Les aides l cole primaire
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 41

Les aides à l’école primaire PowerPoint PPT Presentation


  • 59 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Les aides à l’école primaire. Au service de la réussite des élèves. I. Apports théoriques II. Mises en situation et modalités III. Les outils au service des aides. Les dossiers proposés en commission de maintien….

Download Presentation

Les aides à l’école primaire

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Les aides l cole primaire

Les aides à l’école primaire

Au service de la réussite des élèves


Les aides l cole primaire

  • I. Apports théoriques

  • II. Mises en situation et modalités

  • III. Les outils au service des aides


Les dossiers propos s en commission de maintien

Les dossiers proposés en commission de maintien…

…font-il la preuve de la mise en œuvre de l’ensemble des aides à mettre en place avant d’envisager cette extrémité, ce recours ultime que constitue le maintien ?


Les aides l cole primaire

Quels sont les différents niveaux d’aides au service de la réussite des élèves ?


Hi rarchisation des aides public fr quence et chronologie comp tence

100 %

des élèves

0 %

Hiérarchisation des aidesPublic, fréquence et chronologie/compétence

  • Aides en classe

  • Aide personnalisée

  • R.A.S.E.D.

  • Aides extérieures

  • 1.

  • 2.

  • 3.

  • 4.


Nota bene avant les aides

Nota bene : avant les aides…

  • Les choix pédagogiques des enseignants constituent le premier degré de discrimination : selon leur pertinence, ils produisent plus ou moins de difficultés.

  • La première des aides consiste donc à proposer des situations non discriminantes qui doivent intéresser et impliquer tous les élèves.

  • Les situations les plus transmissives, au sein desquelles la majorité des apprentissages sont implicites, avantagent les élèves les plus à l’aise (les élites).

  • A l’inverse, les situations constructivistes, ouvertes, motivantes, sensées et laissant une large place à l’activité, à l’erreur et à la verbalisation par les élèves, réduisent les écarts.


Les aides dans les textes officiels

Les aides dans les textes officiels

  • AMÉNAGEMENT DU TEMPS SCOLAIREOrganisation du temps d’enseignement scolaire et de l’aide personnalisée dans le premier degréCirculaire N°2008-082 du 5-6-2008

  • Définition des compétences à acquérir par les professeurs, documentalistes et conseillers principaux d'éducation pour l'exercice de leur métierArrêté du 12-5-2010


Les aides dans les textes officiels1

Les aides dans les textes officiels

  • Le maître de la classe met en œuvre l’aide personnalisée et en assure la coordination lorsqu’il ne la conduit pas entièrement lui-même. Il s’appuie pour cela sur l’ensemble des moyens disponibles.

    Le premier de ces moyens estla différenciation pédagogique dans la classe pendant les 24 heures d’enseignement dues à tous les élèves.

    CIRCULAIRE du 5-6-2008 sur l’Aménagement du temps scolaire


Les aides dans les textes officiels2

Les aides dans les textes officiels

Compétence 6 - Prendre en compte la diversité des élèves

  • Le professeur met en œuvre les valeurs de la mixité, qu'il s'agisse du respect mutuel ou de l'égalité entre tous les élèves.

  • Il sait différencier son enseignement en fonction des besoins et des facultés des élèves, afin que chaque élève progresse. Il prend en compte les différents rythmes d'apprentissage, accompagne chaque élève, y compris les élèves à besoins particuliers. Il sait faire appel aux partenaires de l'école en tant que de besoin.

  • Il connaît les mécanismes de l'apprentissage dont la connaissance a été récemment renouvelée, notamment par les apports de la psychologie cognitive et des neurosciences.

  • Il amène chaque élève à porter un regard positif sur l'autre et sur les différences dans le respect des valeurs et des règles communes républicaines.

    Arrêté du 12 mai 2010, les compétences professionnelles du professeur.


Les aides dans les textes officiels3

Les aides dans les textes officiels

Compétence 6 - Prendre en compte la diversité des élèves

Connaissances

Le professeur connaît :

  • les éléments de sociologie et de psychologie lui permettant de tenir compte, dans le cadre de son enseignement, de la diversité des élèves et de leurs cultures ;

  • les dispositifs éducatifs de la prise en charge de la difficulté scolaire et des élèves en situation de handicap.

