Un observatoire des m tiers dans une branche professionnelle
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 31

Un observatoire des métiers dans une branche professionnelle PowerPoint PPT Presentation


  • 73 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Un observatoire des métiers dans une branche professionnelle. Pourquoi un observatoire ? Approche méthodologique Exemples : l’observatoire des métiers de l’aérien Le champ de l’emploi et de la formation L’expertise de l’observatoire. 1. POURQUOI UN OBSERVATOIRE DE BRANCHE ?. Les objectifs

Download Presentation

Un observatoire des métiers dans une branche professionnelle

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Un observatoire des m tiers dans une branche professionnelle

Un observatoire des métiers dans une branche professionnelle

  • Pourquoi un observatoire ?

  • Approche méthodologique

  • Exemples : l’observatoire des métiers de l’aérien

  • Le champ de l’emploi et de la formation

  • L’expertise de l’observatoire


1 pourquoi un observatoire de branche

1. POURQUOI UN OBSERVATOIRE DE BRANCHE ?

  • Les objectifs

  • Les problématiques traitées

  • La mise en cohérence des approches

  • Les grandes fonctions d’un observatoire


A les objectifs d un observatoire

A. Les objectifs d’un observatoire

  • Poser les problématiques et donner de la visibilité

  • Mettre en évidence les enjeux du secteur

  • Apporter une expertise technique

  • Créer des outils

  • Valoriser les métiers et favoriser l’accès à l’emploi

  • Nourrir le dialogue social


B les probl matiques trait es

B. Les problématiques traitées

  • problématique emploi: analyse quantitative de l’emploi

  • problématique métiers: analyse qualitative des métiers

  • problématique emploi/ formation: analyse de la relation emploi formation

  • problématique formation: l’offre de formation

  • problématique européenne: dans tous les domaines d’analyse


C la mise en coh rence des approches

C. La mise en cohérence des approches

Approche métiers Approche emploiApproche formation

Métier 1

Métier 2

Quelle population? Structure des effectifs Qualification

Quel parcours

collectifs

et individuels ?

Quelles compétences pour aujourd’hui, demain?

Différentiel entre requis et acquis

Ajustement des qualifications


D les grandes fonctions d un observatoire

D. Les grandes fonctions d’un observatoire

  • Fonction documentation : centre ressources

  • Fonction étude/enquête : collecte d’informations, conduite d’études, animation de chantier

  • Fonction analyse : expertise centrale de l’observatoire

  • Fonction production : production formalisée, « service client « 

  • Fonction veille ou alerte : vigie par rapport à l’interne et à l’externe

  • Fonction méthodologie : l’observatoire se dote de méthodologie. Il peut jouer un rôle de conseil


2 approche methodologique

2. APPROCHE METHODOLOGIQUE

  • Les fondamentaux

  • La conduite de projet

  • Les résultats

  • La communication


A les fondamentaux

A- Les fondamentaux

1- Délimitation du champ d’Observation

2- Identification des acteurs

3- Identification des cibles

4- Analyse des attentes clients

5- Identification des sources d’information

6- Construction du schéma directeur

7- Identification des chantiers


D limitation du champ d observation

Délimitation du champ d’Observation

  • Repérage des principales composantes:

    - Le secteur professionnel concerné

    - Le champ géographique

    - Les filières de métiers spécifiques au secteur

  • Constitution d’une base de données des entreprises et des acteurs concernés


Identification des acteurs

Identification des acteurs

  • Les acteurs potentiels ou déjà fidélisés

  • Les entreprises:

    - fonction Ressources Humaines

    - fonction Opérationnelle

  • Les partenaires sociaux

    - fonction de représentation

    - fonction « d’homme de l’art »

  • Les partenaires institutionnels

  • Les experts externes

  • Les secteurs professionnels de proximité de métiers


Identification des cibles

Identification des cibles

  • Les entreprises du secteur

  • Les partenaires sociaux et les instances de représentation

  • Les partenaires institutionnels

  • Les partenaires transnationaux

  • Les secteurs professionnels de proximité de métiers

  • Les acteurs de l’emploi et de la formation, de l’information et de l’orientation, de l’insertion professionnelle

  • Les acteurs régionaux des bassins d’emploi


Analyse des attentes

Analyse des attentes

  • Identification des partenaires potentiels

  • Choix des moyens appropriés pour faire remonter les attentes:

    - par panel représentatif

    - par enquête

    - au sein des instances représentatives

    - au sein d’une table ronde

    - auprès d’autres structures ou associations dans le champ concerné

  • Intégration des attentes dans le projet global


Identification des sources d information

Identification des sources d’information

  • Les sources statistiques nationales et institutionnelles (UNEDIC, INSEE, DARES…)

  • Les données sociales des entreprises

  • les sources européennes (EUROSTAT, IATA, EURES…)

  • Autres sources spécifiques (CRPN, DGAC…)

  • Trois problèmes à prendre en compte : la fiabilité des sources, leur accessibilité, leur coût


Construction du projet d observatoire

Construction du projet d’observatoire

PROJET D’OBSERVATOIRE

PROBLEMATIQUES

PROJET SPECIFIQUE

CHANTIER1 CHANTIER2 CHANTIER3


B la conduite du projet

B. La conduite du projet

  • Identifier une problématique et la formaliser

  • Construire le projet en fonction du problème à traiter et du résultat à obtenir

