Minist re de l education nationale et de l alphab tisation pdseb 2 me mcs
Download
1 / 47

Ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation PDSEB/2 ème MCS - PowerPoint PPT Presentation


  • 72 Views
  • Uploaded on

Ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation PDSEB/2 ème MCS. PDSEB/2 ème MCS. Présentation de l’aide-mémoire à la réunion de clôture 24 avril 2014. CONTEXTE. La deuxième MCS du PDSEB s’est déroulée dans un contexte marqué par :

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' Ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation PDSEB/2 ème MCS' - guri


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Minist re de l education nationale et de l alphab tisation pdseb 2 me mcs

Ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation PDSEB/2ème MCS


Pdseb 2 me mcs
PDSEB/2 l’Alphabétisationème MCS

Présentation de l’aide-mémoire à la réunion de clôture

24 avril 2014


Contexte
CONTEXTE l’Alphabétisation

La deuxième MCS du PDSEB s’est déroulée dans un contexte marqué par :

  • la poursuite du transfert des ressources et des compétences aux communes ;

  • le transfert effectif du préscolaire et du post-primaire au MENA ;


Contexte suite
CONTEXTE (suite) l’Alphabétisation

  • le passage de la formation initiale des enseignant(e)s du primaire d’un an à deux ans ;

  • le démarrage effectif du processus de la réforme curriculaire de l’éducation de base ;

  • la signature de la convention de financement Gouvernement/AFD pour la supervision des fonds du Partenariat mondial pour l’éducation. 


Deroulement
DEROULEMENT l’Alphabétisation

La mission conjointe s’est déroulée en deux phases :

  • atelier technique du 08 au 11 avril 2014 ;

  • rencontre politique et signature de l’Aide-mémoire le 24 avril 2014.


Participant e s
PARTICIPANT(E)S l’Alphabétisation

Les travaux de cette MCS ont connu la participationdes

représentant(e)s :

  • des groupes thématiques du PDSEB et des services centraux des ministères en charge de l’éducation de base (MENA, MASSN, MESS, MJFPE) ;

  • des services déconcentrés du MENA  ;

  • des ministères partenaires (MEF, MATD, MFPTSS, MHU, MIDT) ;


Participant e s suite
PARTICIPANT(E)S (suite) l’Alphabétisation

  • de la Cour des comptes;

  • des partenaires techniques et financiers;

  • des organisations non gouvernementales;

  • des partenaires sociaux ;

  • des personnes ressources.


Objectifs
OBJECTIFS l’Alphabétisation

  • Apprécier l’évolution des performances du sous secteur de l’éducation de base sur le plan de l’exécution physique, technique et financière du PDSEB ;

  • formuler des orientations pour une mise en œuvre efficiente du plan d’action 2014.


Resultats attendus
RESULTATS ATTENDUS l’Alphabétisation

Les résultats attendus par la MCS sont:

  • Le rapport de l’exécution physique, technique et financière de 2013 du PDSEB est apprécié ;

  • des recommandations pour une mise en œuvre réussie du mécanisme de réalisation des infrastructures éducatives à travers la MOD, les collectivités territoriales et les communautés sont formulées ;

  • des recommandations en vue de l’élaboration d’une feuille de route pour la construction du curriculum de l’éducation de base sont formulées ;


Resultats attendus suite
RESULTATS ATTENDUS l’Alphabétisation(suite)

  • l’état de mise en œuvre des recommandations de la 1ère MCS du PDSEB est apprécié ;

  • des recommandations et des orientations stratégiques pour l’exécution du plan d’action 2014 sont formulées ;

  • un aide-mémoire (AM) de la mission conjointe est signé entre le MENA et les PTF intervenant dans le sous secteur de l’éducation de base.


Objectifs de l am
OBJECTIFS l’AlphabétisationDEL’AM

  • Consigner les principaux résultats de la MCS en termes de:

  • suivi des recommandations de la mission précédente ;

  • bilan de la mise en œuvre du PDSEB par programme ;

  • propositions d’actions et de pistes de réflexion sur des problématiques essentielles ;

  • formulation de nouvelles recommandations.

    2. Faciliter le processus de financement des activités de l’éducation de base.


Demarche de redaction
DEMARCHE DE REDACTION l’Alphabétisation

Rédaction conjointe MENA/ PTF basée sur :

  • les travaux des groupes thématiques ;

  • les rapports et productions synthétiques des groupes thématiques lors de l’atelier technique ;

  • la prise en compte des observations formulées par les participant(e)s à la mission conjointe tout au long du processus de rédaction suivie d’une adoption en plénière de l’avant projet de l’Aide-mémoire.


