MAINTIEN                     DE LA BIODIVERSITE       DANS LES COTEAUX DE CONNELLES
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 143

MAINTIEN DE LA BIODIVERSITE DANS LES COTEAUX DE CONNELLES PowerPoint PPT Presentation


  • 46 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

MAINTIEN DE LA BIODIVERSITE DANS LES COTEAUX DE CONNELLES. Photos : Jean et Michel AMAT, Sylviane COUREAULT, Laurence LAIZIER, Jean-Jacques LOCARD Montage : Michel AMAT. PLUSIEURS MILIEUX TRES DIFFERENTS SONT VOISINS. Bras de la Seine, étangs du Vaudreuil.

Download Presentation

MAINTIEN DE LA BIODIVERSITE DANS LES COTEAUX DE CONNELLES

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


MAINTIEN DE LA BIODIVERSITE DANS LES COTEAUX DE CONNELLES

Photos : Jean et Michel AMAT, Sylviane COUREAULT, Laurence LAIZIER, Jean-Jacques LOCARD Montage : Michel AMAT


PLUSIEURS MILIEUX TRES DIFFERENTS SONT VOISINS


Bras de la Seine, étangs du Vaudreuil


Prairies humides et champs sur alluvions de la Seine


LES COTEAUX EUX-MEMES SONT UNE MOSAIQUE DE PETITS MILIEUX


Zone boisée

pelouse

terrasse

piton

craie à nu

sur le versant


TOUS CES MILIEUX S'ENRICHISENT MUTUELLEMENT


La consoude est une plante des terrains très humides

du bord de la Seine


Au bord de la route, elle se mélange aux plantes

du coteau


LE CALCAIRE EMPECHE BEAUCOUP DE PLANTES DE POUSSER :

CELA LIMITE LA CONCURRENCE


GRACE A LA CRAIE, A LA PENTE, A L'ORIENTATION,

IL FAIT CHAUD ET SEC SUR NOS COTEAUX


Les fissures laissent passer l'eau


  • L'ELEVAGE DES MOUTONS, LA CULTURE DE VIGNES, DE FIGUIERS, DE PASTELS, ONT FAÇONNE CE PAYSAGE


LES PITONS SEMBLENT PEU FAVORABLES A LA VEGETATION


Je ne vois pas de fleurs !


ET POURTANT…


Campanule


Graminées dans les fissures


UN ENSEMBLE DE PLANTES PLUS OU MOINS RARES DANS LA REGION : A PRESERVER


La violette de Rouen

existe dans les environs,

et nulle part ailleurs


Parietaria muraria Thlaspi montanum (tabouret des montagnes)


Arabis arenosa


Buplevrum falcatum


Euphorbia esula


Helianthemum vulgare


Melica ciliata

et Echium vulgare

(vipérine)


Melica ciliata


Echium vulgare (vipérine)


Genévrier commun Ononis natrix


Ononis natrix


Anthericum ramosum


Anthericum ramosum


Stachys recta


Ononis repens


Digitale jaune


Géranium sanguin


Galium mollugo Brachypodium pinnatum


Prunier mahaleb


Cornouiller sanguin


Viorne lantane


EN PARTICULIER, DES ORCHIDEES


Anacamptis pyramidalis (orchis pyramidal)


Epipactis atrorubens


Himantoglossum hircinum (loroglosse à odeur de bouc)


Ophrys fuciflora


CERTAINES PLANTES APPRECIENT LA CHALEUR ET LA LUMIERE MEDITERRANEENNES


L'amélanchier ne pousse pas au nord de la Seine


Figuier


Helianthemum apenninum


Genévrier


Genévrier


Pulsatilla vulgaris (anémone pulsatille)


D'AUTRES SUPPORTENT LA RUDESSE DE L'EUROPE CONTINENTALE, MONTAGNARDE OU NORDIQUE


Sorbus aria (allouchier), très rare chez nous


IL Y A AUSSI DES PLANTES QUI SONT ORDINAIRES EN NORMANDIE


VOUS RECONNAISSEZ :


Salsifis


Carotte sauvage


Bardane


Bardane


Frêne


Noyer


Clématite


DES PLANTES PREFERENT L'OMBRE, A L'ABRI DES VERSANTS NORD OU DES ARBRES


Belladone


Belladone


Asplenium scolopendrium

(scolopendre)


