Information des r f rents coll ge pour la pr vention des risques li s aux technologies num riques
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 36

Information des « référents collège » pour la prévention des risques liés aux technologies numériques PowerPoint PPT Presentation


  • 49 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Information des « référents collège » pour la prévention des risques liés aux technologies numériques. 30/03/2010 – 01/04/2010. prévention des risques liés aux technologies numériques.

Download Presentation

Information des « référents collège » pour la prévention des risques liés aux technologies numériques

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Information des r f rents coll ge pour la pr vention des risques li s aux technologies num riques

Information des « référents collège »pour la prévention des risques liés aux technologies numériques

30/03/2010 – 01/04/2010


Information des r f rents coll ge pour la pr vention des risques li s aux technologies num riques

prévention des risques liés aux technologies numériques

  • Quelles sont les infractions les plus « courantes » dans les établissements scolaires ou rencontrées le plus souvent par les adolescents ?

  • Comment les déterminer, les différencier ?

  • Comment les prévenir ?


Pr vention des risques li s aux technologies num riques

prévention des risques liés aux technologies numériques

  • La « pédopornographie »

  • La corruption de mineur

  • La diffamation publique

  • Les injures publiques

  • Le droit à l’image

  • Le happy slapping

  • L’escroquerie

  • La contrefaçon

  • Atteinte à un S.T.A.D. (piratage)


Pr vention des risques li s aux technologies num riques1

prévention des risques liés aux technologies numériques

« Pédopornographie »

Article 227-23 du code pénal

Le fait, en vue de sa diffusion, de fixer, d'enregistrer ou de transmettre l'image ou la représentation d'un mineur lorsque cette image ou cette représentation présente un caractère pornographique est puni de cinq ansd'emprisonnement et de 75 000 Euros d'amende.

Le fait d'offrir, de rendre disponible ou de diffuser une telle image ou représentation, par quelque moyen que ce soit, de l'importer ou de l'exporter, de la faire importer ou de la faire exporter, est puni des mêmes peines.


Pr vention des risques li s aux technologies num riques2

prévention des risques liés aux technologies numériques

Les peines sont portées à sept ans d'emprisonnement et à 100 000 Euros d'amende lorsqu'il a été utilisé, pour la diffusion de l'image ou de la représentation du mineur à destination d'un public non déterminé, un réseau de communications électroniques.

Le fait de consulter habituellement un service de communication au public en ligne mettant à disposition une telle image ou représentation ou de détenirune telle image ou représentation par quelque moyen que ce soit est puni de deux ans d'emprisonnement et 30000 euros d'amende.


Pr vention des risques li s aux technologies num riques3

prévention des risques liés aux technologies numériques

  • Le mineur victime :

    • Risque de se faire filmer ou photographier (exemple d’une webcam) fille comme garçon.

      • Pour l’éviter : ne JAMAIS se déshabiller !

      • Conseil aux jeunes : toujours se dire que son écran d’ordinateur n’est pas une fenêtre : on n’est jamais sur de ce qu’on croit voir à travers !

      • Ne jamais croire aux menaces ou chantages, toujours en parler

      • Conseil aux parents : éviter la webcam dans la chambre, activer l’historique de conversation


Pr vention des risques li s aux technologies num riques4

prévention des risques liés aux technologies numériques

  • Le mineur auteur :

    • Par fixation de l’image et surtout la diffusion

    • ATTENTION : la minorité de l’auteur n’exclut pas la faute !

      • Rappeler la loi aux mineurs, elle les protège mais s’applique aussi à eux !


Pr vention des risques li s aux technologies num riques5

prévention des risques liés aux technologies numériques

Si une vidéo (ou photo) est en ligne ou circule sur les portables : dépôt de plainte au plus vite pour faire retirer celle-ci. Garder le maximum d’information sur l’auteur (pseudo…)

La détention est un délit : remise à un OPJ.

Attention aux effacements de preuve…

Ne JAMAIS TELECHARGER sur un ordinateur personnel ou professionnel.


Pr vention des risques li s aux technologies num riques6

prévention des risques liés aux technologies numériques

Corruption de mineur

Article 227-22 du code pénal

Le fait de favoriser ou de tenter de favoriser la corruption d'un mineur est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75000 euros d'amende.