    Arrêté du 12 mai 2010, les compétences professionnelles du professeur.


Les aides dans les textes officiels4

Les aides dans les textes officiels

Compétence 6 - Prendre en compte la diversité des élèves

Capacités

Le professeur est capable :

  • de prendre en compte les rythmes d'apprentissage des élèves ;

  • de déterminer, à partir des besoins identifiés, les étapes nécessaires à l'acquisition progressive des savoirs et des savoir-faire prescrits ;

  • d'adapter son enseignement à la diversité des élèves (pédagogie différenciée,aide personnalisée, programme personnalisé de réussite éducative) en s'appuyant notamment sur les outils numériques à sa disposition et à celle des élèves ;

  • de contribuer, avec les personnels qualifiés, à la mise en œuvre des aides spécialisées ;

  • […]

  • de participer à la conception d'un « projet personnalisé de scolarisation », d'un « projet d'accueil individualisé » pour les élèves à besoins particuliers et les élèves handicapés ou malades en s'appuyant sur des démarches et outils adaptés et sur les technologies de l'information et de la communication.

    Arrêté du 12 mai 2010, les compétences professionnelles du professeur.


Les aides dans les textes officiels5

Les aides dans les textes officiels

Compétence 6 - Prendre en compte la diversité des élèves

Attitudes

Le professeur veille :

  • à préserver l'égalité et l'équité entre élèves ;

  • à ce que chaque élève porte un regard positif sur lui-même et sur l'autre.

    Arrêté du 12 mai 2010, les compétences professionnelles du professeur.


La restauration de l estime de soi

La restauration de l’estime de soi

  • La notion de « stigmatisation »

    Ce n’est pas la différence (et donc la différenciation) qui stigmatise, c’est l’échec.

  • La notion d’« élitisme »

    A. de Péretti: Face à des élèves très hétérogènes, il est indispensable de mettre en œuvre une pédagogie à la fois variée, diversifiée, concertée et compréhensive. Il n’y a pas de méthode unique : il doit y avoir une variété de réponses au moins égale à la variété des attentes, sinon le système est élitiste.


Les aides l cole primaire

  • Lors d'un voyage en Égypte, Thalès de Milet (mathématicien et philosophe grec du VIème siècle avant J.C.), mesura la hauteur de la grande pyramide de Khéops.


R partition en d but de s quence

Répartition en début de séquence


Les aides l cole primaire

Répartition attendue en fin de séquence / cycle

Ici : évaluations nationales CE1


1 les aides en classe tronc commun de 24h

1. Les aides en classe(tronc commun de 24h)

  • Les différenciationsou les leviers de l’« individualisation des parcours ».

  • L’influence sur l’attitude du maître.

  • Principes, définitions et citations.

  • Les dérives de la différenciation.


Sur quoi porte la diff renciation les leviers de l individualisation des parcours

Sur quoi porte la différenciation ?Les leviers de l’individualisation des parcours

  • sur les outils : affichages, cahiers, supports, nouvelles technologies…

  • sur les situations : leur degré d’ouverture (fermée ---- ouverte)…

  • sur le degré de guidance : encadrer ou non les élèves, intervenir dans les groupes de travail, moments de travail en autonomie.

  • sur la gestion du temps : durées différentes pour une même tâche.

  • sur la manière de mobiliser les élèves : aider les élèves à se motiver en valorisant l’activité, en les relançant et les stimulant.

  • sur l'organisation : travailler en classe entière, en groupe de tailles différentes, en binômes, groupes d’entraide…

  • sur les consignes : consignes très explicites ou non, travaillées en groupes, consignes orales ou écrites, consignes s’appuyant sur des exemples et contre-exemples, étayées en étapes.

  • sur les contenus : différents contenus peuvent être abordés pour un même objectif, plus ou moins d’informations à traiter.


Les aides l cole primaire

Varier l’organisation de la classe

Situation collective, de groupe de besoin, de groupe avec attribution de responsabilités différentes, en binôme, individualisée

Prendre en compte les niveaux cognitifs

L’étage de la taxonomie de Bloom : Connaissance, compréhension, application, analyse, synthèse, évaluation.

