Cryotherapie dans le cancer bronchique
Download
1 / 49

CRYOTHERAPIE dans le cancer bronchique - PowerPoint PPT Presentation


  • 92 Views
  • Uploaded on

CRYOTHERAPIE dans le cancer bronchique. Rita Jean-François AMHE 2010. Cryothérapie. Propriétés thérapeutiques du froid connues depuis 3500 avant JC Utilisé pour la destruction de tumeurs depuis 1845 (Arnott, cancer utérin). Cryothérapie endobronchique.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' CRYOTHERAPIE dans le cancer bronchique' - kaden-ballard


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Cryotherapie dans le cancer bronchique

CRYOTHERAPIE dans le cancer bronchique

Rita Jean-François

AMHE 2010


Cryoth rapie
Cryothérapie

  • Propriétés thérapeutiques du froid connues depuis 3500 avant JC

  • Utilisé pour la destruction de tumeurs depuis 1845 (Arnott, cancer utérin)


Cryoth rapie endobronchique
Cryothérapie endobronchique

  • Premières expériences en 1968 (Sanderson, Mayo Clinic, Etats- Unis) puis…oubli

  • Redécouverte en Europe dans les années 1980 (Homasson, France - Maiwand, Angleterre - Astesiano, Italie)


Cryoth rapie1

Cryodestruction

Gel rapide

Dégel lent

Cryopréservation

Gel lent

Dégel rapide

Cryothérapie


Cryoth rapie2
Cryothérapie

  • Froid nécessaire : - 20 to - 40°C

  • Cryogènes populaires :

    • N2 liquide (-196°C)

    • N2O (-89°C)

    • Argon



Cryosonde effet joule thomson
CryosondeEffet Joule – Thomson


Cryoth rapie3

Tissus cryosensibles

Peau

Muqueuses

Nerfs

Endothelium

Tissus cryoresistants

graisse

Cartilage , os

Gaines nerveuses

Tissu conjonctif

Cryothérapie


M thode
méthode

Gel 30 secondes – dégel 30secondes

3 fois

Couvrir toute la surface





cryosonde

sonde d’électrocoagulation


Cryoth rapie palliative
Cryothérapie palliative

  • Action retardée

  • Très sécuritaire


Cryoth rapie curative cancers in situ
Cryothérapie curativecancers in situ

35 patients avec 41 cancers in situ ou microinvasifs:

32/35 = 91% réponse complète après 1 an.

Après 4 ans : 7/ 35 récidive locale

8/35 deuxième cancer ailleurs

JM Vergnon, Chest juillet 2001




Cryodestruction
Cryodestruction

Merci à Jean-Paul Homasson



Associer la cryo et la radioth rapie dans le cancer
Associer la cryo et la radiothérapie dans le cancer?

2 études:

J.M.Vergnon, Chest 1992

M.Y.Bennis (Mémoire Paris 1991)

Même plan:

Les cancers bronchiques obstructifs sont tous traités par cryothérapie avant la radiothérapie

Mêmes resultats:

Meilleure survie, Meilleur contrôle local lorsque la cryothérapie a levé l’obstruction.






Conclusion de ces tudes
Conclusion de ces études...

Essayer de réouvrir les voies aériennes avant la radiothérapie!!!


Cryoth rapie aussi un potentialisateur de la radioth rapie
Cryothérapie aussi un potentialisateur de la radiothérapie?

cpc greffé sur souris nue

Radiothérapie seule

Cryo avant radiothérapie

Merci à Jean-Michel Vergnon


Etude pilote au chum objectifs
Etude pilote au CHUMObjectifs

  • Demontrer la faisabilité d’une étude clinique associant la cryothérapie et la radiothérapie dans le Cnpc

  • Effet adjuvant de la cryothérapie sur la radiothérapie subséquente dans le Cnpc?


Plan

Avant la radiothérapie


Randomisation

nombre: 28

Age moyen: 67

Sexe: 6F/22H

Stade 3B-4: 75%

14

64

3F/11H

64%

Randomisation

C+ C-


Randomisation1

Epidermoides : 68%

ECOG score : 2.5

64%

1.4

Randomisation

C+ C-


Randomisation2

Obstruction: 26/28

Réouverture : 54%

Délai RX(jours): 36

13/14

85%

34

Randomisation

C+ C-


Amélioration VEMS: +30%

+7%

Suivi après 6 mois

C+ C-




Que conclure de cette tude pilote
Que conclure de cette étude pilote?

  • Etude Pilote :

    • Faisabilité

    • Cryo sans effets secondaires dans ce contexte


Que conclure de cette tude pilote1
Que conclure de cette étude pilote?

Tendances:

  • Meilleure survie

  • + grande amélioration du VEMS

    dans le groupe cryo bien que les patients

    • soient + agés et + malades

    • Aient des stades plus avancés

    • Aient des bronches plus difficiles à réouvrir


Cryoth rapie en association avec la chimioth rapie
Cryothérapieen association avec la chimiothérapie

Chimiothérapie captée dans la tumeur gelée?

  • Benson, 1975 : cancer de la gorge

  • Ikekawa, 1985 : melanome de la souris

  • Homasson, 1986 : fibrosarcome du rat

    1988 : cancer bronchique humain


Cryoth rapie avant chimioth rapie
Cryothérapie avantchimiothérapie

  • Homasson, 1988


Tumour Relative Volume (TVx/TV0)

4,00

Untreated tumours

3,50

3,00

Tumours treated by Chemotherapy

2,50

*

**

2,00

*

*

*

**

Tumours treated by Cryotherapy

*

*

1,50

*

*

**

*

*

**

**

**

**

**

**

*

*

*

**

*

1,00

*

*

*

*

*

*

*

Tumours treated by Cryochemotherapy

0,50

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

**

*

*

*

*

*

0,00

42

43

46

47

48

49

50

53

54

55

56

57

60

61

62

63

64

68

69

70

71

74

Time after the inoculation of cancer cells (days)

Valérie Forest

Valérie Forest


Cryoth rapie effets immunologiques
Cryothérapie Effets immunologiques

  • Inflammation (lymphocytes, macrophages)

  • TNF-alpha,Interferon-gamma, plusieurs interleukines...

  • Régression métastases...


Cryoth rapie pour l sions b nignes
Cryothérapie pour lésions “bénignes”

  • Granulomes

  • Myomes, papillomes

  • Carcinoïdes, Cylindromes

  • Dysplasie sévère

  • Retrait de corps étrangers

  • Etc..


Carcino de bronchique
Carcinoïde bronchique

  • Typique (90%)

Architecture règulière

Peu de mitoses

5-10% métastases ganglionnaires

survie  +90% à 10 ans


Carcino de bronchique1
Carcinoïde bronchique

  • Atypique (10%)

Architecture moins régulière

Plus de mitoses

Zones de nécrose

40-50% métastases ganglionnaires

10-20% métastases à distance

Pronostic sombre


Carcino de typique
Carcinoïde typique

  • Bertoletti L., Elleuch R., Kaczmarek D., Jean-François R., Vergnon J.-M.

  • Bronchoscopic cryotherapy treatment of isolated endoluminal typical carcinoid tumor

  • Chest , Nov.2006;130:1405-1411





  • Pour conclure
    Pour conclure

    • La Cryo est un outil peu couteux et sécuritaire.

    • Nous avons besoin d’études !

    • Nous avons besoin de meilleures sondes !



    ad