Que repr sente l conomie du dopage le dopage est il rentable pour l athl te
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 11

Que représente l’économie du dopage ? Le dopage est-il rentable pour l’athlète ? PowerPoint PPT Presentation


  • 84 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Que représente l’économie du dopage ? Le dopage est-il rentable pour l’athlète ?. Jérémy LAIR – Aude POLLET Economie du Sport et des Loisirs – SHUM 101. 1. Plan. 1. Dopage : définition 2. Le marché de la lutte antidopage 3. Le marché du dopage

Download Presentation

Que représente l’économie du dopage ? Le dopage est-il rentable pour l’athlète ?

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Que repr sente l conomie du dopage le dopage est il rentable pour l athl te

Que représente l’économie du dopage ?Le dopage est-il rentable pour l’athlète ?

Jérémy LAIR – Aude POLLET

Economie du Sport et des Loisirs – SHUM 101

1


Que repr sente l conomie du dopage le dopage est il rentable pour l athl te

Plan

  • 1. Dopage : définition

  • 2. Le marché de la lutte antidopage

  • 3. Le marché du dopage

  • 4. L’hypothèse de rationalité du sportif qui se dope

  • 5. Deux exemples dans le cyclisme

  • 6. Conclusion

2


Bibliographie

Bibliographie

  • BOURG J-F. (2003), Le sportif et le marché : le cas du dopage, Revue internationale de psychosociologie, vol IX, p. 73-90

  • BOURG J-F., GOUGUET J-J. (2004), Economie du sport,

    La Découverte, Paris, p. 54-56

  • BOURG J-F (2004), Le dopage, Encyclopaedia Universalis, Paris, CD Rom version 8

  • EBER N. (2008), Le dilemme du sportif, Revue d’économie politique, vol 118, p. 207-227

  • AMA, Financement ; Contribution 2009 :

    http://www.wada-ama.org/fr/A-propos-de lAMA/Financement/

  • AFLD, Rapport d’activité 2007 : http://www.afld.fr/docs/ressource222_AFLD_RA2007.pdf

3


1 dopage d finition

1. Dopage : définition

  • Une conduite dopante est un comportement de prise de produits aux fins de performance.

    = une aide artificielle à la performance

  • Quelle est la frontière entre le dopage autorisé et non autorisé ?

    • Listede produits interdits (A.M.A)

4


1 dopage d finition1

1. Dopage : définition

  • Nombreux scandales

    • pratique massive et organisée

  • Il existe une réelle économie du dopage

    • Que représente l’économie du dopage ?

    • Le dopage est-il rentable pour l’athlète ?

  • 5


    2 le march de la lutte antidopage

    2. Le marché de la lutte antidopage

    Niveau Mondial :

    Agence Mondiale Antidopage (AMA)

    Établit sur un projet de budget quinquennal « le financement des deux premières années de fonctionnement de l'AMA (18,3 millions US$) a été assuré exclusivement par le Mouvement olympique. Depuis le 1er janvier 2002, le financement de l'AMA est assuré à parts égales par le Mouvement olympique et les gouvernements.

    La formule de répartition régionale du financement de l’AMA repose sur l’accord trouvé par les gouvernements lors de leur réunion au Cap, en 2001. Au sein de chaque région, les gouvernements s'accordent entre eux sur la part incombant à chacun. »

    Répartition régionale :Pourcentage Montant des contributions (2009)

    AFRIQUE : 0,50% 51 610

    AMERIQUES : 29,00%3 624 091

    ASIE : 20,46%2 345 073

    EUROPE : 47,50%5 947 982(France 702 634)

    OCEANIE : 2,54 % 316 304

    BUDGET DE L’AMA POUR 2009

    Montants facturésMontants reçus

    USDUSD

    Contribution du mouvement olympique 12 452 912 12 376 259

    Contribution des pouvoirs publics 12 452 912 12 518 136

    TOTAL BUDGET 24 905 824 24 894 395

    Contribution de Montréal International 1 008 929 1 008 929

    25 914 753 25 903 324

    6


    Que repr sente l conomie du dopage le dopage est il rentable pour l athl te

    Niveau national :

    La lutte du dopage en France

    « Dispositions pénales

    Article L. 232-25

    Le fait de s’opposer à l'exercice des fonctions dont sont chargésles agents et personnes habilités en vertu de l’article L. 232-11 est puni de six mois d’emprisonnement et d’une amende de7 500 euros.

    Le fait de ne pas respecter les décisions d’interdiction prononcéesen application des articles L. 232-21 à L. 232-23 est puni desmêmes peines.

    Article L. 232-26

    I. - La violation du 1° de l’article L. 232-9 est punie d’un an d’emprisonnementet de 3 750 eurosd’amende.

    II. - La violation des 1° et 2° de l’article L. 232-10 est punie decinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende.

