Influences g n tiques sur les processus d adaptation et le comportement alimentaire chez le porc l.jpg
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 16

Influences génétiques sur les processus d’adaptation et le comportement alimentaire chez le porc. PowerPoint PPT Presentation


  • 89 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

STROMBONI Muriel SCLIPTEUX Virginie STARICKY Marie. Travail de génétique 2003-2004. Influences génétiques sur les processus d’adaptation et le comportement alimentaire chez le porc. Stimulations de l’environnement:. Adaptation: - composantes comportementales

Download Presentation

Influences génétiques sur les processus d’adaptation et le comportement alimentaire chez le porc.

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Influences g n tiques sur les processus d adaptation et le comportement alimentaire chez le porc l.jpg

STROMBONI Muriel

SCLIPTEUX Virginie

STARICKY Marie

Travail de génétique 2003-2004

Influences génétiques sur les processus d’adaptation et le comportement alimentaire chez le porc.


Stimulations de l environnement l.jpg

Stimulations de l’environnement:

Adaptation:

- composantes comportementales

- composantes biologiques

On distingue des aspects spécifiques (comportements alimentaires, sexuels et sociaux) et des aspects généraux (stress).

Influence génétique???


I stress et adaptation l.jpg

I.Stress et adaptation

réponses très variables en fonction :

- du patrimoine génétique

- de l’expérience individuelle


A le syndrome de stress aigu hyperthermie maligne l.jpg

a. Le syndrome de stress aigu (hyperthermie maligne)

  • Rigidité généralisée de la musculature, élévation rapide de la température, acidose métabolique, cyanose, mort éventuelle. Viande PSE.

  • Mutation du gène codant pour une protéine impliquée dans les échanges de calcium au niveau du réticulum sarcoplasmique (récepteur à la ryanodyne); transmission autosomale récessive.


B r activit comportementale l.jpg

b. Réactivité comportementale:

Différents tests:

- open field,(nouvel environnement)


Slide6 l.jpg

  • back test(immobilité tonique chez le porcelet)

  • Autres tests pour analyser les interactions et les comportements sociaux et agressifs: pas de résultats interprétables.

    Problème: grande diversité de ces critères comportementaux difficulté de sélection nécessité de mise en évidence de critères synthétiques « tempéraments ».


C r ponses physiologiques axe corticotrope l.jpg

c. Réponses physiologiques (Axe corticotrope)

  • Variations individuelles et interraciales de la réponse à l’ ACTH.

  • Réactivité de la glande surrénale due :

    - au stress chronique

    - à des facteurs génétiques

  • Mise en évidence d’un locus sur le chromosome 7 codant pour la transcortine (responsable du transport plasmatique du cortisol).

    Mutations de ce gène variabilité fonctionnelle de l’axe corticotrope.

  • Différences de réactivité de la glande surrénale variations des caractéristiques de production (corrélations positives et négatives)


Slide8 l.jpg

Souhaitable de sélectionner des animaux peu ou pas sensibles aux stimulations de l’ environnement.

Cependant système neuroendocrinien nécessaire dans de nombreux processus biologiques.

Evolution indispensable des critères de sélection.


Ii comportement alimentaire param tres g n tiques et influence de la race l.jpg

II.Comportement alimentaire:paramètres génétiques et influence de la race

  • En France: alimentation à volonté.

  • Importante consommation alimentaire.

  • Sélection:

    - contre adiposité

    - pour efficacité alimentaire

    diminution de l’appétit.


A h ritabilit s des crit res de comportement alimentaire l.jpg

a.Héritabilités des critères de comportement alimentaire

Assez élevées.(exemple:CMJ consommation moyenne journalière>0.39)

b.Corrélations génétiques et phénotypiques entre critères de comportement alimentaire

Très élevée(>0.7) peu de repas mais plus important en volume et en durée.

Deux possibilités de sélection:

- « mangeurs de gros repas »

- « grignoteurs » diminution de la consommation résiduelle.


C corr lations g n tiques entre crit res de comportement alimentaire et performances de production l.jpg

c.Corrélations génétiques entre critères de comportement alimentaire et performances de production

  • CMJ fortement corrélée aux performances de production.

  • Relation défavorable entre la CMJ et la composition corporelle.


D influence du type g n tique sur le comportement alimentaire l.jpg

d.Influence du type génétique sur le comportement alimentaire

.


E influence du g ne majeur hal l.jpg

e.Influence du gène majeur Hal

Le génotype du locus Hal influence la consommation d’aliments des animaux.

nn: réduction de 5% à 10% /NN.

Nn: réduction de 0% à 7% /NN, MAIS en fin de croissance repas plus nombreux et plus longs que NN.


Conclusion l.jpg

Conclusion

Mécanismes impliqués influencés par des facteurs génétiques.

  • Variations génétiques de nature polygénique

  • Mécanismes d’adaptation doivent être préservés

  • Perspectives prometteuses: marqueurs moléculaires pour les caractères en rapport avec les processus d’adaptation.


Slide15 l.jpg

Stress des animaux et qualité de leur viande, rôles du patrimoine génétique et de l’expérience antérieure


R f rences bibliographiques l.jpg

Références bibliographiques

1. Influences génétiques sur les processus d'adaptation et le comportement alimentaire chez le porc. M-J. MERCAT, P. MORMEDE, 2002, vol 15, num 5, 349-356.

2. Stress des animaux et qualités de leurs viandes. Rôles du patrimoine génétique et de l'expérience antérieure. TERLOUW E.M.C., 2002, vol 15, num 2, 125-133.


  • Login