REPUBLIQUE DU SENEGAL
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 26

REPUBLIQUE DU SENEGAL PowerPoint PPT Presentation


  • 92 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

REPUBLIQUE DU SENEGAL. Minist è re de l ’ Urbanisme, de l ’ Habitat, de l ’ Hydraulique Urbaine De l ’ hygi è ne Publique et de l ’ Assainissement Direction de l ’ Assainissement.

Download Presentation

REPUBLIQUE DU SENEGAL

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Revue annuelle bilan de la sous composante assainissement rural du pepam mr adama mbaye directeur de l assainissement 1348842

REPUBLIQUE DU SENEGAL

Ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat, de l’Hydraulique Urbaine

De l’hygiène Publique et de l’Assainissement

Direction de l’Assainissement

Revue AnnuelleBilan de la sous composante Assainissement Rural du PEPAMMr Adama MBAYE, Directeur de l’AssainissementMéridien Président - Dakar, 28 avril 2009


Sommaire

SOMMAIRE

1. Introduction

2. Projets en cours

- Sous programme BAD Phase 1

- Projet SEN026

3. Projets en préparation

4. Revue de la stratégie

5. Projections pour 2015

6. Plan National d’Hygiène et de suivi des impacts environnementaux

7. Conclusion


1 introduction correction du taux d acc s l tat de r f rence

1. INTRODUCTION : correction du taux d’accès à l’état de référence

  • Les OMD en assainissement rural : faire passer le taux d’accès de 17 % en 2005 à 59 % en 2015 ;

  • Le traitement des données ESPS (2005) ont montré que le taux d’accès en 2005 était de 26,2% et non de 17 % ;

  • Ainsi, pour atteindre les OMD, il faudra faire passer le taux d’accès de 26,2 % en 2005 à 63 % en 2015

  • Le financement nécessaire pour l’atteinte de ces objectifs est de l’ordre de 90 Milliards de FCFA.


2 projets en cours

2. PROJETS EN COURS


2 projets en cours pepam bad i

2. PROJETS EN COURS : PEPAM BAD I

  • Réalisations physiques :

    • EP : 229 sur 477 soit 48 % de l’objectif

    • SAI : 5700 sur 11200 soit 51 % de l’objectif


2 projets en cours pepam bad i1

2. PROJETS EN COURS : PEPAM BAD I

  • Réalisations à la demande : La région de Louga concentre l’essentiel des réalisations : 86,8%


2 projets en cours projet sen026

2. PROJETS EN COURS : Projet SEN026

Situation des réalisations comparées à la demande exprimée : en moyenne 25%


3 projets en preparation

3. PROJETS EN PREPARATION


Tr s peu de partenaires au d veloppement financent l assainissement rural

Très peu de partenaires au développement financent l’assainissement rural


Revue annuelle bilan de la sous composante assainissement rural du pepam mr adama mbaye directeur de l assainissement 1348842

A 6 années de 2015, Environ 34% des financements nécessaires sont acquis; ils permettront de relever le taux d’accès de 12,7 points ( objectif : 36,8 points) : il sera impossible d’atteindre les OMD.


La revue de la strategie

LA REVUE DE LA STRATEGIE

Elle vise :

  • À faire bénéficier le maximum de personnes avec les financements disponibles

    D’où la remise en cause du paquet technique (Latrines + Bac à laver +Dispositif de lavage des mains) qui coûte cher environ 400 000 FCFA


R vision du paquet technique

Révision du paquet technique

Ouvrages de gestion des excréta et des eaux usées


R vision du paquet technique1

Révision du paquet technique

  • PEPAM IDA et PEPAM BAD II : subvention uniquement des infrastructures des latrines et du dispositif de lavage des mains : gestion uniquement des excréta ;

  • Ceci permet d’augmenter considérablement le nombre de personnes desservies.


La revue de la strategie1

LA REVUE DE LA STRATEGIE

Elle vise :

  • À augmenter la capacité d’absorption des crédits : quels schémas de mise en œuvre?


La revue de la strategie2

LA REVUE DE LA STRATEGIE

Quel schéma de mise en œuvre ?

