Ordinateurs
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 33

Ordinateurs de Plongée PowerPoint PPT Presentation


  • 52 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Ordinateurs de Plongée. Introduction Principe de Fonctionnement Avantages et inconvénients Les différents modèles existants sur le marché Les limitations et précautions d’emploi Choix d’une procédure de décompression. Ordinateurs de Plongée.

Download Presentation

Ordinateurs de Plongée

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Ordinateurs de plong e

Ordinateurs

de Plongée


Ordinateurs de plong e

Introduction

Principe de Fonctionnement

Avantages et inconvénients

Les différents modèles existants sur le marché

Les limitations et précautions d’emploi

Choix d’une procédure de décompression

Ordinateurs de Plongée


Introduction

On trouve sur le marché un grand nombre d’appareils électroniques, appelés «ordinateurs de plongée» permettant de calculer ses paliers, planifier sa plongée, voir gérer son autonomie en air ou en mélange.

Ces appareils d’aide à la décompression sont en fait de simples calculateurs qui utilisent un algorithme (basé sur un modèle mathématique) afin de déterminer les paramètres nécessaires à la décompression du plongeur (profondeur et durée des paliers).

Introduction


Introduction1

Si les ordinateurs de plongée tendent désormais à supplanter les tables dans la gestion de la décompression (car ils sont d’emploi plus facile et permettent d’optimiser le temps de décompression), il est nécessaire d’en connaître les précautions d’emploiset les limites d’utilisation afin de diminuer les risques d’accidents.

Introduction


Introduction2

Un Ordinateur permet d'accéder en temps réel à une mine d'informations utiles au bon déroulement d'une plongée :

* profondeur,

* paliers,

* carnet

* profils de plongées,

* alarmes,

* gestion de l'air pour certains modèles,

* intervalles.

L'ordinateur est aujourd'hui performant et complet. Il n'enlève en rien l'utilité de posséder une table MN90.

Introduction


Principe de fonctionnement d un ordinateur de plong e

Les constituants de base de tous les modèles d’ordinateurs de plongée sont :

- un capteur de pression ambiante

- une mesure du temps (horloge)

- un algorithme permettant de calculer la charge et la décharge en azote

- un micro processeur mettant en œuvre l’algorithme précédent

- un écran affichant les résultats (paliers, paramètres de plongée, …)

Principe de fonctionnement d’un ordinateur de plongée


Ordinateurs de plong e

Comment fonctionnent les ordinateurs ?

Avec les mesures acquises lors d’une plongée (profondeur, temps, température), l’ordinateur établi un profil de plongée.

Il applique des formules mathématiques aux données recueillies, et fournit des résultats sous forme de temps de plongée restant sans paliers ou de temps de palier à effectuer avant de refaire surface.

Là où la table de plongée prend la profondeur maximale atteinte au cours de la plongée et lui fait correspondre le temps total de plongée (plongée « carrée »), pour calculer les paliers à effectuer, l’algorithme de l’ordinateur calcule en permanence temps et profondeur de plongée.


Ordinateurs de plong e

Comment fonctionnent les ordinateurs ?


Principe d chantillonnage d un ordinateur

L’horloge échantillonne à intervalle de temps régulier et découpe la plongée en une série de micro plongées consécutives.

Pour chaque micro plongée, l’ordinateur mesure via ses capteurs les paramètres durée (horloge) et profondeur (pression) : son processeur calcule au moyen de l’algorithme la variation d’azote du plongeur et en déduit la nécessité d’effectuer ou non des paliers de décompression.

Principe d’échantillonnage d’un ordinateur


Ordinateurs de plong e

Ce découpage en micro-plongées consécutives permet de « coller » au plus près au profil réel qu’effectue le plongeur.

L’avantage essentiel, par rapport aux tables, est que la décompression du plongeur est optimisée car recalculée régulièrement pendant toute la plongée (décompression continue).

Une des conséquences directe est la réduction du nombre et de la durée des paliers par rapport à ceux données par les tables dans la plupart des cas.

