Le niveau 4
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 59

Le Niveau 4 PowerPoint PPT Presentation


  • 125 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Le Niveau 4. 1- Le niveau 4 2- L’examen 3- Les épreuves dans le détail 4- L’entrainement physique. Le Niveau 4. C’est le premier niveau d’encadrant. C’est un niveau charnière qui permet d’encadrer en plongée, et de former jusqu’au niveau 2 Un encadrant plonge pour les autres.

Download Presentation

Le Niveau 4

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Le niveau 4

Le Niveau 4

1- Le niveau 4

2- L’examen

3- Les épreuves dans le détail

4- L’entrainement physique


Le niveau 41

Le Niveau 4

C’est le premier niveau d’encadrant.

C’est un niveau charnière qui permet d’encadrer en plongée, et de former jusqu’au niveau 2

Un encadrant plonge pour les autres.

Il doit donc maitriser toutes les difficultés physiques et techniques


Le niveau 42

Le Niveau 4

C’est dans cette optique que vous devez vous préparer pour le passage du brevet, et pour la pratique quotidienne de vos prérogatives de guide de palanquée.

Ex. Un plongeur essoufflé à ramener au bateau


Le niveau 43

Le Niveau 4

C’est un niveau d’encadrement délivré lors d’un examen Fédéral.

Les épreuves sont définies avec un barème précis.

Une délibération du jury permet de « rattraper » les défaillances du jour de l’examen.

Le jury se posera la question « puis-je lui confier ma femme, mon frère, mes enfants, etc en plongée? »


Le niveau 4

L’examen

Les épreuves sont classées en 3 groupes.

Il faut avoir la moyenne dans chacun d’eux

Les 3 groupes permettent de former des plongeurs complets.


L examen

L’examen

Epreuves de condition physique

Plongée scaphandre

Théorie et connaissances générales

Les compétences validées


Les preuves du niveau 4

Les épreuves du Niveau 4

MannequinCoef 2

800mCoef 2

Apnée à 10 mCoef 1

500m capeléFait / Non fait

1. Epreuves de condition physique


Les preuves du niveau 41

Les épreuves du Niveau 4

DTH20mCoef 2

Descente dans le bleu 40mCoef 1

VDM / LREF / NF

Stabilisation 40 m

Réaction aux signes & RemontéeCoef 4

RSE 20mCoef 2

PA 30mCoef 3

MatelotageCoef 2

2. Plongée Scaphandre


Les preuves du niveau 42

Les épreuves du Niveau 4

TablesCoef 3

Accidents Coef 3

Physique appliquée à la plongéeCoef 1

Physiologie appliquée à la plongéeCoef 2

MatérielCoef 2

RéglementationCoef 2

3. Théorie et connaissances générales


Les preuves du niveau 43

Les épreuves du Niveau 4

Ces compétences doivent êtres acquises le jour de l’examen.

Elles sont validées par un MF1.

Elles sont au nombre de 5

4. Les Compétences


Les preuves du niveau 44

Les épreuves du Niveau 4

Compétence 1 : Démonstrations techniques

DTH, RSE

Compétence 2 : Immersion et retour en surface

Prise en compte de la palanquée

Technique d’immersion à 40m

Maitrise des vitesse de remontée

Maitrise des paliers

4. Les Compétences


Les preuves du niveau 45

Les épreuves du Niveau 4

Compétence 3 : Maitrise de la ventilation

LRE, VDM, équilibre

Compétence 4 : Réactions et intervention de guide de palanquée

Communication

Assistance ventilatoire

Assistance


Les preuves du niveau 46

Les épreuves du Niveau 4

Compétence 5 : Comportement de guide de palanquée

Vérifications, et communication avant la plongée

Organisation et gestion de la plongée

Seconder le DP


Les preuves du niveau 47

Les épreuves du Niveau 4

L’examen :

L’objectif est d’avoir la moyenne dans chacun des groupes le jour de l’examen.

Pour se préparer il faut prendre en compte le stress de l’examen, la fatigue du jour. On est pas très en forme à 9h du mat pour faire un 800m, surtout si on a mal dormi….

Il faut donc avant le stage avoir 12/20 sur toutes les épreuves pour rattraper l’épreuve loupée.


Les preuves du niveau 48

Les épreuves du Niveau 4

Afin de se préparer il faut reprendre toutes les épreuves et les rassembler par similitude d’effort.