  • Préciser le type de production le plus pertinent

  • Phaser le projet, se donner des délais

  • Evaluer les coûts


La conduite du projet suite

La conduite du projet (suite)

  • choisir une méthodologie

  • construire les outils adéquats

  • mettre en place des groupes de production

  • piloter l’avancée des travaux

  • formaliser les résultats de façon concrète

  • communiquer


C les r sultats

C- Les résultats

  • Des études pour éclairer les problématiques

    • évolution des métiers

  • Des productions d’outils

    • tableau de bord des données sociales et de l’emploi

  • Une mise en perspective


  • D communiquer

    D- Communiquer

    • Une identification: un logo, « une marque »

    • Des moyens adaptés à chaque cible

    • Un calendrier de communication, accompagnant l’issue des chantiers

    • Une déclinaison de supports variés en fonction de chaque production


    3 exemple l observatoire des metiers de l aerien

    3. EXEMPLE : L‘OBSERVATOIRE DES METIERS DE L’AERIEN

    • La FNAM

    • Les problématiques du secteur

    • Des exemples de chantiers de l’observatoire

    • Des exemples d’actions de communication


    A la fnam

    A. La FNAM

    La Compagnie Air France et cinq syndicats professionnels

    • CSTA : Chambre Syndicale du Transport Aérien

    • EBAA : European Business Aviation Association

    • SNIPAG : Syndicat des Industriels et Professionnels de l’Aviation Générale

    • SNEH : Syndicat National des exploitants d’Hélicoptères

    • CSAE : Chambre Syndicale de l’Assistance en Escale


    B les probl matiques du secteur

    B. Les Problématiques du secteur

    Un constat : Les mutations profondes du secteur

    • Évolutions technologiques

    • Modifications de l’environnement des entreprises

    • Libéralisation du ciel

    • Interventions plus marquées de l’Europe

      Un besoin : Mesurer les conséquences de ces changements

    • Sur l’emploi et notamment sur la mobilité professionnelle

    • sur la formation

    • et sur la nécessaire adaptation de ces deux données aux réalités du marché


    C des exemples de chantiers

    C. Des exemples de chantiers


    Des exemples d actions de communication

    Des exemples d’actions de communication

    • La présentation aux partenaires sociaux

    • Les cahiers Balises édités par l’Observatoire

    • Le site Internet

    • Le partage d’expérience interbranches

    • La création conjointe avec le GIFAS et Air France d’un espace d’orientation et d’information sur les métiers de l’aérien: Airemploi -la présence sur les salons: « Le Bourget », « Employment Week »


    4 le champ de l emploi et de la formation

    4. LE CHAMP DE L’EMPLOI ET DE LA FORMATION

    • Le cadre législatif

    • La relation emploi formation

    • La logique de métier et la logique de bassin d’emploi


    A le cadre l gislatif

    A. Le cadre législatif

    • La réforme de la formation professionnelle

    • Le financement de la formation


    B la relation emploi formation

    B. La relation emploi formation

    L’accès à l’emploi

    La reconnaissance sociale

    La formation tout au long de la vie

    Formation initiale

    Formation Continue

    Projets professionnels

    Alternance

    Validation des acquis


    C la logique m tier et la logique de bassin d emploi

    C. La logique métier et la logique de bassin d’emploi

    Un exemple de réseau d’acteurs

    • Afmaé : association gestionnaire du centre de formation en apprentissage aux métiers de l’aérien

    • Airemploi: un espace d’information du public et de promotion des métiers de l’aérien

    • GIP: groupement d’intérêt public pour le développement local de la plate-forme de Roissy

    • Observatoire des métiers de l’emploi et de la formation de Roissy CDG

    • ANPE de l’Aviation


    5 l expertise de l observatoire

    5. L’EXPERTISE DE L’OBSERVATOIRE

    • Les compétences génériques

    • Une logique innovante

    • Une logique structurante


    A expertise de l observatoire

    LOGIQUE

    STRUCTURANTE

    Expertise: PILOTER

    LOGIQUE

    INNOVANTE

    COMPETENCES GENERIQUES

    Organiser et se donner des référents

    Rédiger des cahiers des charges

    Apporter des méthodes et construire des outils

    Diffuser auprès des acteurs avec plan de communication

    Animer un groupe et fédérer des initiatives

    Faire émerger des problématiques, un projet

    Veiller et saisir les opportunités

    Développer un réseau d’informations

    A. Expertise de l’observatoire


    B une logique innovante

    B. Une logique innovante

    • Une appartenance à de multiples réseaux

    • Une méthode de travail:

      la construction collective de projet

      • Un groupe de travail constitué autour d’une problématique

      • Apprendre à travailler ensemble…

        … pour aboutir à la définition d’un projet commun

      • Un résultat qui porte la signature de chacun


    C une logique structurante

    C. Une logique structurante

    Une expertise qui alimente les actions en faveur de l’organisation du secteur

    - la défense des intérêts collectifs

    - le dialogue social


  • Login