La réforme des lycées professionnels
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 22

La réussite scolaire et la lutte contre le décrochage : PowerPoint PPT Presentation


  • 71 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

La réforme des lycées professionnels Effets sur le travail enseignant Lundi 6 février 2012 IFE – ENS de Lyon. La réussite scolaire et la lutte contre le décrochage : Présentation du cadre général et des exemples d’initiatives prises par les établissements. Plan du diaporama.

Download Presentation

La réussite scolaire et la lutte contre le décrochage :

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


La r ussite scolaire et la lutte contre le d crochage

La réforme des lycées professionnels

Effets sur le travail enseignant

Lundi 6 février 2012

IFE – ENS de Lyon

La réussite scolaire et la lutte contre le décrochage :

Présentation du cadre général et des exemples d’initiatives prises par les établissements

Mission Réussite Scolaire - SAIO


Plan du diaporama

Plan du diaporama

  • Définitions et indicateurs nationaux

  • Le décrochage scolaire

  • Le programme académique de lutte contre le décrochage

  • Politique nationale de repérage et de l’accompagnement des jeunes « décrochés »

Mission Réussite Scolaire - SAIO


1 1 rappel de quelques d finitions

1.1 - Rappel de quelques définitions

  • Sortant sans qualification VI et V bis : élève ou jeune, sortant de la formation initiale (sous statut scolaire et d’apprenti, enseignement agricole compris) sans avoir atteint l’année terminale de CAP ou de BEP, ni de 2nde ou de 1ère GT (critères français datant de 1969)

  • Qualification de niveau V : élève ou jeune, diplômé ou non, ayant atteint l’année terminale de CAP, BEP ou les classes de 2nde et de 1ère générale et technologique

  • Qualification de niveau IV:élève ou jeune, diplômé ou non, ayant atteint l’année terminale de baccalauréat (professionnel, technologique ou général)

  • Qualification de niveau III : étudiant, diplômé ou non, ayant atteint le niveau Bac +2 (BTS ou DUT)

  • Depuis le sommet de Lisbonne en mars 2000, l’Union Européenne considère qu’un diplômede second cycle de l’enseignement secondaire, constitue le bagage scolaire minimum à acquérir pour au moins 90% de la classe d’age de 18 à 24 ans. (82 à 83% actuellement en France) cf: L.L.L. (Life Long Learning)

  • Rappel des objectifs de la loi d ’orientation et de programme 2005 : 100% d’une classe d’âge doit atteindre le niveau V, 80 % le niveau IV et 50% un niveau d’études supérieures

Mission Réussite Scolaire - SAIO


1 2 des indicateurs nationaux 2011 cf l tat de l cole n 21 de novembre 2011 depp

1.2 - Des indicateurs nationaux 2011 -(Cf. L ’état de l’ école n° 21 de novembre 2011 - DEPP)

  • % de diplômés à l’issue des études secondaires :

    - 69% en 1991

    - 83% en 2010

  • Taux d’accès au niveau IV de formation (toutes formations initiales, scolaire et apprentissage)

    Voie professionnelle = voie de réussite

Mission Réussite Scolaire - SAIO


1 3 des indicateurs nationaux 2011 cf l tat de l cole n 21 de novembre 2011 depp

1.3 - Des indicateurs nationaux 2011 -(Cf. L ’état de l’ école n° 21 de novembre 2011 - DEPP)

  • 17% des jeunes d’une classe d’age (121 000 sur environ 701 000 d’une classe d’age) quittent l’école sans diplôme du second cycle secondaire

  • Le taux de chômage observé des 15-24 ans s’élève à :

    44% pour ceux qui n’ont aucun diplôme

  • 4 années après leur sortie de l’école :

    seulement 49% des jeunes sans diplôme ont un emploi

  • Parmi les jeunes en emploi en 2007, part des jeunes en CDI :

Mission Réussite Scolaire - SAIO


2 1 le d crochage scolaire

2.1 - Le décrochage scolaire

La lutte contre le décrochage scolaire constitue une priorité nationale qui implique :

  • Une action préventive menée en direction des élèves et jeunes inscrits dans tous les établissements de formation initiale

  • Une action concertée interinstitutionnelle menée en aval, pour repérer et accompagner tous les jeunes sortis sans diplôme

Mission Réussite Scolaire - SAIO


La r ussite scolaire et la lutte contre le d crochage

Jeune de plus de 16 ans sorti du système scolaire et non inscrit en apprentissage, n’ayant pas obtenu le niveau de qualification défini par le décret n°2010-1781 du 31 décembre 2010.