Ces peines sont portées à sept ans d'emprisonnement et 100000 euros d'amende lorsque le mineur est âgé de moins de quinze ansou lorsque le mineur a été mis en contact avec l'auteur des faits grâce à l'utilisation, pour la diffusion de messages à destination d'un public non déterminé, d'un réseau de communications électroniques ouque les faits sont commis dans les établissements d'enseignement ou d'éducation ou dans les locaux de l'administration, ainsi que, lors des entrées ou sorties des élèves ou du public ou dans un temps très voisin de celles-ci, aux abords de ces établissements ou locaux.


Pr vention des risques li s aux technologies num riques7

prévention des risques liés aux technologies numériques

Les mêmes peines sont notamment applicablesau fait, commis par un majeur, d'organiser des réunions comportant des exhibitions ou des relations sexuelles auxquelles un mineur assiste ou participe.

Article 227-22-1 du code pénal

Le fait pour un majeur de faire des propositions sexuelles à un mineur de quinze ans ou à une personne se présentant comme telle en utilisant un moyen de communication électronique est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 Euros d'amende.

Ces peines sont portées à cinq ans d'emprisonnement et 75 000 Euros d'amende lorsque les propositions ont été suivies d'une rencontre.


Pr vention des risques li s aux technologies num riques8

prévention des risques liés aux technologies numériques

  • Le mineur victime :

    • Ne jamais accepter de contacts inconnus sur internet

    • Ne pas croire sur parole un inconnu

    • Toujours bien donner son VRAI âge

    • Toujours rapporter à un proche tout comportement bizarre

    • Activer les historiques

    • Garder les pseudos ou mails


Pr vention des risques li s aux technologies num riques9

prévention des risques liés aux technologies numériques

Lorsque cela arrive : donner le maximum d’information sur l’auteur et la date des faits.


Pr vention des risques li s aux technologies num riques10

prévention des risques liés aux technologies numériques

La diffamation publique

Définie par l’article 29 alinéa 1 de la loi sur la Liberté de la presse :

Toute allégation ou imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé est une diffamation. La publication directe ou par voie de reproduction de cette allégation ou de cette imputation est punissable, même si elle est faite sous forme dubitativeou si elle vise une personne ou un corps non expressément nommés, mais dont l’identification est rendue possible par les termes des discours, cris, menaces, écrits ou imprimés, placards ou affiches incriminés.

délit passible de 1 an de prison – 45000 euros d’amende


Pr vention des risques li s aux technologies num riques11

prévention des risques liés aux technologies numériques

  • Le mineur victime :

    • Ne pas attendre pour en parler, car plus il attend, plus l’effet sera grand.

    • Chercher parmi ses proches qui peut être à l’origine.

    • NE PAS PRETER ATTENTION AUX ALLEGATIONS

    • En terme de prévention : pas grand-chose à faire…


Pr vention des risques li s aux technologies num riques12

prévention des risques liés aux technologies numériques

  • Le mineur auteur :

    • Les faits sont de plus en plus fréquents

    • Non connaissance de la diffamation en tant que tel

      (les termes « repris de justice », « imposteurs », « mafiosos » ont été jugés diffamatoires. En revanche, les termes « couard », « homme vil », « lopette », « larbin » ont été jugés comme constituant des injures en l'absence d'imputation de faits précis.)

    • Absence de conscience de l’infraction

    • Absence de conscience de l’impact

    • Jeu d’adolescent, avec des méthodes modernes….


Pr vention des risques li s aux technologies num riques13

prévention des risques liés aux technologies numériques

Les injures publiques

Définie par l’article 29 alinéa 2 de la loi sur la Liberté de la presse :

Toute expression outrageante, termes de mépris ou invective qui ne renferme l’imputation d’aucun fait est une injure.

délit passible de 12 000 euros d’amende


Pr vention des risques li s aux technologies num riques14

prévention des risques liés aux technologies numériques

Droit à l’image

Article 226-1 du Code Pénal

Est puni d'un an d'emprisonnement et de 45000 euros d'amende le fait, au moyen d'un procédé quelconque, volontairement de porter atteinte à l'intimité de la vie privée d'autrui :

1° En captant, enregistrant ou transmettant, sans le consentement de leur auteur, des paroles prononcées à titre privé ou confidentiel

2° En fixant, enregistrant ou transmettant, sans le consentement de celle-ci, l'image d'une personne se trouvant dans un lieu privé.

