Complications de la hernie discale lombaire op r e
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 16

Complications de la hernie discale lombaire opérée PowerPoint PPT Presentation


  • 264 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Complications de la hernie discale lombaire opérée. Dr JF Lagarrigue AMEDOC-CO Mai 2011. Informations à donner au patient. Bénéfices/Risques Technique chirurgicale Les buts de la chirurgie: c’est une chirurgie de décompression uniquement. Efficacité sur radiculalgie (85-90%)

Download Presentation

Complications de la hernie discale lombaire opérée

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Complications de la hernie discale lombaire op r e

Complications de la hernie discale lombaire opérée

Dr JFLagarrigue

AMEDOC-CO Mai 2011


Informations donner au patient

Informations à donner au patient

  • Bénéfices/Risques

  • Technique chirurgicale

  • Les buts de la chirurgie: c’est une chirurgie de décompression uniquement.

    • Efficacité sur radiculalgie (85-90%)

    • Si déficit: récupération ?

    • Peu efficace sur lombalgie (causes plurifactorielles) (15% de lombalgies residuelles)

    • Récidive 5-15%

    • DONC LA CHIRURGIE CE N’EST PAS 100% DE SUCCES. IL FAUT LE DIRE AU PATIENT !!!

  • MAIS LE PATIENT NE RETIENT QU’1/3 DES INFOS +++


Techniques op ratoires

Techniques opératoires:

  • Sous AG /sous rachianesthésie

  • Taille de l’incision de 15 à 40 mm

  • Abord intermyo-lamaire ou trans musculaire

  • Abord isthmique (HD foraminale)

  • Herniectomie + curetage discal

  • Parfois simple herniectomie (endoscopie, HD foraminale > HD exclue) mais récidive++

  • 3 façons de voir le foyer opératoire:

    • Œil ou lunettes grossissantes = Classique (3D)

    • À travers le microscope = Microchirurgie (3D)

    • Sur un écran = endoscopie (2D)


R sultats souhait s

Résultats souhaités

  • Levé le jour de l’intervention (sans corset)

  • Disparition de la radiculalgie en post-op dans 85-90%. Parfois qq paresthésies.

  • Sortie le surlendemain de l’intervention

  • Lombalgies post-op 10 jours

  • Cicatrisation en quinze jours

  • Eviter position assise (x4 les contraintes sur disque) pendant 2-3 semaines

  • Conduite auto 2-3 semaines

  • Kiné si déficit


R sultats souhait s1

Résultats souhaités

  • Cs à 1 mois:

    • Si lombalgique => kiné

    • Reprise activités sportives (vélo, natation), attendre 4-5 mois pour course à pieds, sports en rotation…

    • Reprise W ou pas (moyenne d’arrêt 2 mois)

      • Prof libérale, artisant… < 1 mois

      • Salarié 2-3 mois

      • Accident du W > 6mois

  • Toujours préciser au patient qu’il reste fragile (récidive possible)

  • Donner règles d’hygiène vertébrale


Complications de la chirurgie

Complications de la chirurgie

  • Neurologiques : 1 %

    • Plaie radiculaire (souvent anomalie anatomique = 2 racines)

    • Brèche durale

    • Hématome épidural

  • Vasculaires: plaie vx iliaques (risque FAV ou choc hémorragique 50 % de DC)

  • Viscérales: caecum, uretère

  • Infectieuses: pariétale, spondylodiscite <1%

  • Générales: thromboembolique (très rares)

  • Positionnelles

    • Point d’appuis (cubital, oculaire) -> intérêt rachianesthésie

    • Bas débit -> intérêt de la surveillance anesthésique


Echecs de la chirurgie

Echecs de la chirurgie

?


Echecs de la chirurgie 10

Echecs de la chirurgie: 10 %

  • C’est la persistance de la radiculalgie et non pas la lombalgie residuelle

  • Causes identifiables par imagerie:

    • La fibrose épidurale (100% des HD opérées)

    • « Récidive précoce »

    • Erreur de niveau

    • Instabilité vertébrale segmentaire

    • Sepsis

    • Hématome


Echecs de la chirurgie 101

Echecs de la chirurgie: 10 %

  • Causes per-opératoires:

    • Plaie radiculaire

  • Causes non-identifiables par l’imagerie:

    • Contexte psycho-social

    • Accident du W, litige avec employeur

    • travail physique lourd

    • Ischémie radiculaire liée à la durée de la compression


Facteurs pronostics

Facteurs pronostics

  • Facteurs pronostics pré-opératoires

    • Durée de la compression radiculaire

    • Données radio-cliniques concordantes

    • ATCD discectomie

    • Déficit neurologique

      • 50% de recup complète sur le plan moteur

      • 35% de recup des troubles sphincteriens

    • Age > 60 ans

    • Statut psycho-social


Facteurs pronostics1

Facteurs pronostics

  • Facteurs pronostics opératoires

    • Constatations per-opératoires

      • Inflammation radiculaire marquée

      • Quantité de nucleus

      • Saignement important => plus de fibrose

    • Pas de différence significative selon type d’intervention


R sultats selon la technique

Résultats selon la technique

  • Différences entre méthode classique et microchirurgie = aucune (cf j lagarrigue toulouse)

  • Différences avec endoscopie =

    • technique un peu moins délabrante (mais plus de récidive)

    • Intérêt sur HD foraminale (sauf L5S1) et chez obèse

    • Apprentissage +++

    • Erreur de niveau (ampli obligatoire)


R sultats selon la technique1

Résultats selon la technique


Facteurs pronostics2

Facteurs pronostics

  • Facteurs pronostics post-opératoires

    • Contexte psycho-social

    • Intérêt de la rééducation ?? (rééducation douce à partir de 4 semaines)


R sultats globaux

Résultats globaux

  • Paradoxe : meilleurs résultats lorsque la durée d’évolution < 1 mois, mais 80 % de guérison après 2 mois d’évolution +/- ttt médical

  • Lombalgie post-op 15 %

  • Disparition de la radiculalgie 85-90 % (résultats moins favorables sur HD foraminale)

  • Récidive 5 à 15 %…

  • Fibrose épidurale 100 %

  • Douleur séquellaire 10 %

  • Arrêt de travail 1 sem-6 mois (pb de l’AT)


Conclusion

Conclusion

  • Chirurgie bien réglée mais pas de technique miracle

  • Bien informer le patient

  • Attention à l’indication

  • Bons résultats sur radiculalgie (surtout si récente); pas sur lombalgie

  • Taux de récidives mal évalué


  • Login