Contenu de l am de la ii me mcs
CONTENU DE L’AM de la II l’Alphabétisationème MCS

1. Bilan de la mise en œuvre du PDSEB

2. Réflexions thématiques par programme

3. Annexes

- Etat de mise en œuvre des recommandations de la 1ère MCS;

- Indicateurs de suivi.


I. l’Alphabétisation

BILAN DE LA MISE EN ŒUVRE

DU PDSEB


Le bilan concerne : l’Alphabétisation

  • le suivi des recommandations de la 1ère MCS ;

  • l’appréciation du 2ème rapport de mise en œuvre du PDSEB.


Suivi des recommandations de la 1 re mcs
SUIVI DES RECOMMANDATIONS DE LA 1 l’Alphabétisationère MCS

Dans l’ensemble, on note une bonne exécution des 17 recommandations issues de la 1ère MCS. En effet,

  • 14 recommandations ont été réalisées dont 5 totalement et 9 partiellement parce que s’inscrivant dans un processus;

  • 3 non réalisées.


Appreciation du 2 me rapport de mise en uvre du pdseb
APPRECIATION DU 2 l’Alphabétisationème RAPPORT DE MISE EN ŒUVRE DU PDSEB

  • Observations générales

    Les participant(e)s ont reconnu les efforts d’amélioration du

    rapport. En effet, on note l’ajout:

  • d’un résumé exécutif;

  • de tableaux synthèses par programme;

  • la prise en compte du continuum de l’éducation de base.

    Cependant, des insuffisances de forme et l’absence ou

    l’inexactitude de certaines données ont été relevées.


Appreciation du 2 me rapport de mise en uvre du pdseb suite
APPRECIATION DU 2ème RAPPORT DE MISE EN ŒUVRE DU PDSEB (suite)

b) Observations spécifiques

  • Accès. On note entre autres l’absence: 

  • de l’état d’exécution des infrastructures du post-primaire réalisées sur ressources propres par les communes;

  • des écarts, d’une part entre les besoins réels et les prévisions et d’autre part, entre les réalisations et les prévisions.


Appreciation du 2 me rapport de mise en uvre du pdseb suite1
APPRECIATION DU 2ème RAPPORT DE MISE EN ŒUVRE DU PDSEB (suite)

b) Observations spécifiques

  • Qualité. On retient que :

  • Le « référentiel qualité pour l’éducation de base» n’est pas suffisamment exploité;

  • les acquis scolaires, la gestion du temps d’enseignement et des redoublements, les manuels et les fournitures devraient faire l’objet d’une analyse plus approfondie.


Appreciation du 2 me rapport de mise en uvre du pdseb suite2
APPRECIATION DU 2 (suite)ème RAPPORT DE MISE EN ŒUVRE DU PDSEB (suite)

b) Observations spécifiques

  • Education Non Formelle. On relève que :

  • les données sur les innovations ne sont pas suffisamment renseignées;

  • les statistiques des centres de formation aux métiers ne sont pas prises en compte;

  • les contributions du FONAENF ne sont pas mises en exergue;


Appreciation du 2 me rapport de mise en uvre du pdseb suite3
APPRECIATION DU 2 (suite)ème RAPPORT DE MISE EN ŒUVRE DU PDSEB (suite)

b) Observations spécifiques (suite)

  • Education Non Formelle (suite)

  • l’absence des donnés de la phase 2 de la campagne spéciale d’alphabétisation;

  • la question de la gestion décentralisée ainsi que la gouvernance de l’ENF ne sont pas suffisamment prises en compte au niveau du programme pilotage.


Appreciation du 2 me rapport de mise en uvre du pdseb suite4
APPRECIATION DU 2 (suite)ème RAPPORT DE MISE EN ŒUVRE DU PDSEB (suite)

b) Observations spécifiques (suite)

  • Gestion financière. On note l’absence:

  • d’un tableau synthétique de l’ensemble des infrastructures réalisées en 2013,

  • du calcul de l’effort national en faveur de l’éducation de base;

  • d’analyse de la baisse du taux d’exécution des ressources du CAST. 


Propositions d amelioration du 2 me rapport
PROPOSITIONS D’AMELIORATION DU 2 (suite)ème RAPPORT

  • présenter une synthèse des constats et des analyses à la fin de chaque programme ;

  • faire une analyse approfondie des résultats insuffisants en faisant ressortir les conséquences et les pistes de solution à court et à moyen termes; 

  • annexer au rapport le bilan actualisé de la réalisation des infrastructures;

  • analyser si possible les performances selon le genre, le milieu de résidence et le niveau de vie.


