Les constellations
Sponsored Links
This presentation is the property of its rightful owner.
1 / 34

Les constellations PowerPoint PPT Presentation


  • 35 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Les constellations. Automne 2009. Les magnitudes.

Download Presentation

Les constellations

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Les constellations

Automne 2009


Les magnitudes

Au IIe siècle avant J.-C., l'astronome grec Hipparque divisa les étoiles en six catégories d'intensité, qu'il nomma magnitude. Aux étoiles les plus brillantes correspondait la 1re magnitude, à celles un peu moins brillantes, la 2 e magnitude, et ainsi de suite jusqu'à la 6e magnitude, qui correspondait à la limite de la visibilité à l’œil nu. Notez que plus le chiffre est élevé, moins l'étoile est brillante. De nos jours, on a également étendu l'échelle des magnitudes aux objets visibles uniquement au télescope, on parle alors de magnitude 15, 18, etc. Et pour les objets plus brillants, on donne la magnitude 0, ou encore des magnitudes négatives.


Les magnitudes (suite)

Remarquons enfin qu'une différence de 1 magnitude entre deux astres correspond un rapport d'éclat de 2,512; une différence de n magnitude donne un rapport d'éclat de 2,512n. L'échelle de magnitude est logarithmique, tout comme l'évolution des sensations perçues par l’œil !


Tableau de magnitude

N.B. La magnitude limite à l’œil nu est d’environ 6 !


Les constellations

Pour mieux repérer les étoiles qui s'offraient à leurs regards les astronomes de l'Antiquité ont imaginé de les réunir d'après des figures plus ou moins arbitraires qu'elles dessinent dans le ciel. Bien que les astronomes grecs ne croyaient pas vraiment à la présence d'un ours dans la voûte céleste, une des constellations les plus connues de l'hémisphère Nord est appelée La Grande Ourse.

Précisons que les constellations ne sont pas des associations réelles d'étoiles. Les étoiles d'une même constellation sont, en général, situées à des distances très différentes de notre Terre et n'apparaissent voisines dans le ciel que par suite d'un effet de perspective.


La Grande Ourse


Les constellations (suite)

Les anciens astronomes ont donné des noms aux étoiles les plus brillantes. Pensons à Sirius, Rigel, Véga, Arcturus et bien d'autres étoiles très visibles. Aujourd'hui, on préfère nommer uneétoile au moyen d'une lettre grecque suivie du nom de la constellation. Par exemple, Véga a rebaptisé alpha de la Lyre. En général, les lettres de l'alphabet grec sont assignées dans l'ordre aux étoiles les plus brillantes d'une constellation (mais il y a des exceptions).


La grande ourse (suite)


La grande ourse (les frontières)


Comment retrouver la petite ourse ?


Comment retrouver Arcturus ?


Comment retrouver Céphée ?


Comment retrouver Persée ?


Le ciel de septembre

2009


Le grand triangle d’été


(0,00)

(0,75)

(1,25)


Ciel du 1er septembre 09 à 22h00

Horizon Nord


Ciel du 1er septembre 09 à 22h00

Horizon Nord


Ciel du 1er septembre 09 à 22h00

Horizon Sud


Ciel du 1er septembre 09 à 22h00

Horizon Sud


Ciel du 1er septembre 09 à 22h00

Horizon Est


Ciel du 1er septembre 09 à 22h00

Horizon Est


Ciel du 1er septembre 09 à 22h00

Horizon Ouest


Ciel du 1er septembre 09 à 22h00

Horizon Ouest


Ciel du 1er septembre 09 à 22h00

Zénith


Ciel du 1er septembre 09 à 22h00

Zénith


Travail à faire

  • Identifiez les constellations sur les différentes cartes du ciel que vous trouverez à la fin de ce travail (voir section rapport de laboratoire).

  • Pour chacune des cartes

    • Identifier trois constellations (minimum)

    • Relier les étoiles formant chaque constellation;

    • Identifier les étoiles principales;

    • Identifier les objets non-stellaires importants que l'on retrouve sur ces cartes.


  • Login