Histoire de l europe de l est et des balkans
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 65

Histoire de l’Europe de l’Est et des Balkans PowerPoint PPT Presentation


  • 68 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Histoire de l’Europe de l’Est et des Balkans. Sixième cours : Monténégro, Slovénie et Croatie. 2.2 – Évolution historique 2.2.1 – Des origines au XXe siècle

Download Presentation

Histoire de l’Europe de l’Est et des Balkans

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Histoire de l europe de l est et des balkans

Histoire de lEurope de lEst et des Balkans

Sixime cours:

Montngro, Slovnie et Croatie


Histoire de l europe de l est et des balkans

2.2 volution historique

2.2.1 Des origines au XXe sicle

  • Les anctres des Serbes arrivrent dans la pninsule balkanique au VIIe sicle environ. cette poque, rien ne distinguait les Croates des Serbes et il ny existait pas un tat serbo-croate, mais bien plusieurs.

  • La dynastie des Nemanji (1170-1371) joua un grand rle dans l'mergence d'un territoire serbe libr. De cette poque date aussi la formation de l'glise orthodoxe serbe autocphale.

  • Sous Dusan (1331-1355), la Serbie devint le plus puissant des tats des Balkans, lequel comprenait en outre une partie de la Bosnie, le Kosovo, le Montngro, la Macdoine, l'Albanie et la Grce du Nord.

  • Culturellement et artistiquement trs dveloppe, la Serbie mdivale tait politiquement instable, cause des rivalits entre fodaux.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • Lempire de Dusan sera peu peu conquis par l'Empire ottoman. Le moment symbolique de la chute des Serbes fut la bataille de Kosovo Polje, le 28juin 1389, mme sil faut attendre la chute de Smederevo (1459) pour voir tous les territoires passs sous la domination ottomane.

  • Sous cette occupation, les territoires serbes acquirent leur spcificit. La population organisa des rvoltes, poussant la Sublime Porte ne pas procder lislamisation de la population et concder des droits religieux.

  • Cest de cette poque que datent les premires vagues dimmigration serbes vers des territoires soumis lAutriche, alors quen Vovodine, des Hongrois s'installaient.

  • Au XIXesicle, la rgion changea sous limpulsion du nationalisme et de ses nombreuses rvoltes, particulirement dans les zones sous occupation ottomane. La bourgeoisie serbe souhaitait crer un tat spcifique dot d'une organisation politique territoriale.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • Les insurrections nationales se multiplirent et aprs de multiples checs, parvinrent arracher une autonomie pour la Serbie en 1830.

  • Mais, il fallut le Congrs de Berlin pour que lindpendance de la Serbie soit reconnue. L'idologie nationale serbe gagna la conscience populaire et finit par imposer le concept de nation serbe sur une ralit dmographique clate.

  • Ds lors, les projets politiques nationaux prirent deux voies: ou bien lunion des Slaves du sud, ou bien un cadre tatique plus exclusif, avec une politique territoriale imprialiste.

  • cette poque se structurent formellement les diffrentes langues de la zone. En ce qui concerne le serbo-croate, trois dialectes particuliers en formrent la base.

  • Peu dveloppe, la Serbie eut de la difficult sloigner de la structure agraire qui tait la sienne et ce nest quau dbut du XXe sicle que lon assiste un certain essor conomique.


Histoire de l europe de l est et des balkans

2.2.2 Le XXe sicle

  • La Serbie devint un royaume et la Constitution de 1888 instaura un pouvoir monarchique parlementaire relativement dmocratique. La direction de l'tat tait exerce par le roi, qui n'avait qu'un rle trs limit, le pouvoir tant dtenu par la Chambre des dputs, issue du suffrage universel.

  • Le recul de lEmpire ottoman laisse place la puissance autrichienne, qui parvint en 1878 obtenir le contrle de la Bosnie-Herzgovine. L'annexion de la Bosnie-Herzgovine en 1908 envenima les relations serbo-autrichiennes et acclra le processus de libration des territoires

  • lissue de la premire guerre balkanique (1912-1913), il ne restait plus rien des possessions turques en Europe. Les quatre tats de la Ligue balkanique (Serbie, Montngro, Grce et Bulgarie) dclarrent la guerre la Turquie, et le trait de Londres de mai 1913 ratifia la libration de la Macdoine, du Kosovo et du sandjak de Novi Pazar.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • Le 28juin 1914, Franois-Ferdinand est assassin Sarajevo. poussant lAutriche dclarer une guerre qui, au terme de durs combats, confirma l'effondrement de l'Empire austro-hongrois. En juillet 1917 naissait le royaume yougoslave.

  • Le 1erdcembre 1918 fut proclam officiellement la cration du royaume des Serbes, Croates et Slovnes. Les principaux partis politiques serbes taient centralisateurs et l'lite serbe devint rapidement dominatrice.

  • Une dictature fut instaure en 1929 par le roi AlexandreIer. la mort de ce dernier, la drive autoritaire se poursuivit, dans un contexte o les rivalits politiques, surtout Serbes et Croates, s'exacerbaient. Le ciment politique navait pas pris.

  • En mars 1941, le gouvernement yougoslave adhre au pacte germano-italien, mais sous la pression de la rue, dut lannuler deux jours plus tard. Hitler attaqua le pays qui fut occup par l'Allemagne nazie et ses allis hongrois, bulgares et albanais.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • Durant la guerre, trois courants antagonistes s'opposaient dans le royaume de Yougoslavie: les tchetniks, les partizani et les oustachis. Le retrait des troupes ennemies en 1945 confirma la victoire du Parti communiste yougoslave, et la Yougoslavie socialiste fut proclame le 29novembre 1945.

  • La Yougoslavie titiste emprunta des voies diffrentes de celles de lURSS et lana en 1952-1953 sa thorie de la troisime voie. Le systme conomique du pays tait aussi beaucoup plus souple que le modle sovitique dorigine.

  • Mais la premire proccupation du rgime tait de maintenir ensemble des territoires varis et de faire taire les nationalismes, surtout serbe et croate, au bnfice dune identit yougoslave qui ne fut jamais bien relle.