Scolopendres après coupe des orties


LES FLORAISONS DU PRINTEMPS SONT TRES ABONDANTES, MAIS L'AUTOMNE A ENCORE DES CHARMES


Knautia arvensis


Centaurée


Centaurée défleurie


425 ESPECES DE PLANTES SONT REPERTORIEES A CONNELLES


LA VARIETE DES PLANTES PERMET LA VIE DE BEAUCOUP D'ANIMAUX


Frelon


Epeire


Dernière peau abandonnée par une larve de cigale du nord : Cicadetta montana


Zygènes de la filipendule


Vulcain


Une des "demoiselles" (un mâle) : Enallagma cyathigerum


Cétoine dorée sur un cornouiller sanguin


Dans les restes du "refuge" : femelle


Mâle


A CERTAINS ENDROITS, LES PELOUSES SONT ENCORE EN BON ETAT


MAIS L'ABANDON DES COTEAUX PERMET L'IMPLANTATION DES BROUSSAILLES


Coteau en voie de boisement


Cornouiller sanguin


Cornouiller mâle


PUIS DES ARBRES


Chêne


Merisier


Erable sycomore


EN BAS DE PENTE, LE SOL PLUS EPAIS PERMET UNE EVOLUTION PLUS RAPIDE


Voilà une bonne clôture,

et une protection

contre les chutes de pierres


Mais la fraîcheur et l'humidité transforment complètement le milieu


LES PELOUSES PRIVEES DE LUMIERE DISPARAISSENT


Sous la Yaya


LES AIGUILLES DES PINS ACIDIFIENT LE SOL, MODIFIANT LA VEGETATION


Il n'y a pas de sapins ici


LES NITRATES S'ACCUMULENT, ILS FAVORISENT LES ORTIES


LES NOUVELLES PLANTES SONT BEAUCOUP PLUS COMMUNES : C'EST UNE PERTE DE

BIODIVERSITE


CERTAINES PLANTES SONT SPECIALEMENT ENVAHISSANTES


Pin sylvestre


Ortie


Brachypode


(Homo sapiens)

Sambucus nigra (sureau)


Eglantier


ET EVIDEMMENT…


LES PELOUSES NE PEUVENT ETRE MAINTENUES QUE PAR L'INTERVENTION DES HOMMES QUI LES ONT CREES


De précieux conseils de Mme Bernet (Conservatoire des

Sites Naturels de Haute-Normandie)


Analyser la situation


SEQUENCE CONCENTRATION


SEQUENCE ACTION


Prunier mahaleb

et clématite


Surface dégagée qui va se régénérer rapidement

(les herbes sont encore là)


Des graines germeront sur la terre dégagée (à droite)


Sous la Yaya : les clématites coupées, la lumière revient au sol. Maintenant, il faut attendre que les herbes reviennent


Branches empilées sur le moins de surface possible


SEQUENCE RECUPERATION


POUR L'ENTRETIEN DE CES COTEAUX SITUES EN ZONE NATURA 2000, NOUS AVONS SIGNE UNE CONVENTION AVEC LE CONSERVATOIRE DES SITES NATURELS DE HAUTE NORMANDIE


Nos intentions sont affichées


LEURS MOUTONS VONT NOUS AIDER


Ils aiment les brachypodes


UN PROGRAMME DE TRAVAIL POUR DE NOMBREUSES ANNEES


PRESERVER

COUPER

absolument

bugrane gluante (notamment sous la Trouée)

mélique ciliée

Sorbier allouchier (Sorbus aria) : exceptionnel et protégé en Haute-Normandie

tabouret de montagne (notamment sous la Trouée) : exceptionnel et protégé en Haute-Normandie

absolument

brachypode

clématite

cornouiller sanguin

ortie

pins

ronces

sureau

intéressants

belladone

genévrier

raiponce

pariétaire officinale (très rare)

scolopendre et les arbustes qui lui font de

l'ombre

troène (présence bizarre, on peut attendre pour

voir ce qu'il fait) : le troène est commun sur les coteaux, il peut être coupé

un certain nombre

églantier

frêne (pas forcément à préserver)

noyer

prunier mahaleb

un certain nombre

églantier

frêne

noyer

prunier mahaleb (surtout les plus jeunes)


ON EMBAUCHE !


CONNELLES EST BIEN PLUS QU'UN BEAU TERRAIN DE JEU


SA PRESERVATION DEPEND

DE NOUS


  • Login