4 critères :

Agé de 16 ans et plus à la date du traitement (ex. 23 mars 2011 pour la 1ère campagne SIEI)

Scolarisé l’année précédente (ex. année 2009-2010 pour la 1ère campagne SIEI)

N’a pas obtenu le diplôme du cursus de formation suivi l’année précédente (ex. diplôme non obtenu fin 2010 pour la 1ère campagne SIEI)

Non scolarisé ou non inscrit en apprentissage à la date du traitement (ex. 23 mars 2011 pour la 1ère campagne SIEI).

Contexte

2.2 - Définition du jeune décrocheur

7


3 1 donn es de l acad mie de lyon

3.1 - Données de l’académie de Lyon

Trois départements

Académie de Lyon

Académie de Lyon :

Population = 2 947 000 habitants

332 000 élèves dans le primaire

257 000 élèves dans le secondaire, dont 32 000 voie professionnelle

20 450 apprentis

151 900 étudiants

- Données 2010/2011 -

Mission Réussite Scolaire - SAIO


3 2 des indicateurs acad miques sur la voie professionnelle

3.2 - Des indicateurs académiques sur la voie professionnelle

  • 2010/2011: 32 000 élèves inscrits dans les formations professionnelles publics et privées de l’académie, dont :

    6 200 élèves en CAP, 2 800 en BEP et 20 844 élèves en Bac pro (accueillis dans 110 établissements, publics et privés)

  • Déperdition d’effectifs constatée:

    - selon les spécialités et le niveau de formation, environ 3 000 élèves ne poursuivent pas leur formation au-delà de leur première année, soit 15 à 20%

    - environ 2 000 d’entre-eux ne sont plus retrouvés dans la base académique

    - parmi ceux qui poursuivent leur formation, environ 1 000 interrompent leur cursus en dernière année de formation

    Au total, ce sont ces 3 000 élèves qui quittent leur cursus avant terme qui constituent le public cible du projet académique.

Mission Réussite Scolaire - SAIO


3 3 les principes du projet acad mique

3.3 - Les principes du projet académique

La recherche d’un meilleur investissement des dispositifs existants et d’une meilleure mobilisation de l’ensemble des ressources humaines, constituent les leviers essentiels de la mise en œuvre du projet, pour :

  • Assurer une prise en charge adaptée des élèves dès leur accueil dans l’établissement, tout au long de leur parcours de formation et jusqu’à un an après leur sortie de l’école ;

  • Sensibiliser chaque acteur de l’école sur l’enjeu du décrochage et mobiliser sa responsabilité ;

  • Renforcer la collaboration entre tous les acteurs en impliquant prioritairement les équipes pédagogiques afin de favoriser la personnalisation des parcours et le développement des pédagogies différenciées.

Mission Réussite Scolaire - SAIO


3 4 des leviers d actions observ s dans l acad mie

3.4 - Des leviers d’actions observés dans l’académie

  • Trois types de publics sont concernés par les différentes actions mises en œuvre :

    - les élèves;

    - les familles;

    - les équipes éducatives.

  • L’analyse de ces actions montre qu’elles s’organisent autour de trois thématiques ou leviers d’actions :

    - l’information dispensée avant l’entrée en formation, pendant la formation et à la sortie de la formation;

    - l’accueil à l’entrée en formation;

    - l’accompagnement en formation de l’élève.

Mission Réussite Scolaire - SAIO


3 5 les facteurs agissants sur la r ussite de l l ve

3.5 - Les facteurs agissants sur la réussite de l’élève

Mission Réussite Scolaire - SAIO


3 6 aper u des actions en direction des l ves

3.6 - Aperçu des actions en directiondes élèves

  • Des exemples d ’actions :

    • Actions d’information, de communication sur : l’offre et les contenus de formation, sur les métiers et les perspectives professionnelles.

    • Actions d’accueil en début de formation : journée, semaine d’intégration...

    • Actions de veille, de repérage et de suivi : commission prévention, de médiation, vie scolaire, cellule de suivi, conseil de classe intermédiaire…

    • Actions de suivi individualisées : soutien disciplinaire et méthodologique, accompagnement personnalisé, tutorat entre pairs (élèves) / tutorat élève – adulte de l’établissement / parrainage et mentorat (parrains des milieux professionnels)

       Commentaires, pistes d’actions :

    • La qualité de l’accueil en début de formation et l’organisation d’activités à caractère culturel et sportif sont des leviers de mobilisation et «d ’accroche» de l’élève importants.