Effort Physique long

Effort Physique court

Apnée

Maitrise technique

Théorie


Les preuves du niveau 49

Les épreuves du Niveau 4

Effort Physique long

800m

500m Capelé

Effort Physique court

Mannequin

DTH

Apnée

Apnée à 10m

RSE 20m


Les preuves du niveau 410

Les épreuves du Niveau 4

Maitrise technique

Descente en pleine eau

VDM /LRE

Stabilisation 40 & Réaction aux signes

Démonstration d’assistance 30m

Théorie

Matelotage

Tables

Physique

Physiologie

Accidents

Matériel

Réglementation


Le niveau 44

Le Niveau 4

On peut donc préparer un plan d’entrainement :

Pour tous les efforts, qu’ils soient longs ou courts, on travaillera l’endurance au plan d’eau des Roches, les samedis

La technique pure sera travaillée en piscine le dimanche matin

Pour les exercices de maitrise techniques, nous travaillerons :

le geste technique à la piscine,

Le perfectionnement à Chamagnieu, et lors des sorties CTR.


Les preuves du niveau 411

Les épreuves du Niveau 4

Et quand à la théorie, il faut acheter le livre d’Alain Foret :

Plongée Plaisir :

Conduite de palanquée et direction de plongées Alain FORET - Pablo TORRES / Editions GAP 2006

Nous travaillerons lors de séances de cours théoriques. Le plus important étant de lire, et relire le livre.


Les preuves d tail et analyse

Les épreuves:Détail et analyse

Gr. 1 Coeff 2

800 m PMT

Avec palmes, masque, tuba, ceinture de lest et vêtement iso thermique, effectuer un parcours de 800 mètres à l’aide des palmes, masque et tuba

Barème :

Moins de 10’20 20

de 12’51 à 13’2015

De 14’21 à 14’4012

De 15’01 à 15’3110

Plus de 18’Eliminé


Les preuves d tail et analyse1

Les épreuves:Détail et analyse

Gr. 1 F / NF

Capelé

500 mètres scaphandre capelé en respirant au tuba et en nage ventrale.

Cette épreuve devra être effectuée dans un temps inférieur à 13 minutes pour les hommes.

Elle n'est pas cotée, elle sera simplement portée : «faite» ou «non faite».


Les preuves d tail et analyse2

Les épreuves:Détail et analyse

Gr. 1 Coeff 2

Mannequin

Effectuer un parcours de 100 mètres équipé de palmes, masque et tuba.

A la fin de ce parcours, descendre à une profondeur comprise entre 4 mètres et 6 mètres et tenir une apnée de 20 secondes minimum en déplacement.

Après une récupération de 10 secondes au maximum en surface, redescendre à la même profondeur et remonter un mannequin de 1,5 kg de poids apparent et le remorquer, les voies respiratoires hors de l'eau, sur une distance de 100 mètres.

— 1 à 8 points supplémentaires peuvent être attribués : pour la tenue, l’aisance, l’efficacité et la rectitude lors du tractage du mannequin.

La prise et la tenue du mannequin se doivent d’être applicable à une victime réelle.


Les preuves d tail et analyse3

Les épreuves:Détail et analyse

Gr. 1 Coeff 2

Mannequin

1- Le mannequin, voies respiratoires immergées, entraînant un danger pour la «victime» : ÉLIMINATOIRE

2- Ne pas réaliser l’épreuve dans sa totalité, comme défini dans le texte est ÉLIMINATOIRE

3- L’utilisation d’un mannequin réglementaire de 1,5 kg de poids apparent est OBLIGATOIRE.

4- Le candidat ne dispose que d’une seule tentative pour réaliser l’épreuve dans sa totalité. Toutefois, si le candidat échoue dans la récupération du mannequin, il peut faire une seconde tentative, le chronomètre n’étant pas arrêté.


Les preuves d tail et analyse4

Les épreuves:Détail et analyse

Gr. 1 Coeff 2

Mannequin

Temps total de l'épreuve :

Temps en min:s Nb de points

— égal ou inférieur à 4:30 12 pts

— de 4:31 à 5:00 11 pts

— de 5:01 à 5:30 10 pts

— supérieur à 8:00 Éliminé(e)


Les preuves d tail et analyse5

Les épreuves:Détail et analyse

Gr. 2 Coeff 2

DTH

Remonter un camarade de 20 mètres, sans l'aide d'un système gonflable, le maintenir 2 minutes en surface et le déséquiper dans l'eau

Les points importants :

Réactions rapides et efficaces face à l’incident initial :

détendeur rapidement replacé, pas de perte de temps.


