Intro
Download
1 / 45

Acad mie de Toulouse DIPLOME DETUDES SUPERIEURES SPECIALISEES SCIENCE DE L INFORMATION GEOREFERENCEE POUR LA MAITRISE - PowerPoint PPT Presentation


  • 111 Views
  • Uploaded on

Intro. LE NY Pierre-André. Service DEL/AO. Académie de Toulouse D IPLOME D' E TUDES S UPERIEURES S PECIALISEES S CIENCE DE L’ I NFORMATION G EOREFERENCEE POUR LA M AITRISE DE L’ENVIRONNEMENT ET L’ A MENAGEMENT DES TERRITOIRES.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Acad mie de Toulouse DIPLOME DETUDES SUPERIEURES SPECIALISEES SCIENCE DE L INFORMATION GEOREFERENCEE POUR LA MAITRISE ' - kasen


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Intro
Intro

LE NY Pierre-André

Service DEL/AO

Académie de Toulouse

DIPLOME D'ETUDES SUPERIEURES SPECIALISEES

SCIENCE DE L’INFORMATION GEOREFERENCEE POUR LA MAITRISE

DE L’ENVIRONNEMENT ET L’AMENAGEMENT DES TERRITOIRES

Mise en place d’un site Web de cartographie dynamique autour des données de la réglementation


Pr sentation de l ifremer
Présentation de l’IFREMER

  • L’ IFREMER

Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la MER

  • Né de la fusion du CNEXO (Centre National pour l’Exploitation des Océans) et de l’ISTPM (Institut Scientifique et Technique des Pêches Maritimes) par décret du 5 juin 1984.

  • Etablissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), l’IFREMER est placé sous la tutelle conjointe des ministères chargés de la Recherche, de l’Agriculture et de la Pêche, de l’Equipement, des Transports et du Logement, et de l’Environnement.


Missions et r le de l ifremer
Missions et rôle de l’IFREMER

  • Les missions et le rôle de l’Institut

  • L’Institut a pour missions de connaître, évaluer, prévoir l’évolution des ressources des océans et de permettre leur exploitation durable.

  • Son rôle vise à améliorer les méthodes de surveillance, de prévision d’évolution, de protection et de mise en valeur du milieu marin et côtier, ainsi qu’à favoriser le développement socio-économique du monde maritime.


L ifremer en chiffres
L’ IFREMER en chiffres

  • L’ IFREMER en chiffres

    • Un budget annuel de près de 150 millions d’Euros

    • 1380 salariés IFREMER et 320 salariés de l’armateur Genavir

    • 72 laboratoires ou services de recherche, répartis dans 24 stations sur tout le littoral métropolitain et dans les DOM-TOM

    • 7 navires (dont 4 hauturiers), 2 submersibles habités, un engin télé opéré pour grande profondeur, un ensemble de moyens d’essais

    • Un ensemble de moyens d’élevage aquacole et d’expérimentation


Pr sentation du centre de brest
Présentation du centre de Brest

  • Le centre de Brest est le plus important de l’IFREMER

  • Il est implanté sur le site du technopôle de BREST-Iroise

  • Il accueille près de 1000 ingénieurs, chercheurs, techniciens et administratifs

  • L’IFREMER collabore sur le site avec d’autres organismes de recherche tels :

    - l'IRD

    - le BRGM

    - l'Institut Polaire

    - l'AFSSA


Pr sentation du service del ao
Présentation du service DEL/AO

DEL/AO développe des applications informatiques SIG pour les agents IFREMER.

DEL/AO fournit des données géographiques

 Service d’accueil :DEL/AO

Direction de l’Environnement et de l’aménagement Littoral / Applications Opérationnelles

Ses domaines de compétence incluent l'ingénierie des systèmes d'information géoréférencés au service de l'environnement littoral.


