TECHNIQUES MIMO
Sponsored Links
This presentation is the property of its rightful owner.
1 / 13

TECHNIQUES MIMO PowerPoint PPT Presentation


  • 77 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

TECHNIQUES MIMO. PLAN DU COURS. Introduction Historique, généralités Caractéristiques des antennes. Partie I : Antennes compactes. Partie II : Antennes larges bandes. Partie III : Antennes à polarisation circulaire. Partie IV : Antennes grand gain.

Download Presentation

TECHNIQUES MIMO

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


TECHNIQUES MIMO


PLAN DU COURS

  • Introduction

    Historique, généralités

    Caractéristiques des antennes

  • Partie I : Antennes compactes

  • Partie II : Antennes larges bandes

  • Partie III : Antennes à polarisation circulaire

  • Partie IV : Antennes grand gain

  • Partie V : Formation de faisceau

  • Partie VI : Antennes intelligentes

  • Partie VII : MIMO


LES PRINCIPALES TECHNIQUES


LA TECHNIQUE MIMO

Quand on utilise plusieurs antennes à l’émission, chacune devient une source d’information différente pour les antennes de réception

on augmente encore la diversité


MULTIPLEXAGE SPATIAL

On divise l’information en autant de flux que d’antennes d’émission

Augmentation du débit proportionnelle au nombre d’antennes d’émission

Décodage spatio-temporel en réception (il faut au moins autant d’antennes)


INVERSION DE MATRICE

signal envoyé

signal reçu

signal décodé

La facilité de décodage de l’information va dépendre de l’inversibilité de la matrice


MATRICE INVERSIBLE

  • La facilité d’inversion de la matrice va dépendre de la corrélation entre les signaux reçus :

  • dépend de la distance entre les antennes;

  • et de l’étalement angulaire des signaux.

rang 1 (non inversible !)

Il faut donc soit un espacement important entre les antennes, soit un maximum de trajets multiples (parfait en indoor)


CAPACITE THEORIQUE


CODAGE SPATIO-TEMPOREL

Modulation QAM (Quadrature Amplitude Modulation)

Pour N=2, code d’Alamouti

Pour N>2, codes orthogonaux (ex : OFDM)

Cas d’Alamouti 2x1


TECHNIQUES DE RECEPTION

ZF (Zero Forcing) : cherche uniquement à supprimer la contribution des autres émetteurs (peu performant)

MMSE : diminue l’influence du bruit et des interférents, mais ne sépare pas complètement les sous canaux

V-BLAST : décode d’abord l’information du signal le plus fort, puis retranche sa contribution aux autres signaux reçus, ainsi de suite...

Très performant (sauf propagation d’erreur de décision)

Autres techniques plus « lourdes » : Maximum de vraisemblance, décodage par sphères généralisé


COMPARAISON


COMPARAISON

IC : Interference Cancellation


COMPARAISON

IC : Interference Cancellation


  • Login