Deux Masques Africains
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 1

Les deux masques ont une grande coiffe au-dessus du le visage du masque. PowerPoint PPT Presentation


  • 68 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Deux Masques Africains.

Download Presentation

Les deux masques ont une grande coiffe au-dessus du le visage du masque.

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Les deux masques ont une grande coiffe au dessus du le visage du masque

Deux Masques Africains

Différences: Les masques sont utilisés entre une similaire façon, mais ils ne sont pas tout similaire. Le masque de Cameroun est un symbole du statut, il est réservé pour les « kwifoyn » qui sont comme la partie du gouvernement exécutif. Le masque de Bwa est seulement utilise dans les funéraires et festivals, est il symbole l’unité de l’univers.

Similarités: Les deux artefacts sont des masques d’un pays africain. En général, ces masques ne sont pas en public, seulement pendant des occasions spéciales. Spécifiquement, ils sont utilisés pendant des funéraires, et pendant les festivals associent aux dates agraires.

Les deux masques ont une grande coiffe au-dessus du le visage du masque.

Sur la coiffe, les deux masques ont des symboles naturels. Le masque au gauche a une image d’une araignée, qui symbole la sagesse. Le masque au droit a une image d’un crocodile, qui est associé avec le création du monde.

Les visages des masques sont humains. Il y a beaucoup de masques africains qui ont des visages plus comme animaux.

Miguel Azevedo


  • Login