    • La prise en compte de l’élève dans sa globalité et son accompagnement personnalisé (tutorat, parrainage …) constituent des leviers de remobilisation et de reprise de confiance en soi efficaces.

Mission Réussite Scolaire - SAIO


3 7 aper u des actions en direction des familles

3.7 - Aperçu des actions en directiondes familles

  • Quelques exemples d ’actions :

    • Des actions d’accueil spécifique (individuelles et/ou collectives) pour présenter les formations et leurs exigences : constitution de binômes d’enseignants pour accueillir les familles …

    • Remise des bulletins trimestriels de main à main aux familles, aux élèves.

    • Invitation aux manifestations diverses de l’EPLE : expositions des travaux d’élèves, spectacles dans l’établissement …

       Questionnements des équipes :

    • Comment intégrer les familles ?

    • Comment réconcilier les familles avec l’école ?

      Cf: Dossier de la MRIE (Mission régionale d’information sur l’exclusion) de janvier 2008 « Réflexion croisée, parents/professionnels sur le décrochage scolaire »

Mission Réussite Scolaire - SAIO


3 8 aper u des actions en direction des quipes

3.8 - Aperçu des actions en directiondes équipes

  • Quelques exemples d ’actions :

    • Actions de formation sur la relation d’aide, l’estime de soi, la psychologie de l’adolescent …

    • En LP, collaboration entre les PLP de l’enseignement général et ceux de l’enseignement professionnel (pédagogie de projet, …)

    • Échanges entre les PLP et les enseignants de CLG et de LEGT ...

       Commentaires, pistes d ’actions :

    • Des enseignants affirment la nécessité de prendre en compte les besoins particuliers des élèves : de permettre à l’élève de libérer sa parole, de l’écouter, de la respecter et de définir des réponses adaptées.

    • Des équipes estiment qu’il faut travailler autrement, savoir « sortir du champ disciplinaire ». Qu’il est nécessaire de mieux investir les dispositifs existants (classe à PAC, PPCP, ECJS …) car ils participent à une meilleure « accroche » des élèves à leur formation.

    • Il faut favoriser les rencontres entre les équipes de collèges et de LP autour de la connaissance des formations et des métiers (contenus, spécificités et perspectives) afin de travailler sur les représentations.

Mission Réussite Scolaire - SAIO


3 9 cellule de veille d accueil et de suivi la prise en charge de l l ve qualifier avant d agir

3.9 - Cellule de veille, d’accueil et de suivi La prise en charge de l’élève = qualifier avant d’agir

Repérer pour :

Qualifier :

Ce qui est en cause

Préconiser :Des typologies de réponses

Ajuster

Prendre en charge l’élève : Plan d’actions de l’établissement

Suivre et évaluer la prise en charge

Définir les indicateurs

Des conditions de mise en œuvre :

Pilotage et organisation de la cellule de veille

Implication et concertation de tous les acteurs

Identification et mobilisation des ressources adaptées

Accompagnement et formation des acteurs

Définition, élaboration et mise en œuvre du plan d’actions

Mise en place des relais et du travail en partenariat

Réussite Voie Pro - Réunions de bassin - avril/mai 2009


3 10 quelques ressources acad miques

3.10 – Quelques ressources académiques

  • MEE : mission école entreprise

  • Les réseaux école-entreprise locaux

  • Mon stage en ligne

  • Le Centre Michel Delay

  • Centre ressource éducation prioritaire, scolarisation des élèves nouvellement arrivés en France, prévention de la vilolence

  • Etudes, conseils, séminaires et formations

  • Actions négociées avec les équipes d’établissements

  • CARDIE : centre académique recherche-développement, innovation et expérimentation

  • Pratiques originales au service de la réussite des élèves

  • Expérimentations pédagogiques, échanges de pratiques et développement d’outils

Mission Réussite Scolaire - SAIO


3 11 quelques actions partenariales

3.11 – Quelques actions partenariales

  • AFEV : Association de la fondation étudiante pour la ville

  • Accompagnement hors temps scolaire des élèves de la voie professionnelle

  • Actions collectives en liaison avec les équipes de LP

  • Projet expérimental académique « Réussite dans le parcours BacPro/BTS » fiancé par le FEJ (10LP et 8 LEGT, formations tertiaires administratives et vente

