La sant au bout de votre fourchette
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 21

La Santé au Bout de Votre Fourchette PowerPoint PPT Presentation


  • 64 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

La Santé au Bout de Votre Fourchette. Nutrition et Prévention Cardio-vasculaire. La Santé au bout de votre Fourchette. Qu’est ce que la Nutrition Comment prévenir les risques cardio-vasculaires Les bases de l’équilibre alimentaire. Qu’est-ce que la Nutrition.

Download Presentation

La Santé au Bout de Votre Fourchette

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


La sant au bout de votre fourchette

La Santé au Bout de Votre Fourchette

Nutrition

et Prévention Cardio-vasculaire

Emilie SMAGGHE - Diététicienne


La sant au bout de votre fourchette1

La Santé au bout de votre Fourchette

  • Qu’est ce que la Nutrition

  • Comment prévenir les risques cardio-vasculaires

  • Les bases de l’équilibre alimentaire

Emilie SMAGGHE - Diététicienne


Qu est ce que la nutrition

Qu’est-ce que la Nutrition

  • La nutrition se définit comme étant la science qui analyse les rapports entre l’alimentation et la santé.

  • La nutrition joue un rôle essentiel dans la prévention de nombreuses maladies.

  • Elle est INCONTOURNABLE dans la prévention des risques cardio-vasculaires.

Emilie SMAGGHE - Diététicienne


Les graisses d origine animale

Les Graisses d’origine Animale

  • Les Graisses d’origine Animale :

    beurre, crème fraîche, … viandes grasses, charcuteries, fromages :

    - sont sources de graisses saturées et de cholestérol, qui favorisent les maladies cardio-vasculaires :ce sont des « mauvaises graisses »

    - doivent être consommées avec modération.

Emilie SMAGGHE - Diététicienne


Les graisses d origine v g tale

Les Graisses d’origine Végétale

  • Les Graisses d’origine Végétale :

    Fruits oléagineux (noix, cacahuètes, amandes…)

    Huiles, margarines 100% végétales.

    - sont totalement dépourvues de cholestérol

    - sont sources d’acides gras insaturés (oméga 3 et 6) : qui préviennent contre les maladies cardio-vasculaires : ce sont les « bonnes graisses »

  • Choisir :- huiles : première pression à froid

    - margarines : moins de 1% d’acides gras trans

Emilie SMAGGHE - Diététicienne


Les bonnes associations d huiles

Les Bonnes Associations d’Huiles

  • Pour un effet protecteur contre le risque cardio-vasculaire :

    Huile d’olive (cuisson + crudités)

    +

    Huile de colza (crudités)

    ou huile de noix

Emilie SMAGGHE - Diététicienne


Et les graisses de poissons

… Et les graisses de poissons

  • Les poissons gras : thon, maquereau, sardine, saumon, truite

  • Sont source d’oméga 3

  • A consommer 1 à 2 fois par semaine

Emilie SMAGGHE - Diététicienne


Choix des graisses pour r sumer

Choix des Graisses : Pour Résumer

  • Consommer des poissons gras 1 à 2 fois par semaine

  • Privilégier les matières grasses végétales et les associer

    huile d’olive + huile de colza (ou noix)

  • Limiter la consommation de charcuteries (1 par semaine maximum), de fromage (1 part par jour maximum).

  • Limiter les viandes rouges à 1 fois par semaine.

  • Limiter les préparations industrielles (mauvaises graisses).

  • Attention aux allégés :(beurres, crèmes et fromages) apportent toujours du cholestérol.

Emilie SMAGGHE - Diététicienne


Limiter l apport de sel

Limiter l’apport de Sel

  • Le sel (ou chlorure de sodium) est naturellement contenu dans la plupart des aliments. Le but n’est pas de le supprimer le sel de l’alimentation, mais d’en réduire l’apport.

  • Surtout si vous souffrez d’hypertension, ou si vous êtes cardiaque. On recommande dans ce cas une alimentation pauvre en sel : à 6g de sel par jour.

  • Un français consomme 10 à 12g de sel par jour soit le double du maximum recommandé.

Emilie SMAGGHE - Diététicienne


Quelques r gles pour limiter le sel dans votre alimentation

Quelques règles : pour limiter le sel dans votre alimentation

  • Limiter les aliments riches en sel.

  • Réduire voir supprimer l’ajout de sel dans l’eau de cuisson.

  • Pour compenser, utiliser les épices, les herbes et les légumes aromatiques

    (ail, oignon, citron,…)…

Emilie SMAGGHE - Diététicienne


Aliments riches en sel

Aliments Riches en Sel

  • Conserves.

  • Fromages, charcuteries, salaisons.

  • Préparations industrielles (potages, plats préparés, aliments cuisinés…).

  • Certaines eaux gazeuses (Vichy Célestin, Badoit, St Yorre…).