Pr sentation de l objectif du projet
Présentation de l’objectif du projet

Objectif du projet :

Le projet REGMAR émane :

  • D’une réflexion d’un groupe de travail SHOM/IFREMER

  • D’un inventaire des données de la réglementation en domaine littoral

La mise en place d’un site Web de cartographique dynamique autour des données de la réglementation en domaine littoral.


La r glementation littorale
La réglementation littorale

  • La réglementation littorale :

    • un domaine complexe et en pleine évolution

  • La demande en information géographique littorale est de plus en plus soutenue :

    • récentes pollutions aux hydrocarbures

    • littoral de plus en plus sollicité (tourisme, immobilier, sports…)

  • Une meilleure réglementation est susceptible de :

    • faciliter la vision synthétique du territoire côtier, l’analyse des conséquences pour une activité donnée, et la confrontation vis-à-vis de contraintes naturelles ou socio-économiques


Plan de la pr sentation
Plan de la présentation

 Le présent diaporama comprendra 3 grandes parties :

I La mise en place du projet REGMAR

II Les solutions technologiques et le développement de l’interface

III Les résultats et un bilan



I la mise en place du projet le besoin
I La mise en place du projet : le besoin

 L’interface se veut d’offrir une visualisation plus rapide des données de la réglementation.

 Le public visé :

 Le réseau INTRANET de l’IFREMER : 1500 agents - 400 machines UNIX et de 2200 machines Windows

 Le grand public avec une diffusion envisagée sur le réseau INTERNET.

L’intérêt réside :

dans l’offre d’une meilleure visualisation des données

dans la possibilité offerte par l’interface de s’affranchir d’une licence ArcView pour la consulation de fichiers Shape.


I la mise en place du projet
I La mise en place du projet

 Le cahier des charges

 Remis dès le début du stage

  • Document utile pour la planification des tâches

 Les spécifications fonctionnelles

 sont définies dans ce document

 décrivent les aspects fonctionnels et techniques de la future interface

 Le cahier des charges définit l’objectif du projet : mettre en place un site Web incluant une interface cartographique offrant des vues


I la mise en place du projet cdc
I La mise en place du projet : CDC

 Le cahier des charges stipule qu’une vue sera constituée des éléments d'interface suivants :

  • Une zone d'affichage des données cartographiques : l’écran cartographique

  • Une barre d'outils et de boutons

  • Une table des matières, listant les thèmes à disposition de l'utilisateur et lui permettant de rendre les thèmes visibles ou invisibles ainsi que d'activer un thème en vue de l'utilisation d'un outil (interrogation, sélection, etc.) ou d'un bouton

  • Une zone de texte, permettant de saisir une échelle de travail

Il est bien précisé que la compatibilité de l’interface avec les navigateurs de l’IFREMER devra être effective (navigateurs NS 4.75 et IE 6.0)


I la mise en place du projet outils et boutons
I La mise en place du projet : outils et boutons

La barre d’outils et de boutons définie par le cahier des charges :

 Les boutons suivants seront à intégrer :

Vue générale - Zoom sur la couche active - Zoom précédent – Pan - Requête - Tout désélectionner - Légende – Métadonnées - Impression - Extraction

 La barre d'outils de la vue comprendra les outils suivants :

Zoom élastique avant - Zoom élastique arrière – Déplacement - Identification – Hyperlien - Sélection par rectangle - Distance

On entend par « bouton » un contrôle ayant une action immédiate lorsque l'on clique dessus, et par « outil » un contrôle restant enclenché et dont l'action n'est effective que lorsque l'utilisateur fait une opération (clic gauche, dessin d'une zone rectangulaire, etc.) sur l'écran cartographique.


I la mise en place du projet les donn es
I La mise en place du projet : les données

Les données de référence

Les données de la réglementation

Les données à mettre en ligne sont de 2 types :

Destinées à « habiller » les données de la réglementation.

