D eclaration universelle des droits de l homme
Download
1 / 51

D ECLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L’HOMME - PowerPoint PPT Presentation


  • 99 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

D ECLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L’HOMME. O.N.U. PARIS, 1948. Préambule. Considérant que. …la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine. et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté,.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha

Download Presentation

D ECLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L’HOMME

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


DECLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE LHOMME

O.N.U. PARIS, 1948


Prambule

Considrant que

la reconnaissance de la dignit inhrente tous les membres de la famille humaine


et de leurs droits gaux et inalinables constitue le fondement de la libert,

de la justice et de la paix dans le monde.


Considrant que la mconnaissance et le mpris des droits de l'homme ont conduit des actes de barbarie qui rvoltent la conscience de l'humanit et que l'avnement d'un monde o les tres humains seront libres de parler et de croire, librs de la terreur et de la misre, a t proclam comme la plus haute aspiration de l'homme.


Considrant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protgs par un rgime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprme recours, la rvolte contre la tyrannie et l'oppression


Considrant qu'il est essentiel d'encourager le dveloppement de relations amicales entre nations.


Considrant que dans la Charte les peuples des Nations Unies ont proclam nouveau leur foi dans les droits fondamentaux de l'homme, dans la dignit et la valeur de la personne humaine, dans l'galit des droits des hommes et des femmes, et qu'ils se sont dclars rsolus favoriser le progrs social et instaurer de meilleures conditions de vie dans une libert plus grande.


Considrant que les tats Membres se sont engags assurer, en coopration avec l'Organisation des Nations Unies, le respect universel et effectif des droits de l'homme et des liberts fondamentales


Considrant qu'une conception commune de ces droits et liberts est de la plus haute importance pour remplir pleinement cet engagement.


L'Assemble gnrale proclame la prsente Dclaration universelle des droits de l'homme


ayant cette Dclaration constamment l'esprit, s'efforcent, par l'enseignement et l'ducation, de dvelopper le respect de ces droits et liberts et d'en assurer, par des mesures progressives d'ordre national et international,


comme l'idal commun atteindre par tous les peuples et toutes les nations afin que tous les individus et tous les organes de la socit,


la reconnaissance et l'application universelles et effectives, tant parmi les populations des tats Membres eux-mmes que parmi celles des territoires placs sous leur juridiction.


Sur la terre, tous les hommes et toutes les femmes sont comme des frres et des soeurs dans une mme famille. Aussi devez-vous tre aimables, amicaux et polis avec tout le monde.


Vos droits ne dpendent pas de votre fortune, de votre famille,

de votre religion, de votre sexe, de la couleur de votre peau ou de vos opinions politiques.


Vous avez le droit de vivre.


  • Personne ne peut faire de vous un esclave.


  • On n'a pas le droit de vous punir ou de vous maltraiter de faon dshonorante


  • Partout o vous allez, vos droits doivent tre respects.


  • Devant la loi, vous avez les mmes droits que tout le monde.


  • Si quelqu'un refuse de reconnatre un de vos droits, vous pouvez demander aux tribunaux de l'y obliger.


  • Vous ne pouvez pas tre arrt, mis en prison, chass de votre ville ou de votre pays si vous n'avez rien fait de contraire la loi.


  • Si on vous reproche d'avoir agi contre la loi. Vous avez le droit d'tre jug publiquement par un tribunal quitable.


On ne peut pas vous considrer comme coupable tant qu'on n'a pas prouv que vous avez commis une faute. Vous ne pouvez pas tre puni pour un acte que la loi ne dfendait pas quand vous l'avez commis.


  • De mme, on ne peut pas vous infliger de punition plus svre que celle prvue par la loi au moment o vous avez commis cet acte.


  • Personne, sans y tre autoris par la loi, n'a le droit d'ouvrir votre courrier pour le lire ou d'entrer dans votre maison sans que vous le lui permettiez.


  • Vous tes libre d'aller et de venir l'intrieur de votre pays, de le quitter et d'y revenir.


  • Si vous ne vous sentez pas en sret dans votre pays, ou si on vous y traite mal, vous avez le droit d'aller vivre dans un autre pays. Vous pouvez le faire condition que vous n'ayez commis, chez vous, aucune mauvaise action.