  • Pour ce faire, outre la rpression, Tito choisit de dcentraliser, ce qui conduisit la cration dun foss entre les rpubliques riches et les rpubliques pauvres, dont la Serbie.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • La solidarit interfdrale ne fonctionnant plus, les tensions conomiques vont exacerber les nationalismes ; l'conomie constitue un facteur majeur de l'clatement du pays.

  • Par la constitution de 1974, Tito octroya lautonomie la Vovodine et au Kosovo. Dans ce dernier, les autorits albanisent alors les structures de la province et les tracasseries contre les Serbes se multiplient.

  • Les choses se gtent partir de la mort de Tito (1980), alors que Milosevic entame son ascension politique, qui le conduira en 1989 la tte de la rpublique serbe. Il se fait le hraut du nationalisme serbe et se dbarrasse de la vieille garde titiste.

  • Enmars 1989, les autonomies du Kosovo et de la Vovodine sont supprimes, provoquant des manifestations au Kosovo, o l'arme fdrale est envoye. En juillet, Milosevic transforme la Ligue des communistes serbes en Parti socialiste serbe, avec lequel il remporte les lgislatives.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • En avril 1991, les Krajina croates annoncent leur rattachement la Serbie et le 6juin, les prsidents des six rpubliques se runissent pour la dernire fois Sarajevo, en vain: les Slovnes et les Croates dclarent alors leur indpendance.

  • Les guerres yougoslaves commencent le 28juin 1991, lorsque lArme fdrale attaque la dfense territoriale slovne, aprs que les rfrendums tenus en Slovnie et en Croatie aient donn la victoire aux partisans de lindpendance.

  • LArme yougoslave passe sous le contrle de Milosevic. Dfait, il change de tactique et favorise la partition des territoires croates peupls de Serbes.

  • En fvrier et mars1992 les Bosniaques et les Montngrins se prononcent sur le maintien dans la Fdration. Les Montngrins votent pour 66%, mais pas les Bosniaques et les Serbes de Bosnie proclament l'indpendance de la Rpublique serbe de Bosnie-Herzgovine.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • Le 27 avril, Serbes et Montngrins forment la Rpublique fdrale de Yougoslavie.

  • Milosevic sort victorieux de llection prsidentielle serbe de 1991. partir de 1992, les combats sintensifient et les armes des Serbes de Bosnie et de Croatie occupent prs de 30% de la Croatie et 55% de la Bosnie, pratiquant grande chelle le nettoyage ethnique et les massacres de civils.

  • Tout change en 1995: Washington impose aux Croates et aux Musulmans d'unir leurs forces. En quelques jours, la Slavonie occidentale et les Krajina serbes s'effondrent, alors que les Serbes de Bosnie perdent 15% du territoire qu'ils occupaient. Milosevic na plus le choix et le 21 novembre 1995 sont signs les accords de Dayton

  • Ceux-ci mettent fin aux guerres sans prendre en compte la question albanaise, ce qui fragilise la position des modrs albanais au profit de lUCK, qui favorise la lutte arme pour obtenir lindpendance.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • Ds 1996, lUCK multiplie attentats et assassinats. Pendant ce temps, la lutte en Serbie sexacerbe entre nationalistes et partisans dun rapprochement avec lOccident.

  • Ne pouvant briguer un troisime mandat la prsidence serbe, Milosevic se fait lire la prsidence fdrale. L'ONU exige un cessez-le-feu le 23septembre 1998.

  • Le 15janvier 1999, le massacre de Raak dcide les Occidentaux agir. Suite lchec de la confrence de Rambouillet, les forces serbes lancent une grande offensive au Kosovo et le 24, l'OTAN attaque la Serbie.

  • Toutes les infrastructures conomiques du pays sont bombardeset 5000 personnes prissent dans les combats et les bombardements. Mais sur le terrain, les Serbes simposent

  • Le 27mai, Milosevic est inculp de crimes de guerre et de crimes contre l'humanit par le Tribunal pnal international pour la Yougoslavie .


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • Pour sauvegarder son pouvoir, il accepte le cessez-le-feu le 9juin. L'arme quitte le Kosovo avec des pertes minimes.

  • Le 12juin, la KFOR entre au Kosovo avec lUCK qui aussitt pratique le nettoyage ethnique: cent cinquante mille Serbes, cinquante mille Roms et plusieurs milliers de Gorans (Macdoniens islamiss) quittent la rgion.


Histoire de l europe de l est et des balkans

2.2.3 Depuis 2000

  • En 2000, Milosevic est remplac par Kustunica , qui accepte de le livrer au TPIY. Le 30 avril, il est captur et transfr La Haye o il rpondra des accusations de crimes contre lhumanit et de crime de guerre. Il meurt en 2006.

  • En 2006, un rfrendum tenu au Montngro donne la victoire aux partisans de lindpendance et le Montngro quitte alors la fdration de Serbie-et-Montngro, tat successeur de la fdration yougoslave, mettant ainsi fin de facto lexistence de celle-ci.

  • En 2008, aprs un rfrendum, le Kosovo dclare son indpendance, non reconnue par Belgrade.

  • Depuis la sortie de scne de Milosevic, la situation en Serbie sest amliore. Le systme politique actuel est dfini par la constitution adopte en 2006, qui fait de la Serbie une rpublique parlementaire.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • Les dernires lections ont t convoques au lendemain de la dclaration dindpendance du Kosovo, le premier ministre Kostunica arguant que le gouvernement navait pas de politique dtermine quant lattitude adopter.

  • La situation internationale et intrieure de la Serbie, les dommages causs par lembargo et les destructions de la campagne de lOTAN en 1999, ont empch le pays de dcoller conomiquement.

  • Les successeurs de Milosevic se sont employs amliorer le climat des affaires et privatiser, mais ces rformes ont t mines par la tension entourant le Kosovo, rendant la Serbie peu attractive pour les investissements trangers.

  • Les choses ont chang depuis et la stabilisation politique, mais surtout la perspective dune adhsion ventuelle du pays lUE, a stimul les investissements.

  • Dans les annes 1990, la croissance fut ngative, mais entre 2000 et 2008, elle t assez soutenue.


Histoire de l europe de l est et des balkans

ventuellement, lUE deviendra le partenaire dominant des changes commerciaux de la Serbie, mais pour lheure, la Serbie demeure attache la Russie, laquelle exempte dailleurs les exportations serbes de droits de douane.