IGN GéoFla (départements), IGN BD CARTO (communes littorales, toponymes), données du SHOM (Terre,estran…)

Données de natures administratives, de navigation ou d’usages et de protection.

Décrites dans le rapport du groupe de travail SHOM-IFREMER intitulé « Données géographiques de référence en domaine littoral marin » (janvier 2000)

Ex : Zones des 3 milles, eaux côtieres, ports civils ou zone de mouillage autorisé


I la mise en place du projet les donn es1
I La mise en place du projet : les données

Les données à afficher existent et sont au format Shapefile (.shp)

 Elles sont projetées en Lambert II Etendu

 Système géodésique : Nouvelle Triangulation Française (NTF)

 Ellipsoïde de Clarke 1880 IGN

Ces données sont le fruit d’un travail commun entre le SHOM et l’IFREMER

 Etat des données :

 Les metadonnées existent et sont en cours de validation

 Seuls six couches sont validées (metadonnées renseignées, règles de topologie validées) et stockées sur le serveur Sextant.

 Sextant est un serveur de données géographiques interne à l’IFREMER :

Oracle 8i, agrémenté de la cartouche spatiale pour l’indexation (Spatial Cartridge) est le support de Sextant. Un lien ArcSDE est possible avec un serveur cartographique.


I la mise en place du projet m thode
I La mise en place du projet : méthode

Organisation, méthode et rigueur sont nécessaires pour le bon développement d’applications d’informatiques.

Mise en place d’un site Web Interne de suivi d’activité et de partage de fichiers (compte-rendu de réunions, documents de travail)

Gestion fine des versions de fichiers, sauvegardes régulières

La Planification GANTT : A quoi sert-elle?

Le diagramme de GANTT permet de représenter les besoins d'un projet en ressources en fonction du temps, par l'intermédiaire d'une liste de tâches.


I la mise en place du projet diagramme de gantt
I La mise en place du projet : diagramme de GANTT

Planification GANTT

Diagramme de GANTT appliqué au projet REGMAR – Réalisé sous MS Project 2002



Ii solutions technologiques et d veloppement
II Solutions technologiques et développement l’interface

 Plusieurs solutions technologiques envisagées :

 Les formats vecteur : SVG et FLASH

 Les serveurs cartographiques (MapServer, ArcIMS)

 Les applets Java

 2 technologies testées :

 MapServer : Programme CGI qui s'appuie sur des librairies Open Source ou gratuites

ArcIMS : Serveur cartographique édité par ESRI – Coût élevé d’une licence

Deux maquettes ont été développés pour les tests


Ii solutions technologiques et d veloppement1
II Solutions technologiques et développement l’interface

3 solutions écartées

SVG : très intéressant mais code ouvert

 Flash : format propriétaire, développements importants pour fonctions SIG, plugin requis

 Applets Java : souvent longs à charger, nécessite la présence d’une machine virtuelle et n’est souvent pas compatible Netscape

Certaines solutions ont été écartées :

Concurrence entre ArcIMS et MapServer

MapServer : Serveur cartographique, outil gratuit, très intéressant mais qui nécessite beaucoup de temps de développement. Installation sous Unix ardue.

ArcIMS HTML : Serveur cartographique – pas d’installation sur le poste client – compatible tout navigateur – améliorations possibles – outils (création, maintenance…)


II Solutions technologiques et développement l’interface

Solution retenue : Technologie ESRI ArcIMS

 Solution HTML : Rapide et compatible toute plate-forme

Choix technologiques associés

 Serveur web Apache

 Moteur de servlet Jakarta-Tomcat : permet la communication entre le client et le serveur

Fonctionnement d'ArcIMS HTML

Publie des images générées à la volée à partir des données vecteur

La communication entre le navigateur client et le serveur Web se fait par l'intermédiaire d'un pseudo-langage basé sur XML : ArcXML


II Solutions technologiques et développement l’interface

  • Les outils d’ArcIMS

  • - Author : Logiciel SIG bureautique permettant de créer les cartes ( .axl)

