La « VAE à la belge
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 18

La « VAE à la belge » PowerPoint PPT Presentation


  • 48 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

La « VAE à la belge » De la difficulté d’implémenter un dispositif de reconnaissance d’acquis dans un quasi-marché scolaire. Renaud Maes* & Michel Sylin * [email protected] Amiens – 13/06/2014. TdM. 1. La VAE dans le « paysage » de l’enseignement supérieur francophone de Belgique

Download Presentation

La « VAE à la belge »

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


La vae a la belge

La « VAE à la belge »

De la difficulté d’implémenter un dispositif de reconnaissance d’acquis dans un quasi-marché scolaire

Renaud Maes* & Michel Sylin

[email protected]

Amiens – 13/06/2014


La vae a la belge

TdM

  • 1. La VAE dans le « paysage » de l’enseignement supérieur francophone de Belgique

  • 2. La VAE comme « ascenseur social »

  • 3. La VAE face à la concurrence institutionnelle


1 la vae dans l enseignement sup rieur belge francophone

1. La VAE dans l’enseignement supérieur belge francophone

  • Structure en types : 175 000 étudiants

    • Université (BAt-MA-DOC) ~ 40% des étudiants

    • Hautes écoles & Ecoles supérieures des arts

      • Type court (BA)

      • Type long (BAt-MA)

  • Depuis 1834, co-existence d’universités semi-privées et d’universités officielles

    • Structure en « piliers » de la société belge


1 la vae dans l enseignement sup rieur belge francophone1

1. La VAE dans l’enseignement supérieur belge francophone

  • Système d’enseignement parmi les moins démocratiques de l’OCDE.

    • En particulier, système d’enseignement supérieur très peu démocratisé.

    • Depuis 2000, les universités se ferment de plus en plus aux milieux populaires.

  • Dualisation croissante des filières : phénomène croissant de relégation

    • Après un échec, les étudiants issus des milieux moins favorisés quittent l’université

    • La massification de l’enseignement supérieur continue mais surtout par le fait d’une augmentation de la fréquentation des filières de type court


1 la vae dans l enseignement sup rieur belge francophone2

1. La VAE dans l’enseignement supérieur belge francophone

  • En 2004, le législateur promeut la VAE comme « accessit » généralisé pour trois raisons :

    • 1. contribuer à démocratiser l’enseignement supérieur (principe de la « deuxième chance »),

    • 2. permettre de répondre aux besoins des marchés locaux d’emploi,

    • 3. faire comme tout le monde en Europe.

  • Très grande méfiance des institutions

    • Seul le master (deuxième cycle) est alors accessible.

    • Depuis 2013, tous les cycles sont accessibles.

  • Environ 1200 candidats par an, dont 67% en université


1 la vae dans l enseignement sup rieur belge francophone3

1. La VAE dans l’enseignement supérieur belge francophone


1 la vae dans l enseignement sup rieur belge francophone4

1. La VAE dans l’enseignement supérieur belge francophone


1 la vae dans l enseignement sup rieur belge francophone5

1. La VAE dans l’enseignement supérieur belge francophone


2 la vae comme ascenseur social

2. La VAE comme « ascenseur social »


2 la vae comme ascenseur social1

2. La VAE « comme ascenseur social »

  • Les jurys ont des attentes très précises répondant (globalement) à une logique disciplinaire forte

    • les jurys se tournent vers des outils qu’ils considèrent mieux maîtriser : diplômes & certificats de formations, lettres de motivation, etc.

  • Les candidats exprimant des motivations épistémiques sont préférentiellement admis par les jurys.

    • Ce sont généralement ceux qui ont déjà une certaine « culture universitaire » par leur origine sociale.


2 la vae comme ascenseur social2

2. La VAE « comme ascenseur social »

Motivations contextuelles

  • L’accompagnement VAE peut jouer un rôle de diminution du « filtre social »

Intérêt instrumental

Faveur

Intérêt épistémique

Droit

Motivations personnelles


2 la vae comme ascenseur social3

2. La VAE comme « ascenseur social »


2 la vae comme ascenseur social4

2. La VAE comme « ascenseur social »

  • Grille d’analyseintersectionnelle


2 la vae comme ascenseur social5

2. La VAE comme « ascenseur social »

  • Etudes qualitatives 2009-2012

    • Strong stereotypes in the administration (feedback from the ex-RPL candidates)

      • Older black women: “their diploma is fake”

      • Unemployed men with ‘Arabic names’: “they are not interested in the study: they only want the visa”

    • Strong stereotypes of several professors (focus-groups)

      • “Working ‘Belgian’ men with high responsibilities will better succeed in their studies than all the others.”

      • “An old black man with a PhD and no high-salary is not able to understand the university culture.”


2 la vae comme ascenseur social6

2. La VAE comme « ascenseur social »

  • Effet majeur de dualisation des filières

    • Pour l’ULB,

      • 80% des admissions sur 5 master

      • 0 admission en master en droit, en polytechnique, en ingénieur commercial

    • Cet effet se renforce dans le temps : le nombre de filières ouvertes diminue !

  • NB : cela correspond à la tendance générale de dualisation

    • En 2000, 8% d’étudiants boursiers en MA2 d’ingénieur de gestion. Aujourd’hui, 2% seulement.


3 la vae face la concurrence institutionnelle

3. La VAE face à la concurrence institutionnelle

  • L’autonomie institutionnelleet « la tentation de Harvard »

    • Les institutions qui optent pour une stratégie élitiste sont très réticentes à la VAE

      • Complications dans les démarches administratives (jusqu’à l’absurde)

      • Frais de dépôt de dossier

      • Fragilisation de l’accompagnement VAE

      • Jurys qui n’ouvrent pas les dossiers

      • Non-application du décret (pas de possibilité physique de suivre la procédure VAE)


3 la vae face la concurrence institutionnelle1

3. La VAE face à la concurrence institutionnelle

  • L’autonomie institutionnelle et les partenariats industriels

    • Renforcement des logiques adéquationnistes indépendantes de la volonté des candidats

      • Partenariats pour la VAE avec certaines firmes autour de certaines filières qui deviennent les seules accessibles

      • Accès à des certificats plutôt qu’au diplôme, pour éviter les effets de droits du diplôme


Quelques conclusions

Quelques conclusions…

  • 1. De l’expérience de la Belgique francophone

    • La VAE peut fonctionner…

    • L’accompagnement VAE est crucial !

      • Intégrer la dimension pleinement sociale (intervention sociale)

      • Intégrer la familiarisation/le décodage des codes institutionnels

  • 2. De l’évolution du paysage européen d’enseignement supérieur et des risques liés

  • 3. De la nécessité de projets de recherche internationaux


  • Login