His 4662 histoire du proche orient cours 12 la guerre du liban 1975 1990
Sponsored Links
This presentation is the property of its rightful owner.
1 / 20

HIS 4662 : Histoire du Proche-Orient - cours 12 - La guerre du Liban, 1975-1990 PowerPoint PPT Presentation


  • 123 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

HIS 4662 : Histoire du Proche-Orient - cours 12 - La guerre du Liban, 1975-1990. « Une guerre pour les autres » La guerre des Libanais. Stefan Winter Département d’Histoire. I. « Une guerre pour les autres ». Le problème palestinien Israël Syrie L’Occident. Tibnin (1997).

Download Presentation

HIS 4662 : Histoire du Proche-Orient - cours 12 - La guerre du Liban, 1975-1990

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


HIS 4662 : Histoire du Proche-Orient- cours 12 - La guerre du Liban, 1975-1990

  • « Une guerre pour les autres »

  • La guerre des Libanais

Stefan Winter

Département d’Histoire


I. « Une guerre pour les autres »

  • Le problème palestinien

  • Israël

  • Syrie

  • L’Occident

Tibnin (1997)


1. Le problème palestinien

  • nouvelle vague de réfugiés en 1967

  • implantation de groupes radicaux (OLP, FPLP) dans le Sud

    • opérations de guérilla contre Israël

  • représailles :

    • attaques sur les villages (chiites) du Sud

    • 1968 : destruction de 13 avions libanais

  • 1969 Accords du Caire

    • régularisation de la présence palestinienne


Georges Habash (FPLP)Yassir Arafat (Fath/OLP)

  • 1970 : « Septembre noir »

  • 1972 : attaques et contre-attaques israëlo- palestiniennes

    • accrochages entre l’armée libanaise et les Palestiniens

  • 1975 : massacre de ‘Ayn Rummaneh

    • intervention des gauchistes libanais


2. Israël

  • chasse aux « terroristes » au Liban

  • 1978 : 1e invasion du Liban-Sud

    • occupation d’une bande de 10 km

    • bien accueilli par la population locale...

  • déploiement du FINUL (ONU)

    • sous attaque constante par Israël et ses alliés locaux


invasion majeure du Liban

Ariel Sharon, Raphaël Eitan

10 000 – 20 000 morts

prise de Beyrouth (Ouest)

évacuation de l’OLP sous escorte internationale

massacre de civils aux camps de Sabra et Chatila (1 500 – 3 000 morts)

« protection » du gouvernement maronite à Beyrouth (Est)

1982


3. Syrie

  • appuie à la cause palestinienne

    • mais pas à l’OLP !

  • appuie de la gauche

    • soutien soviétique

  • mais : unité du Liban

    • intervention en faveur des maronites

  • alignement avec les chiites

  • imposition comme arbitre


France : soutien historique des Maronites

= appuie aux institutions de l’Etat

E.-U. : chasse aux communistes, etc.

= pro-Israël, anti-syrien

Force Multilatérale

Ouest-Beyrouth 1982

évacuation de l’OLP

appuie à B. Gemayel

325 morts lors d’attaques sur les Q.-G.

4. L’Occident


II. La guerre des Libanais

  • Le pouvoir maronite

  • Les progressistes druzes

  • Les chiites déshérités

Jabal ‘Amil (Liban-Sud), 2000


1. Le pouvoir maronite

  • tradition de pouvoir politique

    • légitimation par le Liban « historique »

  • domination des institutions de l’État

    • présidence, armée, bureaucratie

  • refus du nationalisme arabe

    • identité « phénicienne »

  • militarisation à partir de 1967

    • Phalangistes, Tigres, Forces Libanaises, Michel Aoun


les Phalanges (Kata’ib)

  • Pierre Gemayel

  • tendance fasciste maronite

  • milice sectaire et armée nationale


Les Forces Libanaises

  • Bashir Gemayel

    • élu président, 1982

    • assassiné, 1982

  • canton maronite

    • pro-Israël

    • accord de paix bilatéral, 1983

    • échoue 1985


Saad Haddad

Antoine Lahd

milice (à majorité) chrétienne

armée par Israël

impliquée dans le massacre de Sabra et Chatila, 1982

contrôle la « zone de sécurité » israélienne

dissoute lors du retrait israélien, 2000

Armée du Liban-Sud


2. Les progressistes druzes

  • Kamal Jumblatt

    • « émir » druze

  • Parti Socialiste Progressiste

    • marxiste ; pro-soviétique

    • arabiste ; pro-palestinien

      • (Mouvement National Libanais)

    • autonomiste

      • refus de l’isolationnisme maronite

      • refus de la domination syrienne

        • assassiné en 1978


3. Les chiites déshérités

  • société démunie ; pouvoir féodal

    • pas de prise de conscience politique

    • pas de commanditaires externes

  • Musa al-Sadr

    • fondation du Haut Conseil Chiite, 1969

    • « Mouvement des déshérités »

    • fondation d’écoles, etc. dans le Sud

    • disparaît lors d’une visite en Libye, 1978


A.M.A.L.(Bataillons de la résistance libanaise ; « espoir »)

  • branche armée du Mouvement

    des déshérites ; parti politique

  • séculaire, nationaliste

  • soutenue par la Syrie

  • « fief » AMAL dans le Sud

  • contrôle de Ouest-Beyrouth, 1984

  • perdent du terrain vis-à-vis du Hizb Allah


Hizb Allah (« parti de Dieu »)

  • triples origines :

  • AMAL islamique (Sud)

  • Pasdaran iraniens (Bekaa)

  • radicaux (Beyrouth)

  • prise, et libération, d’otages

  • résistance dans le Sud

  • mouvement de masse


repères bibliographiques

  • Azar, Fabiola. Construction identitaire et appartenance confessionnelle au Liban (Harmattan, 1999).

  • Fisk, Robert. Pity the Nation: The Abduction of Lebanon (4e éd., Nation Books, 2002).

  • Norton, Augustus Richard. AMAL and the Shi’a: Struggle for the Soul of Lebanon (Univ. of Texas Press, 1987).


  • Login