Outils pour le suivi et la supervision des syst mes logistiques
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 28

Outils pour le Suivi et la Supervision des Systèmes Logistiques PowerPoint PPT Presentation


  • 65 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Outils pour le Suivi et la Supervision des Systèmes Logistiques. Séminaire Technique de Préparation des Consultants pour les Programmes VIH, TB et Paludisme Dakar 6-9 Mars 2006 Aoua Diarra. Objectifs et Outils d’Evaluation.

Download Presentation

Outils pour le Suivi et la Supervision des Systèmes Logistiques

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Outils pour le suivi et la supervision des syst mes logistiques

Outils pour le Suivi et la Supervision des Systèmes Logistiques

Séminaire Technique de Préparation des Consultants pour les Programmes VIH, TB et Paludisme

Dakar 6-9 Mars 2006

Aoua Diarra


Objectifs et outils d evaluation

Objectifs et Outils d’Evaluation

  • Fournir aux différents intervenants les informations sur les caractéristiques et la performance des systèmes logistiques

  • Outils d’évaluation et de suivi préparés par JSI/DELIVER:

    • Outil d’Evaluation du Système Logistique (OESL)

    • Outil d’Evaluation des Indicateurs Logistiques (OEIL )

    • Outil d’Evaluation des Services de Laboratoire (ATLAS)


Outil d evaluation du syst me logistique oesl

OUTIL D’EVALUATION DU SYSTÈME LOGISTIQUE(OESL)


Oesl qu est ce que c est

OESL qu’est ce que c’est?

  • Un des outils d’évaluation du projet DELIVER de John Snow, Inc.

  • Utilisé pour l’évaluation qualitative périodique du système logistique à inclure dans le processus de planification des programmes.

  • Permet de mesurer la performance du système logistique d’un programme sanitaire donné

  • Instrument de diagnostic et de suivi

  • L’information collectée est analysée pour identifier les forces et les faiblesses du système et partant de là proposer les interventions appropriées.


But de l oesl

BUT de l’OESL

  • Contrôler les performances du système

  • Diagnostiquer les domaines qui nécessitent des améliorations

  • Sensibiliser l’ensemble des partenaires aux performances du système

  • Aider à la planification du travail grâce aux résultats de l’analyse


Outils pour le suivi et la supervision des syst mes logistiques

Méthodologie de l’évaluation (OESL)

  • Discussions de groupes

    Ministères, Agences de coopération, Intervenants, participants

  • Interviews des partenaires-clés (programme national SIDA, Centrale d’achat, Directeurs des services de santé, Médecins-chefs des structures sanitaires, gérants des magasins)

  • Critères de sélection des sites à visiter: emplacement, niveau, distance


El ments de l oesl

Eléments de l’OESL

  • Voir Manuel ou CD


Feuille de score

Feuille de Score


Outil d evaluation des indicateurs logistique oeil

OUTIL D’EVALUATION DES INDICATEURS LOGISTIQUE(OEIL)


But de l oeil

But de l’OEIL

L’OEIL est:

  • Un instrument de collecte de données quantitatives, développé par DELIVER, est utilisé au niveau des structures sanitaires

  • évaluer la performance du système logistique des produits de santé et leur disponibilité

  • peut être utilisé pour contrôler la performance, dans le temps, de certains procédés utilisés dans la gestion logistique des produits de santé et pour évaluer certains résultats de programmes

  • peut être aussi utilisé pour la supervision, le contrôle de performance et le suivi de la disponibilité des produits.


Indicateurs mesur s avec l o e i l

Indicateurs mesurés avec l’O.E.I.L

  • Pourcentage de centres dont les niveaux de stock garantissent une disponibilité des produits à court terme (état du stock).

  • Pourcentage de centres ayant connu une rupture de stock, à n’importe quel moment pendant une période de temps donnée ou lors de la visite.

  • Pertinence des données logistiques pour la gestion de stock.

  • Différence, exprimée en pourcentage, entre les prévisions de consommation et la consommation effective (précision de la prévision).

  • Pourcentage de commandes passées et satisfaites comme requis (taux de satisfaction de commande).

  • Pourcentage de centres maintenant des conditions de stockage acceptables.

  • Durée des ruptures de stock

  • Pourcentage de centres connaissant actuellement des ruptures de stocks


M thodologie de l valuation

Méthodologie de l’évaluation

  • Identifier les objectifs de l’évaluation et développer un cadre de travail

  • Recruter les membres de l’équipe d’évaluation

  • Déterminer la taille de l’échantillon et sélectionner les centres à visiter

  • Préparer les équipes d’évaluation

  • Préparer, tester et finaliser l’outil

  • Collecter les données

  • Procéder à l’analyse des données.

  • Présenter les résultats préliminaires, les conclusions et les recommandations de l’évaluation à tous les partenaires.

  • Rédiger le rapport d’évaluation et le distribuer aux principaux partenaires


El ments de l oeil

Eléments de l’OEIL

  • Voir Manuel ou CD


Outil d evaluation des services de laboratoire atlas

OUTIL D’EVALUATION DES SERVICES DE LABORATOIRE(ATLAS)


Informations g n rales

Informations Générales

  • Instrument de collecte de données développé par DELIVER pour évaluer les systèmes logistiques de laboratoire

  • outil de diagnostic et de suivi utilisé pour une enquête de base ou comme partie d’un processus de planification

  • Outil de sensibilisation: Fournit aux décideurs et autres intervenants un aperçu général de la capacité des services de laboratoire et de la disponibilité des produits)


Informations g n rales 2

Informations Générales (2)

  • 1er draft préparé en 2003-2004

  • Revision et adaptation en Uganda

  • Utilisé en Août - Septembre 2004 pour évaluer 500 laboratoires dans 53 districts en Uganda (325 du MS et 175 ONG)

  • Finalisatin en Mars 2005


Structure

Structure

L’ATLAS contient

  • Un guide d’utilisation

  • Trois questionnaires:

    • Niveau administratif central

    • Niveau administratif intermédiaire (si applicable)

    • Niveau Point de prestations (laboratoire).


