Boîte à outils « PLU durables »
Download
1 / 10

Maître d’ouvrage: PNR Loire-Anjou-Touraine Équipe d’études : - PowerPoint PPT Presentation


  • 71 Views
  • Uploaded on

Boîte à outils « PLU durables ». Module n°7 – La concertation: un enjeu pour des PLU plus durables ? . Maître d’ouvrage: PNR Loire-Anjou-Touraine Équipe d’études : Médiation & Environnement (mandataire)

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' Maître d’ouvrage: PNR Loire-Anjou-Touraine Équipe d’études :' - liza


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

Boîte à outils « PLU durables »

Module n°7 – La concertation: un enjeu pour des PLU plus durables ? 

Maître d’ouvrage: PNR Loire-Anjou-Touraine

Équipe d’études :

Médiation & Environnement(mandataire)

La Mercerie, 72800 SAVIGNÉ-SOUS-LE-LUDETél 02 43 45 27 [email protected]

cabinet SETUR

Ingénierie – Audit - Conseil

16 rue de la Croix aux Potiers

BP 97637

35176 CHARTRES de BRETAGNE

Tel: 02 99 41 35 35

[email protected]

Georges EMBLANC7 rue des Longaines 91330 YERRESTél: 06 76 75 87 [email protected]

Plan du Parc (annexe IV) : extrait du Plan des Espaces Naturels et des Paysages du PNR


La concertation: un enjeu pour des PLU plus durables ?

Concertation et élus locaux: des craintes légitimes … à lever

  • Les élus perçoivent parfois la concertation comme une remise en cause de leur rôle de décideur (« Nous avons été élus pour prendre des décisions; Nous assumons nos choix; Les citoyens jugeront et sanctionneront s’ils le souhaitent ces choix au moment des élections »; « Pourquoi solliciter la population sur chacun de nos choix ? »)

  • La concertation est un exercice difficile; Les élus craignent parfois qu’elle serve surtout à cristalliser les mécontentements, ou à multiplier les revendications individuelles

  • Conséquence: la concertation, obligatoire dans le cadre de l’élaboration ou de la révision d’un PLU, est effective mais peu ou non productive … car souvent réduite à une simple consultation


La concertation: un enjeu pour des PLU plus durables ?

La concertation dans le cadre d’un projet de PLU durable

Peut-on s’en passer ?

A quoi çà sert ?


La concertation: un enjeu pour des PLU plus durables ?

Peut-on imposer le développement durable à la population ?


La concertation: un enjeu pour des PLU plus durables ?

Objectifs de la concertation :

  • Écouter: quels sont les besoins et les « envies »

  • Sensibiliser / informer : développement durable, enjeux globaux, enjeux locaux, impacts des choix d’urbanisation  « ne pas croire que tout le monde sait » voir  module n°2

  • Constituer une culture développement durable commune minimale, pour donner à chacun les moyens

    • De participer de manière constructive au projet de PLU (enrichir le débat)

    • De comprendre(population) ou d’expliquer (élus) les choix de la collectivité

  • Faciliter la mise en œuvre du PLU

    « concertation » ≠ « consensus »


La concertation: un enjeu pour des PLU plus durables ?

  • Objectifs de la concertation (suite) :

  • Les élus du PNR LAT ont parfois évoqué la crainte d’une « concurrence déloyale » entre territoires:Un PLU exigeant/ambitieux/contraignant dans une perspective de développement durable du territoire risquerait de repousser des habitants ou activités potentiels vers d’autres communes riveraines, moins exigeantes

  • Le développement du territoire est-il une fin en soi, quelque soient les conséquences environnementales et socio-économiques ?

  • Le PLU est-il un outil de compétition entre territoires ?

  • Une commune volontariste ne prend-elle pas le parti de « choisir » la population qui s’installera sur son territoire, malgré … ou du fait des engagements de la municipalité en terme de développement durable  ?