  • Considres souvent dans lopinion publique occidentale comme les seuls responsables des atrocits des guerres yougoslaves, les autorits serbes reviennent de loin. Grce la politique de collaboration du gouvernement serbe envers le TPIY, Belgrade recommencer avoir des relations normales avec ses voisins et la communaut internationale.

  • Demeure la question du Kosovo. Belgrade se refuse envisager la reconnaissance de lindpendance, mais il lui faudra faire certaines concessions pour pouvoir rejoindre lUE.

  • LUE cherche ne pas braquer les Serbes et favorise leur entre dans lunion. ce titre, le 2 mars 2012, le statut de candidat ladhsion lUE a t octroy la Serbie, achvement de longues annes defforts dploys par Tadic.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • Reste savoir ce qui adviendra du statut et des minorits serbes du Kosovo, victimes de discriminations et dexactions dans la province. En fvrier 2012, les communes serbes du Kosovo ont tenu un rfrendum qui posait la question de savoir si la population serbe reconnaissait la lgitimit du gouvernement de Pristina. La rponse, 95%, tait sans ambigit: non.

  • Abandonner les Serbes kosovares serait de mauvaise politique et irait lencontre dun sentiment national fort. La partition ethnique a peu de chance de remporter ladhsion des partenaires occidentaux du pays, compte tenu de la douloureuse exprience des annes 1990.

  • Avec le rapprochement qui sannonce, il sera intressant de suivre lvolution des relations russo-serbes, qui ont toujours t excellentes. la diffrence de la grande majorit des peuples dEurope de lEst, les Serbes nont jamais expriment dpisode de russophobie, bien au contraire.


Sixi me cours mont n gro slov nie et croatie

Sixime cours: Montngro, Slovnie et Croatie

1 Le Montngro

2 La Slovnie

3 La Croatie


1 mont n gro

1 Montngro

1.1 Notions gnrales

1.1.1 Gographie

  • Avec 13812 kilomtres carrs, la rpublique du Montngro tait le plus petit des territoires yougoslaves.

  • Domin par les montagnes, le pays compte quatre ensembles topographiques, relevant des Alpes dinariques: les hauts sommets du Sandjak, la zone rode de la frontire bosniaque, la dpression du lac de Skadar, et la chane de montagnes qui longe la cte de la mer Adriatique.

  • Le Montngro partage des frontires avec la Bosnie-Herzgovine, la Croatie, la Serbie, le Kosovo et lAlbanie. Il dispose de 300km de cte sur la mer Adriatique.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • Le pays est situ en haute altitude, une moyenne de 1060mtres. Plus de 70 sommets du pays dpassent les 2000 mtres daltitude.

  • Outre le lac de Skadar, le plus important lac de la pninsule balkanique, le pays compte plusieurs lacs glaciares importants.

  • La principale rivire du pays, la Tara, coule du sud vers le nord, sur un peu plus de 100 kilomtres. Plusieurs autres rivires de moindre importance serpentent travers le territoire.

  • On trouve sur le territoire deux climats trs distincts. Le long de la cte, un climat presque mditerranen, avec des hivers doux et des ts secs. Mais de lautre ct des montagnes, le climat est continental et laltitude rend les tempratures plus fraiches en t, alors que les hivers sont froids.


Histoire de l europe de l est et des balkans

1.1.2 Dmographie

  • La population du Montngro est de 630000 habitants

  • Les Montngrins constituent la majorit de la population, avec environ 62% de lensemble.

  • Le reste de la population est trs diversifi, hritage de ltat yougoslave: 15% de Musulmans, 9% de Serbes, 7% dAlbanais, 4% de Yougoslaves, 1% de Croates, plus quelques autres nationalits. La principale langue parle au Montngro est le serbo-croate.

  • La population, aprs avoir connu un creux de vague dans les annes 1990, est de nouveau en croissance, avec une augmentation de lordre de 3,5% par anne. Le taux de natalit nest pourtant pas trs lev ( 1,5 enfant par femme), cest donc les flux migratoires positifs qui expliquent cette augmentation.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • La population est relativement jeune, avec un ge mdian denviron 36 ans, et lesprance de vie est de 72 ans.

  • Le pays occupe dans le classement de lindice IDH le 65e rang. La stabilisation politique depuis lindpendance de 2006 a contribu amliorer le niveau de vie de la population.

  • Lglise orthodoxe domine dans la population, avec prs de 75%, mais la minorit musulmane est trs importante (17% de la population). Prs de 4% des Montngrins sont catholiques.

  • Le taux durbanisation du pays est relativement lev pour la zone, 61%.

  • Le pays ne compte que quelques villes dimportance: la capitale, Podgorica, avec 136000 habitants, est la seule ville de plus de 100000 habitants. La seule autre ville dimportance est Niksic (60000 habitants), les autres comptant moins de 20000 habitants.


Histoire de l europe de l est et des balkans

1.2 volution historique

1.2.1 Des origines au XXe sicle

  • Pendant longtemps, l'histoire des Serbes et des Montngrins s'est confondue, tel point qu'il n'existait pas d'appellation spcifique pour distinguer les habitants des montagnes montngrines de ceux des plaines serbes.

  • Le nom Montngro a t utilis pour la premire fois au XIIIe sicle et dsignait un territoire plus petit que celui daujourdhui.

  • Lors des premires tentatives de cration d'un tat indpendant serbe au Xesicle, le territoire montngrin tait rattach au territoire serbe et partir du XIIe, la principaut de Zeta fut soumise et intgre la Serbie.

  • Jusqu'aux conqutes ottomanes, le Montngro connat de brves priodes d'indpendance, mais reste attach aux diffrents tats serbes qui se succdent.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • La quasi-totalit du territoire est conquise en 1499, sauf un petit rduit montagneux autour de Cetinje, qui se transforme en lieu de rbellion permanente contre l'envahisseur. La diffrenciation des Serbes et Montngrins remonte cette priode.

  • Jusqu' la fin du XVIIIesicle, le Montngro fonctionna sous la forme d'une confdration clanique.

  • De la fin du XVIIIe au dbut du XXesicle, ltat montngrin se consolide et s'agrandit. Sous Petar I, le pays, dvast par une guerre contre les Turcs, est entirement rorganis. Il fait accepter, en 1796 la premire loi crite du Montngro.