  • Vous avez le droit d'appartenir une nation. Personne ne peut vous enlever ce droit, ni vous empcher de devenir citoyen d'un autre pays si vous en avez envie.


  • Hommes et femmes, lorsqu'ils sont en ge de le faire, peuvent pouser qui bon leur semble et fonder une famille. Personne ne peut tre contraint de se marier contre sa volont.


Vous pouvez possder un bien vous seul ou en le partageant avec d'autres. Personne n'a le droit de vous enlever, contre votre gr. Ce que vous possdez. On ne peut vous le prendre que si le gouvernement de votre pays en a besoin dans l'intrt de tous.


  • Vous avez le droit de penser ce que vous voulez, de choisir votre religion, d'en changer et d'en parler librement.


  • Vous avez le droit de dire et d'crire ce que vous voulez, de recevoir et de rpandre toutes les ides.


  • Tout le monde peut se runir librement et choisir qui il veut pour travailler avec lui dans un but de paix.


  • Vous avez le droit de voter, de travailler pour votre pays et de partager avec les autres habitants de votre pays tous les avantages que le gouvernement leur accorde. Le gouvernement doit tenir compte de la volont du peuple.


  • Vous avez le droit de vivre dignement et de profiter de tout ce qui est fait pour protger les hommes contre la faim et la maladie.


  • Vous avez le droit de choisir votre mtier. Vous avez le droit de recevoir un bon salaire, et ce salaire doit tre le mme pour tous ceux qui fournissent un travail gal.


  • Vous avez le droit de travailler dans de bonnes conditions, d'tre protg contre le chmage. Vous pouvez former un syndicat ou en devenir membre.


  • Vous avez le droit de vous reposer, de ne travailler que pendant une dure raisonnable et de prendre rgulirement des vacances payes


  • Vous avez droit aussi une pension si vous tes malade ou trop vieux pour travailler.


  • Vous avez droit une bonne nourriture, des vtements, un logis, des soins mdicaux.


  • Toutes les mres et tous les enfants ont droit une protection et des soins gaux.


  • Vous avez le droit d'tudier l'cole primaire et, si vous en tes capable, de poursuivre vos tudes dans les coles suprieures.


  • Vous devez pouvoir profiter des arts et des sciences. Si vous faites un travail artistique ou scientifique, il doit vous tre pay.


  • Vous avez le droit de vivre dans un monde paisible et heureux o chacun peut jouir de tous ces droits.


  • Vous devez faire votre devoir envers la socit. Mais gardez-vous bien d'empiter sur les droits de votre voisin.


  • Nul n'a le droit, qu'il soit une personne ou une nation, de supprimer les droits noncs dans cette Dclaration.


TEXTE SIMPLIFIE. UNESCO 1951

  • Ds leur plus tendre enfance, les coliers devraient apprendre et appliquer les principes de la Dclaration universelle. Tous les efforts tendant faire connatre les droits et les devoirs qu'impliquent ces principes ne seront vritablement efficaces que si les coles de tous les pays incorporent aux programmes des tudes l'enseignement relatif la Dclaration universelle et l'oeuvre des Nations Unies. Parmi les pays ayant dj pris des mesures en ce sens, il convient de citer la Rpublique des Philippines dont le Dpartement De lducation a prpar, l'intention des enfants des coles, une version simplifie de la Dclaration universelle. Ce document, que nous reproduisons ci-dessous, est rdig en termes trs simples, les auteurs s'tant efforcs de placer les ides abstraites au niveau de l'enfance.


IMAGES:

  • Nios y nias del mundo. Ed Molino, 2001. Ilustraciones de Rosa M Curto.

  • Varios autores. Lucha por tus derechos 50 aniversario de los Derechos humanos. Ed Edelvives. 1998

  • Un mundo mejor para todos los nios, por la rana Gustavo. Naciones Unidas. Ediciones B. 1993.

  • Padre nuestro. Grupo Edeb. Ilustraciones de M ngeles Comella. 2000


Zaragoza, 2007

Isabel Blasco


ad
  • Login