La contrepartie de cette réduction du temps de paliers, est que la marge de sécurité en plongeant à l’ordinateur est réduite.


Ordinateurs de plong e

Autre conséquence :

  • la profondeur des paliers donnés par l’ordinateur n’est plus critique comme cela l’est pour les tables.

  • Comme avec les tables, le plongeur ne devra jamais se trouver au-dessus de la profondeur de palier affichée par l’appareil, en revanche il pourra effectuer ses paliers légèrement en-dessous de la profondeur indiquée

    => en cas de houle il devient impossible de respecter un palier à –3 m : il est alors utile de pouvoir effectuer son palier –4 ou –5 m)

    Dans ce cas, l’ordinateur continuera son calcul de décompression en rallongeant le temps de palier initialement affiché (attention à votre autonomie en air !).


Avantages et inconv nients des ordinateurs

Avantages principaux :

- marge sécurité constante (les tables ont une marge variable suivant le profil)

- décompression continue et optimisée : cela permet d’allonger la durée d’immersion et de faire ses paliers en-dessous de la profondeur plafond (profondeur à ne pas dépasser)

- lecture facile (plus de risques d’erreur de calcul comme avec les tables)

Dans certains modèles :

- prise en compte de l’existence de micro bulles circulantes (ex : dans le Viper et le Cobra de sunnto, ou dans la gamme Smart de Uwatec)

- possibilité de bénéficier d’un certain nombre d’alarmes (visuelles & acoustiques)

- possibilité de rajouter une marge de sécurité supplémentaire (réglages de pénalisation)

Avantages et inconvénients des ordinateurs


Avantages et inconv nients des ordinateurs1

Inconvénients principaux:

L’ordinateur comme les tables ne tient pas compte des facteurs individuels (fatigue, stress, embonpoint,…).

- Certains modèles ne possèdent aucune procédure de rattrapage en cas d’incident (remontée rapide, palier interrompu) et se bloquent au cours de la remontée.

- Absence de normes, d’où une grande diversité dans les modèles utilisés, les paramètres (vitesses de remontée, …) et une disparité dans les profondeurs et les temps de palier pour un même profil de plongée d’un ordinateur à l’autre

- Confiance aveugle de certains utilisateurs dans leur ordinateur

- Relâchement de la vigilance face à la planification de la plongée et de l’autonomie en air pour les ordinateurs à gestion d’air.

Avantages et inconvénients des ordinateurs


Cas d un profil de plong e rectangulaire plong e avec d compression

Si le profil de plongée enregistré par l’ordinateur est très proche d’un profil carré, l’ordinateur donnera en général plus de palier que la table du fait de la marge de sécurité du constructeur.

Ainsi, pour une plongée de type rectangulaire (par exemple pour une plongée sur une épave) avec décompression obligatoire, la plupart des ordinateurs de plongée sont plus pénalisants qu’une table de plongée.

Cas d’un profil de plongée rectangulaire(plongée avec décompression)


Cas d un profil de plong e multi profondeurs plong e avec d compression

Si le profil de plongée est de type multi-profondeurs, la différence entre le profil réel (que prend l’ordinateur en compte) et le profil carré (correspondant à la table) est telle que l’ordinateur reste toujours moins pénalisant qu’une table, malgré sa marge de sécurité.

Cas d’un profil de plongée multi-profondeurs (plongée avec décompression)


Comparaison entre ordinateur et table de plong e

Bien qu’il s’agisse de deux systèmes de décompression très différents, il est instructif de comparer l’ordinateur de plongée avec les tables. Le graphe suivant compare les courbes de sécurité de trois ordinateurs distincts et de la table MN 90.

On constate que les différentes courbes de sécurité sont très proches les unes des autres : la table MN 90 n’étant réellement plus pénalisante qu’entre 22 m et 45 m.

Comparaison entre ordinateur et table de plongée


Comparaison entre ordinateur et table de plong e1

Il est important de remarquer que ces courbes correspondent à des plongées sans palier.

