CHAPITRE 4 - La cartographie des chromosomes eucaryotes par recombinaison
Download
1 / 36

CHAPITRE 4 - La cartographie des chromosomes eucaryotes par recombinaison - PowerPoint PPT Presentation


  • 88 Views
  • Uploaded on

CHAPITRE 4 - La cartographie des chromosomes eucaryotes par recombinaison Les modes de transmission des gènes liés: enjambements ou crossing-over et production de recombinants. Relation entre nombre de recombinants et distance entre deux gènes sur un même chromosome.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' CHAPITRE 4 - La cartographie des chromosomes eucaryotes par recombinaison' - kris


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  • CHAPITRE 4 - La cartographie des chromosomes eucaryotes par recombinaison

    • Les modes de transmission des gènes liés: enjambements ou crossing-over et production de recombinants.

    • Relation entre nombre de recombinants et distance entre deux gènes sur un même chromosome.

    • Construction des cartes chromosomiques de liaison.

    • Interférence génétique.

  • Définitions: enjambements, centimorgan, recombinaison méiotique, chiasma, recombinant, interférence génétique.

  • Objectifs

    • Comprendre que lorsque 2 gènes sont situés sur le même chromosome, leur ségrégation n'est pas indépendante.

    • Comprendre que lorsque 2 gènes sont situés sur le même chromosome, il peut y avoir des enjambements entre ces deux gènes et qu'on peut se servir de ce phénomène pour construire des cartes chromosomiques de liaison.


  • - Etre capable de reconnaître la liaison et de calculer la distance entre 2 gènes (ou 3)

    • AB= 45% ab= 45% Ab= 5% aB= 5% (10 cM)

  • - Etre capable, à partir des distances entre deux gènes, de calculer la fréquence génotypique des gamètes et de calculer la fréquence des phénotypes à la prochaine génération


Liaison g n tique
Liaison génétique distance entre 2 gènes (ou 3)

Lorsque deux gènes sont situés sur le même chromosome, leur ségrégation n'est pas indépendante : ils sont hérités ensemble

A B

A B

Cependant, il va y avoir des enjambements entre ces gènes = recombinaison intrachromosomique

A B

x

a b

A b

a B


Dans le livre, la convention suivante, pour 2 gènes: distance entre 2 gènes (ou 3)

Si sur deux chromosomes différents (ségrégation égale de gènes indépendants): les gènes sont séparés par un point virgule (aa ; bb)

Sur le même chromosome (gènes liés): les gènes ne sont séparés par rien

Si la liaison ou pas n’est pas connue, les gènes sont séparés par un point (aa . bb)

Dans mes notes des cours précédent celui-ci, où la notion de liaison de gènes n’avait pas vraiment encore été introduite, je n’ai pas appliqué cette convention du livre et je n’ai pas mis de (;) entre les gènes mais ceux-là sont indépendants. Pour rester cohérent tout le long du cours, vous pouvez rajouter les (;) dans les cours précédents (si vous voulez!), ou juste le garder en tête.


La fréquence des enjambements entre deux gènes est proportionnelle à la distance qui les sépare sur un même chromosome. On peut se servir de ce phénomène pour produire des cartes chromosomiques.


Morgan exp riences avec les drosophiles
Morgan: Expériences avec les Drosophiles proportionnelle à la distance qui les sépare sur un même chromosome. On peut se servir de ce phénomène pour produire des cartes chromosomiques.

Deux gènes autosomaux

  • couleur des yeux: pr+ = pourpres pr = rouges

  • longueur des ailes: vg+ = normales vg= vestigiales

    P pr+/pr+ . vg+/vg+ x pr/pr . vg/vg

    F1: pr+/pr . vg+/vg

    Croisement test:

    femelle mâle

    pr+/pr . vg+/vg x pr/pr . vg/vg


  • 1- Liaison des gènes = pas de rapport 1:1:1:1 proportionnelle à la distance qui les sépare sur un même chromosome. On peut se servir de ce phénomène pour produire des cartes chromosomiques.

  • 2 - Proportions égales des combinaisons parentales et proportions égales des combinaisons non-parentales

Phénotypes à la F2:

pr+ . vg+ 1339

pr . vg 1195

pr+ . vg 151

pr . vg+ 154

Total 2839

151 + 154 = 305

305 / 2839 = 0.107 = 10.7% de recombinants

Gènes liés à 10.7 cM (centiMorgan) de distance


Parents: proportionnelle à la distance qui les sépare sur un même chromosome. On peut se servir de ce phénomène pour produire des cartes chromosomiques.