II. (suite)

REFLEXIONS THEMATIQUES

PAR PROGRAMME


1 acc s l ducation de base formelle
1. (suite)Accès à l’éducation de base formelle

Au niveau de ce programme, les réflexions ont porté sur :

« La planification de la réalisation des infrastructures éducatives dans le contexte du continuum : la programmation et l’indentification des sites.»

Les échanges ont permis de mieux cerner les défis liés

aux changementsde sites qui engendrent des retards

dans la mise à disposition des infrastructures éducatives

et de noter la pertinence de disposer d’un mécanisme

pour la validation des sites au niveau provincial en

collaboration avec les maires et les chefs de

circonscription d’éducation de base.


2 am lioration de la qualit de l ducation de base formelle
2 (suite). Amélioration de la qualité de l’éducation de base formelle

Pour ce programme, les discussions ont concerné « Les

défis de la mise en œuvre du continuum de l’éducation

de base au regard du curriculum de l’éducation de

base. »

Pour cette problématique, il a été relevé 5 types de défis:

  • les défis de la réforme du curriculum de l’éducation de base ;

  • les défis de la formation initiale et continue des enseignant(e)s et des encadreurs pédagogiques dans le contexte du continuum de l’éducation de base ;


2 am lioration de la qualit de l ducation de base formelle suite
2. (suite)Amélioration de la qualité de l’éducation de base formelle suite)

  • les défis de l’encadrement pédagogique des enseignant(e)s ;

  • lesdéfis de l’évaluation et de la certification des apprentissages ;

  • les défis du matériel didactique et des cantines scolaires.

    A l’issue des discussions, des solutions traduites en

    recommandations ont été formulées à même de

    relever tous ces défis.


3 d veloppement de l enf
3. Développement de l’ENF (suite)

En ce qui concerne ce programme, la problématique

relative à « L’implication des communes dans la

mise en Œuvre des activités d’ENF » a été traitée.

Des échanges, on retient la nécessité :

  • d’opérationnaliser le transfert des ressources aux communes de façon progressive;

  • de prendre en compte leur financement et

  • de développer un mécanisme pour leur accompagnement .


4 pilotage
4. (suite)Pilotage

Pour le programme « Pilotage », c’est la thématique

relative au« Pilotage du PDSEB dans un contexte de

mise en œuvre du continuum: comment améliorer le

dispositif de suivi de la performance et du rendu de

compte de la mise en œuvre ? » qui a fait l’objet de

discussion.

L’analyse de la situation a permis de savoir que la mise

en œuvre du continuum de l’éducation de base

commande la révision du dispositif institutionnel ainsi que

des outils de planification et de suivi du PDSEB. Aussi,

est-il nécessaire de:


4 pilotage suite
4. Pilotage (suite) (suite)

  • relire les textes du dispositif de suivi de la mise en œuvre du PDSEB ;

  • rendre opérationnels les cadres de concertation entre acteurs au niveau communal ;

  • valider la matrice de mesure des résultats multi-niveaux ;

  • réviser le canevas du rapport de mise en œuvre  ;

  • produire des rapports régionaux de mise en œuvre .


5 gestion financi re et allocation des ressources
5.Gestion financière et (suite)Allocation des Ressources

Les réflexions ont porté sur « Quelle stratégie pour un

meilleur arrimage de l’exécution des infrastructures

scolaires avec l’annualité budgétaire ?

Des échanges, on retient qu’il est nécessaire :

  • d’exploiter le tableau de bord décrivant l’échéancier anticipé, les étapes et le rôle de toutes les parties prenantes;

  • de faire dudit tableau de bord une utilisation effective sous-tendue par un suivi rapproché.


CONCLUSION DE LA 2 (suite)ème MCS


R sultats de la mcs et indicateurs
Résultats de la MCS et indicateurs (suite)

  • Les objectifs poursuivis et les résultats escomptés

    par la 2ème MCS ont été atteints.

  • On relève des indicateurs en hausse comparativement à ceux de l’année précédente. Particulièrement en ce qui concerne les filles, la progression du taux d’achèvement au primaire est plus rapide que celle des garçons entre 2012 et 2013 (6 contre 2,7 points).

  • Cependant, d’autres indicateurs sont en baisse (réussite aux examens, acquis scolaires, coefficient d’efficacité interne, etc.) traduisant une transformation encore insuffisante des ressources en résultats.


R sultats de la mcs et indicateurs suite
Résultats de la MCS et indicateurs (suite)(suite)

Par conséquent, il faut redoubler d’efforts

pour atteindre les cibles escomptées.