  • - Administrator : Le module Administrator permet de créer un service cartographique à partir d’un fichier .axl généré par Author ou un éditeur de texte

  • - Designer : génère un site Web de base en quelques clics

  • - Manager : Ce module permet d’administrer les services à distance

  • Les logiciels utilisés pour le développement

  • - Macromedia Dreamweaver 4

  • - Macromedia Flash 5

  • - Adobe Photoshop 7

  • - Un éditeur de texte, TextPad


II Solutions technologiques et développement l’interface

Répond au cahier des charges

Allège le chargement de l’interface

L’intégrité de la donnée est préservée

 L’accès à l’interface affichant les données de la réglementation s’effectue via un site Web accessible avec un simple navigateur.

 Ce site offre :

L’accès à une aide en ligne et à des recommandations

 Le choix d’un profil de visualisation

Administratif - Navigation - Usages et Protection

 Le choix d’une zone

But : Assurer une segmentation visuelle des données


II Solutions technologiques et développement l’interface

Aide en ligne

Options

Choix d’un profil

 Présentation du site Web accueil : accessible depuis l’Intranet


II Solutions technologiques et développement l’interface

Le choix d’une zone :

Choix d’une zone

Le choix de la zone entraîne le chargement de l’interface ArcIMS


II Solutions technologiques et développement l’interface

Développement de l’interface

 L’interface ArcIMS HTML repose sur les langages HTML et Javascript :

 Le HTML pour afficher les différents cadres (frameset)

 Le Javascript pour effectuer du DHTML et ajouter l’interactivité (zoom élastique, titre interactif…)

L’interface n’est pas reliée à un SGBD :

 Le nombre de couches est peu élevé (22 au total)Le Javascript permet de gérer les aspects dynamiques.

Une fois les couches validées, l’interface sera reliée au serveur de données Sextant par un lien ArcSDE.

 Fichiers stockés « en dur » sur le serveur cartographique


II Solutions technologiques et développement l’interface

Génération du frameset avec ArcIMS Designer

Jeu de cadres

Fichiers générés


II Solutions technologiques et développement l’interface

Existence d’une base de départ :

 Site ArcIMS client HTML généré par l’outil Designer.

 Ce site possède quelques manquements par rapport au cahier des charges

 Implémentation de fonctions supplémentaires pour :

 Répondre au cahier des charges

 S’inscrire dans une vision prospective


Interface 1
Interface 1 l’interface

II Solutions technologiques et développement

Présentation d’un site ArcIMS de base

Site généré par ArcIMS Designer

Manquements :

  • Pas de zone géographique

  • Charte graphique incompatible

  • Fonctions manquantes


Interface 2
Interface 2 l’interface

II Solutions technologiques et développement

Présentation de l’interface finaleAprès implémentation de fonctions et refonte graphique

1Zone de titre

2 Barre d’outils

3 Listes de couches et légende

4 Carte de situation

5 Zone de saisie d’échelle

6 Fenêtre cartographique

7 Zone de texte


Capture interface
Capture Interface l’interface

II Solutions technologiques et développement


II Solutions technologiques et développement l’interface

Implémentation de fonctions supplémentaires

  • Affichage dynamique du titre en fonction du profil et de la zone choisie :

    Ex : Cartographie des données réglementaires administratives – Sud-Gascogne

 Zone de saisie de l’échelle de travail

 Déplacement par translation

 Consultation des métadonnées pour chaque couche

 Lien vers Sextant pour chaque couche y étant indexée


l’interfaceÉléments dynamiques apportés par le langage Javascript

Affichage du titre :

  • - Récupération dans l’URL des paramètres de profil et de zone

  • - Ces paramètres sont issus des choix effectués par l’utilisateur et inscrits dans l’URL.