Lorsque les actes mentionnés au présent article ont été accomplis au vu et au su des intéressés sans qu'ils s'y soient opposés, alors qu'ils étaient en mesure de le faire, le consentement de ceux-ci est présumé.


Pr vention des risques li s aux technologies num riques15

prévention des risques liés aux technologies numériques

Article 226-8 du Code pénal

Est puni d'un an d'emprisonnement et de 15000 euros d'amende le fait de publier, par quelque voie que ce soit, le montage réalisé avec les paroles ou l'image d'une personnesans son consentement, s'il n'apparaît pas à l'évidence qu'il s'agit d'un montage ou s'il n'en est pas expressément fait mention.

Lorsque le délit prévu par l'alinéa précédent est commis par la voie de la presse écrite ou audiovisuelle, les dispositions particulières des lois qui régissent ces matières sont applicables en ce qui concerne la détermination des personnes responsables.


Pr vention des risques li s aux technologies num riques16

prévention des risques liés aux technologies numériques

  • Le mineur victime :

    • Pour prévenir les faits : conseiller la prudence et savoir que le droit à l’image s’applique au lieu privé.

    • La gestion de l’image en lieu public est complexe, mais en principe, celle du mineur est préservée.

    • Dès la connaissance d’un problème, en parler.

    • Les parents ont légitimité sur l’image des mineurs, au même titre qu’eux (accord de tous)


Pr vention des risques li s aux technologies num riques17

prévention des risques liés aux technologies numériques

  • Le mineur auteur :

    • Prendre connaissance des textes de lois.

    • Avoir conscience que ce qui est sur un appareil photo ou un portable n’est pas « à soi »

    • Gérer l’image des autres comme la sienne…


Pr vention des risques li s aux technologies num riques18

prévention des risques liés aux technologies numériques

En cas de problèmes liés à l’image, le plus simple est souvent le retrait « à l’amiable » du litige.

Sauf si un préjudice est subi par la personne, dans ce cas, dépôt de plainte pour enquête et retrait.


Pr vention des risques li s aux technologies num riques19

prévention des risques liés aux technologies numériques

Happy slapping

Article 222-33-3 du code pénal

Est constitutif d'un acte de complicité des atteintes volontaires à l'intégrité de la personne prévues par les articles 222-1 à 222-14-1 et 222-23 à 222-31 et est puni des peines prévues par ces articles le fait d'enregistrer sciemment, par quelque moyen que ce soit, sur tout support que ce soit, des images relatives à la commission de ces infractions.

(221-1 à 221-14 : toutes les violences (même sans ITT car complicité))

(221-23 à 221-31 : viols et agressions sexuelles)


Pr vention des risques li s aux technologies num riques20

prévention des risques liés aux technologies numériques

Le fait de diffuser l'enregistrement de telles images est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 Euros d'amende.

Le présent article n'est pas applicable lorsque l'enregistrement ou la diffusion résulte de l'exercice normal d'une profession ayant pour objet d'informer le publicou est réalisé afin de servir de preuve en justice.


Pr vention des risques li s aux technologies num riques21

prévention des risques liés aux technologies numériques

  • Le mineur victime :

    • Souvent en milieu scolaire ou aux abords, pas grand-chose à faire pour le prévenir.

    • Toujours parler du problème avant qu’il ne soit diffusé, ce qui augmente le traumatisme subi.

    • Attention au happy slapping « sexuel », prévenir les jeunes filles en particulier du risque….


Pr vention des risques li s aux technologies num riques22

prévention des risques liés aux technologies numériques

  • Le mineur auteur :

    • Souvent conscience de l’interdit, mais pas connaissance de la répression très forte sur ce thème.

    • Absence de prise de conscience des conséquences

    • Pour le côté sexuel : débouche sur la fixation et diffusion d’images mettant en scène des mineurs : également fortement réprimées…


Pr vention des risques li s aux technologies num riques23

prévention des risques liés aux technologies numériques

Lors de découverte de ce genre de problème, essayer de préserver la preuve…


Pr vention des risques li s aux technologies num riques24

prévention des risques liés aux technologies numériques

Escroquerie

Article 313-du code pénal

L'escroquerieest le fait, soit par l'usage d'un faux nom ou d'une fausse qualité, soit par l'abus d'une qualité vraie, soit par l'emploi de manœuvres frauduleuses, de tromper une personne physique ou morale et de la déterminer ainsi, à son préjudice ou au préjudice d'un tiers, à remettre des fonds, des valeurs ou un bien quelconque, à fournir un service ou à consentir un acte opérant obligation ou décharge.

