Prediction of difficult airway in school-aged patients with microtia
Download
1 / 22

difficult airway % - PowerPoint PPT Presentation


  • 147 Views
  • Uploaded on

Prediction of difficult airway in school-aged patients with microtia ( Uezono et al, Paediatr Anaesth 2001). 93 children scheduled for first-stage reconstruction of the auricle Age-matched controlled children. 42%. difficult airway %. 2%. 0%. Stratégie d’épargne sanguine.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' difficult airway %' - keiki


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

Prediction of difficult airway in school-aged patients with microtia (Uezono et al, Paediatr Anaesth 2001)

93 children scheduled for first-stage reconstruction of the auricle

Age-matched controlled children

42%

difficult airway %

2%

0%


Strat gie d pargne sanguine
Stratégie d’épargne sanguine microtia

  • En fonction de la perte sanguine prévisible, discuter l’indication d’une autotransfusion et de l’administration d’EPO (chirurgie orthopédique)

  • Commande de sang prévisionnelle et information du patient sur les risques


Allergie au latex un probl me de sant publique
Allergie au latex: un problème de santé publique ? microtia

groupes % risque d’allergie au latex

1980 1996

population générale 1 8

personnel de santé 3 20

profession dentaire 7 40

spina bifida 18 72


Pr vention primaire
Prévention primaire microtia

  • Éviction de tout produit en latex (gants, sondes, tétines…)

  • chez les nouveau-nés ayant un spina bifida

  • chez les nouveau-nés qui vont être soumis à des chirurgies itératives (exstrophie vésicale, malformations uro-génitales…)


Quels examens compl mentaires
Quels examens complémentaires ? microtia

  • Aucune justification médico-légale d’un bilan systématique

  • RMO : pas d’ECG, radio pulmonaire, ionogramme, fibrinémie chez l’enfant > 3 ans

  • Importance de l’interrogatoire, de l’examen clinique, de l’existence d’un bilan antérieur

  • Tout examen demandé doit être analysé !


Le dilemme du bilan d h mostase
Le dilemme du bilan d’hémostase microtia

  • Indispensable si ATCD hémorragiques personnels ou familiaux, chirurgie induisant des perturbations (CEC), chirurgie à risque hémorragique (amygdalectomie)….

  • Un interrogatoire fiable est difficile chez les étrangers, et chez les jeunes enfants d’âge préscolaire


Des anomalies du bilan d’hémostase sont retrouvées dans 2% des cas…..

… mais la moitié des anomalies ne seront pas confirmées lors du contrôle

Burk et al 1992, Kang et al 1994

Il faut donc d’abord répéter les examens en cas d’anomalie, idéalement dans un délai d’une semaine


Allongement du tca
Allongement du TCA 2% des cas…..

  • Anticoagulants circulants  pas de risque hémorragique

  • Déficit en facteur XII  pas de risque hémorragique

  • Maladie de Willebrand (1:100)  discuter la desmopressine

  • Hémophilie (1/10,000)


A la fin de la consultation
A la fin de la consultation 2% des cas…..

  • Durée du jeûne préopératoire

  • Choix de la prémédication ?

  • Choix du mode d’hospitalisation


La dur e du je ne doit tre limit e
La durée du jeûne doit être limitée 2% des cas…..

  • Autoriser les liquides clairs jusqu’à 2h avant l’anesthésie

  • Autoriser le lait jusqu’à 4h chez les nourrissons < 6 mois

  • Respecter un jeûne de 6h pour les solides au delà de 6 mois

  • Intérêt : diminue l’inconfort lié à la soif, évite une déshydratation relative, facilite la tâche des parents


Recomm a ndations pour r duire le risque d inhalation chirurgie r gl e
Recomm 2% des cas…..andations pour réduire le risque d’inhalation (chirurgie réglée)

Apportsdurée minimale de jeûne (h)

Liquides clairs 2

Lait de femme 4

Lait maternisé 6 (# des experts)

Lait d’autre origine 6

Repas léger 6

ASA Task force on preoperative fasting. Anesthesiology 1999;90:896


Pr sence des parents ou pr m dication
Présence des parents ou prémédication? 2% des cas…..

  • Parents > contrôles non prémédiqués (Cameron 1996,Kain 1996)

  • Mais des parents anxieux majorent les réactions négatives des enfants (Bevan 1990)

  • Prémédication (midazolam PO 0.5 mg/kg) > présence des parents (Kain 1998) pour contrôler l’anxiété des enfants à l’induction


Parents vs pr m dication
Parents vs prémédication 2% des cas…..

Kain et al. Anesthesiology 1998

Yale preoperative Anxiety Scale


Il faut pr m diquer les enfants
Il faut prémédiquer les enfants… 2% des cas…..

  • Diminution des scores de détresse à l’induction (Kain, Anesthesiology 1998)

  • Diminution des troubles du comportement négatifs dans la 1ere semaine postopératoire versus contrôle chez des enfants d’âge moyen ~ 5ans (Kain, Anesthesiology 1999)


Effet de la prémédication (mdz 0.5 mg/kg PO) sur les troubles du comportement postopératoires après chirurgie ambulatoire(Kain et al. Anesthesiology 1999;90:758-65)

%


Choix du mode d hospitalisation
Choix du mode d’hospitalisation troubles du comportement postopératoires après chirurgie ambulatoire

  • Éviter le traumatisme de la séparation quel que soit le mode d’hospitalisation

« Mes parents viendront me voir tous les jours

très longtemps : peut-être même, maman pourra

dormir avec moi. »


Les limites de l ambulatoire
Les limites de l’ambulatoire troubles du comportement postopératoires après chirurgie ambulatoire

  • Âge limite ? Non défini sauf prématurité

  • Problèmes postopératoires attendus : douleur importante, risque de saignement, risque de vomissements ….

  • Distance et/ou durée de transfert : à fixer avec l’équipe chirurgicale

  • Conditions socio-économiques

  • Le contrat peut toujours être réévalué….


The URI dilemma troubles du comportement postopératoires après chirurgie ambulatoire

Tait et al. Anesthesiology 2001


Risk factors for perioperative adverse respiratory events in children with upper respiratory tract infections(Tait et al Anesthesiology 2001)

« children with active and recent URIs (within 4 weeks) are at increased risk for adverse respiratory events » ……

but ….« with careful management, most of these children can undergo elective procedures safely without increased morbidity »


La mortalité anesthésique des enfants ayant une cardiopathie congénitale opérés d’une chirurgie non cardiaque est augmentée par rapport aux enfants sans cardiopathie (Baum VC et al. Pediatrics 2000;105:302)

OR (IC 95)

Mortalité globale (30 j) 3,5 (3,1-3,9)

Mortalité (1 j) 2,8 (2,4-3,4)

Effet de l’âge (30 j)

< 31 j 2,2 (1,9-2,5)

31 j - 1 an 2,2 (1,6 – 3,1)

> 1 an 1,2 (0,9 – 1,6)


Cardiopathie cong nitale cc et chirurgie mineure
Cardiopathie congénitale (CC+) et chirurgie mineure cardiopathie congénitale opérés d’une chirurgie non cardiaque est augmentée par rapport aux enfants sans cardiopathie

Chirurgie mortalité à 30 j/1000 AG

CC+ vs. CC-

Appendicectomie 22 2

Amygdalectomie 31 1

ATT 16 2

Hernie bilatérale 9 3

Hernie unilatérale 49 3


ad