Respecter les styles cognitifs

Élève à dominance inductif ou déductif / analytique ou synthétique / impulsif ou réflexif.

Varier les stratégies d’apprentissage

Adaptation des consignes (formes et contenus).

Statut et traitement de l’erreur.

Développement de l’autonomie.

Varier les approches méthodologiques

Métacognition ou conscientisation

Diversifier les outils d’apprentissage

La parole, l’écrit, le geste, l’image.

L’audiovisuel, les TUICE, les matériaux divers.

Des entrées tantôt disciplinaires tantôt interdisciplinaires.

Diversifier les aides méthodologiques

La fiche guide.

La personne ressource : enseignant, élève, autre (ATSEM, intervenant extérieur).

Respecter les rythmes d’apprentissage

Le respect des rythmes chronobiologiques.

La prise en compte des rythmes d’apprentissage de chaque élève.

Une autre présentation

Source

Département du Bas-Rhin


Les aides l cole primaire

Ce qui est majoritairement bien

mis en œuvre dans les classes

Différenciation qualitative

Différenciation quantitative

Les Activités de délestage

(ex.: un coloriage, une lecture libre, etc.)

Attention : ce n’est pas de la différenciation puisque cette nouvelle tâche n’a rien à voir avec l’objectif de la séance.

Par la complexité :

facilitation de la lisibilité, consignes plus ou moins explicites (exemples) orales ou écrites, découpées en étapes…

Par les outils :

sélection, reproduction (affichages…), forme allégée ou étayée de certains documents, droit (cahier outil, leçon, supports, nouvelles technologies…),

compensation d’une difficulté…

Par la modalité :

Seul en autonomie, en binôme, en groupe, avec l’adulte * (étayage, relance…)

Le degré d’autonomie

Nombre d’items

de données, de tâches à résoudre, de lignes à écrire…

Durée

Plus ou moins de temps…

* Confusion « soutien » / « différenciation »


Les diff renciation s les leviers de l individualisation des parcours

AVANT : Qu’a-t-on anticipé ?

PENDANT : Comment s’est-on adapté ?

Les différenciationsLes leviers de l’« individualisation des parcours »

Les deux principes fondamentaux de la différenciation pédagogique sont l’anticipation et l’adaptation.


La diff renciation p dagogique influence sur l attitude du ma tre

La différenciation pédagogiqueInfluence sur l’attitude du maître

La capacité d’adaptation du maître implique d’adopter une posture particulière :

  • Selon Philippe MERIEU, l'essentiel pour le maître qui veut différencier sa didactique est d‘apprendre à observer.

  • J.M. DE KETELE propose de « parler moins, faire agir plus et observer pendant ce temps ».

de retrait


Les aides l cole primaire

La différenciation pédagogiqueInfluence sur l’attitude du maître

  • L’organisation du travail, clé de toute pédagogie différenciée

  • Philippe Perrenoud, ESF, 2012 (en partenariat avec les Cahiers pédagogiques).

  • Au-delà de la simple « posture » du maître, la différenciation impose des choix pédagogiques et organisationnels socio-constructivistes : verbalisation, travail en binômes / ateliers, gestion de l’espace et des ressources, etc.


La diff renciation p dagogique principes d finitions citations

La différenciation pédagogiquePrincipes, définitions, citations

  • Il ne s’agit pas de différencier les objectifs, mais de permettre à tous les élèves d’atteindre les mêmes objectifs principaux par des voies différentes.

    Les postulats de Burns : « il n’y a pas 2 apprenants…

    - qui progressent à la même vitesse.

    - qui soient prêts à apprendre en même temps.

    - qui utilisent les mêmes techniques d’étude.

    - qui résolvent les problèmes exactement de la même manière.

    - qui possèdent le même répertoire de comportements.

    - qui possèdent le même profil d’intérêt.

    - qui soient motivés pour atteindre les mêmes buts ».


