Le placenta praevia
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 13

LE PLACENTA PRAEVIA PowerPoint PPT Presentation


  • 120 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

LE PLACENTA PRAEVIA. Urgence obstétricale mettant en jeu le ponostic fœtal et maternel. Nécessité de le distinguer de l’HRP. DEFINITION.

Download Presentation

LE PLACENTA PRAEVIA

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Le placenta praevia

LE PLACENTA PRAEVIA

Urgence obstétricale mettant en jeu le ponostic fœtal et maternel.

Nécessité de le distinguer de l’HRP


Definition

DEFINITION

  • Le PP = localisation anormale du placenta qui peut être responsable d’hémorragies sévères le plus souvent au cours du 3ème trimestre de G pouvant mettre en jeu le pronostic maternel etfœtal.

  • Le Placenta est dit Praevia quand il est localisé au niveau de la partie basse de l’utérus :

    • PP latéral : EI du P à distance du col.

    • PP marginal : EI affleure le col.

    • PP couvrant : EI recouvre le col.


Circonstances favorisantes

Circonstances favorisantes

  • Malformations utérines.

  • Fibromes sous muqueux.

  • ATCD de manœuvres endo-utérines (curetage, RU, IVG).

  • Utérus cicatriciel (césarienne).

  • grossesses nombreuses, âge avancé de la mère, tabagisme, ATCD personnels de PP.


Circonstances de d couverte

Circonstances de découverte

  • Parfois longtemps silencieux et découverte US.

  • Saignements d’origine utérine de sangrouge, parfois très abondants, survenant le plus souvent au 3ème T de G, indolores.

  • Utérus souple à l’Ex. entre les éventuelles CU (en

    cas d’HRP, utérus reste dur en permanence)

  • TA et pouls dépendent. du volume de sang perdu (en cas d’HRP, le + souvent HTA et albuminuerie)


Diagnostic differentiel

DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL

  • Hémorragie en cours de G :

    • Rupture utérine.

    • HRP : hématome décidual basal.

    • Hématome décidual marginal.

  • Hémorragie au cours de l’Accouchement :

    • Rupture utérine.

    • HRP.

    • Hémorragie de Benckiser.


Examen clinique

EXAMEN CLINIQUE

  • Ex au speculum prudent : sang rouge venant de cavité utérine.

  • TV prudent ++++: peut sentir parfois le matelas placentaire entre les doigts et la présentation et essaie d’apprécier une dilatation éventuelle.


Le diagnostic

LE DIAGNOSTIC

  • ECHOGRAPHIE : voie abdo ou EEV.

  • Localise le Placenta et précise la situation de son EI par rapport au col de l’utérus : latéral, marginal, couvrant. Peut apprécier la longueurdu col. Si Dg US pécoce, parfois « ascencion » du P au cours de la G.

  • EX BIOL : NF, crase sanguin = évaluation du retentissement maternel.

  • Evaluation du bien être fœtal : RCF, score de Manning.

  • Recherche de la participation fœtale à ces hémorragies : test de Kleihauer(sang recueilli au speculum).


Prise en charge

PRISE EN CHARGE

  • Les éléments à prendre en compte pour la prise en charge :

    • L’état maternel.

    • Le terme de la Grossesse.

    • La localisationdu placenta : PP latéral, marginal, couvrant.

    • L’état de l’enfant : MFIU, enfant vivant avec analyse du RCF (recherche d’anomalies témoignant d’une SFA )


L tat maternel

L’état maternel

  • Quelque soit le terme nécessité d’ « évacuer » l’utérus en cas d’hémorragie grave avec troubleshémodynamiques majeurs ( TA effondrée, pouls accéléré+++ ) pour sauver la mère.

  • Importance prise en charge adaptée avec le concours de l’équipe d’anesthésie : voie d’abord veineuse++, réservation de sang, transfusions globulaires et/ou de plaquettes.

  • Le plus souvent par césarienne sauf dans certaines circonstances particulières.

  • En cas de symptomatologie modérée : temporisation et hospitalisation de la patiente pour mise au repos, tocolyse, surveillance et « gagner du temps » afin d’ essayer d’ atteindre la maturité pulmonire fœtale (avant 34SA = adjoindre corticothérapie).

  • Si patiente RH négatif : SAD


L tat de l enfant

L’état de l’enfant

  • En cas de SFA, l’extraction fœtales’impose le plus souvent par CESARIENNE.

    • Pb du terme : après 34SA sans aucune hésitation. Avant ce terme débat +++( à partir de 26SA??..).

  • En l’absence de SF et d’hémorragie maternelle importante, EXPECTATIVE sous surveillance régulière du RCF.

    • Intérêt de la corticothérapie de maturation pulmonaire fœtale avant 34SA.

  • À distance de l’épisode de métrorragies : le mode d’acct dépend de la position du Placenta :

    • P.couvrant = césarienne.

    • P.non couvrant = parfois voie basse possible.


Conclusion

CONCLUSION

  • Nécessité prise en charge adaptée par équipe multidisciplinaire : SF, Obstétricien, Anesthésiste.

  • Parfois, nécessité d’une décision rapide en cas de risque maternel.

  • D’autres fois, décision plus difficile, quand survenue précoce de la symptomatologie hémorragique, notamment avant 34SA


  • Login