Dr Karine Blanckaert-Mar chal CCLIN PARIS NORD Coordination r gionale du Nord Pas de Calais

Dr Karine Blanckaert-Mar chal CCLIN PARIS NORD Coordination r gionale du Nord Pas de Calais PowerPoint PPT Presentation


  • 297 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Download Presentation

Dr Karine Blanckaert-Mar chal CCLIN PARIS NORD Coordination r gionale du Nord Pas de Calais

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


1. Dr Karine Blanckaert-Maréchal CCLIN PARIS NORD Coordination régionale du Nord Pas de Calais Épidémie à Acinetobacter baumannii BLSE Région Nord Pas de Calais Description préliminaire

2. Historique… Juillet 2001 (mise en place de la déclaration obligatoire des IN) Octobre 2001 déclaration du CH de Valenciennes, motivé par la gravité de la situation : Décès d’un patient par bactériémie à A. baumannii, plusieurs patients infectés déclaration à la DDASS et au CCLIN

4. Épidémie du CH Valenciennes 1iére description chez Acinetobacter d’un phénotype de résistance BLSE…. Souche épidémique retrouvée sur les prélèvements d’environnements Etude Cas –Temoins: facteur de risque indépendant ? prescription des céphalosporines de 3ème génération.

5. Nord Pas de Calais: 2003 Juillet à Septembre 2003: 4 établissements signalent des cas groupés d ’infections à Acinetobacter baumannii (37 patients concernés, 8 décès associés) Phénotype de résistance est comparable pour les 4 établissements et similaire à celui de 2001 au CH de Valenciennes Souches sont confirmées BLSE (C Cattoen, Valenciennes et Pr Normann, Bicêtre)

6. L ’alerte…. Courrier CCLIN aux établissements de Santé du Nord - Pas de Calais (information et mesures de dépistage) Recommandation pour les laboratoires de microbiologie Prise en charge des souches par le laboratoire de Bicêtre (PCR) Élargissement des modalités du signalement aux cas de colonisation (en accord avec les DDASS)

7. Définition du cas Cas probable : Patient porteur d’un ou de plusieurs prélèvements positifs pour une souche d’Acinetobacter baumannii multirésistant dont l ’antibiogramme objective des résistances à tous les aminosides, rendu S pour colimicine et imipenem, I ou R pour Ticar+ ac clav et Piper + Tazo Cas certains : Patient porteur d’une souche d’Acinetobacter baumannii pour laquelle on met en évidence l’intégron bla VEB-1 (actuellement par l’équipe de Bicêtre )

8. Recommandations CCLIN Information et signalisation (logo Areclin) Dépistage (service à risque) Signalement(y compris les colonisations) Utilisation des SHA+++ Renforcement des précautions standard et du bionettoyage Diffusion de consignes techniques au laboratoire pour la mise en évidence de la BLSE

9. Coordination CCLIN, DDASS et InVS Aide méthodologique aux établissements de santé Mise en place des recommandations Evaluation dans les services de soins demandeurs Mise à disposition des SHA (tutelles !) Suivi des cas, investigation du phénomène Alerte nationale en Novembre

11. Et ailleurs…. Épidémie à Acinetobacter baumannii est un phénomène relativement fréquent Classiquement décrit dans la littérature Rôle des supports inertes … 3 autres régions françaises touchées : Champagne-Ardennes, Picardie, Rhône-Alpes…. Épidémie à Henri-Mondor en décembre… (autre phénotype)

12. … Historique Mise en évidence dans les « souchothéques » de plusieurs établissements de la souche épidémique dans des prélèvements antérieur à 2001 … Date d’apparition réelle de la souche inconnue Épidémie de souche à confirmer… mais RAPD identique pour échantillon de 20 établissements

13. Répartition des signalements sur le Nord Pas de Calais

14. Répartition en fonction du nombre de lits de l ’établissement

15. Répartition en fonction du nombre de cas

16. Courbe épidémique mensuelle 2003

17. Répartition par site anatomique

18. Répartition par service

19. Synoptique Régionale

20. Bilan des Décès Associés

21. Expertise sur Site... Visite conjointe DDASS et CCLIN Priorité aux établissements en demande et aux cas groupés Évaluation de l’hygiène des mains et des précautions particulières (isolement septique) Organisation générale de la maîtrise de la diffusion des BMR

22. Résultats…. Sous utilisation des SHA Usage unique peu développé Rôle de la charge en soins ? Vétusté des locaux (mobilier en bois…) Encombrement des locaux (réalisation partiel du bionettoyage )

23. En conclusion Poursuivre les efforts d’accompagnement des établissements Sensibiliser les tutelles et les directions d’établissements Utiliser le phénomène présent pour sensibiliser à la maîtrise de la diffusion des autres BMR (SARM et E. BLSE)

24. La biblio (1) Charge de travail comme facteurs de risque (Vicca, J Hosp Inf 1997) Formation des IDE (Robert, Infect Control Hosp Epidemiol 2000) Le rôle de l’environnement inerte comme réservoir secondaire (O’connell N, Humpreys H, J Hosp Inf 2000) Facteurs de risque des patients : immunodépression, détresse respi, procédure invasive et ATB (Garcia-Garmendia, CID 2001), durée de séjour, ATB et chirurgie (Koelman, J Hosp Inf 1997), ceftazidime (Husni, Chest 1999).

25. La biblio (2) Beck-Sagué et al. Epidemic bacterimia due to Acinetobacter baumannii in five intensive care units. Am J Epidemio 1990;132:723-33. (contamination des connecteurs de pression réutilisables) Cefai et al. An outbreak of Acinetobater respiratory tract infection resulting from incomplete desinfection of ventilatory equipment. J Hosp Inf 1990;15:177-82. Catalano et al. Survival of Acinetobacter baumannii on bed rail during an outbreak and during sporadic cases. J Hosp Inf 1999;42:27-35. D’Agata et al. An outbreak of Acinetobacter baumannii: the importance of cross-transmission. Infect Control Hosp Epidemiol 2000; (La notion de « prévalence de patient porteur »)

  • Login