En pratique, les constructeurs d’ordinateurs rajoutent une marge de sécurité supplémentaire constante dès lors qu’un palier de sécurité obligatoire apparaît.

Cela permet au constructeur de diminuer les risques d’accident de décompression liés à l’utilisation de son appareil lors d’une plongée à saturation (hors courbe de sécurité).

Comparaison entre ordinateur et table de plongée


Les diff rents mod les

Il est impossible de faire un tour exhaustif des ordinateurs qu’on trouve sur le marché actuellement.

Néanmoins, il est possible de distinguer 3 générations d'ordinateur:

Première génération : il est conçu pour rester dans la courbe de sécurité. Il ne gère pas les paliers de décompression en cas de dépassement de cette dernière.

Deuxième génération : il affiche en plus la durée et la profondeur des paliers, ce qui permet de planifier la remontée.

Troisième génération : il ajoute à la deuxième génération la gestion de l'autonomie en air. Il fait office de manomètre et prend en compte la consommation et l'état du plongeur à la seconde près. Certains modèles proposent une liaison sans tuyau, grâce à un émetteur situé sur le premier étage du détendeur.

Les différents modèles


Les diff rents mod les1

En suivant la classification précédente, les ordinateurs de première génération ne présentent pas d’intérêt particulier, on leur préférera les modèles plus perfectionnés de deuxième ou de troisième génération.

Le « cœur » de l’ordinateur c’est son algorithme. Les capteurs (pression, température) sont quasiment identiques, seul l’algorithme est à l’origine des différences de calcul de paliers entre les ordinateurs. Tous les ordinateurs du marché répondent à des critères stricts en matière de sûreté des résultats.

Les différents modèles


Les diff rents mod les2

La fonction de transmission des données sur PC avec le logiciel correspondant, est plutôt un gadget pour la plupart des plongeurs loisirs. Elle peut avoir un intérêt pour les plongeurs plus « technique ».

Il existe des ordinateurs avec gestion de l’air et sont très chers.

L’option de « remise à zéro de l’azote résiduel » est intéressante dans des cas très particulier. ( prêt de son ordinateur à un plongeur n’ayant pas plongé depuis plus de 12 heures.)

!!! Attention à cette utilisation !!!!!!

Renseignez-vous bien sur les caractéristiques techniques de l’ordinateur que vous souhaitez acquérir.

Les différents modèles


Ordres de prix

Ordinateurs 1ere Génération : à partir de 140 euros.

Ordinateurs 2ème Génération : à partir de 320 euros.

Ordinateurs à gestion de l’air : à partir de 500 euros.

Ordres de prix


Y a t il des limitations l utilisation d un ordinateur

Les ordinateurs de plongée ne permettent pas de faire n'importe quoi.

Ce n'est pas parce que l'on a un ordinateur de plongée que l'on est à l'abri de tout problème de décompression.

Ils ne vous éviteront pas les accidents de plongée si vous ne respectez pas les règles élémentaires du plongeur.

Y a-t-il des limitations à l’utilisation d’un ordinateur ?


Y a t il des limitations l utilisation d un ordinateur1

Y a-t-il des limitations à l’utilisation d’un ordinateur ?


Y a t il des limitations l utilisation d un ordinateur2

Y a-t-il des limitations à l’utilisation d’un ordinateur ?


Y a t il des limitations l utilisation d un ordinateur3

Y a-t-il des limitations à l’utilisation d’un ordinateur ?


