TRAUMATISME ABDOMINAL
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 37

Jean-Louis CAILLOT PowerPoint PPT Presentation


  • 169 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

TRAUMATISME ABDOMINAL A PRIORI SIMPLE . Jean-Louis CAILLOT. Service d’Urgences Chirurgicales Hospices Civils de Lyon Centre Hospitalier Lyon-Sud 69495 Pierre Bénite - FRANCE. INRETS - UCBL UMR 9002. Traumatisme fermé isolé de l’abdomen. PROBLÈME COMPLEXE.

Download Presentation

Jean-Louis CAILLOT

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Jean louis caillot

TRAUMATISME ABDOMINAL

A PRIORI SIMPLE

Jean-Louis CAILLOT

Service d’Urgences Chirurgicales

Hospices Civils de Lyon

Centre Hospitalier Lyon-Sud

69495 Pierre Bénite - FRANCE

INRETS - UCBL

UMR 9002


Traumatisme ferm isol de l abdomen

Traumatisme fermé isoléde l’abdomen

PROBLÈMECOMPLEXE


Traumatisme ferm isol de l abdomen1

Traumatisme fermé isoléde l’abdomen

  • Mécanismes lésionnels

  • Examen clinique

  • Examens biologiques

  • Examens d’imagerie

  • CONDUITE À TENIR PRATIQUE


M canismes l sionnels

  • CONTENANT :

  • paroi abdominale

  • auvents chondro-costaux

  • pelvis

  • colonne lombaire

CONTENU :

Viscères abdominaux

intra- et rétropéritonéaux

Mécanismes lésionnels

  • Choc direct

  • Décélération

  • Hyperpression

  • Cisaillement


Jean louis caillot

Mécanismes lésionnels

  • Choc direct

  • Décélération

  • Hyperpression

  • Cisaillement


Jean louis caillot

Mécanismes lésionnels

  • Choc direct

  • Décélération

  • Hyperpression

  • Cisaillement


Jean louis caillot

Mécanismes lésionnels

  • Choc direct

  • Décélération

  • Hyperpression

  • Cisaillement


Jean louis caillot

Diaphragme

thoraco-abdominal

Diaphragme

pelvien

Rupture

des viscères

« creux »

pleins :

- estomac

- vessie

- intestin


Jean louis caillot

Mécanismes lésionnels

  • Choc direct

  • Décélération

  • Hyperpression

  • Cisaillement


Jean louis caillot

Mécanismes lésionnels

  • Choc direct

  • Décélération

  • Hyperpression

  • Cisaillement

ASSOCIES


Jean louis caillot

Examen Clinique

  • Airway

  • Breathing

  • Circulation

  • Consciente

  • Respire normalement

  • Sans signe de détresse circulatoire

Victime

Pas de déficit neurologique, pas d’autre lésion associée


Interrogatoire

Interrogatoire

  • Mécanisme lésionnel +++

  • Douleur abdominale spontanée (siège)

  • ATCD médicaux et chirurgicaux

  • VAT

  • Allergies (iode +++)

  • Médicaments (antiagrégants plaquettaires, anticoagulants)

  • Date des dernières règles


Inspection

Inspection

  • Excoriations cutanées

  • Ecchymoses

  • Hématomes

  • Face antérieure de l’abdomen

  • Flancs

  • Dos


Jean louis caillot

Palpation


Jean louis caillot

Parfois pas de défenseen présence d’un hémopéritoine

(intoxication éthylique ou médicamenteuse)

Parfois défensedue à une contusion pariétale


Jean louis caillot

Percussion

tympanisme du creux épigastrique  gastroparésie

matité des flancs  hémopéritoine

Auscultation

bruits intestinaux  présence rassurante


Jean louis caillot

Touchers Pelviens

BandeletteUrinaire


Jean louis caillot

  • Examen clinique réalisépar un médecin expérimenté

  • Résultat consigné dans le dossier médical

ANTALGIQUES


Jean louis caillot

Examens Biologiques

  • « Bilan pré-opératoire »

  • Valeurs de référence initiales


Jean louis caillot

Examens Biologiques

  • NFS

  • ionogramme

  • Coagulation (TP, TCA, fibrinogène)

  • Goupe sanguin et contrôle de groupe, ACI

  • Amylases

  • βHCG

  • Alcoolémie

  • ± Toxiques (phénothiazines, barbituriques, salicylés, indoliques)


