Pr sent e par mme zouta gertrude secr taire g n rale de la ccima de centrafrique
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 20

Présentée par : Mme ZOUTA Gertrude Secrétaire Générale de la CCIMA de Centrafrique PowerPoint PPT Presentation


  • 64 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Présentée par : Mme ZOUTA Gertrude Secrétaire Générale de la CCIMA de Centrafrique. Présentation de l’expérience centrafricaine en matière de politique industrielle. PLAN DE PRESENTATION. Première partie : I – Présentation de la RCA 1 – Contexte Socio-Démocratique

Download Presentation

Présentée par : Mme ZOUTA Gertrude Secrétaire Générale de la CCIMA de Centrafrique

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Pr sent e par mme zouta gertrude secr taire g n rale de la ccima de centrafrique

Présentée par :Mme ZOUTA GertrudeSecrétaire Générale de la CCIMA de Centrafrique

Présentation de l’expérience centrafricaine en matière de politique industrielle.


Plan de presentation

PLAN DE PRESENTATION

Première partie :

I – Présentation de la RCA

1 – Contexte Socio-Démocratique

2 – Contexte Economique et Politique

Deuxième partie :

II – La politique industrielle de la RCA

1 – Quels sont les défis ?

2 – Quelles sont les politiques en cours ?


1 contexte socio demographique

1. CONTEXTE SOCIO-DEMOGRAPHIQUE

PREMIERE PARTIE

PRESENTATION DE LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

La RCA est un pays enclavé de l’Afrique centrale, s’étendant sur une superficie de près de 623 000 km². L’étendue du territoire n’a pas favorisé le désenclavement intérieur, très probablement justifié par la faiblesse de la densité de la population avec parfois des espaces surpeuplés et dépourvus d’infrastructures essentielles (routes, électricité, eau, télécommunications etc.).


1 contexte socio demographique suite

1. CONTEXTE SOCIO-DEMOGRAPHIQUE (suite)

Selon le RGPH 2003, elle compte 3 895 139 habitants, dont 50,2 % sont des femmes. Le pays est faiblement peuplé et la population est inégalement repartie : la densité de la population au niveau national est de 6,3 habitants au km² ; elle varie de 1 habitant au km² dans la Région 5 (Haute-Kotto, Bamingui-Bangoran et Vakaga), à 9 295 habitants au km² dans la Région 7 (Bangui).


1 contexte socio demographique fin

1. CONTEXTE SOCIO-DEMOGRAPHIQUE (fin)

Les populations quittent la campagne en raison du déclin de la productivité agricole, de la pénurie d’emploi et de l’insuffisance d’accès aux infrastructures physiques et sociales de base (routes, éclairage urbain, distribution d’eau, assainissement et évacuation des ordures).

On note une très forte concentration à Bangui (622 771 habitants, soit 16 % de la population). La population urbaine est concentrée à Bangui et à Bimbo. Cette expansion des villes s’accompagne d’une urbanisation croissante et anarchique, avec de grave difficultés en matière de gestion urbaine (logement, assainissement, pression sur les services sociaux de base, etc.) et de l’environnement (pollution etc.)


La rca en chiffres

LA RCA EN CHIFFRES

Géographie et socio-démographie :


2 contexte economique et politique

2. CONTEXTE ECONOMIQUE ET POLITIQUE

Au cours de ces dernières années, la RCA a souffert d’une instabilité politique et a subi des conflits internes répétitifs. Ainsi, bien que dotée d’un potentiel naturel très important (réseau hydrographique dense, massif forestier important, ressources minières immenses), elle enregistre des indicateurs économiques et sociaux très alarmants.

En effet, le PIB par habitant est passé d’une moyenne de US$ 280 sur la période 1980-85 à US$ 260 sur la période de 1995-2001 et l’indice de développement humain (IDH) a chuté de 5 % entre 1990 et 2003, plaçant la RCA parmi les cinq derniers pays à l’échelle mondiale. L’incidence de la pauvreté s’est accrue, avec particulièrement une forte concentration des pauvres en milieu rural.


2 contexte economique et politique suite

2. CONTEXTE ECONOMIQUE ET POLITIQUE (suite)

Le changement politique intervenu en mars 2003 a été suivi d’une période de transition marquée par (i) l’organisation en septembre 2003 d’un dialogue national regroupant l’ensemble des partis politiques et des organisations de la société civile en vue de déterminer les orientations et d’asseoir les institutions politiques, économiques et sociales ; (ii) l’adoption par référendum d’une constitution en décembre 2004 ; et (iii) la tenue d’élections législatives et présidentielles libres et transparentes en mars et mai 2005 et la mise en place des institutions légales.


