Conjugaison
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 26

Collectif PowerPoint PPT Presentation


  • 61 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Conjugaison. Collectif. Vous souvenez-vous de ces phrases ?. Conjugaison. Collectif. Vous souvenez-vous de ces phrases ? Ce matin, Polly descend la grand-rue, quand elle voit le loup de l’autre côté du trottoir. Il fait de drôles de choses.

Download Presentation

Collectif

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Collectif

Conjugaison

Collectif

Vous souvenez-vous de ces phrases ?


Collectif

Conjugaison

Collectif

Vous souvenez-vous de ces phrases ?

Ce matin, Polly descend la grand-rue, quand elle voit le loup de l’autre côté du trottoir. Il fait de drôles de choses.

A huit jours de la rentrée, je n’ai plus vraiment envie d’être en vacances.

Cet hiver, Renart n’a plus rien à manger ; arrivé au bord d’un chemin, il entend la charrette des poissonniers qui vont vendre leur chargement à la ville.


Collectif

Conjugaison

Collectif

Vous souvenez-vous de ces phrases ?

Ce matin, Polly descend la grand-rue, quand elle voit le loup de l’autre côté du trottoir. Il fait de drôles de choses.

A huit jours de la rentrée, je n’ai plus vraiment envie d’être en vacances.

Cet hiver, Renart n’a plus rien à manger ; arrivé au bord d’un chemin, il entend la charrette des poissonniers qui vont vendre leur chargement à la ville.

Nous allons les retransformer ensemble.


Collectif

Conjugaison

Collectif

Nous transformons

Ce matin, Polly descend la grand-rue, quand elle voit le loup de l’autre côté du trottoir. Il fait de drôles de choses.

 Hier matin, …


Collectif

Conjugaison

Collectif

Nous transformons

Ce matin, Polly descend la grand-rue, quand elle voit le loup de l’autre côté du trottoir. Il fait de drôles de choses.

 Hier matin, Polly descendait la grand-rue, quand elle a vu le loup de l’autre côté du trottoir. Il faisait de drôles de choses.


Collectif

Conjugaison

Collectif

Nous transformons

Ce matin, Polly descend la grand-rue, quand elle voit le loup de l’autre côté du trottoir. Il fait de drôles de choses.

 Hier matin, Polly descendait la grand-rue, quand elle a vu le loup de l’autre côté du trottoir. Il faisait de drôles de choses.

A huit jours de la rentrée, je n’ai plus vraiment envie d’être en vacances.


Collectif

Conjugaison

Collectif

Nous transformons

Ce matin, Polly descend la grand-rue, quand elle voit le loup de l’autre côté du trottoir. Il fait de drôles de choses.

 Hier matin, Polly descendait la grand-rue, quand elle a vu le loup de l’autre côté du trottoir. Il faisait de drôles de choses.

A huit jours de la rentrée, je n’ai plus vraiment envie d’être en vacances.

 Huit jours avant la rentrée, …


Collectif

Conjugaison

Collectif

Nous transformons

Ce matin, Polly descend la grand-rue, quand elle voit le loup de l’autre côté du trottoir. Il fait de drôles de choses.

 Hier matin, Polly descendait la grand-rue, quand elle a vu le loup de l’autre côté du trottoir. Il faisait de drôles de choses.

A huit jours de la rentrée, je n’ai plus vraiment envie d’être en vacances.

 Huit jours avant la rentrée, je n’avais plus vraiment envie d’être en vacances.


Collectif

Conjugaison

Collectif

Nous transformons

Ce matin, Polly descend la grand-rue, quand elle voit le loup de l’autre côté du trottoir. Il fait de drôles de choses.

 Hier matin, Polly descendait la grand-rue, quand elle a vu le loup de l’autre côté du trottoir. Il faisait de drôles de choses.

A huit jours de la rentrée, je n’ai plus vraiment envie d’être en vacances.

 Huit jours avant la rentrée, je n’avais plus vraiment envie d’être en vacances.

Cet hiver, Renart n’a plus rien à manger ; arrivé au bord d’un chemin, il entend la charrette des poissonniers qui vont vendre leur chargement à la ville.


Collectif

Conjugaison

Collectif

Nous transformons

Ce matin, Polly descend la grand-rue, quand elle voit le loup de l’autre côté du trottoir. Il fait de drôles de choses.

 Hier matin, Polly descendait la grand-rue, quand elle a vu le loup de l’autre côté du trottoir. Il faisait de drôles de choses.