L'escroquerie est punie de cinq ans d'emprisonnement et de 375000 euros d'amende


Pr vention des risques li s aux technologies num riques25

prévention des risques liés aux technologies numériques

  • Le mineur victime :

    • Même conseil que pour les adultes :

      • toujours se méfier des trop bonnes affaires

      • Ne pas cliquer dans les liens directs des mails

      • Ne pas donner de renseignements sans être à l’origine de la demande

      • Avoir un ordinateur à jour (antivirus, pare-feu, système d’exploitation, navigateur)

      • Vérifier la sécurisation des transmissions

      • Utiliser des sites connus


Pr vention des risques li s aux technologies num riques26

prévention des risques liés aux technologies numériques

  • Le mineur auteur :

    • Souvent lié à un vol de coordonnées bancaires (CB)

    • Souvent lié à des achats futiles (jeu, consoles…)

    • Absence de prise de conscience des conséquences (pour eux comme pour les victimes) et des facilités


Pr vention des risques li s aux technologies num riques27

prévention des risques liés aux technologies numériques

La contrefaçon

Article L335-2 du code de la propriété intéllectuelle

Toute édition d'écrits, de composition musicale, de dessin, de peinture ou de toute autre production, imprimée ou gravée en entier ou en partie, au mépris des lois et règlements relatifs à la propriété des auteurs, est une contrefaçon et toute contrefaçon est un délit

La contrefaçon en France d'ouvrages publiés en France ou à l'étranger est punie de trois ans d'emprisonnement et de 300 000 euros d'amende.


Pr vention des risques li s aux technologies num riques28

prévention des risques liés aux technologies numériques

article L335-3 du code de la propriété intellectuelle

Est égalementun délit de contrefaçon toute reproduction, représentation ou diffusion, par quelque moyen que ce soit, d'une oeuvre de l'esprit en violation des droits de l'auteur, tels qu'ils sont définis et réglementés par la loi.

Est égalementun délit de contrefaçon la violation de l'un des droits de l'auteur d'un logiciel

Est également un délit de contrefaçon toute captation totale ou partielle d'une œuvre cinématographique ou audiovisuelle en salle de spectacle cinématographique.


Pr vention des risques li s aux technologies num riques29

prévention des risques liés aux technologies numériques

L335-2-1 : lutte contre les logiciels destinés à la mise à disposition d’œuvres protégées

L335-3-1 : lutte contre les dispositifs créés pour casser les protections


Pr vention des risques li s aux technologies num riques30

prévention des risques liés aux technologies numériques

  • Le mineur victime ?

  • Le mineur auteur :

    • Problème : habitudes françaises…

    • Aucune prise de conscience de l’interdit et des sanctions


Pr vention des risques li s aux technologies num riques31

prévention des risques liés aux technologies numériques

Atteinte à un Système Automatisé de Traitement de Données

Article 323-1 du code pénal

Le fait d'accéderou de se maintenir, frauduleusement, dans tout ou partie d'un système de traitement automatisé de données est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30000 euros d'amende.

Lorsqu'il en est résulté soit la suppressionou la modification de données contenues dans le système, soit une altération du fonctionnement de ce système, la peine est de trois ans d'emprisonnement et de 45000 euros d'amende.


Pr vention des risques li s aux technologies num riques32

prévention des risques liés aux technologies numériques

Article 323-3 du code pénal

Le fait d'introduire frauduleusement des données dans un système de traitement automatisé ou de supprimer ou de modifier frauduleusement les données qu'il contient est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75000 euros d'amende.


Pr vention des risques li s aux technologies num riques33

prévention des risques liés aux technologies numériques

  • Le mineur auteur :

    • N’a pas connaissance de la loi

    • Souvent pour tester ou s’amuser, parfois pour nuire à une personne.

    • Utilise, par exemple, le phishing pour obtenir le mot de passe et s’introduit frauduleusement sur un blog… souvent mot de passe identique pour tout…


  • Login