slide1
Download
Skip this Video
Download Presentation
Suivre & quantifier l’évolution d’un territoire côtier - la Camargue

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 30

Formation Pole Lagunes - Mai 2011 - Christian Perennou, Tour du Valat - PowerPoint PPT Presentation


  • 99 Views
  • Uploaded on

Suivre & quantifier l’évolution d’un territoire côtier - la Camargue . Constats. 1. Camargue = un des territoires naturels les plus étudiés/ suivis de France. 2. Données dispersées entre des dizaines d’organismes ; aucune centralisation/ synthèse sur son évolution. 3. Personne ne sait dire

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' Formation Pole Lagunes - Mai 2011 - Christian Perennou, Tour du Valat' - kimi


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

Suivre & quantifier l’évolution d’un territoire côtier - la Camargue

 Formation Pole Lagunes - Mai 2011 - Christian Perennou, Tour du Valat

slide2

Constats

1. Camargue = un des territoires naturels les plus étudiés/ suivis de France

2. Données dispersées entre des dizaines d’organismes ; aucune centralisation/ synthèse sur son évolution

3. Personne ne sait dire

« Comment évolue, globalement, la Camargue ? »

 Formation Pole Lagunes - Mai 2011 - Christian Perennou, Tour du Valat

slide3

2006-07 : Synthèse de (presque) toutes les données quantifiées existantes

  • 1973 paramètres suivis par 40+ organismes…
  • Très variables selon les domaines (de 0 à 1000+)

 Formation Pole Lagunes - Mai 2011 - Christian Perennou, Tour du Valat

slide4

Une base simple de méta-données

 Formation Pole Lagunes - Mai 2011 - Christian Perennou, Tour du Valat

slide5

… et une 1e synthèse sur l’évolution de quelques aspects importants du delta

 Formation Pole Lagunes - Mai 2011 - Christian Perennou, Tour du Valat

l hydrologie
L’hydrologie
  • Un débit moyen du Rhône stable…
  • …mais des crues plus fortes (7 sur 16 des plus fortes en 150 ans : en 1993-2003)

 Formation Pole Lagunes - Mai 2011 - Christian Perennou, Tour du Valat

slide7

Crue de Déc. 2003

 Formation Pole Lagunes - Mai 2011 - Christian Perennou, Tour du Valat

le littoral
Le littoral :
  • Forte érosion (surtout) ou progression selon les secteurs (moins 5-10 m/ an ; + 20 m/an…)

 Formation Pole Lagunes - Mai 2011 - Christian Perennou, Tour du Valat

pourquoi
Pourquoi ??
  • Photo : Mai 2003(La Fourcade, Stes Maries)
  • Ligne rouge : rivage au 20/02/2005  -20 m

Orthophoto IGN, analyse RN Camargue

 Formation Pole Lagunes - Mai 2011 - Christian Perennou, Tour du Valat

mont e du niveau de la mer
Montée du niveau de la mer ??
  • +22cm sur 1905-1995 en Camargue

 Explique 3% de l’érosion

Données F.Suanez, CNRS-CEREGE

 Formation Pole Lagunes - Mai 2011 - Christian Perennou, Tour du Valat

apports de s diments par le rh ne
Apports de sédiments par le Rhône

Pourquoi ??

 Formation Pole Lagunes - Mai 2011 - Christian Perennou, Tour du Valat

barrages sur le rh ne affluents
Barrages sur le Rhône & affluents

 Erosion du rivage camarguais, conséquence d’une politique énergétique …

 Erosion du rivage camarguais, conséquence d’une politique énergétique & d’aménagement du territoire ( reboisements/ bassin versant)

 Formation Pole Lagunes - Mai 2011 - Christian Perennou, Tour du Valat

les milieux camarguais
Les milieux camarguais

A.Tamisier - CNRS (1991)

 Formation Pole Lagunes - Mai 2011 - Christian Perennou, Tour du Valat

slide14

Pollutions (en pratique, eau du Rhône)

Nitrates

Plomb (sédiments)

Diuron (herbicide très toxique)

Données Agence de l’Eau RMC

 Formation Pole Lagunes - Mai 2011 - Christian Perennou, Tour du Valat

la multiplication des plantes exotiques
La multiplication des plantes exotiques

La jussie (Tour du Valat)

L’herbe de la Pampa (données Amis Marais du Vigueirat)

 Formation Pole Lagunes - Mai 2011 - Christian Perennou, Tour du Valat

slide16

Les oiseaux

  • De plus en plus d’espèces nicheuses

 Formation Pole Lagunes - Mai 2011 - Christian Perennou, Tour du Valat

les activit s conomiques
Les activités économiques

Construction

Tertiaire

Agricul-ture

Indus-trie

  • Evolution de l’économie vers le tertiaire : +40 % sur 1990-99.