pr+ vg+ pr vg

pr+ vg+ pr vg

yeux pourpres yeux rouges

ailes normales ailes vestigiales

F1 et croisement test

pr+ vg+ pr vg

pr vg pr vg

pourpres normales rouges vestigiales

F2: % à peu près yeux ailes

45 % pr+ vg+ / pr vg pourpres normales

45 % pr vg / pr vg rouges vestigiales

5 % pr+ vg / pr vg pourpres vestigiales

5 % pr vg+ / pr vg rouges normales


La m me distance dans les croisements suivants
La même distance dans les croisements suivants: proportionnelle à la distance qui les sépare sur un même chromosome. On peut se servir de ce phénomène pour produire des cartes chromosomiques.

femelle mâle

P pr+/pr+. vg/vg x pr/pr . vg+/vg+

F1 pr+ vg X pr vg

pr vg + pr vg

F2 pr+ . vg+ 157

pr . vg 146

pr+ . vg 965

pr . vg+ 1067

157 + 146 = 303

303 / 2335 = 0.129 = 12.9 cM

10.7 cM pas statistiquement différent de 12.9 cM


Le couplage physique des all les entra ne une s gr gation non ind pendante
Le couplage physique des allèles entraîne une ségrégation non-indépendante


Les types non-parentaux sont le résultat d'échanges de régions correspondantes entre chromosomes homologues à la méiose


Ces échanges sont le résultat de régions correspondantes entre chromosomes homologues à la méiosecrossing-overs ou enjambements et leurs produits sont appelés recombinants (chromosomes et/ou individus)

Les enjambements se produisent à la méiose entre les chromatides des chromosomes homologues qui sont appariés

(chromatides non-sœurs)


Chiasma: structure en forme de croix observée entre chromatides non-soeurs à la méiose

  • Site des enjambements

  • Manifestation visible des enjambements


Recombinaison méiotique chromatides non-soeurs à la méiose

  • Tout processus méiotique donnant lieu à un produit haploide, qui présente de nouvelles combinaisons des allèles portés par les génotypes haploides à l’origine du méiocyte dihybride.


Il n'y a pas d'enjambement durant la méiose des drosophiles mâles

  • mâle femelle

  • pr vg / ++ x pr vg/ pr vg

  • 50 % pr vg / ++

  • 50% pr vg / pr vg

  • Proportions 1:1

  • Aucun recombinant (càd, aucun enjambement) entre des gènes qu’on connait sur le même chromosome (à 11 cM de distance)

  • Raison = ?

    • On parle de manque d’appariement des chromosomes homologues. Il est aussi possible que les enzymes nécessaires à la recombinaison ne soit pas exprimées (ou inhibées) dans les cellules germinales des mâles


Les enjambements entre gènes liés produisent des combinaisons d'allèles nouvelles, càd, des combinaisons qui n'étaient pas présentes chez les parents.

Chez les organismes dont les cycles vitaux sont haploides, il est facile de détecter les recombinants.

Comparaison directe des phénotypes avant et après la méiose

132

141

26

23


Cycle de vie diploïde: on doit utiliser des parents dont la contribution gamétique est connue et faire un croisement test.

Faire un croisement test est de croiserle produit de la F1 avec un individu homozygote récessif, pour déterminer ce que le parent hétérozygote de la F1 a donné à sa progéniture de la F2


Si la proportion de recombinants est de 10%, la distance entre les gènes A et B est de 10 cM.

Si la proportion de recombinants est de 17%, la distance entre les gènes A et B est de 17 cM.

Si la proportion de recombinants est de 32%, la distance entre les gènes A et B est de 32 cM.


Recombinaison interchromosomique
Recombinaison interchromosomique entre les gènes A et B est de 10 cM.

Phénotypes

A;B

A;b

Due à la ségrégation indépendante, les recombinants constituent 50% de la descendance

A;B

A;b

A;b

A;B


Recombinaisons intrachromosomique
Recombinaisons intrachromosomique entre les gènes A et B est de 10 cM.

Due aux enjambements

  • La fréquence des recombinants due à la recombinaison intrachromosomique est toujours ≤ 50% parce que les enjambements se produisent entre seulement 2 des 4 chromatides


La fr quence des recombinaisons intrachromosomiques est toujours 50
La fréquence des recombinaisons intrachromosomiques est toujours ≤ 50%

Parce que même si toutes les méioses ont un enjambement entre deux gènes particuliers, la proportion maximale de gamètes recombinants sera de 50%

AB

ab

Phénotypes

Ab

aB


Les recombinaisons intrachromosomiques toujours se produisent entre chromatides non-sœurs au stade quatre chromatides

Parce qu'un enjambement produit 4 types de gamètes (et non seulement 2)


Repr sentation des g notypes des g nes li s
Représentation des génotypes des gènes liés toujours

1 - pr vg

pr+ vg+

2 - pr vg

pr+ vg+

3 - pr vg / pr+ vg+

4 - pr vg / ++


Repr sentation de la distance entre 2 g nes 11 cm
Représentation de la distance entre 2 gènes (11 cM) toujours

1 - ___________________________

pr 11 vg

2 - ___________________________

pr+ 11 vg+

3 - ___________________________

couleur 11 forme des

des yeux ailes

4 - ___________________________

locus pr 11 locus vg


Pouvoir de pr diction
Pouvoir de prédiction toujours

La connaissance de la distance entre deux gènes permet de prédire la proportion de recombinants à la génération suivante.