  • Si l’attractivité plus forte d’une commune voisine, du fait de règles jugées moins contraignantes, induit un réel déséquilibre démographique préjudiciable (à qui ?), ne doit-on pas dépasser ce constat pour justifier l’organisation d’un débat au-delà de la commune (dans le cadre du PLU de la commune, voire d’un PLU intercommunal) afin d’amener progressivement ces collectivités à élever leur niveau d’exigence environnemental dans les documents d’urbanisme ?


La concertation: un enjeu pour des PLU plus durables ?

Écouter: quels sont les besoins et les « envies »

Besoins = ??

« Envies » = ??


La concertation: un enjeu pour des PLU plus durables ?

Besoins≠Envies

  • Besoins = éléments nécessaires au bien être « fondamental » et à la « qualité » du cadre de vieEnvies = attentes de la population

  • Répondre aux besoins ≠ satisfaire toutes les envies, demandes des acteurs du territoire (résidents, salariés, entreprises, promoteurs, associations etc.)

  • Une « envie » peut-être légitime, individuellement, mais discutable du point de vue de l’intérêt général

    • Exemple: un agriculteur à la retraite possède une parcelle de vigne en friche (conjoncture défavorable), proche de la ville; Il souhaite valoriser son patrimoine (et le céder à ses enfants) via un changement de destination de la parcelle au PLU (A  AU)Cas n°1: il a obtenu de l’équipe municipale précédente ce changement de destination; La nouvelle équipe peut-elle envisager un déclassement ?Cas n°2: il sollicite de l’équipe municipale en place un changement de destination; Les élus doivent-ils satisfaire cette demande ?


La concertation: un enjeu pour des PLU plus durables ?

Besoins≠Envies

  • Exemple: un agriculteur à la retraite …souhaite valoriser son patrimoine (parcelle A  AU)Concertation = écoute réciproque + argumentaire

    La délimitation de nouvelles zones d’urbanisation par le PLU répond à des objectifs (projet de territoire) globaux, à long terme, et non aux demandes individuelles de propriétaires fonciersLa vocation agricole actuelle de la parcelle est compromise … mais qu’en sera-t-il dans x années ?La production agricole mondiale va devoir augmenter de 70 % d'ici 2050 afin de nourrir 9 milliards d'individus (Jacques Diouf, directeur de la FAO - Sommet mondial sur la sécurité alimentaire, Rome, 16-18 nov. 2009. Organisation des Nations unies pour l'Alimentation et l'Agriculture)Préserver la vocation agricole de parcelles à proximité des zones agglomérées, voire dans l’enveloppe urbaine, en tant que potentiel de production pour une agriculture de proximité, via des circuits courts ?Art. L.123-1 9° CU: Les PLU peuvent localiser, dans les zones urbaines, les terrains cultivés à protéger et inconstructibles quels que soient les équipements qui, le cas échéant, les desservent


La concertation: un enjeu pour des PLU plus durables ?

  • La concertation nécessite des compétences (animation, organisation, définition des objectifs), du temps, et un budget

  • Engager la concertation = « tremper l’expertise dans le bain social » …

  • Exemples :

    • Café débat = échanges très ouverts, peu techniques  libérer la parole, permettre à chacun d’entrer facilement dans le débat et le processus « PLU »

    • Ateliers « paysage » (voir module n°9-2), atelier sur le « territoire souhaité » (voir module n°8) = lieu de sensibilisation, d’information, de partage (culture DD), d’écoute

    • Visites thématiques avec la population  échanges concrets sur des formes urbaines, des enjeux de paysage, des usages induits par l’étalement urbain etc.

      • Visites hors commune  permet de dépassionner les débats (mais contraintes organisationnelles), de prendre du recul, de découvrir d’autres modes d’urbaniser

      • Visites sur la commune  débat au contact des enjeux réels … nécessitant une maîtrise de l’animation (risques: mise en défaut des élus sur des pratiques anciennes, participants directement concernés par des enjeux particuliers …)


ad