direction de la culture
Download
Skip this Video
Download Presentation
Direction de la Culture

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 9

Direction de la Culture - PowerPoint PPT Presentation


  • 95 Views
  • Uploaded on

Direction de la Culture. Conférence de presse du 17 mars 2009 sur la répartition des subventions extraordinaires. LA VILLE DE NEUCHATEL COMMUNIQUE Aux représentants des médias  Attribution des subventions culturelles extraordinaires par la Direction de la culture

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' Direction de la Culture' - mackenzie-gaines


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
direction de la culture

Direction de la Culture

Conférence de presse du 17 mars 2009

sur la répartition des subventions extraordinaires

slide2

LA VILLE DE NEUCHATEL COMMUNIQUE

Aux représentants des médias 

Attribution des subventions culturelles extraordinaires par la Direction de la culture

220\'000 francs pour 68 projets

La Ville de Neuchâtel, à travers la Direction de la culture, soutient cette année pas moins de 68 projets culturels dans les domaines de la danse, du théâtre, de la musique, de la littérature et des beaux-arts. Une somme de 220\'000 francs – sur les 240\'000 francs votés par le Conseil général dans le cadre du budget 2009 - a été répartie en début d’année entre ces différents projets qui témoignent de la richesse culturelle de Neuchâtel.

La Ville de Neuchâtel aide les acteurs culturels actifs sur le territoire communal de deux façons. Elle octroie à certains des subventions régulières qui leur permettent de fonctionner tout au long de l’année. Le Théâtre de la Poudrière et le Centre culturel par exemple touchent respectivement 95\'000 francs et 195\'000 francs. Au total, 36 subventions régulières pour un montant de 1,3 million de francs seront payées cette année.

La Direction de la culture dispose en plus d’une enveloppe qui lui permet de soutenir des projets ponctuels ayant lieu dans l’année. Cette enveloppe a varié ces dix dernières années entre 220\'000 et 320\'000 francs. Elle se monte à 240\'000 francs pour 2009. Pour en bénéficier, les acteurs culturels professionnels domiciliés et actifs sur le territoire communal doivent déposer un dossier comprenant une description de leur projet, un budget et un plan financier avant le 30 novembre de l’année courante pour un événement ayant lieu l’année suivante. Passé ce délai, le délégué culturel examine les dossiers et fait des propositions à la Direction qui octroie un montant.

slide3

Les dossiers retenus le sont en fonction de critères formels (faisabilité du projet, financement réaliste, domiciliation du porteur, lieu de la représentation) mais en aucun cas en fonction de critères esthétiques. La Direction de la culture fonde encore aujourd’hui ses choix sur le rapport sur la politique culturelle approuvé par le Conseil général en 1998. Ce rapport consacre comme mode de répartition des subventions extraordinaires le principe du « saupoudrage éclairé » qui consiste à donner un petit peu au plus grand nombre possible de demandeurs. Cela favorise l’éclosion d’un nombre important de projets, partant la richesse culturelle qui caractérise notre cité et la varitété du public. Ce mode de faire permet aussi aux projets d’exister et à leurs porteurs de solliciter des financements complémentaires de la part de l’Etat, qui agit à titre subsidiaire, et de la Loterie romande.

La Direction de la culture a reçu une centaine de demandes pour 2009 et en a retenu les deux tiers auxquels elles a attribué 220\'000 francs. Ces demandes portaient sur une somme estimée à quelque 600\'000 francs et concernaient des projets dont les budgets additionnés atteignent plusieurs millions de francs injectés dans l’économie locale.

Le théâtre et la musique se taillent la part du lion de ces 240\'000 francs. Pas moins de 77\'500 francs vont à la création théâtrale. Entre autres spectacles, la Ville de Neuchâtel soutient la création de trois pièces de Tchékov par la compagnie Xua-Xua, de « Kafka sur le rivage » de l’auteur japonais Murakami par l’Outil de la ressemblance et de « Le fils possible » de l’auteur Antoinette Rychner par le Pestacle fatal. Sans oublier L’île au trésor, la nouvelle création du Théâtre de la Poudrière.

Dans le domaine des musiques actuelles, Neuchâtel soutient l’enregistrement de CD par les Rambling Wheels, Florence Chitacumbi et les groupes « Compartiments fumeurs » et « Kera ». Un effort particulier est réalisé en faveur de la musique électronique (Festival de la Superette et saison de Boris Kouglopf au Queen Kong Club) et du jazz avec les Mardis du jazz au Bar King et Suisse Diagonales Jazz. La musique dite classique n’est pas oubliée avec des soutiens à la saison des grands interprètes, à des chœurs comme In illo tempore, Flores harmonici, La Sestina et la Société chorale ainsi qu’à des ensembles de chambre comme le Carpé Dièse Trio, Les chemins de traverse et les Chambristes. La musique ethnique sera à nouveau présente à Neuchâtel à travers les concerts de Culture nomade organisés par Georges Grillon.

slide4

Les grands festivals à l’instar de la Semaine de la marionnette, du Festival choral, de Festineuch et du NIFFF disposent d’une subvention régulière. Ce n’est pas le cas du Busker’s, du Festival Horizon, du Courgemétrages ou du Février des auteurs, soutenus par le biais des subventions extraordinaires.

La Ville de Neuchâtel soutient également cette année les chorégraphies de Laura Rossi et Manu Accard ainsi que la participation de la Compagnie Dolores y Rosas au concours national Tanz Faktor Interregio et la création en résidence à l’Espace Danse de l’Evole d’Irina Lorez. En littérature, les subventions extraordinaires permettent de donner un coup de pouce à la publication de la Revue Nomades, aux Cafés littéraires et aux Lundis des mots. Dans le domaine des beaux-arts, la Ville a contribué à l’exposition de photos en cours au Théâtre du Pommier que Chloé Nicolet a ramenées de son séjour à Bénarès ainsi qu’à l’installation d’une « sculpture » sur le giratoire de la Maladière. Son auteur, Emile Genoud, la confrontera en cours d’année à d’autres endroits stratégiques de la cité.

Deux manifestations inclassables parmi les 68 soutenues méritent encore un clin d’œil particulier : le Festival artistique et scientifique Eternal Tour qui partira en septembre depuis les Caves du Palais sur les traces de Rousseau dans le Val-de-Travers, s’intéressera à la taxinomie des encyclopédistes et créera sa propre radio locale… et le Symposium Imaging the futur qui s’intéressera en marge du NIFFF au domaine de l\'imagerie digitale dans des secteurs aussi divers que le film, les jeux vidéo et l’art digital.

Neuchâtel, le 17 mars 2009

Renseignements complémentaires: Patrice Neuenschwander délégué culturel,

032 717.75.02, e-mail: [email protected]

ad