A huit jours de la rentrée, je n’ai plus vraiment envie d’être en vacances.

 Huit jours avant la rentrée, je n’avais plus vraiment envie d’être en vacances.

Cet hiver, Renart n’a plus rien à manger ; arrivé au bord d’un chemin, il entend la charrette des poissonniers qui vont vendre leur chargement à la ville.

 L’hiver dernier, …


Collectif

Conjugaison

Collectif

Nous transformons

Ce matin, Polly descend la grand-rue, quand elle voit le loup de l’autre côté du trottoir. Il fait de drôles de choses.

 Hier matin, Polly descendait la grand-rue, quand elle a vu le loup de l’autre côté du trottoir. Il faisait de drôles de choses.

A huit jours de la rentrée, je n’ai plus vraiment envie d’être en vacances.

 Huit jours avant la rentrée, je n’avais plus vraiment envie d’être en vacances.

Cet hiver, Renart n’a plus rien à manger ; arrivé au bord d’un chemin, il entend la charrette des poissonniers qui vont vendre leur chargement à la ville.

 L’hiver dernier, Renart n’avait plus rien à manger ; arrivé au bord d’un chemin, il a entendu la charrette des poissonniers qui allaient vendre leur chargement à la ville.


Collectif

Conjugaison

Collectif

Nous transformons

Ce matin, Polly descend la grand-rue, quand elle voit le loup de l’autre côté du trottoir. Il fait de drôles de choses.


Collectif

Conjugaison

Collectif

Nous transformons

Ce matin, Polly descend la grand-rue, quand elle voit le loup de l’autre côté du trottoir. Il fait de drôles de choses.

 Un matin, …


Collectif

Conjugaison

Collectif

Nous transformons

Ce matin, Polly descend la grand-rue, quand elle voit le loup de l’autre côté du trottoir. Il fait de drôles de choses.

 Un matin, Polly descendra la grand-rue, quand elle verra le loup de l’autre côté du trottoir. Il fera de drôles de choses.


Collectif

Conjugaison

Collectif

Nous transformons

Ce matin, Polly descend la grand-rue, quand elle voit le loup de l’autre côté du trottoir. Il fait de drôles de choses.

 Un matin, Polly descendra la grand-rue, quand elle verra le loup de l’autre côté du trottoir. Il fera de drôles de choses.

A huit jours de la rentrée, je n’ai plus vraiment envie d’être en vacances.


Collectif

Conjugaison

Collectif

Nous transformons

Ce matin, Polly descend la grand-rue, quand elle voit le loup de l’autre côté du trottoir. Il fait de drôles de choses.

 Un matin, Polly descendra la grand-rue, quand elle verra le loup de l’autre côté du trottoir. Il fera de drôles de choses.

A huit jours de la rentrée, je n’ai plus vraiment envie d’être en vacances.

 Huit jours avant la prochaine rentrée, …


Collectif

Conjugaison

Collectif

Nous transformons

Ce matin, Polly descend la grand-rue, quand elle voit le loup de l’autre côté du trottoir. Il fait de drôles de choses.

 Un matin, Polly descendra la grand-rue, quand elle verra le loup de l’autre côté du trottoir. Il fera de drôles de choses.

A huit jours de la rentrée, je n’ai plus vraiment envie d’être en vacances.

 Huit jours avant la prochaine rentrée, je n’aurai plus vraiment envie d’être en vacances.


Collectif

Conjugaison

Collectif

Nous transformons

Ce matin, Polly descend la grand-rue, quand elle voit le loup de l’autre côté du trottoir. Il fait de drôles de choses.

 Un matin, Polly descendra la grand-rue, quand elle verra le loup de l’autre côté du trottoir. Il fera de drôles de choses.

A huit jours de la rentrée, je n’ai plus vraiment envie d’être en vacances.

 Huit jours avant la prochaine rentrée, je n’aurai plus vraiment envie d’être en vacances.

Cet hiver, Renart n’a plus rien à manger ; arrivé au bord d’un chemin, il entend la charrette des poissonniers qui vont vendre leur chargement à la ville.


Collectif

Conjugaison

Collectif

Nous transformons

Ce matin, Polly descend la grand-rue, quand elle voit le loup de l’autre côté du trottoir. Il fait de drôles de choses.

 Un matin, Polly descendra la grand-rue, quand elle verra le loup de l’autre côté du trottoir. Il fera de drôles de choses.

A huit jours de la rentrée, je n’ai plus vraiment envie d’être en vacances.

