53 ° mission -  Avril 2003
Download
1 / 45

53 mission - Avril 2003 D l gu s du Haut-Rhin du 30 Mars au 7 Avril 2003 - PowerPoint PPT Presentation


  • 89 Views
  • Uploaded on

53 ° mission - Avril 2003 Délégués du Haut-Rhin du 30 Mars au 7 Avril 2003. Rencontre avec quatre associations israéliennes Yanoun, un village menacé par la colonisation. Roland Erny Guy Peterschmitt. Rencontre avec quatre associations israéliennes.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' 53 mission - Avril 2003 D l gu s du Haut-Rhin du 30 Mars au 7 Avril 2003' - karston


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

53 ° mission - Avril 2003

Délégués du Haut-Rhin

du 30 Mars au 7 Avril 2003

  • Rencontre avec quatre associations israéliennes

  • Yanoun, un village menacé par la colonisation

Roland Erny

Guy Peterschmitt


Rencontre

avec quatre associations israéliennes


Rencontre avec quatre associations israéliennes

Association Taayush

Son nom pourrait être traduit par « Vivre ensemble ».

Cette association se donne pour but de lutter contre la politique d’ignorance de l’existence des Palestiniens menée en Israël, véritable politique d’apartheid : aujourd’hui tout est fait pour la « séparation », à tel point que l’on peut vivre en Israël en ignorant la situation dramatique faite aux palestiniens.

L’association Taayush cherche à développer des lieux de rencontre entre palestiniens et israéliens afin de diffuser de l’information sur cette situation. Ces rencontres se font à travers des actions de solidarité avec le peuple palestinien en Israël et dans les territoires occupés.

Ainsi, c’est à l’initiative de cette association que la situation du village de Yanoun (région de Naplouse) a été portée à la connaissance des médias du monde entier (voir ce dessous : le séjour à Yanoun).


Rencontre avec quatre associations israéliennes

L’association de lutte contre les destructions de maisons palestiniennes.

Son porte parole nous explique que l’association a constitué un réseau d’information pour recenser toutes les destructions de maisons palestiniennes réalisées par les autorités israéliennes en territoire occupé.

Lorsque cela est possible les membres tentent d’être présents avant l’intervention des bulldozers….Mais suite à leurs interventions l’armée israélienne a pris des précautions de secret de manière à pouvoir agir avant leur intervention.

Ainsi, d’octobre 2000 à octobre 2002, l’association a recensé :


Rencontre avec quatre associations israéliennes

Association des « femmes en noir ».

Cette association regroupe des femmes mobilisées sur la question des « check points ».

Une fois par semaine elles manifestent devant ces postes de contrôles. Elles observent les faits et actes de l’armée israélienne, témoignent et interviennent lorsque cela est possible pour aider les Palestiniens en difficulté.

Ainsi elles tentent, sans toujours y parvenir de trouver des solutions aux situations dramatiques, notamment lorsque des ambulances sont bloquées plusieurs heures par l’armée, sans aucune considération de la situation des gens malades ou blessés, des femmes enceintes.


Rencontre avec quatre associations israéliennes

Les officiers et soldats réfractaires

Le porte parole officiel de ce mouvement nous expliqué son itinéraire qui l’avait amené dans un premier temps à refuser de servir l’armée israélienne en territoire occupé, puis aujourd’hui à refuser de servir dans l’armée israélienne globalement.

Il nous a informé que plusieurs centaines de jeunes ont rejoint ce mouvement pour protester contre la politique de colonisation de l’Etat d’Israël en territoire occupé.


Yanoun

Un village palestinien menacé par la colonisation




Yanoun, un village de cultivateurs et de bergers accroché à la montagne avec ses oliviers, ses cultures et ses moutons


Un village vivant avec ses maisons récentes à la montagne avec ses oliviers, ses cultures et ses moutons(ici la maison du professeur) et ses grandes bergeries... aujourd'hui vides...



L'habitat ancien, d'école en plein air fait de grottes dans lesquelles les deux plus anciens du village sont encore nés au début du 20° siècle, terres de vie transmises de générations en générations depuis plusieurs siècles...

et l'implantation des avants postes de la colonie israélienne Itamar sur les pâturages du village dominant le village depuis 1985


Les avants postes de la colonie Itamar, installée sur les terres collectives volées aux villageois avec leurs guérites de camp ,destinées à observer jour et nuit le village


La carte du village établie par les habitants de Yanoun et exposée à la mairie

Vers Bêt Furik

Bêt Furik, bourgade de plus de

10 000 habitants éloignée de 15 km de Naplouse, se trouve de l'autre côté du col, à 10 minutes de marche : accès strictement interdit...

La "route des colons" interdite aux villageois : elles desservent les bâtiments de la colonie. Toute approche donne lieu à des tirs de sommation à balles réelle...

Le village Yanoun encerlé par les colonies : elles ont subtilisé son espace de respiration et repoussent les habitants vers le fond de la vallée, vers Akraba...

Vers Akraba


Les gens de Yanoun exposée à la mairie


Ces villageois qui nous ont si bien accueilli exposée à la mairie

Le Maire du Village, Abdel Latif, à gauche

et Yasser, le berger à droite

Une soirée chez le professeur de l'Université de Naplouse,

avec Jacques et notre coordonnateur, Jacques


Ces villageois qui nous ont si bien accueilli exposée à la mairie

Le retour de Rachid...

Il avait fui le village avec toute sa famille après s'être fait agressé et tiré à balle réelles sur son tracteur par les colons....

Aujourd'hui est un grand jour : il revient, accompagné de sa famille, avec sa vache dans la bétaillère, ses poules et demain ses abeilles. Nous irons ensemble chercher son tracteur à Acraba.