Jean louis caillot

Interprétation

 Hb et Hc  hémorragie interne (mais  au début)

 GB  aucune signification

 Amylases  contusion pancréatique ou rupture du tube digestif

 βHCG contre-indique Rx

 OH  examen clinique faussement rassurant


Examens d imagerie

Examens d’Imagerie

  • Radiographie du thorax de face

  • Abdomen sans préparation couché de face

  • Echographie

  • Scanner abdomino-pelvien


Radiographie du thorax de face

Radiographie du thorax de face

  • Fractures des dernières côtes

  • Épanchement pleural

  • Rupture du diaphragme


Asp couch de face

ASP couché de face

  • Fractures des apophyses costiformes

  • Tassement vertébral

  • Fracture du bassin

  • Effacement de l’ombre des psoas

  • Dilatation gastrique

  • Bon positionnement de la SNG

  • Anse(s) sentinelle(s)


Chographie abdominale et pelvienne

Échographie abdominale et pelvienne

  • Recherche un épanchement intra-abdominal(sensibilité 87% et spécificité 100%)Lentz KA, Mc Kenney MG, J Ultrasound Med 1996, 15(6): 447-51

  • En l’absence d’épanchement: intégrité des viscères pleins (Foie et Rate)


Fast focused assessment with sonography for trauma

  • Péricardique

  • Péri hépatique

  • Péri splénique

  • Pelvien

FASTFocused Assessment with Sonography for Trauma

Épanchement oui /non

Remplace le lavage péritonéal

J Trauma 1999, 46(3), 466-472


Scanner abdomino pelvien

Scanner Abdomino-Pelvien

Si doute à l’échographie

Chez un patient hémodynamiquement STABLE

  • FOIE +++

  • RATE +++

  • PANCRÉAS ++

  • VISCÈRES CREUX +/-

  • VESSIE : injection intra-vésicale de produit de contraste


Conduite tenir pratique

CONDUITEÀTENIRPRATIQUE


Jean louis caillot

Examen Clinique

victime consciente, respiration normale, hémodynamique stable,

TRAUMATISME ABDOMINAL ISOLE

Alcool,Toxiques Anticoagulants

Antiagrégants

non

Hématurie àla Bandelette

non

oui

ContusionAbdominale

Bénigne

DouleurAbdominale

non

oui

oui

Lésion intra-abdominale possible

Sortie«éclairée»


Jean louis caillot

Lésion intra-abdominale possible

Examens biologiques

Défense

non

ßHCG +

non

Circuitnormal

URGENCE

oui

Anémie

non

oui

Radio thorax, ASP

oui

URGENCE

Echographie (FAST)

Epanchement

Amylasesélevées

non

Echographie détaillée

oui


Jean louis caillot

SCANNER

FASTEpanchement

non

Echographie détaillée

oui

LésionViscérale

Amylasesélevées

Hémo-

dynamiqueStable

non

non

non

oui

oui

oui

ßHCG+

TDM abdo-pelvienne

IndicationOpératoire

Surveillance

non

oui

URGENCE

Bloc Opératoire


Jean louis caillot

DISCUSSION


N est pas un traumatisme abdominal priori simple

n’est pas un traumatisme abdominal à priori simple...

  • Traumatisme pénétrant

  • Fracture du bassin

  • Victime inconsciente

  • Détresse respiratoire

  • Polytraumatisé

  • Instabilité hémodynamique


Femme enceinte

Femme enceinte

  • Utérus gravide = cible privilégiée

  • Augmentation de la volémie TA faussement rassurante

  • Rupture utérineHématome rétro-placentaire

  • Avis gynéco-obstétricaléchographie-döppler

  • Monitorage si > 20 SG


Lavage p riton al

Lavage péritonéal

  • Impossibilité matérielle ou logistique de FAST

  • Toujours chirurgical

Ponction-lavage


Controverses

Controverses

  • Scanner systématique sortie précoce ?

  • Place de la cœlioscopie ?

    • Chirurgie

    • Technicité supérieure à la laparotomie

    • Ce n’est qu’une voie d’abord

    • Conversion au moindre doute !


Conclusion

CONCLUSION

Contusion abdominale bénigne

Diagnostic d’élimination

SORTIE ÉCLAIRÉE

Facteur de risque (alcool, toxiques, antiagrégants, anticoagulants)

Signe d’appel (hématurie, douleur abdominale)

INVESTIGATIONS & SURVEILLANCE


  • Login