 Huit jours avant la prochaine rentrée, je n’aurai plus vraiment envie d’être en vacances.

Cet hiver, Renart n’a plus rien à manger ; arrivé au bord d’un chemin, il entend la charrette des poissonniers qui vont vendre leur chargement à la ville.

 Un jour peut-être, …


Collectif

Conjugaison

Collectif

Nous transformons

Ce matin, Polly descend la grand-rue, quand elle voit le loup de l’autre côté du trottoir. Il fait de drôles de choses.

 Un matin, Polly descendra la grand-rue, quand elle verra le loup de l’autre côté du trottoir. Il fera de drôles de choses.

A huit jours de la rentrée, je n’ai plus vraiment envie d’être en vacances.

 Huit jours avant la prochaine rentrée, je n’aurai plus vraiment envie d’être en vacances.

Cet hiver, Renart n’a plus rien à manger ; arrivé au bord d’un chemin, il entend la charrette des poissonniers qui vont vendre leur chargement à la ville.

 Un jour peut-être, Renart n’aura plus rien à manger ; arrivé au bord d’un chemin, il entendra la charrette des poissonniers qui iront vendre leur chargement à la ville.


Collectif

Travail individuel …


Collectif

Conjugaison

Collectif

  • Ce matin, Polly descend la grand-rue, quand elle voit le loup de l’autre côté du trottoir. Il fait de drôles de choses.

  • Hier matin, Polly descendait la grand-rue, quand elle a vu le loup de l’autre côté du trottoir. Il faisait de drôles de choses.

  • Un matin, Polly descendra la grand-rue, quand elle verra le loup de l’autre côté du trottoir. Il fera de drôles de choses.

  • A huit jours de la rentrée, je n’ai plus vraiment envie d’être en vacances.

  • Huit jours avant la rentrée, je n’avais plus vraiment envie d’être en vacances.

  • Huit jours avant la prochaine rentrée, je n’aurai plus vraiment envie d’être en vacances.

  • Cet hiver, Renart n’a plus rien à manger ; arrivé au bord d’un chemin, il entend la charrette des poissonniers qui vont vendre leur chargement à la ville.

  • L’hiver dernier, Renart n’avait plus rien à manger ; arrivé au bord d’un chemin, il a entendu la charrette des poissonniers qui allaient vendre leur chargement à la ville.

  • Un jour peut-être, Renart n’aura plus rien à manger ; arrivé au bord d’un chemin, il entendra la charrette des poissonniers qui iront vendre leur chargement à la ville.


Collectif

Conjugaison

Collectif

  • Polly descend la grand-rue, quand elle voit le loup de l’autre côté du trottoir. Il fait de drôles de choses.

  • Pollydescendait la grand-rue, quand elle a vu le loup de l’autre côté du trottoir. Il faisait de drôles de choses.

  • Pollydescendra la grand-rue, quand elle verra le loup de l’autre côté du trottoir. Il fera de drôles de choses.

  • Jen’ai plus vraiment envie d’être en vacances.

  • Jen’avais plus vraiment envie d’être en vacances.

  • Jen’aurai plus vraiment envie d’être en vacances.

  • Renart n’a plus rien à manger ; arrivé au bord d’un chemin, il entend la charrette des poissonniers qui vont vendre leur chargement à la ville.

  • Renart n’avait plus rien à manger ; arrivé au bord d’un chemin, il a entendu la charrette des poissonniersqui allaient vendre leur chargement à la ville.

  • Renart n’aura plus rien à manger ; arrivé au bord d’un chemin, il entendra la charrette des poissonniersqui iront vendre leur chargement à la ville.


Collectif

Réadaptation


Collectif

Conjugaison

Collectif

  • Ce matin, Polly descend la grand-rue. Elle voit le loup de l’autre côté du trottoir. Il fait de drôles de choses.

  • Hier matin, Polly descendait la grand-rue. Elle a vu le loup de l’autre côté du trottoir. Il faisait de drôles de choses.

  • Un matin, Polly descendra la grand-rue. Elle verra le loup de l’autre côté du trottoir. Il fera de drôles de choses.


Collectif

Conjugaison

Collectif

  • Cet hiver, Renart n’a plus rien à manger. Il entend la charrette des poissonniers.

  • L’hiver dernier, Renart n’avait plus rien à manger. Il a entendu la charrette des poissonniers.

  • Un jour peut-être, Renart n’aura plus rien à manger. Il entendra la charrette des poissonniers.


  • Login