Ce que dit Nichiren de la
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 21

Paramita (perfection) du don PowerPoint PPT Presentation


  • 54 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Ce que dit Nichiren de la. Paramita (perfection) du don.

Download Presentation

Paramita (perfection) du don

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Paramita perfection du don

Ce que dit Nichiren de la

Paramita (perfection) du don


Paramita perfection du don

Je vous fais don du Gohonzon de Myoho Renge Kyo. Le Titre de ce mandala ne s'écrit qu'en cinq ou sept caractères mais il est le maître de tous les bouddhas dans les trois phases de la vie et la garantie, pour toutes les femmes, d'atteindre la bodhéité.

(Le don du mandala du Dharma merveilleux, Sado, 1273 à Sennichi-ama)


Paramita perfection du don

Faire des offrandes au Bouddha procure des bienfaits aussi considérables que de naître en tant que roi, mais on obtient des bienfaits encore plus grands en faisant des offrandes au Sutra du Lotus. (Les deux sortes de croyance, Minobu, 1278 à Nanjo Tokimitsu)


Paramita perfection du don

Pendant 1200 ans, un bodhisattva nommé Kiken brûla son propre corps pour l'offrir au bouddha Nichigatsu Jomyotoku, et, pendant 72 000 mille ans, se brûla les bras en offrande au Sutra du Lotus, et renaquit par la suite sous la forme du bodhisattva Yakuo. (Lettre au nyudo d'Ichinosawa, Minobu, 1275)


Paramita perfection du don

Pendant de nombreux kalpas, le bodhisattva Fukyo fut calomnié, ridiculisé, attaqué à coups de canne et de bâton, de tuiles et de pierres, uniquement parce qu'il pratiquait le Sutra du Lotus. Mais par la suite, il renaquit sous la forme du Bouddha Shakyamuni.(Lettre au nyudo d'Ichinosawa, Minobu, 1275)


Paramita perfection du don

Un seul jour de vie vaut plus que tous les trésors de l'univers, aussi devez-vous d'abord faire preuve d'une foi sincère. Tel est le sens du passage du septième volume du Sutra du Lotus selon lequel se brûler le petit doigt pour l'offrir au Bouddha et au Sutra du Lotus a plus de valeur que de faire don de tous les trésors de l'univers.

(Sur la possibilité de prolonger sa vie, Minobu, 1279 à Myojo, femme de Toki Jonin)


Paramita perfection du don

Le roi Bimbisara était un roi sage et le plus grand bienfaiteur du Bouddha sur tout le continent de Jambudvipa. (Réponse à la dame Onichi (Minobu, 1280)


Paramita perfection du don

Le Bouddha, étant véritablement respectable, ne mesure pas la sincérité en fonction de l'importance des dons. Par le passé, un garçonnet, du nom de Tokusho Doji, fit don d'un pâté d'argile au Bouddha et renaquit sous la forme du roi Ashoka qui régna sur la totalité du Jambudvipa. (Réponse à la dame Onichi, Minobu, 1280)

Shakyamuni et Ananda avec Jaya et Vijaya


Paramita perfection du don

Une femme pauvre fit couper sa chevelure et l'échangea contre de l'huile pour en faire don au Bouddha, et même les vents forts venus du Mont Sumeru ne purent éteindre la lampe nourrie par cette huile. (Réponse à la dame Onichi, Minobu, 1280)

Mont Sumeru entouré de sept chaînes de montagnes en rangs concentriques entre lesquelles se trouvent sept mers. La septième chaîne de montagne est entourée d'un océan dans lequel se trouvent les quatre continents.


Paramita perfection du don

Votre mari a donné sa vie pour le Sutra du Lotus. Son seul moyen d'existence était un petit fief qui lui fut confisqué en raison de sa foi. Cela revenait surement à donner sa vie pour le Sutra du Lotus. (A l'Hiver Succède Toujours le Printemps, mai 1275, à Myoichi-Ama)


Paramita perfection du don

Sessen Doji offrit la sienne rien que pour une demi-stance d'un enseignement bouddhique et le bodhisattva Yakuo se brûla les coudes afin d'en faire offrande au Bouddha. (A l'Hiver Succède Toujours le Printemps; mai 1275, à Myoichi-Ama)


Paramita perfection du don

La fille du Roi-Dragon, grâce au don qu'elle fit du joyau qu'elle possédait, obtint la bodhéité. Vous avez fait don de votre petit-fils pour en faire un pratiquant du Sutra du Lotus, et cela vous vaudra d'obtenir la bodhéité.

(Sur les cérémonies d'urabon, Minobu, le 13 juillet 1279 ? (1277 ou 1280)


Paramita perfection du don

Votre don de trois et de deux ligatures est donc bien supérieur à celui d'un souverain du Japon qui offrirait au pays une pagode décorée des sept sortes de joyaux, assez haute pour atteindre le ciel.

(Réponse à la dame Onichi Minobu, 1280, à Onichi-nyo)


Paramita perfection du don

J'ai bien reçu le katabira, le sac de sel et les cinq sho d'huile que vous avez envoyés. Les vêtements nous protègent du froid et de la chaleur, cachent notre nudité et nous servent de parure. (L'histoire d'Ohashi no Taro, Minobu, 1276 à Nanjo Tokimitsu)


Paramita perfection du don

On lit dans22 le septième volume du Sutra du Lotus: "Comme une personne nue obtenant un vêtement." Ce passage compare la joie ressentie en recevant le Sutra du Lotus à celle d'une personne sans vêtement à qui l'on donne de quoi se vêtir. (L'histoire d'Ohashi no Taro, Minobu, 1276 à Nanjo Tokimitsu)


Paramita perfection du don

Les saints consacraient donc leur vie en offrant leur propre corps, tandis que les simples mortels peuvent faire de même par la sincérité de leurs dons. Le précepte du don exposé dans le septième volume du Maka Shikan enseigne en effet l'esprit de l'offrande. (Don de riz, Minobu)


Paramita perfection du don

L'homme peut se maintenir en vie grâce à ce qu'il mange. C'est pourquoi la nourriture est son trésor. […] Aussi vos offrandes valent-elles plus que de simples cadeaux. Peut-être est-ce le vénérable Bouddha lui-même qui vous a conseillé de prendre soin de moi, à moins que ce ne soit votre karma passé qui vous y ait incité. (Don de riz, Minobu)


Paramita perfection du don

On lit, dans le neuvième volume du Hokke Mongu : "Les débutants dans la pratique peuvent parfois se laisser distraire par des préoccupations secondaires qui font obstacle à la pratique essentielle. Il est alors préférable qu'ils se consacrent totalement à la croyance dans le Sutra ; c'est la forme de don la plus élevée. (Les Quatre Etapes de la foi, Minobu, 1277 à Toki Jonin)


Paramita perfection du don

Il est dit dans le Sutra : ‘’De telles personnes n'ont pas besoin d'élever pour moi des stupa et des temples, de construire des monastères ni de faire les quatre sortes d'offrandes au Sangha.’’ (Les Quatre Etapes de la foi Minobu, 10 avril de 1277 à Toki Jonin)


Paramita perfection du don

Ce passage du Sutra rend tout à fait clair que les pratiquants qui éprouvent pour la première fois le désir d'atteindre l'Eveil sont dispensés du don d'aumônes, de l'observance des préceptes et du reste des cinq paramitas. (Les Quatre Etapes de la foi, Minobu, 1277 à Toki Jonin)


Paramita perfection du don

Il suffit qu'elles récitent Namu Myoho Renge Kyo. (Les Quatre Etapes de la foi Minobu, 1277 à Toki Jonin)


  • Login