Le r alisme
Download
1 / 27

Le Réalisme - PowerPoint PPT Presentation


  • 154 Views
  • Uploaded on

Le Réalisme. Gustave COURBET (1819-1877). Le Réalisme: réaction à l’escapisme romantique.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' Le Réalisme' - madge


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Le r alisme

Le Réalisme

Gustave COURBET (1819-1877)


Le r alisme r action l escapisme romantique
Le Réalisme: réaction à l’escapisme romantique

  • Si le romantisme et le classicisme, compagnons des révolutions bourgeoises du XVIIIème et XIXème siècle, étaient réaction au nom de la raison et de la nature contre le caractère artificiel du baroque et du rococoappréciés par l’aristocratie, le réalisme apparait au moment où le romantismes’égare dans l’exotisme, toujours à la recherche de l’émotion plus forte.


Romantisme delacroix libert guidant le peuple 1830
Romantisme: Delacroix, Liberté guidant le peuple, 1830


Romantisme delacroix la mort de sardanapale 1834
Romantisme: Delacroix, La Mort de Sardanapale, 1834


Delacroix chevaux arabes 1860

Le romantisme, compagnons des révolutions bourgeoises, s’égare dans l’exotisme, toujours à la recherche de l’émotion plus forte.

Delacroix, Chevauxarabes, 1860


Alors que le néoclassicisme trouve ses commanditaires et consommateur dans la nouvelle classe privilégié du capitalisme, la bourgeoisie.

INGRES, Portrait de Louis Bertin, 1832


Madame antonia devaucay de nittis 1807
Madame Antonia Devaucay de Nittis, 1807

Mme Ingres


Néoclassicisme: Ingres, La grande odalisque, 1814


Le réalisme sera souvent associé au socialisme et aux luttes des exploités du capitalisme en général. Le nom fut donné au mouvement par Gustave COURBET (1819-1877), peintre français, qui forgea le terme et en fit son programme.

Courbet, Les Casseurs de pierre,1849


Né à Ornans dans une famille de paysans aisés, Courbet commence comme peintre romantique néobaroque vers 1840.

Gustave COURBET (1819-1877)

Autoportrait (homme désespéré), 1843-45

Autoportrait (homme blessé), 1844-45


Le programme r aliste
Le programme réaliste commence comme peintre romantique néobaroque vers 1840.

  • En 1846, le poète Charles Baudelaire réclamait « un peintre qui exprimât l’héroïsme de la vie moderne », et Courbet, son ami, en fait son crédo artistique, seul à l’époque.

  • L’exagération romantique de la sensibilité et de l’imagination ne sont qu’un échappatoire devant les réalités de l’époque. L’artiste moderne devrait se baser sur son expérience personnelle: « Je ne peux pas peindre un ange, car je n’en ai jamais vu ».


Première peinture traduisant son programme fut commence comme peintre romantique néobaroque vers 1840. Les Casseurs de pierre (1849). Cette peinture nous présente pour la première fois des corps anonymes au travail, qui ne nous regardent pas, mais sont présents, par la taille de la peinture et la frontalité de leur représentation.

Courbet, Les Casseurs de pierre, 1849


Gustave courbet les cribleuses de bl 1854

Si commence comme peintre romantique néobaroque vers 1840. le sujet est bien un sujet d’actualité (les corps au travail, l’exploitation de la classe ouvrière), la technique de Courbet reste traditionnelle.

Gustave Courbet, Les cribleuses de blé, 1854


Courbet un enterrement ornans 1849 315x668 cm

Un enterrement à Ornans commence comme peintre romantique néobaroque vers 1840. choque: son grand format remet en question la hiérarchie des genres. Un aussi grand format était alors réservé aux scènes historiques, mythologiques ou religieuses, alors qu’ici Courbet peint un enterrement de village. Cette remise en question de la hiérarchie des genres fait assimiler l’art de Courbet à l’art « socialiste ».

Les réactions sont violentes: « Le Laid en grandeur nature! » …

Courbet, Un Enterrement à Ornans, 1849, 315x668 cm


Pour en savoir plus les r actions le laid en grandeur nature
Pour en savoir plus: les commence comme peintre romantique néobaroque vers 1840. réactions « Le Laid en grandeur nature ! »

  • Un enterrement à Ornans,présenté au Salon de peinture de 1850 où, malgré la médaille de deuxième classe qui l’a récompensé, il est très mal accueilli par les critiques outrés de voir une si grande œuvre (6,68 mètres sur 3,15 mètres), traiter d'une « anecdote » populaire avec une telle gravité. Ce format panoramique était alors réservé aux grandes scènes historiques, mythologiques ou religieuses. Cette remise en question de la hiérarchie des genres va choquer les critiques. Pour la plupart d'entre eux, la peinture de Courbet fut assimilée à un art « socialiste ». Les réactions furent violentes : « Est-il possible de peindre des gens si affreux ? » demandent des bourgeois dans un dessin d'Honoré Daumier.

  • La critique décrit les personnages comme « d'ignobles caricatures inspirant le dégoût et provoquant le rire ».