  • Petar II lui succde en 1830 et continue la politique de son oncle et met en place diffrents appareils de gouvernance. noter que, outre ses talents dorganisateur, Petar II est pass la postrit comme le plus grand pote montngrin de son temps.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • Son successeur, Danilo, est le premier monarque montngrin abandonner sa fonction religieuse. Il parvient simposer face aux Ottomans, mais il est assassin en 1860.

  • En 1878, Nikola, le neveu de Danilo, parvient obtenir la reconnaissance internationale du pays. Grce des gains territoriaux raliss pendant les guerres contre les Ottomans, le territoire du pays double de superficie et dans le cadre de la premire guerre balkanique, le pays se verra adjoindre une partie du Sandjak et du Kosovo.


Histoire de l europe de l est et des balkans

1.2.2 Le XXe sicle

  • La 1re guerre mondiale marque la fin de lindpendance du pays : les Allis favorisent la Serbie pour crer un territoire des Slaves du sud gouvern par PierreIer; le Montngro est intgr au nouveau royaume et disparat de la carte.

  • Aprs 1945, le Montngro rapparat dans ses frontires actuelles en tant l'une des six rpubliques fdres de la Yougoslavie de Tito. La capitale devient alors Podgorica.

  • En 1992, le Montngro choisit de crer avec la Serbie la Rpublique fdrale de Yougoslavie

  • Entre 1991 et 1995, le Montngro combat aux cts de l'arme yougoslave en Croatie et en Bosnie-Herzgovine. Mais la politique de Milosevic inquite la population, qui devient de plus en plus critique vis--vis de Belgrade, ce qui pousse le premier ministre Djukanovic prendre ses distances.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • Entre 1998 et 2000, les tensions saccroissent et la chute de Milosevic ne suffit pas ramener le Montngro dans le giron de son ancien partenaire.

  • Inquite d'une potentielle dstabilisation, l'UE propose de crer la Communaut d'tats de Serbie-et-Montngro, qui sera proclame le 4 fvrier 2003.

  • Le Montngro continue de revendiquer son indpendance et il organise un rfrendum d'autodtermination qui recueille 55% des voix. L'indpendance est proclame le 3juin 2006.


Histoire de l europe de l est et des balkans

1.2.3 Depuis lidpendance

  • Depuis lindpendance en 2006, la situation se stabilise et un jeu politique normal se met en place

  • La constitution a t adopte en 2007 et fait du pays une rpublique parlementaire, dans laquelle le pouvoir appartient essentiellement au premier ministre, mme si le prsident conserve quelques prrogatives importantes.

  • Lconomie du pays nest pas trs dveloppe et il a fallu attendre le dbut du XXe sicle pour voir les dbuts de lindustrialisation. La priode yougoslave a bien sr vu une acclration de lindustrialisation, mais elle est demeure moins dveloppe que dans les autres rpubliques.

  • Le point positif de cette situation, cest un environnement cologique beaucoup mieux prserv, lequel fournit au tourisme ses principaux attraits.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • Les rformes, lancs en 1989, ont t interrompu par les sanctions partir de 1992. Avec la monte des tensions avec Belgrade, Podgorica sest rapproch de lOccident et des rformes plus pousses ont pu tre mises en place. Mais les privatisations et les rformes nont pas entran un fort accroissement du niveau de vie de la population.

  • En tant quex rpublique yougoslave, les flux commerciaux avec lURSS taient relativement peu importants avant 1991 et aujourdhui, la Russie ne demeure importante quen tant que fournisseur nergtique. Les premiers partenaires commerciaux du Montngro sont lItalie, la Slovnie, la Grce et lAllemagne.

  • Aprs les difficults lies au maintien du pays dans lunion avec la Serbie les choses se sont stabilises et amliores depuis lindpendance.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • La dtrioration des relations avec Belgrade autour de la question kosovare a permis linverse Podgorica de rintgrer la communaut internationale, entre autres grce son attitude en 1999, alors que le pays sest montr accueillant envers les Kosovars fuyant la guerre.

  • Les dirigeants du Montngro ont identifi comme priorits laccession ventuelle lOTAN et lUnion europenne, car une certaine mfiance se maintient entre les deux capitales de lancienne fdration, et seul larrimage du pays aux institutions occidentales peut permettre Podgorica de saffranchir dfinitivement de linfluence serbe.

  • En ce qui concerne lUE, les ngociations sont engages depuis lindpendance et en 2010, le pays a obtenu le statut de candidat ladhsion. Cependant, dimportants problmes restent rsoudre.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • Pour lOTAN, les choses sont plus faciles, et la dclaration dindpendance du Kosovo a rehauss lintrt stratgique du pays. Ainsi, en dcembre 2009, le pays a rejoint le plan daction pour ladhsion et celle-ci devrait survenir dans les prochaines annes.

  • Les perspectives du Montngro sont assez bonnes: la situation politique stable et larrive potentielle dans les grandes organisations occidentales devraient favoriser les investissements trangers et accrotre la prosprit.

  • Compte tenu da sa faible importance, le Montngro na sans doute gure plus dambition que celle damliorer globalement sa situation intrieure.


2 la slov nie

2 La Slovnie

2.1 Notions gnrales

2.1.1 Gographie

  • La Slovnie stend sur environ 20000 kilomtres carrs, au carrefour des Alpes et de la pninsule balkanique.

  • Le pays partage des frontires avec lAutriche, la Hongrie, la Croatie et lItalie.

  • Le pays est presque entirement enclav et ne dispose que dune petite faade maritime au sud (46km).

  • Le territoire est vari, mlangeant zone de plaine au nord-est, en direction de la plaine hongroise, zones montagneuses au nord et louest. Dans le centre du pays se trouve une zone de collines boises assez haute.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • 90% du territoire se trouve plus de 200 mtres daltitude, alors que le plus haut sommet, le Triglav culmine 2860m.

  • La Slovnie est mal pourvue en ce qui concerne les ressources hydriques et seul 1% du territoire est recouvert deau.

  • Sagissant dune zone montagneuse, les lacs glaciaires sont nombreux, mais petits. Le plus important lac permanent, le Bohinj, stend sur un peu plus de 3km2. Celui de Cerknica stend sur 38km2 son maximum, mais durant la saison sche, il disparat.

