Unité d’enseignement 2.2 S1:
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 36

Réalisé par le groupe 8 de la promotion infirmière 2009-2010 PowerPoint PPT Presentation


  • 67 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Unité d’enseignement 2.2 S1: cycles de la vie et grandes fonctions ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DE L’APPAREIL URINAIRE. Réalisé par le groupe 8 de la promotion infirmière 2009-2010. SOMMAIRE. L’APPAREIL URINAIRE SCHEMATIQUEMENT I/ STRUCTURE INTERNE DU REIN

Download Presentation

Réalisé par le groupe 8 de la promotion infirmière 2009-2010

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


R alis par le groupe 8 de la promotion infirmi re 2009 2010

Unité d’enseignement 2.2 S1: cycles de la vie et grandes fonctionsANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DE L’APPAREIL URINAIRE

Réalisé par le groupe 8 de la promotion infirmière 2009-2010


R alis par le groupe 8 de la promotion infirmi re 2009 2010

SOMMAIRE

L’APPAREIL URINAIRE SCHEMATIQUEMENT

I/ STRUCTURE INTERNE DU REIN

II/ LES MECANISMES FONDAMENTAUX DU NEPHRON

III/ LES PRINCIPALES FONCTIONS REGULATRICES DU REIN

IV/ LA FONCTION ENDOCRINE DU REIN

V/ LA MICTION


R alis par le groupe 8 de la promotion infirmi re 2009 2010

L’ Appareil Urinaire


R alis par le groupe 8 de la promotion infirmi re 2009 2010

l’Appareil urinaire :

Il joue un rôle important dans le fonctionnement du corps humain :

  • Il est chargé:

  • du maintient de l’homéostasie

  • de l’élimination des déchets provenant des différents métabolismes

  • Il intervient dans la synthèse de la vitamine D et de l'érythropoïétine(hémoglobine)


R alis par le groupe 8 de la promotion infirmi re 2009 2010

La composition de l’appareil urinaire:

  • Celui-ci est composé des reins et de la voie excrétrice.

  • Il est divisible en deux unités fonctionnelles:

    a) Le haut appareil:

    b) Le bas appareil:


R alis par le groupe 8 de la promotion infirmi re 2009 2010

A ) le haut de l’ appareil:

Il est composé des deux reins et des voies excrétrices:

Les reins se situent de part et d'autre de la colonne vertébrale, entre la 11ème vertèbre dorsale et la 3ème vertèbre lombaire.

Chaque rein a la forme d'un haricot à hile interne et est surplombé, à son pôle supérieur, par une glande surrénalienne.

Elles appartiennent au système endocrinien.

Le rein droit est plus bas que le gauche, car abaissé par le foie.

Ils sont vascularisés par l'artère rénale qui naît de l'aorte, et par la veine rénale qui se jette dans la veine cave.

Chaque rein est entouré de tissu cellulo - graisseux et est situé, avec la glande surrénale, dans un sac fibreux; l'ensemble constitue la loge rénale.


R alis par le groupe 8 de la promotion infirmi re 2009 2010

L'uretère:

C'est un canal de 25 à 30 cm de long qui fait suite au bassinet et s'abouche à la vessie sur sa face postérieure.


R alis par le groupe 8 de la promotion infirmi re 2009 2010

B ) Le bas de l’appareil :

Il se compose de la vessie et de l'urètre.

  • La vessie :

    De forme ovoïde, elle est située dans le petit bassin.

    C'est le réservoir dans lequel s'accumule l'urine fabriquée en continu par les reins, dans l'intervalle entre 2 mictions

  • L'urètre :

    C'est le conduit qui sert à évacuer les urines vésicales vers l'extérieur de l'organisme. Il est entouré à son origine par un sphincter externe (strié, volontaire), séparé du col vésical par la prostate chez l'homme et d’un sphincter lisse au niveau du col vésical

Sphincter muscle circulaire autour d'un conduit naturel (tube digestif, vaisseaux...) qui peut se dilater et se contracter. Ce mécanisme permet de fermer totalement ou partiellement un orifice ou un conduit du corps et de l'ouvrir lorsque nécessaire.