Pr cautions d emploi des ordinateurs

Précautions d’emploi des ordinateurs

  • lecture indispensable de la notice et des recommandations du constructeur

  • les profils à risque (plongées « yoyo », plongées inversées) sont à éviter

  • palier de sécurité de 3 minutes à 3 mètres à faire systématiquement lorsque l’on est dans la courbe de sécurité de l’appareil (vrai aussi avec les tables)

  • plongée multiples : contrairement à une idée reçue, aucun ordinateur ne permet de calculer la décompression pour plus de 2 plongées par jour

    - ne jamais changer d’ordinateur ou le prêter entre deux plongées tant que l’ordinateur n’est pas revenu en état de désaturation complète


Pr cautions d emploi des ordinateurs1

Précautions d’emploi des ordinateurs

  • ne jamais passer des tables à l’ordinateur dans la même journée(on peut passer de l’ordinateur aux tables en utilisant comme paramètres de la première plongée : la profondeur maximum atteinte et le temps total d’immersion donnés par l’ordinateur. Cela donne un GPS utilisable pour une plongée successive, car la marge de sécurité du plongeur est alors très importante).

    Attention :

    Avec certains appareils pénalisants, il arrive que des paliers apparaissent ou s’allongent lors d’une remontée très lente : attention dans ce cas à la gestion de l’air !

    A contrario, avec d’autres modèles, certains des paliers apparus pendant la plongée peuvent s’effacer si la remontée est très lente, ou si le plongeur remonte légèrement dès qu’un palier apparaît sur son ordinateur. Comme le plongeur se retrouve à la limite entre plongée avec ou sans décompression, cela diminue sa marge de sécurité par rapport à un éventuel accident. Il est donc dangereux de plonger à la limite extrême de la courbe de sécurité d’un appareil ou d’une table sans effectuer systématiquement un palier de principe.


Pr caution d emplois des ordinateurs

Un ordinateur ne se prête pas, il est personnel.

Il prend en compte toutes les plongées effectuées les unes après les autres avec leurs différents paramètres. On ne peut pas prêter son ordinateur le matin à un plongeur et le reprendre l'après-midi pour soi-même.

Précaution d’emplois des ordinateurs


Pr caution d emplois des ordinateurs1

Précaution d’emplois des ordinateurs


Choix d une proc dure de d compression

Avant de démarrer une plongée, il est nécessaire de convenir d’une procédure commune de décompression,en fonction des systèmes de décompression des différents plongeurs d’une palanquée.

Choix d’une procédure de décompression


Ordinateurs de plong e

Cohabitation de différents modèles d’ordinateurs dans la palanquée

Dans le cas relativement simple où tous les plongeurs possèdent un ordinateur, le guide de palanquée :

  • Demande aux plongeurs de le prévenir dès que leur ordinateur indique – 3 minutes avant la fin du temps de plongée sans palier s’il souhaite plonger en restant dans la courbe sécurité, ou bien s’il s’agit d’une plongée avec décompression, lorsque l’ordinateur indique une durée totale de palier qui aura été fixé au préalable en surface (penser à la gestion de l’air !).

  • A la remontée, le guide suit et impose la vitesse correspondant à l’ordinateur le plus lent.

    - Si l’ordinateur d’un plongeur indique un palier, toute la palanquée effectue ce palier même si leur ordinateur personnel ne leur en indique pas et aucun plongeur ne gagne le palier suivant tant que l’un des plongeurs n’a pas fini son palier à cette profondeur.

    En cas de successive : aucun problème particulier puisque chaque plongeur possède (via son ordinateur) ses propres paramètres de plongée. Les plongeurs peuvent changer de palanquée entre deux plongées.


Ordinateurs de plong e

Si certains plongeurs utilisent des tables alors que d’autres possèdent un ordinateur :

- A la remontée, le guide suit et impose la vitesse correspondant à l’ordinateur le plus lent.

- Il lui faut intégrer la durée de la remontée (vitesse plus lente des ordinateurs) au temps de plongée avant de déterminer les paliers à la tables.

Attention : du fait de la remontée lente, la table implique des paliers nettement plus longs que ceux prévus au départ, d’où la nécessité de bien planifier l’autonomie en air.

En cas de successive : aucun problème même s’il y a changement de palanquée car les plongeurs n’ayant pas d’ordinateur disposent de l’heure de sortie et du GPS.

Cohabitation entre ordinateurs et tables au sein d’une palanquée


Ordinateurs de plong e

Questions ?


  • Login