M thodologie de l valuation1

Méthodologie de l’évaluation

Trois méthodes sont recommandées pour la collecte des données :

  • discussions de groupes,

  • interviews des acteurs principaux et

  • visites de terrain


El ments de l atlas

Eléments de l’ATLAS

  • Voir manuel ou CD


Supervision

SUPERVISION

  • La supervision est l’art de guider, d’instruire, d’encourager l’initiative du personnel, de faire des observations objectives.

  • C’est l’ensemble des mesures visant à s’assurer que le personnel accomplit ses tâches avec efficacité et devient plus performant dans son travail.


But de la supervision

BUT DE LA SUPERVISION

  • Supervision diffère du suivi: suivi porte sur les activités du programme et peut se faire à distance. Supervision porte sur l’agent et demande un contact avec lui

  • Vérifier qu’il y a communication et coordination entre les différents niveaux

  • Assurer que les lignes d’orientation et procédures établies sont suivies

  • Assurer que le personnel a les compétences et les connaissances nécessaires pour exécuter efficacement ses tâches

  • Informer, orienter le personnel et corriger les erreurs


Activit s mener au cours de la supervision

Activités à Mener au Cours de la Supervision

  • Déterminer le niveau de performance actuelle de l’agent

  • Identifier les écarts entre entre la performance actuelle et la performance souhaitée

  • Identifier les barrières à l’exécution correcte des tâches (causes des lacunes/écarts)

  • Corriger les imperfections et aider à résoudre les problèmes


Recommandations pour la distribution des produits 1

Recommandations pour la distribution des produits (1)

  • Intégrer le stockage et la distribution des ARVs et des tests VIH si possible et étudier la possibilité d’utiliser les services des courriers privés pour la distribution

  • Mettre en place des mesures de sécurité particulières pour le stockage et le transport des produits mais assurer l’accès continu)

  • Appliquer scrupuleusement le système de « Premier Périmé, Premier Sorti » et ne pas distribuer des produits sur le point d’être périmés

  • Ne livrer les ARVs et tests VIH qu’aux sites autorisés


Recommandations pour la distribution des produits 2

Recommandations pour la distribution des produits (2)

  • Revérifier la qualité des produits en cas de redistribution entre les points de prestations

  • S’assurer que les produits qui sont utilisés en combinaison sont distribués ensemble

  • Les ARV étant des produits très délicats, ils ne doivent pas être réemballer si possible

  • Prévoir une chaîne de froid dans les points de stockage pour les produits qui l’exigent

  • Séparer les produits endommagés et périmés du stock utilisables


Recommandations arvs et tests vih

Recommandations (ARVs et Tests VIH)

  • Réduire le nombre de niveaux dans le système de distribution.

  • Utilisé le système maximum/minimum version « Commande Obligatoire »

  • Utiliser un système de rapports et commandes mensuels.

  • Pour un nouveau programme, incorporer graduellement les produits de « 2ème intention ».

  • Mettre en place un système de retour des produits non utilisés pour la redistribution avant péremption.


Recommandations arvs et tests vih1

Recommandations (ARVs et Tests VIH)

  • Soumettre les rapports en même temps que les commandes de produits.

  • Limiter la quantité des données collectées. Dans le SIGL, ne collecter que les données qui seront utilisées pour la prise de décisions logistiques et de gestion des produits.

  • Faire la collecte des données sur les quantités des produits distribuées aux clients et sur l’utilisation directe des tests VIH ; ne pas utiliser les chiffres des quantités distribuées aux centres.

  • Eviter de changer les formulaires du SIGL selon les besoins des différents bailleurs de fonds ;

  • Uniformiser le SIGL sur l’ensemble du système.


Recommandations arvs

Recommandations (ARVs)

  • En plus des trois données logistiques essentielles, limiter les données sur les clients au nombre de clients par traitement. Utiliser ces données pour la prise de décisions.

  • Si on fait la collecte des données sur le nombre de clients par traitement, fournir une fiche pour convertir le nombre de clients en quantités de produits nécessaire pour traiter ces clients.

  • Utiliser une seule unité pour gérer chaque produit (comprimé, capsule, etc.).

  • Utiliser deux systèmes parallèles pour la collecte des différentes données : un qui collecte les données pour la gestion des produits et un autre qui collecte les données pour la gestion du programme.


Recommandations tests vih et autres produits de labo

Recommandations (Tests VIH et autres produits de labo)

  • En plus des trois données logistiques essentielles, limiter les autres données collectées au nombre de tests par utilisation. Utiliser ces données pour la prise de décisions.

  • Utiliser le test individuel comme unité.

  • Imprimer les formulaires avec les différentes utilisations des tests (dépistage, confirmation, résolution) mais écrire à la main les marques des tests utilisés. Laissez des espaces pour ajouter d’autres noms de marques de tests utilisés.


  • Login