R alis par le groupe 8 de la promotion infirmi re 2009 2010

I / Structure Interne Du Rein


R alis par le groupe 8 de la promotion infirmi re 2009 2010

  • - Parties du rein

  • Le rein est constitué de 2 parties :

  • la substance médullaire qui est la partie centrale du rein formé par les pyramides de Malpighi

    - la substance corticale qui est la partie périphérique du rein comprenant

    *les colonnes de Bertin séparant les pyramides de Malpighi

    *les pyramides de Ferrein séparent les pyramides de Malpighi de la surface du rein

    *le labyrinthe sépare les pyramides de Ferrein


R alis par le groupe 8 de la promotion infirmi re 2009 2010

I ) La structure interne du rein:

les rapports du rein avec les autres organes 

En haut avec le diaphragme, dont le rein est séparé par la glande surrénale.

En arrière avec de haut en bas la partie postéro inférieure du thorax qui se poursuit par la paroi lombaire en bas.

En dedansavec, à droite, la veine cave inférieure dont le rein est séparée par les vaisseaux génitaux.

A gauche, avec l'aorte dont le rein est séparée par les vaisseaux génitaux

En avant, à droite, la loge rénale est en rapport par l'intermédiaire du péritoine avec, de haut en bas, la face postérieure du foie, le bloc duodénum - pancréatique, l'angle colique supérieur droit. A gauche, la loge rénale est en rapport, par l'intermédiaire du péritoine, avec de haut en bas la rate et la queue du pancréas, l'angle colique gauche.


R alis par le groupe 8 de la promotion infirmi re 2009 2010

b) la vascularisation du rein 

le bord interne de chaque rein est creuse d’une cavité profonde appelée le sinus du rein .

l’orifice de cette cavité est le hile .C’est au niveau du hile que les vaisseaux du rein pénètrent dans celui-ci .

La vascularisation du rein est assure par l’artère rénale.

Elle naît de l’aorte abdominale et c’est l’artère nourricière et fonctionnelle du rein.

L’artère rénale se dirige vers le hile du rein et pénètre à cet endroit dans l’organe.

A l’intérieur du sinus du rein l’artère rénale se divise ensuite et donne les artères inter papillaires.

Celles ci pénètrent dans le parenchyme rénal, entre les pyramides et donnent naissance à leur branche terminale.

Les artères radies se terminent en se divisent en un grand nombre de rameaux dont chacun aboutit a un corpuscule de Malpighi


R alis par le groupe 8 de la promotion infirmi re 2009 2010

La structure du néphron:


R alis par le groupe 8 de la promotion infirmi re 2009 2010

II / Les Mécanismes Fondamentaux Du Néphron


R alis par le groupe 8 de la promotion infirmi re 2009 2010

  • Le rein est constitué de million de petits filtres, appelés néphrons ou "tubes urinifères". Ceux-ci participent activement à l'élaboration de l'urine, par filtration du sang. Ils filtrent en moyenne de 160 à 200 Litres de sang par jour.

  • Cette filtration s'effectue en trois temps afin d'élaborer l'urine.

  • La filtration glomérulaire

  • La réabsorption tubulaire

  • L’excrétion tubulaire


R alis par le groupe 8 de la promotion infirmi re 2009 2010

III / Les Principales Fonctions Régulatrices Du Rein


R alis par le groupe 8 de la promotion infirmi re 2009 2010

  • La fonction rénale :

  • 1) L’excrétion

  • Le rein excrète de nombreux éléments tels que l’eau, l’urée, l’acide urique, médicaments, chlorures, phosphates, sulfates de sodium et le calcium. Ces éléments présents dans le sang et filtrés par le rein et cheminent a travers l’uretère, la vessie, puis l’urètre où ils sont évacués sous forme d’urine.

  • 2) La réabsorption

  • Le rein n’est pas seulement un organe excréteur. Une partie des différents éléments contenus dans le filtrat néphrétique est réabsorbée. Le glucose, les ions sodium, potassium, chlore, et bicarbonate sont important pour maintenir l’équilibre hydroélectrique et le pH sanguin constant. Les substances conservées par le rein repartent dans le système sanguin afin d’être utilisés par l’organisme.