    Les peines prévues au premier alinéa du présent II sont portéesà sept ans d’emprisonnement et à 150 000 euros d’amende

    lorsque les faits sont commis en bande organisée, au sens del’article 132-71 du code pénal, ou lorsqu’ils sont commis à l’égard

    d’un mineur ou par une personne ayant autorité sur un ou dessportifs. »

    En résumé: 5 ans de prisons et 75000 €d’amende pour les trafiquants dans l’entourage des sportifs, peine porté à 7ans et 150 000 €d’amende en cas de trafic organisée ou opérant au dépens de mineur. 

    « Lutte contre le dopage animal

    L’infraction aux dispositions du II de l’article L. 241-3 est puniede six mois d’emprisonnement et d’une amende de 7 500 euros.

    III. - La tentative des délits prévus au présent titre est punie desmêmes peines. »

    « a ■ les sanctions pénales

    La récente loi du 3 juillet 2008 relative à la lutte contre le traficde produits dopants a principalement introduit dans l’arsenal

    antidopage français la pénalisation de la détention de substancesinterdites, punie de :

    • 1 an de prison et 3 750 €d’amende pour les sportifs détenantdes substances dopantes, sans qu’il soit besoin d’en prouver

    la finalité dopante ni les fins d’usage personnel. […]

    • 5 ans de prisons et 75000 €d’amende pour les trafiquants dans l’entourage des sportifs, peine porté à 7ans et 150 000 €d’amende en cas de trafic organisée ou opérant au dépens de mineur. »

    7


    Que repr sente l conomie du dopage le dopage est il rentable pour l athl te

    AFLD : Agence Française de Lutte contre le Dopage

    • Les prestations de service sont soit subventionnées par les pouvoirs publics soit facturées aux autorités ou aux comités d’organisation selon le barème suivant :

    • Analyses conventionnelles en compétition : 277 €

    • Analyses conventionnelles hors compétition : 229 €

    • Analyses spécialisées (EPO/Transfusion sanguine) : 245 € (et HBOCs : 20 €)

    • Matériel de prélèvement avec frais d’envoi : 36€

    Finance et Dépence de l’ AFLD

    Le compte financier(situation exacte de la réalisation du budget: 8 051 000 € ) : 8 352 015,38 €

    Subventions de l’Etat en 2007 : 7 230 000 €

    Le financement par l’État a donc représenté 86 % des recettestotales en 2007, contre 94,7 % en 2006.

    Le résultat d’exercice 2007 est de 1 074 619,95 €, soit ladifférence entre les recettes de fonctionnement (8 352 015,38 €)

    et les dépenses de fonctionnement (7 277 395,43 €).

    8


    Que repr sente l conomie du dopage le dopage est il rentable pour l athl te

    • Dépenses de fonctionnement :

    • - Achats et variation de stocks

    • Hors variation des stocks, 95 % des crédits prévus sur ce chapitre

    • ont été utilisés, soit 1 015 297,44 €de dépenses.

    • - Services extérieurs

    • 1 335 059,55 €de dépenses, soit 84,6 % des crédits disponibles

    • ont été utilisés :

    • la maintenance des installations techniques du département

    • des analyses : 478 839,39 €(414 568 € en 2004, 457 945 € en

    • 2005, 478 000 € en 2006) ;

    • - les locations et charges locatives immobilières : 303 024,42 €

    • les assurances : 240 894,26 €

    • Les dépenses relatives aux conventions de recherche et de

    • préventionse montent pour 2007 à 175 315,42 €

    • Autres services extérieurs (- les frais de transport et stockage

    • des échantillons, le remboursement des frais de déplacement des

    • préleveurs, les frais de postes et télécommunications

    • 772 188,73 €de dépenses, soit 77,8 % des crédits disponibles

    Eléments de gestionfinancière et administrative

    - Dépenses de personnels, taxes3 338 927,68 € de dépenses, ce qui représente 45 % desdépenses de fonctionnement

    -Dépenses d’investissements

    En 2007, 800 905,37 € ont été consacrés à des opérations d’investissementsavec deux grands axes de dépenses :

    L’équipement du département des analyses et la mise en placede la politique de sécurité du système d’information de l’Agence.

    9


    Que repr sente l conomie du dopage le dopage est il rentable pour l athl te

    10


    Que repr sente l conomie du dopage le dopage est il rentable pour l athl te

    • 5 facteurs de développement du dopage :

      • Sport => économie de marché

      • Augmentation des financements d’origine privée

      • Valorisation des performances sportives

      • Evolution de la pharmacologie

      • Développement d’internet

      • + intrication avec les pouvoirs politiques et médicaux

    11


  • Login