    Tous ces aliments ne sont pas à supprimer de votre alimentation, mais doivent être consommés avec modération.

Emilie SMAGGHE - Diététicienne


Quivalences 1g de sel

Équivalences à 1g de Sel

- 1 part de fromage (40g) = 1/6 de camembert.

- 1 tranche de jambon blanc = 1 saucisse.

- 80g de pain = 4 tranches = 1/3 de baguette.

- 1 livre de moules cuisinées s/sel.

- 6 huîtres (2ème eau).

- 1 sachet de sel de 1g.

Emilie SMAGGHE - Diététicienne


Alimentation 6g de sel par jour

Alimentation à 6g de sel par jour

Une alimentation cuisinée strictement s/sel = 2g de sel par jour

  • Petit déjeuner :

    - 2 tranches de pain (0,5g de sel)

    - beurre doux, margarine s/sel, ou confiture

  • Déjeuner :

    crudités s/sel

    viande + pommes de terre s/sel

    1 yaourt + 1 fruit

    1 sachet de sel (1g de sel)

    PAS de PAIN

  • Dîner :

    Potage maison s/sel

    1 tranche de jambon (1g de sel) + légumes s/sel

    1 part de fromage (1g de sel) + 1 fruit

    2 tranches de pain (0,5g de sel)

Emilie SMAGGHE - Diététicienne


Correction d un ventuel surpoids

Correction d’un éventuel Surpoids

Le surpoids est un facteur de risque cardio-vasculaire. C’est pourquoi pour votre santé, le surpoids doit IMPERATIVEMENT être corrigé.

En cas de surcharge pondérale, il ne faut pas manger moins, mais MANGER MIEUX en équilibrant votre alimentation.

Emilie SMAGGHE - Diététicienne


Quelques r gles respecter

Quelques règles à respecter

  • Limiter toutes les graisses ajoutées (beurre, huile, crème fraîche) et les graisses cachées (viandes grasses, charcuteries, fromages, plats préparés).

  • Supprimer le sucre et les produits sucrés de votre alimentation quotidienne, le consommer occasionnellement.

  • Les féculents et le pain doivent être au menu de tous les repas. Même s’il fautlimiter les quantités.

  • Les légumes verts peuvent être

    consommés à volonté.

  • Les fruits : 2 à 3 par jour.

Emilie SMAGGHE - Diététicienne


Alimentation quilibr e

Alimentation Équilibrée

  • Pour une alimentation équilibrée, il faut consommer un aliment de chaque famille à chaque repas.

Emilie SMAGGHE - Diététicienne


Exemples de menus quilibr s

Exemples de menus équilibrés

  • Carottes râpées vinaigrette

  • Poulet Basquaise

  • Riz

  • Petits suisses natures à 20% de MG s/sucre

  • Fruit frais

  • +/- Pain (fonction de la quantité de riz)

  • Potage

  • Jambon blanc

  • Légumes de pot au feu

  • Fromage blanc à 0 ou 20% de MG s/sucre

  • Compote maison ou du commerce s/sucre ajouté

  • Pain

Emilie SMAGGHE - Diététicienne


G ographie r gime alimentaire et risques cardio vasculaires

Géographie, Régime alimentaire et Risques Cardio-vasculaires

L’ Europe du point de vue du risque cardio-vasculaire :

- Europe du Nord : Risque cardio-vasculaire plus élevé.

- Europe Méditerranéenne : Risque cardio-vasculaire plus bas.

Emilie SMAGGHE - Diététicienne


Europe du nord risque cardio vasculaire plus lev

Europe du Nord : Risque cardio-vasculaire plus élevé

  • Rôle néfaste de l’alimentation :

    - Riche en graisses saturées ou « mauvaises graisses » (charcuteries, beurre, crème).

    - Pauvre en matières grasses végétales.

    - Pauvre en fibres : fruits et légumes verts.

Emilie SMAGGHE - Diététicienne


Europe m diterran enne risque cardio vasculaire plus bas

Europe Méditerranéenne : Risque cardio-vasculaire plus bas

  • Rôle protecteur de l’Alimentation :

    - Riche en fruits et en légumes.

    - Riche en matières grasses végétales de bonne qualité.

    - Pauvre en graisses saturées ou « mauvaises graisses ».

Emilie SMAGGHE - Diététicienne


En r sum

En Résumé

On s’oriente vers une Alimentation de type Méditerranéenne

  • Pauvre en viandes rouges (1 fois par semaine).

  • Riche en poissons surtout poissons gras(3 fois par semaine).

  • Riche en légumes verts et fruits, frais ou secs.

  • Matières grasses végétales, comme principale source de graisse et surtout l’ huile d'olive.

  • Riche en céréales, non raffinées car plus riches en fibres (ex : pains spéciaux, riz et pâtes complètes).

Emilie SMAGGHE - Diététicienne


  • Login