  • Le principal cours deau de Slovnie, lIsonzo, parcourt une centaine de kilomtres sur le territoire. La Save prend aussi sa source dans le nord-ouest de la Slovnie et en tout, on compte prs dune cinquantaine de cours deau.

  • Le climat est de type mditerranen au sud du pays, mais plus on savance lintrieur des terres, plus laltitude augmente, et plus le climat devient continental.


Histoire de l europe de l est et des balkans

2.1 Dmographie

  • La population est dun peu plus de deux millions de personnes, ce qui fait du pays la deuxime plus petite des ex-rpubliques yougoslaves, galit avec la macdoine.

  • Elle est particulirement homogne et cest lune des raisons qui expliquent la facilit avec laquelle elle a pu quitter le giron fdral. 88% de la population est slovne, alors que le pays compte 2% de Serbes, 2% de Croates et 1% de Bosniaques. Le reste est rparti entre diffrentes communauts, dont les Hongrois et les Italiens.

  • En 1992, 20000 habitants ont perdu leur statut national, Depuis, le quart de ces effacs a pu obtenir un permis de rsidence, mais pour les autres, le problme nest toujours pas rgl. Ces personnes ont dpos un recours en 2009 devant la Cour europenne des droits de lhomme.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • La population est peu prs stable, en lgre hausse depuis le tournant du millnaire. 1,25 enfant par femme, ce nest certainement pas le taux de fcondit qui explique cette amlioration, mais bien plutt les flux migratoires, la Slovnie disposant dune conomie saine et prospre.

  • 76 ans, lesprance de vie tmoigne du haut niveau de dveloppement du pays. Pour sa part, lge mdian trs lev, 41 ans, promet des difficults dmographiques lavenir.

  • La position du pays dans lindice IDH est excellente: en 2011, il est mme parvenu au 21e rang mondial, dpassant, parmi les nouveaux membres de lUE, la Rpublique tchque et se classant ainsi parmi les pays les plus dvelopps du monde, devant la Finlande, lEspagne et lItalie.

  • Pays de tradition catholique, 53% de la population sidentifie encore aujourdhui cette confession, devant lIslam (2,4%) et lglise orthodoxe (2,3%). noter que prs de 40% de la population ne se reconnait pas dappartenance religieuse.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • Le taux durbanisation du pays, 51%, est particulirement faible pour un tat aussi dvelopp.

  • Parmi les quelques 67 villes du pays, seule la capitale, Ljubljana est assez importante, avec 270000 habitants et parmi les autres villes, seule Maribor (92000 habitants) compte une population suprieure 40000 habitants.


Histoire de l europe de l est et des balkans

2.2 - volution historique

2.2.1 Des origines au XXe sicle

  • Les Slaves affluent dans la zone au cours du VIesicle, aprs que le territoire eut connu les civilisations celte et romaine.

  • Le duch de Carantanie, constitu au VIIIesicle, passa dans l'Empire carolingien et la christianisation fut entreprise.

  • Au XIIIesicle, le territoire passe aux mains des Habsbourg et l'histoire des Slovnes se droule ensuite l'intrieur de cet empire. Sans relle possibilit d'action politique avant la fin du XIXesicle, les Slovnes y dveloppent leur culture.

  • Sans tre intgr dans l'Empire ottoman, le pays fut dvast par les armes du sultan et la mise en place d'un glacis de protection va couper les Slovnes de leurs voisins slaves

  • Le protestantisme connut en un premier temps du succs, alors quil se mla lmergence dune culture nationale.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • Mais la grande influence de lglise viennoise fera reculer le protestantisme, alors que la langue slovne, limite la paysannerie, constitue le seul lien dune population disperse entre diffrentes entits administratives.

  • Ljubljana simpose comme centre culturel et l'instauration de l'cole obligatoire la fin XVIIIe sicle permettra le dveloppement de la langue slovne. Se forme une mince couche d'intellectuels issus de la paysannerie, sans pouvoir politique, mais qui favorise une fois encore le dveloppement dune unit culturelle nationale.

  • Dans la foule des rvolutions de 1848, ce mouvement culturel se politise et apparaissent des revendications rclamant lunification des Slovnes dans une mme entit administrative, mais toujours sous le contrle de Vienne.

  • Au tournant du sicle apparaissent les premiers partis politiques, dont le alors trs minoritaire Parti social-dmocrate, le seul orientation yougoslave (1896).


Histoire de l europe de l est et des balkans

2.2.2 Le XXe sicle

  • Pendant la guerre, lide dune union des Slaves du sud progresse parmi les lites et en mai 1917, les dputs slovnes demandent l'autonomie du territoire afin de pouvoir s'unir aux autres Slaves du sud sous domination autrichienne.

  • Les dputs slovnes et ceux de la Croatie et de la Vojvodine fondent en octobre 1918 l'tat des Slovnes, Croates et Serbes. Ils tentrent de se faire reconnatre, mais furent contraint de s'allier au gouvernement du Royaume de Serbie.

  • Un accord fut sign le 1erdcembre 1918 Belgrade, donnant naissance un tat instable, unissant des nations ingalement dveloppes et pourvues de traditions trs diffrentes.

  • Les Slovnes gagnrent dans cette union, mais dsireux de mettre en place un tat triunitaire, ils se rendirent compte de la mconnaissance mutuelle des diffrentes composantes de ltat et des volonts centralisatrices de Belgrade.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • Les conflits saggravrent avec l'instauration de la dictature pendant que le redcoupage territorial interne mit fin l'existence gographique de la Slovnie.

  • ces problmes internes se mlaient aussi des problmes extrieurs, alors que le partage des territoires au lendemain de la guerre avait permis que des rgions majorit slovne passent sous le contrle italien.

  • En avril 1941, la Slovnie disparut et durant toute la guerre, un grand nombre de Slovnes furent dports, ce qui stimula la rsistance du parti communiste slovne ralli Tito.

  • La Rpublique fdrative de Slovnie vit le jour au lendemain de la guerre, mais le problme de la frontire avec l'Italie ne trouva sa solution qu'en 1954.

