L’opération départ volontaire de la fonction publique
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 16

L’opération départ volontaire de la fonction publique PowerPoint PPT Presentation


  • 52 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

L’opération départ volontaire de la fonction publique. OCDE, 6 décembre 2006. L’opération départ volontaire de la fonction publique. Le diagnostic Les objectifs La gestion de l’opération Les statistiques Le Bilan financier Les impacts Conclusions. Diagnostic.

Download Presentation

L’opération départ volontaire de la fonction publique

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


L op ration d part volontaire de la fonction publique

L’opération départ volontaire de la fonction publique

OCDE, 6 décembre 2006


L op ration d part volontaire de la fonction publique

L’opération départ volontaire de la fonction publique

  • Lediagnostic

  • Les objectifs

  • La gestion de l’opération

  • Les statistiques

  • Le Bilan financier

  • Les impacts

  • Conclusions


Diagnostic

Diagnostic

  • Répartition déséquilibrée des effectifs sur les plans géographiques, sectoriel et des profils (51% des fonctionnaires sont classés à l’échelle 10 et supérieur), 

  • Poids de la masse salariale (13% du PIB),

  • Multiplicité et cloisonnement des statuts,

  • La fonction GRH dans les administrations n’est pas suffisamment valorisée,

  • Système d’information sur le personnel de l’État hétérogène et complexe.


Les objectifs d intilaka

Les objectifs d’intilaka

  • Résoudre la problématique de la répartition des fonctionnaires à travers la réduction du sureffectif constaté;

  • Adopter un système de répartition rationnel et équilibré des ressources humaines dans les administrations publiques tant au niveau géographique, sectoriel que cadre;

  • Permettre à l’administration de reconstituer sa capacité de recrutement notamment en ce qui concerne le recrutement de profils pointus et ciblés répondant aux besoins réels en compétences;


Les objectifs d intilaka suite

Les objectifs d’intilaka (suite)

  • Maîtriser la masse salariale et stabiliser les dépenses publiques à des niveaux acceptables.

    • Évolution de la masse salariale de 7.6% par an de 1996 à 2005.

    • En 2004, la masse salariale représentait 12.8% du PIB, 61 % des recettes ordinaires, 37% du budget général et 300% du budget de l’investissement.


Les objectifs d intilaka suite1

Les objectifs d’intilaka (suite)

  • Accompagner les opérations d’externalisation de certaines activités ou les actions de décentralisation;

  • S’adapter aux évolutions technologiques, aux exigences de l’administration numérique et aux changements des méthodes de travail;

  • Rajeunir le management de l’administration par les nouvelles opportunités offertes aux jeunes fonctionnaires d’accéder à des poste de responsabilités;

  • Permettre aux fonctionnaires de prendre un nouveau départ dans leur vie professionnelle en créant des petites et moyennes entreprises.


Gestion de l op ration

Gestion de l’opération

  • Intervention de tous les départements ministériels impliquant une très grande coordination ;

  • Politique de communication:

    ◦ campagne de communication,

    ◦ émission radiophonique,

    ◦ réunion d’information et de sensibilisation,

    ◦ site internet et ligne téléphonique,

    ◦ diffusion du « bilan Intilaka »,

    ◦ nombreuses interventions du Ministre de la Modernisation des Secteurs Publics ;


Gestion de l op ration suite

Gestion de l’opération (suite)

  • Convention signée entre le ministère et 9 principales banques commerciales pour le financement des projets d’investissement ;

  • Convention signée entre le ministère de la Modernisation des Secteurs Publics et le Ministère du Commerce et de l’Industrie et de la Mise à niveau de l’Économie pour la mise en place d’un cadre de partenariat en vue d’aider les bénéficiaires de l’opération à concrétiser des projets d’entreprise dans les secteurs du commerce et de l’industrie


R sultats statistiques

Résultats statistiques

  • Nombre de demandes de départ volontaire:

    50 865

  • Nombre de demandes acceptées:

    38 763

    Taux de satisfaction des demandes : 76.21%

    Le taux de départ : 7.59% des effectifs


R sultats statistiques suite

Résultats statistiques (suite)

Pourcentage des départs par département

Le taux de départ dans les départements à caractère social

est inférieur à la moyenne qui est de 7.5%

  • L’Education nationale pour 13 047 fonctionnaires, soit 34% des partants représentant 4,76% de l’effectif global du département,

  • La santé pour 2267 fonctionnaires, soit 5.9% des partants représentant 5.34% de l’effectif global du département.

  • La justice pour 988 fonctionnaires, soit 2.6% des partants représentant 4.56% de l’effectif global du département.


Bilan financier

Bilan financier

Analyse de l’indemnité de départ

  • Le montant global de l’indemnité servi est de 10.483 MDH, soit une indemnité moyenne de départ par fonctionnaire de 272.300 DH.

  • L’indemnité globale représente environ 2 mois de la masse salariale annuelle de 2005, soit 17,33%.


Bilan financier1

Bilan financier


Impacts

Impacts

  • Résultats du sondage:

    • Utilisation de l’indemnité:

      • 21% d’investissement dans l’immobilier,

      • 20% des cas de remboursement de crédits,

      • 14% de choix d’investissement direct (création d’entreprise),

      • 14% de cas d’investissement dans l’éducation des enfants

      • 8% d’intentions d’épargne


Impacts suite

Impacts (suite)

  • Impacts sur l’Administration:

    • Rajeunissement des fonctionnaires occupant des postes de responsabilité ou supervisant des unités administratives.

    • Réduction des effectifs au niveau de certaines régions (notamment les régions du Grand Casablanca et Rabat – Salé – Zemmour - Zaers ), de certains corps et de certains départements.

    • Réduction de la masse salariale (toute chose étant égale par ailleurs)

    • Amélioration de l’organisation des services administratifs et de la productivité des agents de l’Administration

    • Réduction d’autres coûts de fonctionnement due à la réduction des effectifs


Conclusions

Conclusions

  • Adhésion et succès auprès des fonctionnaires,

  • Dispositif d’indemnisation similaire aux dispositifs généralement rencontrés

  • Une opération préalable aux autres chantiers de la réforme administrative


Conclusions1

Conclusions

  • Opération suivie par le lancement de plusieurs chantiers de modernisation et de mise à niveau de l’Administration marocaine concernant aussi bien les ressources humaines que les structures, organisations, procédures et réglementations.


  • Login