Les preuves d tail et analyse6

Les épreuves:Détail et analyse

Gr. 2 Coeff 2

DTH

1- Impulsion de départ énergique.

2- Conscience du sauvé contrôlée pendant la remontée.

3- Ralentissement progressif pendant la remontée et très net à partir de la mi-profondeur.

4- Arrêt entre 3 et 5 mètres pour effectuer un tour d’horizon stabilisé.

5- Surface, signal de détresse, remorquage

6- La prise d’échelle et l’immobilisation voies aériennes hors de l’eau au bateau ne sont exigibles que par mer calme.


Les preuves d tail et analyse7

Les épreuves:Détail et analyse

Gr. 1 Coeff 1

Apnée

Plongée libre à 10 mètres de profondeur :

Après une technique d’immersion efficace, descendre à 10 mètres dans des conditions d’aisance jusqu’à un moniteur.

Se stabiliser à son niveau, répondre au signe OK et remonter avec un tour d’horizon stabilisé. Le tuba en bouche n’est pas obligatoire


Les preuves d tail et analyse8

Les épreuves:Détail et analyse

Gr. 2 Coeff 2

RSE

Remonter de 20 mètres, embout lâché, avec arrêt à 3 mètres.

Une durée de remontée inférieure à 45 secondes est éliminatoire.

1- Pas d’hyperventilation préalable.

2- Lâcher de l’embout et début de la remontée sans délai sur la demande du moniteur.


Les preuves d tail et analyse9

Les épreuves:Détail et analyse

Gr. 2 Coeff 2

RSE

3- Le début de la remontée peut être assez tonique. Reprendre rapidement la vitesse préconisée par la sécurité. Net ralentissement à l’approche de la surface et arrêt franc à 3 mètres (+/- 0,20 mètre).

4- Effectuer un tour d’horizon en maintenant ce niveau d’immersion avant de reprendre le détendeur.

5- Détendeur en bouche, rejoindre la surface sur un signe du moniteur.


Les preuves d tail et analyse10

Les épreuves:Détail et analyse

Gr. 2 Coeff 1

Descente dans le bleu

Descendre dans le bleu à 40 mètres sur un fond plus important.

Pour cet exercice, la descente est considérée comme parfaite si elle est rectiligne, la plus proche possible de la verticale, effectuée à vitesse régulière et sans rotation autour de l'axe de descente.

Le candidat n’est pas en situation de Guide de Palanquée, il n’est donc évalué que sur ses capacités à gérer sa propre descente.


Les preuves d tail et analyse11

Les épreuves:Détail et analyse

F / NF

Vidage de Masque

Lâcher Reprise d’embout

A 40 mètres : en maintenant son niveau d'immersion, enlever le masque, effectuer au moins 2 cycles ventilatoires, remettre le masque et le vider. Lâcher et reprise d'embout.

Épreuve non cotée : faite ou non faite.


Les preuves d tail et analyse12

Les épreuves:Détail et analyse

Gr. 2 Coeff 4

Réactions à 40m

A 40 mètres, se stabiliser à l'aide de la bouée de stabilisation en se maintenant au même niveau d'immersion.

Signaler, recevoir et interpréter les signaux du code de plongée.

A la fin de cette épreuve, le candidat devra sur le signe du moniteur : "je n'ai plus d'air”' lui passer un embout et amorcer une remontée.

L'exercice prendra fin au signe "STOP'' du moniteur. La remontée sera prise en compte dans cette épreuve


Les preuves d tail et analyse13

Les épreuves:Détail et analyse

Gr. 2 Coeff 4

Réactions à 40m

1- Rapidité d’intervention et clarté des réponses dans l’espace lointain.

2- Le P4 est sensé prendre en charge des plongeurs de technicité inférieure à la sienne et démontrer un comportement de guide de palanquée.

3- Maîtrise totale de la vitesse de remontée et contrôle des deux SGS en cas de besoin.


Les preuves d tail et analyse14

Les épreuves:Détail et analyse

Gr. 2 Coeff 3

PA 30m

Assistance ou sauvetage de 30 mètres, à l'aide d'un gilet ou d'une bouée, d'un plongeur en difficulté. Le remonter à vitesse constante (15 à 17 m par minute), s'arrêter et se stabiliser entre 6 et 3 mètres


Les preuves d tail et analyse15

Les épreuves:Détail et analyse

Gr. 2 Coeff 3

PA 30m

1- Le critère d’efficacité est primordial.

2- On insistera sur l’adéquation de la réponse par rapport à la circonstance.

3- Une augmentation de la profondeur lors de l’intervention est inacceptable.