  • La Yougoslavie reprsenta un pas vers l'affirmation nationale: la Slovnie bnficiait dune autonomie comme Rpublique fdrale et sa langue devint l'une des trois langues officielles.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • Son avance conomique se maintient, ce qui constitua un terreau fertile pour le dveloppement des revendications nationales.

  • Lasss dune interdpendance juge inquitable, inquiets de la drive nationaliste conscutive l'arrive de Milosevic la tte de la Serbie, hostiles la politique de Belgrade au Kosovo, les Slovnes sloignrent de la Fdration.

  • Dans la foule des effondrements politiques de 1989, au printemps1990, la Slovnie organisa ses premires lections libres et aprs un rfrendum, le Parlement slovne dclara l'indpendance du pays le 25juin 1991.

  • Les affrontements avec l'arme fdrale yougoslave durrent deux semaines, mais Ljubljana ne faiblit pas et Belgrade, pour qui la Slovnie ne reprsentait pas un enjeu majeur, prfra renoncer.


Histoire de l europe de l est et des balkans

2.2.3 Depuis lindpendance

  • La Slovnie a t l'un des lves modles de la transition postsovitique et parmi les nouveaux membres de lUE, cest sans doute lun des pays ayant connu la plus grande stabilit politique.

  • La vie politique slovne s'est caractrise dans les annes 1990 par une grande continuit. Pendant cette priode, cest le Parti libral dmocrate de Kucan qui domine la scne politique, et ce nest quen 2004 que ce parti laissera la place une coalition de centre droit.

  • La constitution slovne a t adopte le 23 dcembre 1991, dans la foule de la dclaration dindpendance, et elle fait du pays une rpublique parlementaire.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • Au plan conomique, le pays fait aussi figure de modle, grce un processus de libralisation rondement men, une main-duvre hautement qualifie et des infrastructures en bon tat, ce qui est loin dtre toujours le cas en Europe centrale.

  • Ds 2004, la Slovnie devient le premier pays en transition obtenir le statut de donateur la Banque Mondiale.

  • La grande particularit de ce succs cest que ltat est demeur un acteur conomique majeur, au point o la Slovnie est le pays de lUnion o les investissements trangers sont les plus faibles.

  • Les succs de la Slovnie indpendante ont t favoriss par le fait que, dans le cadre yougoslave, cest elle qui dtenait le meilleur niveau de vie et lconomie la plus performante.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • Aprs une chute initiale, la croissance est repartie la hausse, avec des taux oscillant entre 2,8% et 7,4% jusquen 2008.

  • La Slovnie sest naturellement tourne vers lintgration aux structures continentales et atlantistes au lendemain de lindpendance.

  • Le rfrendum sur l'adhsion lUE, tenu le 23mars 2003, fut un grand succs, alors que 90% des 60% de la population qui participrent au rfrendum approuvrent le trait et en 2004, la Slovnie rejoignait lUE.

  • Larrive, le 1erjanvier 2005, de la Slovnie la prsidence tournante de lOSCE et le fait quelle fut le premier des nouveaux tats membres assumer la prsidence tournante de lUE tmoigne du dsir des Occidentaux de faire de la Slovnie une tte de pont de leur influence dans les Balkans.

  • Ce dsir se manifeste aussi en ce qui concerne ladhsion lOTAN, alors que le processus fut aussi rondement men.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • Ds 2004, Ljubljana rejoint lalliance atlantique. La Slovnie stait illustre dj en dfendant des positions atlantistes et en appuyant lOTAN dans sa campagne de bombardement de la Serbie en 1999. Elle fournit dailleurs un contingent important de la KFOR au Kosovo, forte de son exprience au sein de la SFOR jusquen 1996 en Bosnie.

  • Dans son espace rgional, la Slovnie sest employe apaiser les tensions. Le cas de lItalie est assez emblmatique des efforts dploys par la Slovnie pour se faire accepter part entire par ses voisins, alors que de 1994 2007, une srie de traits ont rgl tous les contentieux.

  • Les relations avec la Hongrie sont trs bonnes, surtout compte tenu des difficults que les politiques de Budapest quant ses minorits extraterritoriales posent dans les relations bilatrales avec ses voisins. Ds le dbut des annes 1990, Ljubljana a rgl ce problme potentiel en octroyant une reprsentation politique sa minorit hongroise.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • Avec la Croatie, les relations sont plus difficiles, mme si on ne peut pas parler de conflit. Le problme ici concerne surtout les questions territoriales, sur terre comme sur mer, alors que Zagreb a proclam zone conomique exclusive une part de la mer Adriatique revendique dautre part par Ljubljana et Rome.

  • Bref, la Slovnie, lun des plus petits tats de la zone, est devenue en deux dcennies un tat incontournable dans les Balkans, bien sr, mais aussi en Europe centrale. Sa politique de la main tendue la bien servi et elle est parvenue simposer, tout en gardant la haute main sur sa souverainet, conomique, entre autres.


3 la croatie

3 La Croatie

3.1 Notions gnrales

3.1.1 Gographie

  • La Croatie stend sur 56000km2. Compte tenu du trs grand nombre dles de la cte dalmate (1200), on ajoute parfois lespace maritime entre ces les et la cte.

  • La Croatie se prsente sous la forme dun fer cheval dans lequel sencastre la Bosnie-Herzgovine. Elle partage des frontires avec celle-ci, mais aussi avec la Slovnie et la Hongrie, la Serbie, ainsi que le Montngro. noter que le littoral de la cte dalmate est discontinu et que Dubrovnik na pas un contact direct avec le reste du pays, cause de lincursion de 20 kilomtres du territoire bosniaque.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • Les diffrentes rgions sont distinctes et prsentent une grande varit de paysages. Relativement basse, la cte dalmate devient plus haute vers le nord, en Lika. De part et dautre de celle-ci, lIstrie etla Banija, sont plus basse. Depuis cette dernire, on entre en Slavonie, daltitude moyenne Le point culminant du pays, le Dinara, slve 1830 mtres.

  • Les principales tendues deau sont les lacs de Plivitce, situs dans la courbe du fer cheval : Il sagit dun ensemble de 16 lacs, relis entre eux par des cascades. cette exception, le territoire est peu choy dun point de vue lacustre.

