Troubles du rythme et de la conduction en reanimation
Sponsored Links
This presentation is the property of its rightful owner.
1 / 25

TROUBLES DU RYTHME ET DE LA CONDUCTION EN REANIMATION PowerPoint PPT Presentation


  • 174 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

TROUBLES DU RYTHME ET DE LA CONDUCTION EN REANIMATION. CHACORNAC Mathieu interne octobre 2007. PHYSIOPATHOLOGIE. Nœud sinusal    . Faisceaux de Hiss      . Branche gauche  antérieure  postérieure.

Download Presentation

TROUBLES DU RYTHME ET DE LA CONDUCTION EN REANIMATION

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


TROUBLES DU RYTHME ET DE LA CONDUCTION EN REANIMATION

CHACORNAC Mathieu interne octobre 2007


PHYSIOPATHOLOGIE

Nœud sinusal

Faisceaux de Hiss

Branche gauche

antérieure

postérieure

Nœud 

auriculo

ventriculaire

Branche droite 


  • ---------Coronaire gauche:

    • tronc commun

Coronaire droite-------------

----circonflexe

---------IVA


Nœud conduction Nœud AV + branches

sinusale  sino auriculaire  faisceaux de Hiss  ventriculaires

ECG

Dépolarisation

Auriculaire

Dépolarisation

Ventriculaire

+repolarisation auriculaire

Repolarisation

ventriculaire

 OM     Systole auriculaire   FM   diastole auriculaire 

FAo Remplissage passif des ventricules pdt la diastole ventriculaire OAosystole ventriculaire 


En pratique

  • ECG (jaune, vert, noir, rouge):

    • tracé standard +/- tracé long manuel

    • si PM: tracé avec aimant (inhibe le PM)

  • Scope: choix des dérivations, régler les alarmes, patient stimulé

  • Défibrillateur: palette ou patch (pectoral droit et sous mamelonnaire gauche)

  • DSA suivre les instructions


Définitions anatomique et historique

  • 3 étages :

    • Auriculaire

    • Jonctionnel (NAV)

    • Ventriculaire

  • basée sur la fréquence cardiaque(max théorique= 220-âge)

    • bradycardie< 50/min

    • bradycarde de 50 à 60

    • normale de 60 à 100

    • tachycardede 100 à 150

    • tachycardiede 150 à 250

    • flutter de 250 à 350

    • fibrillation > 350


AURICULAIRE

JONCTIONNEL

VENTRICULAIRE


LES BRADYCARDIES

  • Bloc sino auriculaire

  • Bloc auriculo ventriculaire(BAV du 1èr, 2ème et 3ème degrés)

  • Bloc fasciculaire

    • complications:

      • insuffisance et bas débit cardiaque

      • syncope

      • mort subite par asystolie, torsade de pointe


BAV 3


  • Conduite à tenir (si fc< 45/min ou ↓ importante)

    • tolérance (hémodynamique, ventilation, conscience)

    • alerter le médecin

    • disposer de :

      • atropine (1 ampoule de 1mg dans une seringue en IVD)

      • isuprel ( 5 ampoules dans 50ml au PSE initialement 5ml/h puis adapter pour fc > 45/min)

      • gluconate de Ca (1 ampoule IVL de 2 min), bicarbonate de Na, insuline et G30%

        • en cas d’hyperkaliémie (apport important K+, Insuf rénale)

    • adrénalineetdéfibrillateur…….chariot d ’urgence


  • à penser :

    • si réfractaire entraînement externe ou PM externe

    • à visé étiologique et thérapeutique:

      • ECG,

      • pancarte (iatrogène et intoxication),

      • iono complet (K, Ca, Mg)


LES TACHYCARDIES

  • Le principe est de différencier l’origine supra ventriculaire (majoritairement bénigne) de ventriculaire (risque vital)

    • largeur des QRS (> 0,12sec soit 3mm)

    • régularité ?

    • tolérance

    • cardiopathie sous jacente

    • couplage Auricule et Ventricule


  • Supra ventriculaires :

    • extrasystole auriculaire

    • tachycardie sinusale

    • tachysystolie auriculaire paroxystique

    • flutter auriculaire

    • fibrillation auriculaire

    • tachycardies jonctionnelles(Maladie de Bouveret, Wolff Parkinson White)


FLUTTER AURICULAIRE

FIBRILLATION AURICULAIRE


Tachycardie jonctionnelle


  • Ventriculaires :

    • extrasystole ventriculaire

    • torsade de pointe

    • tachycardie ventriculaire

    • fibrillation ventriculaire

  • toute tachycardie à QRS large est une TV jusqu’à preuve du contraire.


Torsade de pointe


TJ

TV

FV = CEE


ASYSTOLIE = MCE


CAT devant une tachycardie d ’origine

ventriculaire (TDP, TV, FV)

1) ALERTER LE MEDECIN car risque vital +++

2) INSTALER LE DEFIBRILLATEUR ou DSA (patch ou palette prêt à l ’emplois)

3) PREPARER CORDARONE, ADRENALINE


  • TDP :

    • si persistance = coups de poing sternal

      • puisCEE

  • éviter les récidives :

    • correction ionique (recharge en K+)

    • isuprel

  • TV :

    • si mauvaise tolérance (collapsus, PC) = CEE (+/- après hypnovel en IVD)

    • si bonne tolérance relative préparer cordarone 2 ampoules de 150mg en IV sur 15min (puis relais au PSE/24h)

    • si récidive ou persistance: recharge en Mg++ ou/et lidocaïne IV (si origine ischémique)

    • dans les cas extrêmes mise en place de la CPBIA


    • FV = ARRET CARDIAQUE(mort apparente)

      • CEE en extrême urgence en présence du médecin à renouveler si persistance.

      • ADRENALINE IVD prêt à l ’emplois

      • MCE si asystolie ou absence de déf. à proximité + assurer la liberté des VAS et ventilation (intubation, FIO2=100%, VAC)

      • Ttt anti arythmique identique à la TV


    Dissociation électro-mécanique

    • Exceptionnelle, gravissime

    • correspond à une persistance de l ’activité électrique alors qu ’il n ’existe plus d ’activité mécanique.

    • Etiologie : tamponnade, pneumothorax compressif, embolie pulmonaire


  • Login