R alis par le groupe 8 de la promotion infirmi re 2009 2010

  • Régulation des fonctions rénales

  • Tout au long du tube proximal, a lieu, en même temps que la réabsorption du glucose, des ions sodium, potassium, chlore et bicarbonate, une réabsorption de l’eau.

  • La fonction essentielle du rein est de maintenir stable la composition sanguine, non seulement en diminuant les substances qui se trouvent en excès ou qui ont une action toxique, mais aussi en empêchant que celles qui sont utiles ne soient éliminées. 


R alis par le groupe 8 de la promotion infirmi re 2009 2010

  • Élimination du sodium


R alis par le groupe 8 de la promotion infirmi re 2009 2010

  • Élimination des autres ions

    Le potassium


R alis par le groupe 8 de la promotion infirmi re 2009 2010

Le chlore


R alis par le groupe 8 de la promotion infirmi re 2009 2010

- Élimination de l’eau


R alis par le groupe 8 de la promotion infirmi re 2009 2010

- Élimination du calcium


R alis par le groupe 8 de la promotion infirmi re 2009 2010

- Élimination des autres substances, l’urée


R alis par le groupe 8 de la promotion infirmi re 2009 2010

- Le rôle des systèmes tampons (mécanisme régulateur du pH)

- Les émonctoires (mécanisme régulateur du pH)

  • Le poumon

  • Le rein

    - Le pH sanguin

    - Le pH urinaire


R alis par le groupe 8 de la promotion infirmi re 2009 2010

IV / La fonction Endocrine Du Rein


R alis par le groupe 8 de la promotion infirmi re 2009 2010

Définition  « Hormone » : substance secrétée par un tissu spécifique ou par une glande endocrine, qui, après avoir été véhiculée par le sang, va exercer un effet spécifique en d’autre point du corps.

Le seuil rénal de certaines substances varie en fonction des besoins qu’en a l’organisme a un moment donné, et dans certain cas, la réabsorption est contrôlée par des hormones.

Deux hormones sont sécrétées par le rein.

La rénine : secrétée par les cellules granuleuses du complexe juxta glomérulaire joue un rôle important dans la régulation de la pression sanguine, La rénine entraîne, à partir d'une protéine hépatique, l'angiotensinogène, la formation d'angiotensine I, elle-même transformée en angiotensine II grâce à l'enzyme de conversion de l'angiotensine.

L’érythropoïétine : hormone glycoprotéique (à 90% d’origine rénale, 10% d’origine hépatique) joue un rôle important dans la prolifération des érythrocytes (globules rouges) et la différenciation de celle-ci par la moelle osseuse.

Le manque d’oxygène sanguin provoque alors une augmentation de la sécrétion d’érythropoïétine donc la prolifération des globules rouges.


R alis par le groupe 8 de la promotion infirmi re 2009 2010

V/ LA MICTION


R alis par le groupe 8 de la promotion infirmi re 2009 2010

PHASE DE REMPLISSAGE :

Un stimulus, si l'on préfère la sensation de remplissage de la vessie, constitue ce que l'on appelle un influx afférent sensoriel qui est transmis à une région de la moelle épinière se trouvant juste en arrière de la vessie.

L'influx nerveux efférent retourne vers la vessie par l'intermédiaire de nerfs portant le nom de nerfs parasympathiques.


R alis par le groupe 8 de la promotion infirmi re 2009 2010

PHASE DE VIDANGE ou MICTION

Chez l’adulte, la miction se produit quand le muscle détrusor c’est-à-dire le muscle de la vessie, se contracte et il se produit un relâchement réflexe du sphincter interne ainsi qu'un relâchement volontaire su sphincter externe. Cela peut être aidé en augmentant la pression dans la cavité pelvienne par abaissement du diaphragme et contraction des muscles abdominaux (manœuvre de Val-Salva).

La sur distension (quand la vessie est trop pleine) de la vessie est très douloureuse, et quand ce stade est atteint, il se produit une tendance à la relaxation involontaire du sphincter externe et une petite quantité d'urine s’échappe, à condition qu'il n'y ait pas d'obstacle mécanique.


  • Login