  • Les fleuves, rivires et ruisseaux sont trs nombreux, surtout en Slavonie, o ils coulent de part et dautre du massif central. La Sava et la Kupa sont les principaux cours deau de la rgion.

  • Le climat est vari, avec une zone mditerranenne en Dalmatie et en Istrie, et un climat continental en Slavonie.


Histoire de l europe de l est et des balkans

3.1.2 Dmographie

  • La population slve 4,5 millions dhabitants. Aprs une baisse dans les annes 1990, elle sest peu prs stabilise, le taux de dcroissance tant de 0,03% par anne.

  • Les transferts de population dans les annes 1990 expliquent la diminution de la population: de nombreux Croates sont revenus sur le territoire national cette poque, mais cette augmentation na pas pu compenser les pertes des non-croates, principalement les Serbes, qui ont quitt le territoire dans la foule des guerres yougoslaves.

  • La population de la Croatie est trs homogne : les Croates constituent prs de 90% de la population, les Serbes plus que 5%, alors que le reste est partag entre diffrentes ethnies.

  • Les indicateurs dmographiques ne sont pas trs bons: lindice de fcondit est faible (1,4 enfant par femme) et lge mdian est lev, prs de 41 ans.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • Avec une esprance de vie de 75, la pyramide des ges, dj trs dsquilibre, devrait continuer voir sa base rtrcir.

  • La Croatie occupe le 45e rang dans lindice IDH. Les cicatrices des guerres seffacent et la Croatie reprend son rang parmi les plus dvelopps des tats issus de la Yougoslavie.

  • La Croatie compte une forte majorit de catholiques (88% de la population), ce qui correspond peu de chose prs la population croate. Le clivage religieux se manifeste aussi avec prs de 5% dorthodoxes, alors que lIslam est la religion de 1,5% de la population. Seuls 5% des habitants de la Croatie ne se reconnaissent pas dallgeance confessionnelle.

  • La Croatie est lun des tats les plus urbaniss de lex-Yougoslavie, avec un taux durbanisation de 61%. Outre Zagreb, la capitale, qui compte prs de 800000 habitants, les principales villes du pays sont Rijeka (144000 habitants) et Split (122000). Ce sont les seules villes de plus de 100000 habitants.


Histoire de l europe de l est et des balkans

3.2 volution historique

3.2.1 Des origines au XXe sicle

  • Le territoire de lactuelle Croatie est englob il y a deux mille ans dans lEmpire romain et aprs le passage des Avares, les tribus croates venues d'Ukraine sinstallent sur le territoire.

  • Malgr la prsence de Byzance, ce sont les Carolingiens qui christianisent les Croates.

  • En 880 est fond un duch qui devient royaume indpendant en 925, qui durera du IXe au Xe sicle. Aprs avoir t alli de Byzance, le royaume se tourne vers Rome et Venise.

  • En 1076, lanarchie sinstalle et les Hongrois pntrent sur le territoire. En 1102, le roi de Hongrie est couronn roi de Croatie, inaugurant une domination qui durera jusqu'en 1918.

  • L'influence orthodoxe qui reste alors est combattue, approfondissant la distance culturelle entre les populations slaves balkaniques du nord et du sud.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • En 1526, la Croatie est dmembre: le Sud devient ottoman jusqu'en 1699, Venise conserve le Nord et la Dalmatie, Dubrovnik devient rpublique indpendante, alors que le reste devient terre des Habsbourg.

  • Napolon met fin provisoirement cet quilibre: aprs avoir dfait Venise et l'Autriche, il cre les provinces illyriennes, lesquelles sont rattaches l'Empire. Grce linfluence franaise, le nationalisme croate apparat.

  • La rvolution de 1848 est le dtonateur du mouvement national croate. Les Croates se rapprochent de Vienne et de 1849 1867, la Croatie est directement annexe l'Autriche. Mais en 1867, la Croatie reste aux mains des Hongrois, ce qui va pousser les nationalistes vers l'union des Slaves du Sud.


Histoire de l europe de l est et des balkans

3.2.2 Le XXe sicle

  • Au dbut du XXe sicle, les nationalistes croates veulent transformer la double monarchie austro-hongroise en un tat triunitaire: Autrichiens, Hongrois et Slaves, mais ce mouvement est rprim par les autorits hongroises.

  • Cest ainsi que le royaume des Serbes, Croates et Slovnes est cr, mais fdralistes croates et centralistes serbes entrent en conflit. Tout au long des annes 20 et 30, les tensions entre ces deux camps se dveloppent et le coup dtat du roi Alexandre en 1929 pousse les partisans de lautonomie et de lindpendance croate lexil.

  • C'est en exil qu'apparaissent les Oustachis, qui multiplient les attentats et parviennent assassiner le roi en 1934.

  • En 1939, le prince rgent Paul met en place une structure autonome unissant Croatie et Dalmatie, mais linvasion en 1941 met fin cette tentative de sauver le royaume.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • Les Oustachis sinstallent Zagreb et les massacres contre les populations non-croates sont tellement violents que Berlin doit calmer Pavelic, car les tueries amnent de nombreux Yougoslaves rejoindre le marchal Tito, lequel libre la Croatie en mai 1945.

  • En 1946, la Croatie devient une des six Rpubliques socialistes fdratives de Yougoslavie et partir des annes 70, le nationalisme croate se rveille, lequel sera particulirement stimul par le rveil du nationalisme serbe en 1988.

  • Lors des premires lections libres en 1990, Tudjman devient prsident de la Rpublique. Ses dclarations braquent la minorit serbe, qui rclame son rattachement Belgrade.

  • En mai, 94% des votants se dclarent pour une indpendance de la Croatie, proclame le 25juin 1991; lindpendance est reconnue internationalement partir de 1992, provoquant lintervention de l'arme fdrale et des milices serbes.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • Des mdiateurs du Conseil europen runissent Serbes, Croates et Slovnes, qui dcident d'appliquer un cessez-le-feu et de suspendre les dclarations d'indpendance. Aucune de ces deux rsolutions ne sera respecte et le processus d'clatement de la Yougoslavie se met en marche.

  • Aprs une tentative de mdiation, Belgrade accepte le cessez-le-feu avec la Slovnie, mais pas avec la Croatie.