SCHEMA 1: PEPAM BAD I – début difficile mais plus de 5000 SAI soit 15000 ouvrages réalisés en moins d’un an

Réalisation ouvrages

Entreprises

DAS

Contrats

Bénéficiaires

Contrôle

Gestion

UCP

Bureau d’Etudes

Paiements

Sensibilisation


La revue de la strategie3

LA REVUE DE LA STRATEGIE

Quel schéma de mise en œuvre ?

SCHEMA 2 : PEPAM IDA – Coût élevé de la maîtrise d’ouvrage déléguée

Réalisation ouvrages

Contrat

Entreprises

DAS

Contrats

MOD

Bénéficiaires

Gestion

Contrôle

UCP

Bureaux d’Etudes

Paiements

Sensibilisation


La revue de la strategie4

LA REVUE DE LA STRATEGIE

Quel schéma de mise en œuvre ?

SCHEMA 3 : PEPAM LUX (projet SEN026) – un seul opérateur le CREPA

LUX DEV

Convention

Réalisation ouvrages

ONG : CREPA

DAS

Bénéficiaires

Gestion

Suivi

UGP

Sensibilisation


La revue de la strategie5

LA REVUE DE LA STRATEGIE

Elle vise :

  • À susciter l’intérêt d’autres bailleurs de fonds.

    Paradoxe : les bailleurs subventionnent beaucoup pour les plus nantis avec l’assainissement collectif et sont réticents pour des subventions aux plus démunis avec l’assainissement individuel


La revue de la strategie6

LA REVUE DE LA STRATEGIE

La revue de la stratégie fera l’objet d’une étude financée par la BAD en 2009. Les TDR sont élaborés et soumis à l’ensemble des acteurs (services de l’Etat, Partenaires financiers, ONG) pour observations.


Revue annuelle bilan de la sous composante assainissement rural du pepam mr adama mbaye directeur de l assainissement 1348842

5. LES PROJECTIONS POUR 2015

En se basant sur des scénarii réalistes :

  • Capacités de mobilisation de ressources additionnelles ;

  • Capacités de réalisation physique.

    Les financements mobilisés et mobilisables permettront la réalisation de quelques 124 200 ouvrages soit 39,4% des objectifs révisés à 315 000 ouvrages.


Revue annuelle bilan de la sous composante assainissement rural du pepam mr adama mbaye directeur de l assainissement 1348842

5. LES PROJECTIONS POUR 2015


Revue annuelle bilan de la sous composante assainissement rural du pepam mr adama mbaye directeur de l assainissement 1348842

5. LES PROJECTIONS POUR 2015

  • Si la construction des ouvrages est importante ;

  • Leur bonne utilisation l’est davantage ;

  • D‘où l’importance de mettre l’accent sur le changement de comportement par rapport à l’hygiène.


6 plan national d hygiene et de suivi des impacts environnementaux

6. PLAN NATIONAL D’HYGIENE ET DE SUIVI DES IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX

Il a pour objet :

  • Une harmonisation des interventions relatives à la promotion de l’hygiène ;

  • Une meilleure prise en compte des impacts environnementaux et sociaux des projets.


6 plan national d hygiene et de suivi des impacts environnementaux1

6. PLAN NATIONAL D’HYGIENE ET DE SUIVI DES IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX

Quelles solutions ?

  • Création d’un comité par arrêté ministériel pour la Coordination des activités de promotion de l’hygiène, de communication institutionnelle et de suivi des impacts environnementaux et sociaux des projets d’eau potable et d’assainissement ;

  • Elaboration d’un plan National d’Hygiène et de Suivi des Impacts Environnementaux.


7 conclusion

7. CONCLUSION

Les OMD en assainissement rural ne seront pas atteints, ainsi il importe de mettre davantage l’accent sur l’ingénierie sociale afin :

  • De réduire le taux de défécation dans la nature ;

  • D’amener les ménages à réaliser eux-mêmes un nombre important d’ouvrages d’assainissement.


Revue annuelle bilan de la sous composante assainissement rural du pepam mr adama mbaye directeur de l assainissement 1348842

FIN

Merci de votre attention


  • Login