  • Lycée de Nouvelle Chance Magenta, Canuts et Musset (rectorat, région Rhône-Alpes, FSE)

  • Le plan régional de raccrochage en formation et en emploi

  • Convention régionale signée entre les académies, la DRAAF, les directions régionales de l’Etat et l’Union régionale des missions locales :

    • Mission d’observation du décrochage

    • Appel à projets permettant de soutenir financièrement des initiatives partenariales en matière de raccrochage

  • ZTEF : Zone territoriale emploi-formation

  • Organisation territoriale Etat-Région :

    - diagnostic local emploi-formation

    - élaboration de la carte des formations

Mission Réussite Scolaire - SAIO


4 1 l action de rep rage et d accompagnement des jeunes d croch s

4.1 - L’action de repérage et d’accompagnement des jeunes « décrochés »

  • Dans la continuité de l’action de prévention menée par les établissements de formation initiale il est nécessaire de repérer et d’accompagner sans délai, les jeunes sortants sans diplôme.

  • Cette action concertée, interinstitutionnelle, est définie par 2 textes récents :

  • L’instruction interministérielle du 22/04/2009 relative à la prévention du décrochage scolaire

  • La circulaire interministérielle n° 2011-028 du 9 février 2011 relative à la lutte contre le décrochage scolaire

Mission Réussite Scolaire - SAIO


4 2 les plates formes de suivi et d appui aux d crocheurs

4.2 - Les plates-formes de suivi et d’appui aux décrocheurs

1.Mise en place sur des territoires définis, d’une plate-forme de coordination locale constituée de tous les partenaires concernés afin de repérer sans délai tous les jeunes «décrocheurs » sortant sans diplôme de la formation initiale et de leur proposer un accompagnement concerté.

Remontée trimestrielle des données chiffrées vers les autorités

(départementales, régionales et nationales)

2.Communication sans délai, par chaque établissement de formation, de la liste des jeunes sortant sans diplôme aux responsables des coordinations locales. Pour l’EN, l’outil utilisé est obligatoirement la fiche de suivi extraite de SCONET-SDO et validée par la CNIL

3.Chaque jeune repéré doit être reçu en entretien de réorientation dans les 3 mois suivant son signalement avec son représentant légal, par un des organismes partenaires de la coordination locale. Solutions proposées : reprise d’études, entrée en formation, activité d’intérêt général …

4.Désignation, pour chaque jeune repéré, d’un référent chargé de son accompagnement et du suivi de sa situation, parmi les différents partenaires de la coordination locale

Cf. articles L313-7 et L313-8 de la loi du 24/11/2009 du code de l’éducation

Mission Réussite Scolaire - SAIO


La r ussite scolaire et la lutte contre le d crochage

1. Actions de prévention du décrochage scolaire

Etablissements publics E.N. :

Etablissements du

bassin

CIO / MGI

Cellule de

veille

  • Autres établissements de formation initiale :

  • Enseignement agricole

  • Etablissements privés

  • sous contrat

  • CFA

Parents

- Repérage et accompagnement interinstitutionnels des jeunes « décrochés » -

Mission locale

3. Lesréponses proposées aux jeunes décrocheurs

Autres

partenaires

  • Reprise d’une formation initiale ordinaire

  • Dispositifs de raccrochage de l’EN (MGI, Lycée de la Nouvelle Chance …)

  • Dispositifs de droits communs (Emploi, contrats en alternance, contrats aidés, actions de pré qualification et de qualification, CIVIS …)

  • Plan régional de raccrochage en formation et en emploi 2011/2014

  • Moyens d’intervention du plan académique FEJ

2. Plate-forme de suivi et d’appui aux jeunes décrochés »

SAIO - Mission Réussite Scolaire


Rectorat de lyon saio service acad mique d information et d orientation

RECTORAT DE LYON - SAIOService académique d’information et d’orientation

Mission réussite scolaire

Secrétariat :

Tél : 04 72 80 63 72 ou 48 01

Mèl :[email protected]

Chargés de mission :

[email protected] poste : 61 39

[email protected] poste : 61 38

http://www.ac-lyon.fr/mission-reussite-scolaire,112504,fr.html

Mission Réussite Scolaire - SAIO


  • Login