Num risation de la presse belge
Download
1 / 17

Numérisation de la presse Belge - PowerPoint PPT Presentation


  • 68 Views
  • Uploaded on

Numérisation de la presse Belge. Projet fédéral D/00/02 Alain Goossens Bibliothèque royale de Belgique. Le projet en bref Titres concernés Principes clés du projet Situation en novembre 2008 Exploitation Démo Conclusion. Le projet en bref (1).

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' Numérisation de la presse Belge' - maik


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Num risation de la presse belge

Numérisation de la presse Belge

Projet fédéral D/00/02

Alain Goossens

Bibliothèque royale de Belgique


  • Le projet en bref

  • Titres concernés

  • Principes clés du projet

  • Situation en novembre 2008

  • Exploitation

  • Démo

  • Conclusion


Le projet en bref 1
Le projet en bref (1)

  • Numérisation de 30 titres de la presse belge

    • Pourquoi, parmi les collections de la Bibliothèque royale, choisir les journaux comme principal axe de numérisation ?

  • Période couverte : début du journal jusque 1950

    • Volume : 3.000.000 pages

  • En plus : presse clandestine et censurée des deux conflits mondiaux

    • Volume : 35.000 pages

  • Choix opéré par le CEGES et la KBR


Le projet en bref 2
Le projet en bref (2)

  • Cadre : projet de numérisation du patrimoine fédéral

    • 9 projets

    • 15.000.000 €

    • 2005-2008, reports sur 2009 autorisés

    • Investissement de l’Etat pour ce projet : 2.272.000 €

  • Futur ? En discussion actuellement

    • Souhait de la politique scientifique : un large PPP


Les titres concern s 1
les titres concernés (1)

  • Le Courrier de l’Escaut (1829-1950)

  • Le Journal de Charleroi (1837-1950)

  • L’Indépendance belge (1843-1940)

  • Het Handelsblad (1844-1950)

  • La Meuse (1855-1950)

  • La Gazette de Charleroi (1878-1950)

  • De Gentenaar (1879-1950)

  • Vooruit (1884-1950)

  • Le Peuple (1885-1950)

  • Het Nieuws van den dag (1885-1950)

  • Het laatste Nieuws (1888-1950)

  • De Gazet van Antwerpen (1891-1950)

  • Het Volk (1891-1950)

  • Le Vingtième Siècle (1895-1940)

  • L’avenir du Luxembourg (1897-1950)


Titres concern s 2
Titres concernés (2)

  • La Dernière Heure (1906-1950)

  • De Standaard (1914-1950)

  • De Volksgazet (1914-1950)

  • La Libre Belgique (1915-1950)

  • La Nation belge (1918-1950)

  • Vers l’Avenir (1918-1950)

  • De Schelde (1918-1936)

  • La Wallonie (1919-1950)

  • Le Drapeau Rouge (1921-1950)

  • De Rode Vaan (1921-1950)

  • Grenz Echo (1927-1950)

  • De dag (1934-1944)

  • Le Pays Réel (1936-1944)

  • Volk en Staat (1937-1944)

  • La Cité nouvelle (1937-1950)

  • + presse clandestine et censurée des deux conflits mondiaux


Principes cl s du projet
Principes clés du projet

  • Scinder numérisation et exploitation

  • Confier via appel d’offre européen la numérisation à un sous-traitant

  • Scinder exploitation intranet et Internet

  • Négocier l’exploitation Internet avec les ayant droits

  • Assurer la conservation pérenne du patrimoine numérisé


Situation en novembre 2008
Situation en novembre 2008

  • Juillet 2007 : lancement de l’appel d’offre

  • Depuis janvier 2008 : numérisation + OCR + segmentation

  • Depuis janvier 2008 : réflexion sur le stockage et l’accès

    • Seuls (KBR + CEGES) ? (oui, mais insuffisant)

    • De façon concertée avec les autres ESF ? (toujours ouvert)

    • Via PPP, avec les éditeurs ? (toujours ouvert + auteurs + journalistes + ???)

  • Depuis juillet 2008 : exploitation (en fait… exploitations : cf slides suivants…)


Exploitation 1
Exploitation (1)

  • Interne : = missions de base de la bibliothèque

  • Externe : complexe, pcq nouvelles missions… mais on progresse

    • Belge : [email protected]

    • Internationale : RFBNN

    • Internationale : Europeana


Exploitation 2
Exploitation (2)

  • De la totalité des pages numérisées : dans les murs de la bibliothèque

  • Partielle ou totale : sur Internet


Exploitation 3
Exploitation (3)

  • Gratuite : dans les murs de la bibliothèque

  • Gratuite : sur Internet pour les journaux libres de droits

  • Gratuite ou payante : sur Internet pour les journaux sous droits


Démo

  • Outils mis en place à la Bibliothèque royale (en développement)

    • http://mara.kbr.be/calendarapp/calendar1fr.php

    • http://mara.kbr.be/nutch/KBRSearch.php


Conclusion 1
Conclusion (1)

  • La numérisation prend plus de temps que prévu

    • Phase de démarrage = long dialogue…

    • Cadences difficiles à soutenir >< qualité

    • OCR erratique

    • Contrôle qualité nécessaire et long…

  • Très bonne volonté de nos partenaires

  • Le marché public nous protège très bien


Conclusion 2
Conclusion (2)

  • Le défi de l’exploitation est passionnant, mais complexe car neuf

    • Pour la Bibliothèque

    • Pour les représentants des auteurs, des journalistes

    • Pour les représentants des éditeurs

  • Globalement, les coûts de numérisation + exploitation sont et seront toujours supérieurs aux recettes futures

  • Le plus important = obtenir la sécurité juridique, via accord le plus large possible entre ayant droits, et conscience des droits et devoirs respectifs de tous !

  • La complexité croît encore lorsqu’on se place dans la perspective d’un PPP global à tous les ESF, pour tout type de documents patrimoniaux numérisés


Conclusion 3
Conclusion (3)

  • Une seule plateforme d’exploitation ne suffit pas

  • La redondance permettra de toucher plus d’internautes

  • Via l’association privé-public, des plateformes à modalité d’accès et de services divers peuvent éclore.

  • Il n’y a aucune incompatibilité avec les missions de base des bibliothèques


Conclusion 4
Conclusion (4)

  • Au-delà de la numérisation et des formes d’exploitation, la préservation numérique est un vrai défi également

  • Notre approche :

    • Formats ouverts (le + possible)

    • Lien structurel entre les formats + métadonnées

    • Stockage multiple + monitoring :

      • On-line (serveur, Bibliothèque royale)

      • Near on-line (tape, Bibliothèque royale)

      • Off-line (disque + tape, hors site)


  • Contacts :

    • Coordination : [email protected]

    • Technique : [email protected]

    • Presse belge : [email protected]

    • Presse clandestine et censurée : [email protected]@cegesoma.be


ad