Nur sie nocturne
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 14

Énurésie nocturne PowerPoint PPT Presentation


  • 149 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Énurésie nocturne. Définition de l’énurésie nocturne.

Download Presentation

Énurésie nocturne

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Nur sie nocturne

Énurésie nocturne

séminaire enfant - Paris VII - 2005


D finition de l nur sie nocturne

Définition de l’énurésie nocturne

  • Mictions involontaires pendant la nuit plus de 2 fois par semaine par un enfant en âge d’être propre (après 5 ans pour les filles – après 6 ans pour les garçons), sans ATCD de malformation de l’appareil urinaire et ayant un examen neurologique et psychiatrique normal

  • Plus fréquente chez les garçons

  • 10 à 15% des enfants de 5 ans

  • 6 à 8% des enfants de 8 ans

  • 1 à 2% des enfants de 15 ans


Types d nur sie

Types d’énurésie

  • Primaire : l’enfant n’a jamais été propre

  • Secondaire : succède à une période de propreté complète d’au moins 6 mois (toujours rechercher une infection urinaire, une parasitose intestinale, un événement déclenchant affectif ou social)


Nur sie la plupart du temps primaire et isol e

Énurésie : la plupart du temps primaire et isolée

éliminer une pathologie organique par 4 questions simples

  • Les mictions sont elles indolores ?

  • L’enfant a-t-il mal au ventre ?

  • A-t-il des antécédents fébriles non expliqués ?

  • Souffre t’il d’impériosités mictionnelles ou de fuites diurnes ?


Physiopathologie de l nur sie nocturne

Physiopathologie de l’énurésie nocturne

  • La plupart des enfants énurétiques ont un sommeil profond et l’enfant n’atteint pas un seuil suffisant de vigilance pour récupérer un contrôle sphinctérien (ils urinent quand ils sont sur le point d’être réveillés…trop tard!)

  • Taux d’ADH constant sur 24 heures (doit normalement augmenter la nuit):volume d’urine nocturne élevé.

  • Maturation incomplète de la motricité des muscles lisses.

  • Tendance familiale. Gène de l’énurésie sur le chromosome 13q

  • Environs 15% de guérison spontanée chaque année


Nur sie source de honte et de culpabilit pour l enfant

Énurésie :source de honte et de culpabilité pour l’enfant


Traitement de l nur sie 1 mesures g n rales

Traitement de l’énurésie1-Mesures générales

  • Laisser l’enfant tranquille avant 5 ans

  • Envisager un traitement quand l’enfant peut s’impliquer (rare avant 7ans)

  • Mesures comportementales: Éviter de le faire boire 2 heures avant d’aller se coucher, se vider la vessie avant d’aller au lit, lever nocturne par les parents

    Tenue d’un calendrier (soleil / nuages) par l’enfant

    Avantages : peu coûteux et sans danger

    Utiles pour temporiser

    Recommandations :

  • Le médecin doit s’entretenir seul avec l’enfant en lui expliquant simplement son trouble.

  • Ne pas mettre de couche, éviter de punir


Traitement de l nur sie 2 les dispositifs d alarme

Traitement de l’énurésie2- Les dispositifs d’alarme

  • Traitement de choix. Meilleur taux de succès (70%)(EBM). Permet d’obtenir des guérisons définitives

  • Une alarme sonore et/ ou lumineuse retentit dès que l’enfant commence à faire pipi pour le réveiller et qu’il aille terminer au toilettes. Ex: le Pipi-Stop, stop-énurésie, wet-stop…..

  • Nécessite motivation et bonne volonté de l’enfant et de ses parents

  • Compter 1 voir 2 mois avant amélioration.

  • Alarme conservée jusqu’à obtention de 14 nuits consécutives de propreté.(en moyenne 3 à 6 mois de tt)

  • NON REMBOURSES (coût équivalent à celui des couches) acquis par vente ou location


Un mod le d alarme type wet stop

Un modèle d’alarme type wet stop


Traitement de l nur sie 3 les m dicaments 1

Traitement de l’énurésie3- Les médicaments (1)

  • En dernier lieu

  • Si on veut obtenir rapidement une courte période de propreté

    Ex : départ en colonie …..

  • Si problèmes financiers (les alarmes n’étant pas remboursées) : remboursés à 65%

  • Attention aux CI et effets secondaires possibles

  • Efficacité à long terme pas supérieure au placebo


Traitement de l nur sie 3 les m dicaments 2

Traitement de l’énurésie:3- Les médicaments.(2)

  • La desmopressine (Minirin) : préférée car bien tolérée. Enfant>6 ans

  • Spray nasal de 10 microg ou comprimés à 0,1 et 0,2 mg

  • Posologie de 10 à 40 microg pour le spray nasal =1 à 4 pulvérisations nasales

  • 1 cp 1 heure avant le coucher ; + efficace si rhinite allergique

  • Augmentation fion des résultats; 6 mois de traitement maximum ,

  • Effets secondaires : céphalées, nausées, gène nasale ou abdominale, épistaxis, hyponatrémie. CI: maladie rénale, insuffisance cardiaque, diabète, iléite

  • Rares intoxications par l’eau (pas plus de 240ml d’eau de boisson pendant le traitement le soir)


Traitement de l nur sie 3 les m dicaments 3

Traitement de l’énurésie3- Les médicaments (3)

  • L’imipramine (AD tricyclique- Tofranil) :

    moins coûteux que la desmopressine. Enfants>6 ans

  • Réaction anti-énurétique immédiate. Faible taux de réponse à long terme (25%).Cp.

  • À éviter en raison de leur toxicité potentielle

  • Poso en fonction de l’âge. 3 mois de traitement maximum

  • Effets secondaires :

    fréquents : hypotension orthostatique, sécheresse buccale, constipation….

    Rares mais graves : convulsions, coma, arythmie cardiaque,…


Proposition de prise en charge

Proposition de prise en charge

  • L’énurésie n’est traitée que si l’enfant est demandeur est capable de s’impliquer (rare avant 7 ans)

  • Rassurer les parents: « courage, ça va s’arranger… » (15%de guérisons spontanées /an)

  • Toujours choisir le traitement en collaboration avec la famille et l’enfant

  • En première intention :Les alarmes, plus efficaces

  • Méthodes comportementales : utiles pour temporiser

  • Si nécessité de résultats rapides : desmopressine


Bibliographie

Bibliographie.

  • Pediatris and Child Health 1997;2(6):423-5 révisé en juin 2002.

  • EBM Journal (édition française) 1997; n°8:21 : Enurésie nocturne: l’imipramine est plus efficace que la miansérine.


  • Login