  • Le module Javascript instancie des tableaux contenant :

  • - Le nom du service cartographique (fichier .axl) pour un profil donné

    • Le nom du service pour une zone donnée

  • - Chaque profil repose sur un service cartographique ArcIMS

  • Le navigateur effectue la segmentation visuelle des données grâce à Javascript


    II Solutions technologiques et développement l’interface

    Permet à l’utilisateur de se placer à une échelle voulue :

    - développement en Javascript

    - gestion d’un fichier cookie stockant la taille écran de l’utilisateur

    Permet à l’utilisateur de se déplacer dans les quatre directions cardinales

    Le code JavaScript pour une déplacement vers le Nord est le suivant :

    <script>

    document.write('<img src="images/mod_pa/pan_north.gif" width="16"height="16"onmousedown="parent.MapFrame.panButton(2);" alt="'+parent.buttonList[22]+'"></td></table>');

    </script>

     Zone de saisie de l’échelle de travail :

     Déplacement par translation :


    II Solutions technologiques et développement l’interface

    Export depuis ESRI ArcCatalog en HTML et XML

    HTML pour la compatibilité NS 4.75 et XML pour les dernieres versions d’IE et les futurs navigateurs

    Du code Javascript identifie la version du navigateur et le clic sur l’outil Métadonnées ouvre une nouvelle fenêtre ou s’affiche les métadonnées dans le format compatible.

    Consultation des métadonnées de la couche active

     Une métadonnée est une « donnée sur une donnée »

     Le renseignement en métadonnées permet une meilleure gestion des données

     Les métadonnées sur les couches de la réglementation existent


    II Solutions technologiques et développement l’interface

    Le format de feuille de style FGDC ESRI

    XML, associé à une feuille de style XSL permet un affichage convivial des métadonnées


    II Solutions technologiques et développement l’interface

    Routines VB intégrées à ArcCatalog

    •  Développement de routines Visual Basic pour ArcCatalog :

      •  une pour réaliser l’exportation des métadonnées en « batch »

      •  une pour « nettoyer » des fichiers HTML


    Extraction des couches
    Extraction des couches l’interface

    II Solutions technologiques et développement

    Création d’un fichier XML pour chaque profil

    Mise en forme du fichier grâce à XSL

    Le résultat est un tableau HTML offrant des informations sur les couches affichées par l’interface.

    Exemple : types d’entités, règles de visibilité, liens vers sextant éventuels…

     Les données sont stockées sur Sextant

    • Un bouton de la table des matières permet d’ouvrir un tableau XML correspondant au profil et d’offrir le lien vers Sextant si la couche y est stockée.

    L’utilisateur a la possibilité de télécharger la couche dans un format du marché et ainsi l’intégrer à des travaux ou études.


    Iii r sultats et bilan
    III l’interface Résultats et bilan


    R sultats
    Résultats l’interface

    III Résultats et bilan

     Produit fini et opérationnel

     Respect du cahier des charges

     Respect de la charte graphique IFREMER


    Volutions possibles et envisag es
    Évolutions possibles et envisagées l’interface

    III Résultats et bilan

     Diffusion sur Internet (sécurisation pour empêcher l’extraction des couches + convention avec le SHOM pour droit d’usage).

     Utilisation des fichiers XML pour générer le fichier de configuration de chaque profil – facilité de mise à jour

     Migration sous Unix


    Probl mes rencontr s
    Problèmes rencontrés l’interface

    Double développement, abandon de certaines fonctions

    III Résultats et bilan

    • Problème de convention avec le SHOM pour la diffusion sur l’Internet

    Risque de dérive du projet vers des développements annexes et non prioritaires.

    Compatibilité difficile du code écrit entre les navigateurs :

    Internet Explorer et Netscape interprètent différemment HTML, Javascript et XML


    Bilan
    BILAN l’interface

    III Résultats et bilan

     Systèmes informatiques complexes

     Projet intéressant et instructif

     Centre de recherche dynamique



    ad