2 contexte economique et politique fin

2. CONTEXTE ECONOMIQUE ET POLITIQUE (fin)

Pour encadrer son action, le Gouvernement a présenté une déclaration de politique générale devant l’Assemblée nationale en août 2005 qui met en exergue la nécessité de (i) consolider la paix et la sécurité ; (ii) renforcer le cadre macroéconomique et les reformes ; et (iii) reconstruire les infrastructures et services sociaux de base.


Indicateurs economiques

Indicateurs Economiques :


Pr sent e par mme zouta gertrude secr taire g n rale de la ccima de centrafrique

L’expérience Centrafricaine en matière de politique industrielle.

Depuis l’indépendance la RCA n’a pas mis en place une stratégie ou un plan de développement industriel. Il en est de même pour la politique commerciale du pays, et ceci jusqu’en juin 2007, date de l’examen de politique commerciale du pays par l’Organisation Mondiale de Commerce (OMC).

Toutefois une panoplie de textes règlementaires ont été pris par le gouvernement en vue de promouvoir les investissements dans le pays et inciter les opérateurs économiques à créer des industries.


Pr sent e par mme zouta gertrude secr taire g n rale de la ccima de centrafrique

Tableau II.1 : Principaux lois et règlements liés au commerce, mars 2007


Pr sent e par mme zouta gertrude secr taire g n rale de la ccima de centrafrique

D’autres initiatives ont été également prises par le gouvernement en vue d’améliorer le climat des affaires en RCA.

C’est le cas de :

- la mise en place d’un Code minier et l’adhésion à l’initiative ETIE et au processus de Kimberley;

- la création et la mise en place d’un Cadre Permanent de Concertation Etat/Secteur Privé ;

- la création du Guichet Unique de formalités des entreprises (GUFE), devenu opérationnel en août 2008.


Pr sent e par mme zouta gertrude secr taire g n rale de la ccima de centrafrique

  • GUICHET UNIQUE DE FORMALITES DES ENTREPRISES: (suite)

  • D -  Délais d’accomplissement des formalités :

    • Création d’Entreprise en sept (07) jours* ;

    • Modification d’entreprise en sept (07) jours* ;

    • Cessation d’activités en sept (07) jours* NB : * délais de traitement des dossiers de Bangui.

  • ,

DIRECTION GENERALE

DES IMPÔTS EY DES DOUANES

DIRECTION GENERALE DU TRESOR PUBLIC

GREFFE DU TRIBUNAL

DE COMMERCE

GUFE

RCA

DIRECTION DU COMMERCE INTERIEUR

CHAMMBRE DE COMMERCE, D’INDUSTRIE, DES MINES ET DE L’RTISANAT

OFFICE CENTRAFRICAIN DE SECURITE SOCIALE


Pr sent e par mme zouta gertrude secr taire g n rale de la ccima de centrafrique

Quels sont les défis auxquels ce secteur est confronté ?

Nombreux sont les défis auxquels le secteur industriel est confronté :

- L’enclavement du pays ;

- Le coût élevé des facteurs de production ;

- L’absence d’électricité ;

- L’absence de Banque de développement ;

- L’absence de personnel qualifié ;

- L’absence d’un plan de développement industriel…


Pr sent e par mme zouta gertrude secr taire g n rale de la ccima de centrafrique

Et quelles sont les politiques en cours ?

Dans le cadre du Document de Stratégie de Réduction de la Pauvreté (DSRP), le gouvernement a pris un certains nombres de mesures devant impulser les activités industrielles :

- Secteur minier ;

- Secteur forestier ;

- Agriculture ;

- Services (en particulier tourisme et télécommunication) ;

- Bâtiment travaux publics.

Les pôles régionaux de développement, initiative originale du gouvernement, serviront de locomotive de la croissance.


Pr sent e par mme zouta gertrude secr taire g n rale de la ccima de centrafrique

La création des pôles de développement répond à l’exigence d’orienter l’économie nationale vers un développement équitable et harmonieux de l’ensemble du territoire ; ils offrent en outre l’opportunité de développer toutes les ressources et les potentialités du pays.

Ces pôles serviront de moteur au développement des activités industrielles.

Dans le cadre du Programme Cadre Intégré Renforcé, le Gouvernement a prévu de :

1/ Créer une zone industrielle;

2/ Adopter un Plan de Développement Industrielle;

3/ Élaborer une stratégie de promotion du secteur privé.


Je vous remercie pour votre aimable attention

JE VOUS REMERCIE POUR VOTRE AIMABLE ATTENTION !


  • Login