La diff renciation p dagogique principes d finitions citations1

La différenciation pédagogiquePrincipes, définitions, citations

Louis Legrand (1971) : le terme de pédagogie différenciée désigne «  un effort de diversification méthodologique susceptible de répondre à la diversité des élèves ».

Henri Przesmycki :

  • La pédagogie différenciée «  met en œuvre un cadre souple où les apprentissages sont suffisamment explicités et diversifiés pour que les élèves apprennent selon leurs propres itinéraires d’appropriation de savoirs ou de savoir-faire ».


Les d rives de la diff renciation

Les dérives de la différenciation

La simplification excessive

  • C’est une tendance à la simplification à l’extrême et à la négociation à la baisse des consignes, objectifs et tâches. Cette dérive entraîne la perte d’ambition du maître envers son élève.


Les d rives de la diff renciation1

Les dérives de la différenciation

L’individualisation fusionnelle

  • Il s’agit d’une individualisation extrême de l’aide en réponse à une demande de relation individualisée exclusive. C’est répondre exclusivement sur le plan pédagogique pour en réalité, laisser l’élève dans une relation de dépendance à l’égard des dispositifs d’aide, incapable de prendre d’initiative, incapable d’un effort autonome, incapable en réalité de se construire.


Les d rives de la diff renciation2

Les dérives de la différenciation

L’excès de guidage, d’étayage et d’accompagnement dans les tâches

  • Pour être sûr que l’élève se fait une représentation claire de la tâche, l’enseignant passe un temps important à préciser les consignes, donner des modèles ou des directions à suivre… L’effet paradoxal est que l’excès de guidage retarde le moment d’entrer dans la tâche et surtout décharge les élèves d’une partie de sa gestion.

  • En sur-étayant les tâches, les élèves deviennent plus dépendants du maître. L’excès de soutien bloque les initiatives et les conduites de prise de risque, les attitudes intellectuelles que demande tout travail. Cela renforce les difficultés auxquelles on cherche à remédier !

  • Qu’est-ce qu’apprendre sinon « partir à l’aventure », « se lancer », « prendre un risque », « faire un pas vers l’inconnu », si ce n’est accepter en profondeur qu’on ne sait pas, qu’on a besoin de modifier ses habitudes, d’inventer de nouveaux itinéraires, de nouveaux outils, de nouvelles stratégies pour réaliser les tâches demandées.

    « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait »

    Mark Twain


Les d rives de la diff renciation3

Les dérives de la différenciation

Le retour aux « fondamentaux » et la parcellisation des tâches

  • Parfois, on voit ressurgir le discours des « bonnes vieilles méthodes qui ont fait leurs preuves ». En réalité, il s’agit de revenir à une conception cumulative et progressive du savoir.

  • On peut remarquer que les élèves en difficulté sont ceux qui aiment bien les « bons vieux » exercices, ceux qui s’inscrivent dans le contrat didactique, les tâches répétitives, qui pointent précisément le problème à résoudre, qui satisfont leurs représentations du travail scolaire, qui ne nécessitent pas de fabriquer du sens et encore moins de penser par soi-même.

  • La question est à poser en ces termes : peut-on apprendre en passant son temps à faire des exercices ?

  • Du point de vue du maître, cela correspond à une attituded’évitement de la complexité.


2 l aide personnalis e

2. L’aide personnalisée

  • « Anticipation » et / ou « remédiation » ?

  • L’aide personnalisée par anticipation a un impact très positif sur la réussite et l’estime de soi.

  • C’est cette approche que l’on tâchera de privilégier à l’école primaire.


L aide personnalis e selon les cycles

L’aide personnalisée selon les cycles

ANTICIPATION

REMÉDIATION

C1 C2 C3


Goigoux les 7 familles d aide personnalis e

Goigoux : les 7 familles d’Aide Personnalisée

1. EXERCER

  • Systématiser (travail intensif), automatiser

  • Reprendre plus lentement.

  • Exercices supplémentaires permettant l’expertise.

  • S’entraîner, faire des gammes, automatiser.

  • Ex.: Calcul mental, lecture à haute voix.

    2. REVISER

  • Synthétiser : clarté cognitive, enseignement explicite.

  • Préparer une évaluation commune.

  • En expliquer les attendus : sur quoi porte le contrôle.

