T moignages de b n ficiaires de l picerie sociale croix rouge de chatou 78
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 10

Témoignages de bénéficiaires de l’épicerie sociale Croix-Rouge de Chatou (78) PowerPoint PPT Presentation


  • 55 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Témoignages de bénéficiaires de l’épicerie sociale Croix-Rouge de Chatou (78). Contexte. Bénéficiaires prescrits et accompagnés par le CCAS de Chatou Reçus en entretien en tête-à-tête pendant l’après-midi d’ouverture de l’épicerie sociale Volontaires uniquement 4 personnes reçues en entretien

Download Presentation

Témoignages de bénéficiaires de l’épicerie sociale Croix-Rouge de Chatou (78)

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


T moignages de b n ficiaires de l picerie sociale croix rouge de chatou 78

Témoignages de bénéficiaires de l’épicerie socialeCroix-Rouge de Chatou (78)


Contexte

Contexte

  • Bénéficiaires prescrits et accompagnés par le CCAS de Chatou

  • Reçus en entretien en tête-à-tête pendant l’après-midi d’ouverture de l’épicerie sociale

  • Volontaires uniquement

  • 4 personnes reçues en entretien

  • Charges contraintes : hors alimentation, loisirs, textile, tabac/alcool…


Fernanda

Fernanda

  • 48 ans, en dépression. Conjoint souffrant de la maladie d’Alzheimer

  • Pas d’enfants à charge

  • Logée en HLM

  • Ressources : 650€ d’indemnités journalières pour 2, reçus en plusieurs fois dans le mois. Pas de droits RSA. APL

  • Charges contraintes : 400€/mois. Souci d’isolation thermique (100 à 150€/mois d’électricité)

  • Dettes : redépôt d’un dossier de surendettement (8000€ de crédits revolving)


Fernanda1

Fernanda

  • Pour joindre les deux bouts :

    • Épicerie sociale

    • Tabac, « mon seul plaisir »

    • Médicaments

    • Privations : restaurants, coiffeur, loisirs, chauffage, alimentation (un repas par jour), mutuelle santé

  • Relation bancaire : frais d’incidents bancaires de temps en temps (« 87€ en une fois »). Découvert autorisé utilisé en permanence. Relation dégradée avec sa conseillère

  • « C’est pas que je ne veux pas, c’est que je ne peux pas »

  • « Si on me disait qu’il me restait 3 jours à vivre, je serais contente »


Robert

Robert

  • 56 ans, travailleur handicapé inapte au travail, divorcé depuis 10 ans, vit seul

  • Ressources : ASS = 460€/mois. APL = 270€/mois

  • Charges contraintes : 400€/mois

  • Pas de dettes : « j’essaie de ne devoir d’argent à personne. C’est ma plus grosse richesse »

  • Privations : loisirs, vacances, voyages, mais sans mal le vivre (« j’ai bien profité avant »)


Robert1

Robert

  • Relation bancaire : pas de soucis – jamais de découvert, suivi hebdomadaire du budget

  • « Ce qui m’énerve, ce sont tous les assistés qui n’ont jamais rien foutu »

  • « Il me manque juste de la compagnie », « j’aimerais être bénévole mais pôle emploi me dit que je n’ai pas le droit tant que je touche l’ASS »


Fran ois

François

  • 65 ans, nationalité cubaine, vit seul. Ses jeunes enfants viennent le voir de temps en temps. Ancien journaliste

  • Ressources : RSA = 400€ / retraite = 85€/mois

  • Charges contraintes : quasiment aucune. Vit en foyer d’hébergement. N’arrive pas à obtenir de logement social

  • Ne comprend pas le fonctionnement de l’administration française

  • « Moi seul, je n’ai pas de problèmes pour vivre »

  • A vécu dans la rue et dans une camionnette

  • Honte de ne pas pouvoir accueillir ses enfants dans de bonnes conditions


Val rie

Valérie

  • 42 ans, vit avec sa fille de 14 ans

  • Ressources : salaire de 1300€ (mais saisie de 300€), APL = 130€, Aide parentale = 88€, aide de la CAF pour payer les loisirs de sa fille

  • Charges contraintes : 740€

  • Dettes : jusqu’à 3600€ de dettes de loyer.

  • Privations : coiffeur, vacances, viande, vêtements

  • Fait appel à la vestiboutique en plus de l’épicerie sociale

  • Sorties culturelles avec une association locale pour ne pas se sentir seule


Val rie1

Valérie

  • « C’est bien de s’occuper des gens qui sont dans des situations d’urgence, mais est-ce qu’il ne faudrait pas mieux les aider avant? Il y aurait moins de dégâts (santé par ex) »

  • Excellente gestion budgétaire : hebdomadaire, mensuelle, trimestrielle. Anticipe tous les accidents en prévenant son banquier

  • « Ca m’intéresserait aussi de partager ce que je sais aux autres. Mais je ne voudrais pas passer pour quelqu’un de prétentieuse »

  • « C’est pas l’argent le plus important, on s’habitue à ne pas en avoir »

  • A vu sa sœur se surendetter (20 000€) ce qui l’a dissuadée de recourir aux crédits

  • Souhaite avant tout un compagnon


Synth se

Synthèse

  • Dans l’ensemble, très bonne connaissance de la composition de leur budget

  • Moins de connaissances sur les produits bancaires

  • Privations multiples

  • Adaptation in fine du budget aux faibles ressources, même si des dettes ont pu être constituées au départ


  • Login