Si on croise pr vg / + + X pr vg / pr vg, et que la distance entre ces deux gènes est de 11 cM, qu'elle sera la proportion d'individus + vg à la prochaine génération?

_________|_________|________

pr 11 vg


Il n y a pas d enjambement durant la m iose des drosophiles m les
Il n'y a pas d'enjambement durant la méiose des drosophiles mâles

mâle femelle

pr vg / ++ x pr vg/ pr vg

50 % pr vg / ++

50% pr vg / pr vg

Proportions 1:1

Aucun recombinant (càd, aucun enjambement) entre des gènes qu’on connait sur le même chromosome (à 11 cM de distance)

Raison = ?

Manque d’appariement des chromosomes homologues. Il est aussi possible que les enzymes nécessaires à la recombinaison sont soit pas exprimées (ou inhibées) dans les cellules germinales des mâles


Elle sera de 5.5 % par ce que ce croisement donnera 11% de recombinants et qu'il y a deux recombinants possibles (pr + et + vg).

sans enjambements:

pr vg

+ +

avec enjambements:

pr +

+ vg


Question: recombinants et qu'il y a deux recombinants possibles (pr + et + vg).

Si on croise

R S / r s x r s / r s

et que la distance entre ces deux gènes est de 35 cM, que sera la proportion d'individus R s et r S à la prochaine génération ainsi que leur génotype?

Réponse: (à la prochaine séance)


Cartographie des chromosomes humains
Cartographie des chromosomes humains recombinants et qu'il y a deux recombinants possibles (pr + et + vg).

Difficile chez les humains parce qu'il est impossible de faire des croisements tests.

Par contre, la cartographie des gènes du chromosome X est plus facile parce que les mâles sont hémizygotes pour les gènes liés au chromosome X (équivalent à un croisement test).


Liaison sur le chromosome x
Liaison sur le chromosome X recombinants et qu'il y a deux recombinants possibles (pr + et + vg).

Croisement-test pas nécessaire

  • Le type gamétique maternel sera le phénotype du fils

    y = corps jaune w = yeux blancs

    y+ = corps brun w+= yeux rouges

    P - femelle = y+/y+ mâle = +w/Y

    F1- femelle = y+/+w mâle = y+/Y

    Phénotypes des mâles de la F2:

  • 43 y w corps jaune, yeux blancs

  • 2146 + w corps brun, yeux blancs

  • 2342 y + corps jaune, yeux rouges

  • 22 + + corps brun, yeux rouges

    43 + 22 = 65; 65 / 4553 = 0.014 = 1.4 cM

    Les phénotypes des garçons sont ceux des gamètes de leur mère - équivalent à un croisement test


Cartes de liaison g n tique
Cartes de liaison génétique recombinants et qu'il y a deux recombinants possibles (pr + et + vg).

Les cartes de liaison génétique sont basées sur le phénomène de recombinaison intrachromosomique

Les enjambements se produisent au hasard dans la région chromosomique séparant 2 gènes liés durant la méiose. Ces méioses produisent des recombinants

Plus la distance séparant deux gènes liés sur un même chromosome sera grande, plus il y aura d'enjambements entre eux et plus il y aura de recombinants formés


Le nombre de recombinants est une mesure de la distance entre deux gènes sur un chromosome

Une fréquence de recombinaison de 1% est définie comme étant une unité de carte génétique (u.c.) ou 1 centimorgan (cM)

1% = 1 produit de la méiose sur 100 est un recombinant


Correspondance entre unit s de carte et distance physique en paire de bases
Correspondance entre unités de carte et distance physique (en paire de bases)

La correspondance entre cM et MB varie entre les sexes et entre différentes parties des chromosomes.

Martin et coll. (2004) Nature 432: 9880-994. Séquence du chromosome 16 humain.


Il y a aussi beaucoup plus de recombinaison chez les prokaryotes que chez les eukaryotes.

Si on suppose qu'un gène a une longueur moyenne de 1000 bp, alors la longueur d'un gène en unités de carte est de:

  • Humain = 0.001 cM

  • Drosophile = 0.002 cM

  • E. coli = 0.42 cM



ad