  • Aider à dégager l’essentiel d’une leçon. Guidage pour réviser.


Goigoux les 7 familles d aide personnalis e1

Goigoux : les 7 familles d’Aide Personnalisée

3. SOUTENIR

  • Accompagner/observer l’élève au travail sur des tâches ordinaires

  • Reprise d’exercices d’application avec guidage procédural : « Qu’est-ce que je dois faire ? »

  • Étayer leur réalisation

  • Verbaliser les différentes opérations intellectuelles, les différentes stratégies.

  • Reprise d’un exercice presque semblable : détacher les différentes phases du travail.

  • Verbaliser les objectifs, les contenus et les procédures

  • Verbaliser ce que l’on est en train d’apprendre, ce que l’on sait déjà.

    4. PREPARER

  • Réunir les conditions de la compréhension de la future séance collective (différenciation en amont) Anticiper.

  • Préparer les ateliers de la semaine.

  • Apprentissage du lexique avant une lecture : explications puis écriture des

  • définitions (ex.: un AQT au C3).

  • Lire un conte qui permette de mieux comprendre un travail sur sa structure.


Goigoux les 7 familles d aide personnalis e2

Goigoux : les 7 familles d’Aide Personnalisée

5. REVENIR EN ARRIERE

  • Reprendre les bases, combler les « lacunes »

  • Exemples : Retravailler le décodage en cycle 3 ; retravailler la conscience phonologique en CE1 ; reprendre la correspondance oral/écrit en CP ; proposer un « Cours de rattrapage » sur la numération de position.

    6. COMPENSER

  • Enseigner des compétences requises mais non enseignées (procédures et stratégies, compétences transversales, méthodologiques ou spécifiques)

  • La copie ; la prise d’indices, la copie différée. (prise d’info. segmentation, mémorisation)

  • La relecture : que faire ?

  • La mémorisation : comment apprend-on une poésie ?

  • Comment apprend-on une leçon de géographie, de maths…

  • Qu’est-ce que le maître attend ? Qu’est-ce que je dois faire ?


Goigoux les 7 familles d aide personnalis e3

Goigoux : les 7 familles d’Aide Personnalisée

7. FAIRE AUTREMENT

  • Enseigner la même chose, autrement ou par quelqu’un d’autre.

  • Par le changement de support (manipulations, faire le lien avec la leçon), de personne (compétences différentes), détours pédagogiques (appui sur les compétences propres de l’élève), l’utilisation d’autres entrées (TUIC, …)


Qu aurait on pu proposer en aide personnalis e sur la situation kh ops

Qu’aurait-on pu proposer en aide personnalisée sur la situation Khéops ?

  • 1. Pour s’exercer

  • 2. Pour réviser

  • 3. Pour soutenir

  • 4. Pour préparer

  • 5. Pour revenir en arrière

  • 6. Pour compenser

  • 7. Pour faire autrement

Exercices d’application du théorème de Thalès.

Préparer pour les autres un problème avec une pyramide et son ombre.

Verbaliser les procédures sur un problème en ordonnant les étapes

Lecture de l’énoncé a priori de la séance, réalisation d’une schématisation.

Combler des lacunes sur une des techniques opératoires utilisées.

Exercices de schématisation sans résolution des problèmes mais en comparant les dessins effectués.

Utilisation d’un logiciel de géométrie


Les outils d aide la gestion de l h t rog n it

Les outils d’aide à la gestion de l’hétérogénéité

  • AVANT : préparer les aides.

  • APRÈS : conserver une trace des aides


Les outils d aide la gestion de l h t rog n it1

Les outils d’aide à la gestion de l’hétérogénéité

  • AVANT : pour préparer les aides.

  • Aide personnalisée

  • Différenciations pédagogiques

    Proposition de format de préparation.


Autour de la situation de r f rence manuel de fran ais ce1

Autour de la situation de référence…Manuel de français CE1


Les outils d aide la gestion de l h t rog n it2

Les outils d’aide à la gestion de l’hétérogénéité

  • APRÈS : pour conserver une trace des aides

    Le Projet Personnalisé de Réussite Éducative


  • Login