espaces privés

Mettre en place une signalétique collective et créer un signal avec une mise en lumière du silo

Maintien ou mise en place de lisières végétales pour isoler la future zone vis-à-vis du voisinage

Créer ou requalifier la voirie interne: accompagnement végétal

Raisonner la gestion des EP des espaces publics (fossés, noues, plantations, bassins paysagers)

SCENARIO D’AMENAGEMENT GLOBAL

Mise en place de règles qui fixent les dispositions en matière de construction, d’enseignes, de traitement des espaces extérieurs et de clôtures

slide23

SIGNALETIQUE DES FUTURES ENTREPRISES

MURET D’ENTRÉE DE LOT

slide27

TRAITEMENT DES ESPACES PUBLICS - SIGNALETIQUE

  • Améliorer l’accès à la zone d’activité par un aménagement de qualité et plus sécurisant: marquage au sol, réduction de vitesse, giratoire…
  • Assurer une meilleure intégration paysagère de la zone existante (traitement de la façade sur la RD),
  • Clarifier les limites entre espaces publics et espaces privés.
  • Créer ou requalifier la voirie de façon simple mais moins routière: voie de desserte principale soulignée par un accompagnement végétal,
  • Mettre en place une signalétique claire qui entre dans le cadre d’une charte graphique commune aux sites communautaires: mise en place d’un totem et d’un RIS.
  • Créer un signal nocturne: mise en lumière du silo.
slide28
Règlement du lotissement : Garantir une unité esthétique de la ZA (hauteur, implantation, matériaux, enseignes); une sobriété dans les volumes et les couleurs au niveau des constructions,

Au niveau des espaces extérieurs: intégrer les aires de stationnement et les espaces de manutention et de stockage,

Homogénéiser le traitement des clôtures et des entrées de lot et traiter de façon qualitative la façade des lots sur voie (vitrine de l’entreprise),

Gérer l’affichage publicitaire, les enseignes et pré-enseignes, notamment dans la marge de recul sur RD.

TRAITEMENT DES ESPACES PRIVES

slide29
Faciliter la bonne intégration paysagère de la zone (actuelle et future) et promouvoir un cadre de qualité : maintien des haies et talus boisés,

Prévoir des espaces tampon, entre la ZA et les habitations proches: mise en place de haies et boisements,

Mettre en place des dispositifs de gestion des eaux pluviales paysagers (fossés, noues, bassins végétalisés).

GESTION DES IMPACTS DE L’EXTENSION

ad