Ces villageois qui nous ont si bien accueilli exposée à la mairie

L'épouse de Kahled préparant la galette au petit matin

Un après-midi chez Kahled, l'un des plus anciens du village

avec de droite à gauche, Jacques, un fils de Kahled et Guy


Ces villageois qui nous ont si bien accueillis exposée à la mairie

Devant la maison des internationaux, les jeunes du villages viennent faire la fête ce soir, nous chantent des chansons dont nous comprenons que certaines d'entre elles sont engagées...

Avec notre camarade Mounia, le rendu vidéo...


Les traces des exactions faites par les colons, l'administration ou l'armée...

En Octobre 2002,

les six dernières familles terrorisées quittaient le village......

Un jeune a été tué, l'autre blessé, deux personnes âgées (le père du maire, 90 ans, le frère de Kahled, 80 ans ont été battues -ce dernier a perdu son oeil et est aujourd'hui aveugle), Rachid s'est fait mitraillé sur son tracteur...

Des centaines de moutons ont été tués par les tirs des colons ou empoisonnés...

L'armée présente en territoire occupé, pour "lutter contre le terrorisme" a toujours protégé et protège encore les colons...

Document paru dans "Report on Israeli settlement in the occupied Territories"

Publication de la Fondation américaine pour la Paix au Proche Orient

numéro de novembre/décembre 2002


Les traces des exactions faites par les colons, l'administration ou l'armée...

Le Fils de Kahled devant sa maison détruite par les bulldozers


Les traces des exactions faites par les colons, l'administration ou l'armée...

L'étable de Rachid....

sous les phares des colons


Les traces des exactions faites par les colons, l'administration ou l'armée...

Le générateur électrique...

Installé avec l'aide de l'ONU sur proposition du gouvernement Belge...pour l'éclairage public et l'électricité privée...

détruit par les colons en 2002...

remis en place avec un nouveau générateur...

mis en route et arrêté par les internationaux, à la demande des habitants qui craignent des descentes de colons lors des manipulations...


Les traces des exactions faites par les colons, l'administration ou l'armée...

  • Le réseau d'eau potable...

  • détruit par les colons en 2002...

  • la station de pompage forcée

  • La pompe détruite

  • les réservoirs d'eau en haut du village, percée et renversés


Les traces des exactions faites par les colons, l'administration ou l'armée...

Tranchées et remblais barrant les accès aux champs ou parfois au village...


Les traces des exactions faites par les colons, l'administration ou l'armée...

Le tracteur de Rachid...

La carrosserie a été percée de balles tirées par les colons qui barraient le chemin alors qu'il venait d'Akraba vers Yanoun...


Des internationaux à Yanoun... l'administration ou l'armée...


Des internationaux parmi les villageois l'administration ou l'armée...

A notre arrivée, nous prenons le relais de deux américaines de l'ISM (International Solidarity Mouvement).

Ici Christina va prendre le bus des scolaires vers Akraba.


Des internationaux parmi les villageois l'administration ou l'armée...

Roland Erny,

Président de la section du Haut-Rhin de

l'Association France Solidarité Palestine,

originaire de Kembs, village situé dans le pays des trois frontières (Suisse, Allemagne et France) dans le département du Haut-Rhin,

avec le tee-shirt des internationaux de la

Campagne Civile pour la Protection du Peuple Palestinien (CCIPPP)


Des internationaux parmi les villageois l'administration ou l'armée...

Notre coordonateur Jacques en keffieh présent depuis deux mois en Palestine.

Gyslain, des monts d'Auvergne en bas à droite.

Un chef d'entreprise d'Akraba venu rendre visite aux villageois avec une chinoise employée par les services de l'ONU.


Des internationaux parmi les villageois l'administration ou l'armée...

Marc (à droite),

Guy (à gauche).

L'un de Gentilly,

l'autre conseiller municipal à Colmar,

deux vieux amis à l'histoire militante commune se retrouvent par hasard affectés à la même mission à Yanoun !


Des internationaux parmi les villageois l'administration ou l'armée...

à Yanoun-Bas

Le transformateur mis en place par l'Autorité Palestinienne avec l'aide de l'Union Européenne et de l'ONU en Février 2002.


Les enfants de Yanoun l'administration ou l'armée...


Morad Kader - 3° degré - 8 ans l'administration ou l'armée...

"Merci pour votre visite à Yanoun"


Ahmad - 3° degré - 9 ans l'administration ou l'armée...

"Merci pour votre visite à Yanoun"


Ahmad - 3° degré - 9 ans l'administration ou l'armée...

"Merci pour les visiteurs français"


AFPS l'administration ou l'armée...

Yanoun : terre et liberté

Khirbet Yanoun n'est qu'un exemple parmi tant d'autres


... de passage à Jérusalem Est l'administration ou l'armée...

le 01/04/03


Jérusalem Est vue de la porte de Sion l'administration ou l'armée...


Vue derrière une fenêtre de la maison de Pilate l'administration ou l'armée...

Entrée gardée près de la porte des lions

Entrée au check point de l'esplanade du mur des lamentations

La mosquée el-Aqsa : accès interdit sauf sous contrôle israélien pour les fidèles reconnus...


Jérusalem Est l'administration ou l'armée...

… impressions

quartier chrétien

quartier Juif (Cardo)

Suq Khan ez-Zeit (HaGay)


Jérusalem Est l'administration ou l'armée...

… impressions

Dans la vieille ville occupée, quelque part en plein quartier chrétien,

une maison expropriée occupée par des colons...

derrière ses grillages de protection

Farida de Paris

et Jacques de la région parisienne

tous deux membres de la 53° mission de la CCIPPP


AFPS l'administration ou l'armée...

Section 68

53 ° mission - Avril 2003

Délégués du Haut-Rhin

du 30 Mars au 7 Avril 2003

Fin


ad