  • Enaot 1992, Tudjman est rlu prsident et nomme un ultranationaliste premier ministre, alors que plus de 30% du territoire est occup par les irrdentistes serbes.

  • En novembre, larme fdrale, aide par les milices serbes ultranationalistes, entre dans Vukovar et se livre des massacres contre les populations civiles.

  • Dbut1993, les irrdentistes serbes dcident de sunir dans l'espoir de crer une grande Serbie, alors que la minorit croate de Bosnie-Herzgovine tente aussi de son ct de restaurer la grande Croatie d'Ante Pavelic.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • Au dbut de 1995, lOccident dcide darmer la Croatie et au printemps, larme croate est prte la contre-offensive: elle reprend la Slavonie occidentale et se livre alors son tour au nettoyage ethnique des populations serbes.

  • Sentant le vent tourner, Milosevic abandonne alors les Krajinas pour sauvegarder son pouvoir Belgrade. En trois jours, les milices serbes sont dfaites et le territoire est nettoy.

  • Fort de ces succs militaires, Tudjman remporte les lections lgislatives doctobre 1995 et un mois plus tard, Dayton, un accord est sign entre Tudjman, Milosevic et Izetbgovic pour rsoudre la crise yougoslave. Zagreb et Belgrade reconnaissent l'indpendance d'une Bosnie compose de deux rgions: la fdration croato-musulmane et la Rpublique serbe de Bosnie.


Histoire de l europe de l est et des balkans

3.2.3 Depuis lindpendance

  • Aprs la guerre, le HDZ de Tudjman perd son crdit auprs de l'opinion, qui se plaint de la corruption et de la domination du HDZ sur la vie politique.

  • Tout au long de la seconde moiti des annes 1990, le HDZ dcline pour laisser la place aux socio-dmocrates, mme si Tudjman lui-mme sera rlu prsident de la Rpublique en 1997. Sa mort, deux ans plus tard, marque la fin dune poque et le renouveau de la politique croate.

  • La constitution de la Croatie a t adopte le 22 dcembre 1990, mais a subi trois amendements importants depuis: en 1997, des droits supplmentaires sont accords aux minorits nationales; en septembre 2000, le rgime, de mi prsidentiel, devient parlementaire et en 2001, la deuxime chambre est supprime.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • Le prsident, lu pour cinq ans au suffrage universel, na plus aujourdhui que quelques prrogatives, en plus dtre chef des armes et responsable de la nomination du premier ministre. Depuis 2010, Ivo Josipovic est la tte du pays et il est le 3e homme occuper ce poste.

  • La Croatie fut longtemps une conomie agricole, mais avec la mise en place dun systme de type sovitique, lindustrie a connue un fort dveloppement. Lconomie sest rapidement dveloppe pour faire de la Croatie le deuxime plus prospre des territoires yougoslaves.

  • Llan de restructuration et de libralisation en 1990 fut arrt par les guerres de 1992-1995, lesquels ont dautant plus handicap lconomie du pays que Zagreb ne fut plus en mesure de contrler de grandes zones du territoire. cette perte de souverainet pendant quelques annes, il faut aussi ajouter les destructions causes par les guerres.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • Sous le HDZ, le processus de privatisation fut relanc partir de 1995, mais, trs opaque, il entrana un accroissement de la corruption, alors que nombre dentreprises dtat taient cdes intrts proches du pouvoir.

  • La mort de Tudjman marque une rupture, alors que le centre gauche, qui remporte les lections de 2000, se lance dans un processus de modernisation.

  • Aprs deux annes de rformes difficiles et douloureuses (le chmage atteint 22% en 2002), les efforts commencent payer et le taux de croissance samliore: il atteint alors 5% par anne et se maintiendra ce niveau jusquen 2008.

  • Les partenaires conomiques de la Croatie sont assez varis, mme si lItalie et lAllemagne absorbent une part importante du commerce extrieur. Parmi les autres partenaires importants lextrieur de lUnion europenne, on compte la Russie (plus de 10% des importations), de mme que la Chine et la Serbie voisine (6% des exportations).


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • La situation de la Croatie au lendemain de sa dclaration dindpendance est ambige. Dans un premier temps, lOccident va entriner avec enthousiasme cette nouvelle indpendance, mais son implication dans des massacres de civils au cours des guerres yougoslaves va ternir sa rputation.

  • Le premier grand acte international auquel va prendre part Zagreb, cest la signature des accords de Dayton, qui met fin la guerre de Bosnie. Le manque denthousiasme de Zagreb dans lapplication de certaines dispositions des accords sera responsable dune plus grande froideur de lOccident.

  • De mme, les grandes hsitations du gouvernement croate collaborer au dbut des annes 2000 avec le TPIY, manifeste entre autres par son refus dextrader les gnraux Gotovina et Bobetko, nont pas aids rtablir la confiance entre Zagreb et le monde europen et atlantiste.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • Mais partir de 2003, les choses vont sarranger. Le nouveau gouvernement de Sanader semploie alors collaborer avec le TPIY et Zagreb dpose sa demande dadhsion lUE.

  • Le rfrendum de janvier 2012, ayant vu lapprobation du projet par 68% de la population, ouvre la voie lintgration du pays partir de lt2013, mme si le taux de participation trs faible de 42% ne permet pas de dire que la population est trs enthousiasme cette ide.

  • En ce qui concerne lOTAN, ladhsion a t facilite par la position de Zagreb dans le conflit opposant lAlliance la Serbie et en 2009, Zagreb a intgr lorganisation.

  • Avec la Serbie et la Bosnie, des problmes subsistent, mais le compromis obtenu par les accords de Dayton semble jusqu maintenant tenir. Personne na intrt remettre en question cet quilibre, la priorit tant maintenant le dveloppement conomique de leur tat respectif.


Histoire de l europe de l est et des balkans

  • Avec la Hongrie, diffrents compromis au cours des annes 2000 ont permis daplanir les difficults. Ici encore, cest grce une reprsentation politique de la minorit hongroise que les relations avec Budapest ont pu se dtendre.

  • Ainsi, aprs avoir t presque mise au ban de la communaut internationale dans les annes 1990, la Croatie est parvenue, depuis la mort de Tudjman, intgrer les organisations occidentales, mme si la suspicion entre Zagreb et le reste du continent europen demeure importante.


  • Login