  • « Imaginez-vous la copie la plus scrupuleuse et la plus impitoyable de toutes les trivialités de figures, d'attitudes, de costumes, de physionomies qu'on puisse glaner à chaque pas dans la vie privée, et particulièrement en province. Ce n'est pas la restauration du laid, c'est la poursuite et la recherche de l'ignoble. »


La r ponse de courbet
La réponse de Courbet commence comme peintre romantique néobaroque vers 1840.

  • À ces critiques, Courbet répond: « Je tiens (ainsi) que la peinture est un art essentiellement concret et ne peut consister que dans la représentation des choses réelles et existantes (...) de tous les objets visibles ; un objet abstrait, non visible, non existant n'est pas du domaine de la peinture».

  • « Je ne peux pas peindre un ange, car je n’en ai jamais vu ».


Alors que commence comme peintre romantique néobaroque vers 1840. L’Intérieur de mon atelier: une allégorie réelle résumant sept ans de la vie d’un artiste (1854-1855, 352x587 cm) est trouvée vulgaire…


Intérieur de mon atelier: une allégorie réelle résumant sept ans de la vie d’un artiste (1854-1855)

  • Courbet décris le tableau : « Le tableau est divisé en deux parties. Je suis au milieu, peignant,», « à gauche, le monde de la vie triviale, le peuple, la misère, la pauvreté, la richesse, les exploités, les exploiteurs, les gens qui vivent de la mort » et « à droite… les amis, les travailleurs, les amateurs du monde de l'art. »

  • Le tableau est refusé à l’Exposition universelle de 1855 (où son autre tableau, La rencontre, est accepté). Courbet monte une exposition personnelle qu’il nomme le « Pavillon du Réalisme ». Les critiques de l’époque ont qualifié l’œuvre de «vulgaire».

  • Ce n’était pas l’opinion de Eugène Delacroix : « je vais voir l’exposition de Courbet... J’y reste seul pendant près d’une heure et j’y découvre un chef-d’œuvre dans son tableau refusé ; je ne pouvais m’arracher à cette vue. On a rejeté là un des ouvrages les plus singuliers de ce temps mais ce n’est pas un gaillard à se décourager pour si peu. »


La rencontre bonjour monsieur courbet 1854

Si sept ans de la vie d’un artiste (1854-1855)Intérieur de mon atelier: une allégorie réelle résumant sept ans de la vie d’un artiste (1854-1855)est refusé à l’Exposition universelle de 1855, y est accepté son autre tableau, La rencontre(Bonjour Monsieur Courbet) qui montre de façon explicite le sentiment qu’a son auteur sur sa position dans la société de classes de son temps. Le riche collectionneur avec son serviteur croise le peintre qui se représente libre, ni exploiteur ni exploité…

La Rencontre (Bonjour, Monsieur Courbet), 1854


Portrait de son ami l anarchiste pierre joseph prudhon et ses enfants en 1853 1865 67
Portrait de son ami, l’anarchiste sept ans de la vie d’un artiste (1854-1855)Pierre-Joseph Prudhon et ses enfants en 1853, 1865-67


Paysages
Paysages... sept ans de la vie d’un artiste (1854-1855)


Gustave courbet les demoiselles au bord de la seine 1856
Gustave Courbet, Les demoiselles au bord de la Seine, 1856 sept ans de la vie d’un artiste (1854-1855)


Et la tr s controvers e origine du monde 1866
Et la très controversée sept ans de la vie d’un artiste (1854-1855)Origine du monde, 1866


Le sept ans de la vie d’un artiste (1854-1855)Réalisme, Gustave Courbet -résumé

  • C’est la fuite du temps et des problèmes de leur société: l’exotisme, l’escapisme du romantisme néobaroque de Delacroix et du néo-classicisme d’Ingres destinés à la nouvelle classe privilégiée du capitalisme, la bourgeoisie aisée et éduquée, qui fait place à un autre grand mouvement de la fin du XIXème siècle: le Réalisme.

  • Le nom fut donné au mouvement par Gustave COURBET (1819-1877), peintre français, qui forgea le terme et en fit son programme.

  • Le réalisme sera souvent associé au socialisme et aux luttes des exploités du capitalisme en général.


Première peinture traduisant le programme réaliste de Courbet fut Les Casseurs de pierre(1849). Si nous trouvons des sujets similaire dans la peinture de genre, la taille de cette toile est inhabituelle. Mais la technique de Courbet reste traditionnelle.

Courbet, Les Casseurs de pierre, 1849


Courbet un enterrement ornans 1849 315x668 cm1

Un enterrement à Ornans Courbet fut de Courbet choque: son grand format était alors réservé aux scènes historiques, mythologiques ou religieuses.

Cette remise en question de la hiérarchie des genres fait assimiler l’art de Courbet à l’art « socialiste ».

Les réactions sont violentes: « Le Laid en grandeur nature! » …

Courbet, Un Enterrement à Ornans, 1849, 315x668 cm


Alors que Courbet fut L’Intérieur de mon atelier: une allégorie réelle résumant sept ans de la vie d’un artiste (1854-1855, 352x587 cm) est trouvée vulgaire…


ad