4- La maîtrise de la vitesse de la remontée est primordiale.

5- L’usage du SGS est obligatoire mais l’utilisation très modérée des palmes est autorisée, de même le “regonflage” du SGS au cours de la remontée

6- Il est demandé au candidat une DEMONSTRATION


Les preuves d tail et analyse16

Les épreuves:Détail et analyse

Gr. 2 Coeff 2

Matelotage

Savoir exécuter les nœuds marins usuels, manœuvre d'appareillage de mouillage et d'accostage d'un bateau, règles élémentaires de sécurité et de navigation en mer


Les preuves d tail et analyse17

Les épreuves:Détail et analyse

Gr. 3 Coeff 3

Les tables

Solution d'au moins un problème de tables de plongée

Eviter les problèmes irréalistes mais travailler plutôt sur des cas concrets nécessitant une maîtrise de l’utilisation de la table (vitesse d’utilisation).


Les preuves d tail et analyse18

Les épreuves:Détail et analyse

Gr. 3 Coeff 1

Physique

Notions pratiques de physique appliquée à la plongée :

Flottabilité :

Poids réel, poids apparent, problèmes de relevage en association avec la loi de Mariotte.

Densité et masse volumique.

Compressibilité des gaz :

Maîtrise des problèmes de tampon.

La température : Loi de Charles.

Consommations, relevages.

Pression partielle : règles de Dalton :

Toxicité des gaz. Notions sommaires sur les Nitrox.


Les preuves d tail et analyse19

Les épreuves:Détail et analyse

Gr. 3 Coeff 1

Physique

Notions pratiques de physique appliquée à la plongée :

Dissolution de N2 dans le corps :

Loi de Henry.

Connaissance du modèle de Haldane : notion de compartiment. Connaissance très succincte de l’existence d’autres modèles : diffusion, bulles circulantes,...

Optique et acoustique :

Absorption, réflexion, réfraction, champ de vision, vitesse de propagation du son.


Les preuves d tail et analyse20

Les épreuves:Détail et analyse

Gr. 3 Coeff 2

Physiologie

Notions pratiques de physiologie appliquée à la plongée

Anatomie des appareils ventilatoire et circulatoire :

Petite et grande circulation : le cœur.

Importance de la circulation cérébrale.

Localisation des chémorécepteurs et barorécepteurs.

Physiologie de la ventilation et de la circulation :

Motricité de la cage thoracique.

Volumes pulmonaires (soufflet et pneumogramme).

Révolution cardiaque.


Les preuves d tail et analyse21

Les épreuves:Détail et analyse

Gr. 3 Coeff 2

Physiologie

Notions pratiques de physiologie appliquée à la plongée

Echanges alvéolaires et transport des gaz respiratoires par le sang :

Air inspiré, air expiré, air alvéolaire et hématose.

Propriétés de l’hémoglobine.

Oxygène.

Transport du CO2 : Plasma et hématies.

La régulation du CO2 sanguin.

Anatomie et fonctionnement de l’oreille.

Audition et équilibration Notions sur le système nerveux


Les preuves d tail et analyse22

Les épreuves:Détail et analyse

Gr. 3 Coeff 3

Accidents

Symptômes et traitements immédiats des accidents de plongée

Noyade.

Autres accidents liés au milieu :

le froid. Les animaux toxiques, la flore, le courant, la houle, les filets...


Les preuves d tail et analyse23

Les épreuves:Détail et analyse

Gr. 3 Coeff 3

Accidents

Symptômes et traitements immédiats des accidents de plongée

Barotraumatismes :

Oreilles, sinus, dents, surpression pulmonaire, placage de masque, estomac.

Accidents de décompression :

aigu et chronique.

Accidents toxiques :

Essoufflement, hyperoxie et narcose.

Accidents de l’apnée.


Les preuves d tail et analyse24

Les épreuves:Détail et analyse

Gr. 3 Coeff 2

Matériel

Notions pratiques et théoriques sur le matériel

Le compresseur

Schémas de principes :

Diagnostic des pannes simples et entretien courant.

Le bloc

Inscriptions et matériau.

Robinetterie : conservation et réserve.

Cas particulier : le bi-bouteille.


Les preuves d tail et analyse25

Les épreuves:Détail et analyse

Gr. 3 Coeff 2

Matériel

Notions pratiques et théoriques sur le matériel

Détendeurs.

1er étage : Clapet piston, clapet membrane et améliorations.

2e étage : Clapet aval et améliorations.