 Formation Pole Lagunes - Mai 2011 - Christian Perennou, Tour du Valat

slide18

Conjoncture et concurrence

  • Des cultures qui fluctuent…

Surface rizicole en France (90-95% = Camargue)

Baisse subventions UE (OMC)

Relance

 Formation Pole Lagunes - Mai 2011 - Christian Perennou, Tour du Valat

slide19

Les raisons de cette évolution

Conséquence : la salinité du Vaccarès

Surfaces en riz

Salinité du Vaccarès

 Formation Pole Lagunes - Mai 2011 - Christian Perennou, Tour du Valat

slide20

Conséquences biologiques

 Formation Pole Lagunes - Mai 2011 - Christian Perennou, Tour du Valat

slide21

Herbiers de zostères - Données TdV & RNC

 le marché du riz détermine un facteur-clé du milieu( les crues aussi…)

 Formation Pole Lagunes - Mai 2011 - Christian Perennou, Tour du Valat

slide22

La protection des milieux

 Formation Pole Lagunes - Mai 2011 - Christian Perennou, Tour du Valat

statuts forts rnn rnv acquisitions cdl
Statuts « forts » (RNN, RNV, acquisitions CDL…)
  • 2011 : 21 % du sol camarguais

 Formation Pole Lagunes - Mai 2011 - Christian Perennou, Tour du Valat

slide24

Conclusion

  • Un delta non figé : climat, littoral, pollutions, milieux, faune/flore, activités humaines, zones protégées…
  • Evolution surtout graduelle impression possible de stabilité relative
  • Quelques changements radicaux : disparition de l\'élevage ovin & vignes ; nouvelles espèces…

 Formation Pole Lagunes - Mai 2011 - Christian Perennou, Tour du Valat

slide25

Suivre = constater ;

expliquer  études +poussées

  • Causes profondes des changements en Camargue  origines lointaines (marché mondial du riz ; politique hydro-énergétique…)
  • Nombreux points cruciauxencore mal suivis : Faune (hors oiseaux), nouveaux polluants, pêche, tourisme…

 Formation Pole Lagunes - Mai 2011 - Christian Perennou, Tour du Valat

slide26

Pour en savoir plus…

  • Approfondir les évolutions présentées ici :http://www.tourduvalat.org/nos_programmes/ observatoire_des_zones_humides_mediterraneennes/ suivi_de_la_camargue

 Formation Pole Lagunes - Mai 2011 - Christian Perennou, Tour du Valat

rassembler interpr ter les donn es quelles difficult s
Rassembler & Interpréter les données : Quelles difficultés ?
  • Disponibilité / accessibilité
  • Fiabilité de certaines données officielles ? ( manipulations ?)
  • Données trop ponctuelles (ex. Pollution Rhône)
  • Changements de méthodes

 Formation Pole Lagunes - Mai 2011 - Christian Perennou, Tour du Valat

remerciements
Remerciements

Réserve Nationale de Camargue, Amis des Marais du Vigueirat, CEFE/CNRS, Centre du Scamandre, Migrateurs Rhône-Méditerranée, ONCFS, CEEP, Parc ornithologique de Pont-de-Gau, PNR Camargue, Associations d’éleveurs, CEREGE/ Univ. Marseille & Avignon, Symadrem, Airfobep, Agence de l’Eau RMC, IFREMER, DDASS, EID, équipes de recherche de la Tour du Valat, etc.

  • Ce travail serait impossible sans l’aide des très nombreux « collecteurs de données » :

 Formation Pole Lagunes - Mai 2011 - Christian Perennou, Tour du Valat

manipulation de donn es
Manipulation de données ?
  • Pas de preuves en Camargue, mais…

« Pour la France, on note une amélioration du taux de conformité [des eaux de baignade] aux normes obligatoires, avec des pourcentages de 96,9% de conformité pour les eaux côtières en 2005 et de 95,9 % pour les eaux douces… »

« La Commission est par ailleurs préoccupée par le fait que nombre d’Etats membres aient retiré des zones de baignade de leurs listes nationales. Elle considère que dans un certain nombre de cas ce déclassement est utilisé par les Etats membres pour masquer les problèmes de pollution et améliorer artificiellement les résultats de la conformité »

  • En France, le nombres de zones côtières retirées […] par les autorités françaises depuis 1991 est de 17,9% du nombre total des zones de baignade côtières. Pour les eaux douces, le chiffre atteint 53,6 % … ».

Source : Bulletin de l\'Action internationale du MEDD N° 2006 / 24, 16 juin 2006

 Formation Pole Lagunes - Mai 2011 - Christian Perennou, Tour du Valat

ad