Pour la performance globale du sous secteur

de l’éducation de base, une attention

particulière devrait être accordée aux défis que

sont :


D fis axes de r flexion
Défis/Axes de réflexion (suite)

  • l’accélération des constructions éducatives tenant compte d’une clé de résorption des disparités;

  • la maîtrise du processus de développement du curriculum de l’éducation de base ;

  • l’intégration complète du préscolaire et du post-primaire dans l’éducation de base ;

  • l’amélioration des outils de pilotage et de rendu compte des performances du PDSEB ;

  • le respect du cahier des charges des acteurs de l’ENF ;

  • l’anticipation dans la gestion des appels d’offres;

  • la gestion rationnelle du personnel de l’éducation de base.


RECOMMANDATIONS (suite)

DE LA 2ème MCS du PDSEB


Recommandations de la 2 me mcs du pdseb
RECOMMANDATIONS (suite) DE LA 2ème MCS du PDSEB

A l’issue des travaux, vingt (20) recommandations ont été formulées par les participantes et participants. Ces recommandations se présentent comme suit:


Acc s l ducation de base formelle
Accès à l’éducation de base formelle (suite)

1. Elaborer la stratégie nationale de réalisation des infrastructures éducatives en prenant en compte la problématique de l’entretien et de la réhabilitation/ réfection.

2. Engager des concertations avec le Ministère de l’Economie et des Finances pour obtenir une dérogation des procédures de passation des marchés publics pour la réalisation des infrastructures éducatives pour une période de cinq ans.


Acc s l ducation de base formelle suite
Accès à l’éducation de base formelle (suite) (suite)

3. Assurer la diffusion et l’utilisation des outils du mécanisme de suivi conjoint MENA/communes par tous les acteurs concernés aux niveaux déconcentré et décentralisé.

4. Elaborer un mécanisme pour l’institutionnalisation d’une journée annuelle de programmation et de validation des sites au niveau provincial en collaboration avec les maires et les chefs de circonscription d’éducation de base.


Am lioration de la qualit de l ducation de base formelle
Amélioration de la qualité de l’éducation de base formelle

  • Valider et diffuser la feuille route de la matrice de performance de la qualité de l’éducation de base pour une utilisation effective par les acteurs.

    2. Elaborer le document cadre d’orientation général du curriculum de l’éducation de base.

    3. Mener une étude sur les conditions de mise en place des Instituts nationaux de formation des enseignants de l’éducation de base (INAFEEB).


Am lioration de la qualit de l ducation de base formelle suite
Amélioration de la qualité de l’éducation de base formelle (suite)

4. Elaborer le document d’orientation de la réforme du système d’évaluation et de certification en prenant en compte le continuum de l’éducation de base, les langues nationales et les spécificités des écoles franco-arabes.

5. Valider la stratégie nationale de production et de distribution du matériel didactique.

6. Rendre effective l’expérimentation sur le processus de gestion décentralisée des cantines scolaires avec l’implication de la communauté éducative.


D veloppement de l enf
Développement de l’ENF formelle (suite)

1. Valider la stratégie de généralisation des cartes communales de l’alphabétisation et entamer sa mise en œuvre.

2. Finaliser le guide et les outils d’évaluation et de certification des apprentissages en ENF.

3. Prendre les textes d’application du décret portant transfert des compétences et des ressources aux communes.

4. Elaborer une stratégie de transfert effectif des compétences et des ressources aux communes.


Pilotage
Pilotage formelle (suite)

  • Diffuser le Plan stratégique de renforcement des capacités et le Plan d’action pluriannuel actualisés qui prennent en compte le continuum de l’éducation de base.

    2. Valider la matrice de mesure des résultats multi-niveaux du PDSEB et développer les outils de collecte des données.

    3. Elaborer et opérationnaliser un canevas de rapportage de la performance de mise en œuvre du PDSEB axé sur les résultats.


Gestion financi re
Gestion financière formelle (suite)

  • Réaliser le bilan du Plan d’amélioration des services financiers et le solder en vue de reverser les actions pertinentes dans la feuille de route des recommandations des audits du CAST.

    2. Elaborer un manuel de procédures de la gestion des fournitures scolaires assorti d’un outil de rendu de compte.

    3. Mettre en application le tableau de bord d’exécution des infrastructures scolaires dans le cadre de l’annualité budgétaire sous la responsabilité d’une cellule de veille.


Equipe de r daction
Equipe de rédaction formelle (suite)

  • PTF

  • Louise LAHAYE, Ambassade du Canada

  • Ernest Tiri CONOMBO, CCEB

  • MENA

  • Fatoumata TALL, SP/PDSEB

  • Séni OUEDRAOGO, SP/PDSEB

  • Bruno ZONGO, SP/PDSEB

  • Dieudonné ROUAMBA, Cabinet/MENA

  • Catherine KABORE, Cabinet/MENA


Merci de votre attention ! formelle (suite)

Rendez-vous à la 3ème MCS

en avril 2015 !


ad