Détendeur de l’élève éventuellement.

Appareils de mesure :

Manomètres, profondimètres et calculateurs.


Les preuves d tail et analyse26

Les épreuves:Détail et analyse

Gr. 3 Coeff 2

Réglementation

Épreuves de Réglementation

Responsabilité civile et pénale du P4

Obligation de moyen et de résultat,

notion de mise en danger d’autrui.

La licence, l’assurance et le certificat médical.

L’accès au monitorat (E2 E3) et au P5.

Législation sur les blocs.

Réépreuve, TIV.

Réglementation des bateaux de plongée.


Les preuves d tail et analyse27

Les épreuves:Détail et analyse

Gr. 3 Coeff 2

Réglementation

Épreuves de Réglementation

La FFESSM, Connaissances succinctes sur la structure

Connaissance des brevets de plongeurs et moniteurs CMAS.

Diverses interdictions : capture d’animaux avec bouteilles, épaves, objets divers... Réserves, zones interdites.

Types de permis bateau requis pour la plongée.


Les preuves epreuves th oriques

Les épreuves:Epreuves Théoriques

On travaillera en cours théorique les différentes épreuves.

On restera sur la décomposition de l’ examen, même si elle est scolaire…


Epreuves de nage difficult s pi ges et progression

Epreuves de nage difficultés, pièges et progression.

  • 1 - Les difficultés des épreuves :

    • Durée de l’effort

    • Orientation

    • La combinaison

    • Les vagues

  • Il faut donc travailler chacun de ces points


Epreuves de nage les difficult s

Epreuves de nage: Les difficultés

  • Durée de l’effort

    • Travail du foncier,

    • Effort sur la durée et pas sur la distance

  • Orientation

  • Prendre l’habitude regarder ou on va


Epreuves de nage les difficult s1

Epreuves de nage: Les difficultés

  • La Combinaison

  • Elle gène dans les mouvements, notamment de bras.

  • De plus, l’équilibre du corps est différent en eau douce, et les palmes sont plus dans l’eau.

  • TOUS les entrainements se feront en shorty ou en combinaison


Epreuves de nage les difficult s2

Epreuves de nage: Les difficultés

  • Les vagues

  • Il va falloir s’entrainer en mer !! Lors des sorties CTR


  • Epreuves de nage difficult s pi ges et progression1

    Epreuves de nage difficultés, pièges et progression.

    • 2 -La piscine : avantages et inconvénients:

      • Les virages

      • L’orientation

      • Les bras

      • La combinaison

      • L’échauffement


    Epreuves de nage la piscine

    Epreuves de nage: La piscine

    • Les virages

    • L’impulsion du virage permet de gagner 15% du temps.

    • Orientation

    • Surtout à la piscine, si on ne surveille pas son orientation, on prend des mauvaises habitudes


    Epreuves de nage la piscine1

    Epreuves de nage: La piscine

    • Les bras

    • C’est un moteur puissant qui, pour les plongeur ne nous sert pas.

    • Pour nous, les bras servent à s’équilibrer, surtout s’il y a des vagues.


    Epreuves de nage la piscine2

    Epreuves de nage: La piscine

    • La combinaison

    • Ses inconvénients sont très nombreux, pour le seul avantage qui est de nous tenir chaud : Flottabilité, gène dans la nage (bras et jambes), déséquilibre du corps

    • C’est pour cela qu’on va porter au moins un shorty, plus un lestage d’au moins 2Kg.

    • Il permettra de compenser la flottabilité de la combinaison, plus une petite pénalité qui nous fera paraitre léger le jour de l’examen…


    Epreuves de nage la piscine3

    Epreuves de nage: La piscine

    e. L’échauffement

    Avant tout effort, il faut s’échauffer. C’est ce qui permet à l’organisme de se mettre en marche, et donc d’avoir plus d’efficacité pour l’effort.

    Sauf que le jour de l’examen, il n’y a pas d’échauffement.

    Il va falloir s’entrainer à partir « à froid »


    Epreuves de nage la piscine4

    Epreuves de nage: La piscine

    • Lors des entrainements, il faut donc prendre des habitudes :

    • Regarder devant régulièrement

    • Utiliser les bras comme appui

    • Peu ou pas d’impulsion dans les virages

    • Départs à Froid.


    Epreuves de nage evaluation et progression

    Epreuves de nage:Evaluation et progression.

    Evaluations.

    La progression sera évaluée par des exercices de référence.

    Il s’agit des épreuves de l’examen, effectuées dans des conditions similaires


  • Login